1.         Île de Gorée (Sénégal) (C 26)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1978

Critères  (vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/26/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1981-1981)
Montant total approuvé : 73 700 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/26/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission conjointe Centre du patrimoine mondial / ICOMOS en 2004

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Gestion du bien ; bâtiments en péril ; érosion maritime

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/26/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Lors de sa 28e session (Suzhou, 2004), le Comité du patrimoine mondial a demandé à l’Etat partie un rapport sur les stratégies mises en place afin d’entreprendre des mesures correctives destinées à limiter l’impact négatif de la réplique du Mémorial Gorée Almadies sur le site, ainsi que sur l’état d’avancement de la mise en place de dispositions administratives visant à nommer un gestionnaire du site, pour examen par le Comité lors de sa 29e session en 2005.

Par lettre du 28 janvier 2005, l’Etat partie a fourni les informations suivantes :

a)  Une décision a été prise par le Ministère de la Culture et du Patrimoine Historique Classé pour mettre en œuvre des dispositions alternatives en rapport avec la destruction du Mémorial.

b)  Un arrêté ministériel de création d’un poste de gestionnaire du bien du patrimoine mondial a été introduit dans le circuit des visas.

Au moment de la préparation de ce document, le Centre du patrimoine mondial n’avait toujours pas reçu de l’Etat partie les informations sur les détails de la stratégie de mise en œuvre de mesures correctives et sur la nomination effective d’un gestionnaire de l’Ile de Gorée chargé d’élaborer le plan de gestion du bien. D’autre part, des menaces sérieuses d’écroulement continuent de peser sur les bâtiments de la zone nord de l’île (Ecole William Ponty, Ecole des Sœurs, Pavillon des Sœurs et annexes, Hôpital militaire, Bâtiment du Camp des Gardes). Le Centre du patrimoine mondial n’a non plus reçu d’information sur les dispositions qui ont été prises pour arrêter l’érosion maritime, et des suites données par l’Etat du Qatar à la demande de financement d’un projet de protection du littoral de l’île de Gorée.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 29 COM 7B.37

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2. Rappelant la décision 28 COM 15B.42 adopté à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Exprime son inquiétude devant les informations concernant les menaces sérieuses d'écroulement qui continuent de peser sur les bâtiments de la zone nord de l'île (Ecole William Ponty, Ecole des Soeurs, Pavillon des Soeurs et annexes, Hôpital militaire, Bâtiment du Camp des Gardes), ainsi que l'absence de solution pour arrêter l'érosion maritime sur la partie ouest du bien;

4. Souligne la nécessité d'engager des travaux d'urgence afin d'empêcher l'écroulement des bâtiments de la zone nord de l'île et de stopper l'érosion maritime;

5. Réitère sa demande à l'Etat partie du Sénégal de fournir au Centre du patrimoine mondial un rapport, avant le 1er février 2006, sur les stratégies qui seront mises en place afin d'entreprendre des mesures correctives destinées à limiter l'impact négatif de la réplique du Mémorial Gorée Almadies sur le site, et sur l'état d'avancement de la mise en place de dispositions administratives visant à nommer un gestionnaire du bien, pour examen par le Comité lors de sa 30e session (Vilnius, 2006).