1.         Parc national de Pirin (Bulgarie) (N 225bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1983

Critères  (vii)(viii)(ix)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/225/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1995-2004)
Montant total approuvé : 21 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/225/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission UNESCO / UICN en 2003 ; mission du Centre du patrimoine mondial / UICN, 3-6 février 2004

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Impacts potentiels résultant du manque de coordination pour la construction d’une station de ski ; absence de plan de gestion et de mécanismes de gestion efficaces ; abattage de bois illégal provoquant des perturbations forestières ; problèmes de frontières non résolus.

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/225/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

À la suite de la mission conjointe UNESCO/UICN du 3 au 6 février 2004, l’Etat partie a entrepris un certain nombre d’activités de suivi et soumis une demande d’assistance internationale pour l’extension du bien et la préparation d’une candidature afin de modifier les limites ; cette demande a été traitée et le projet est actuellement en cours.

Par ailleurs, un certain nombre de rapports ont été fournis par le ministère de l’Environnement et de l’eau ; la première lettre en date du 28 septembre 2004 informait le Centre que le plan de gestion du parc national de Pirin avait finalement été approuvé par la décision 646 en date du 6 août 2004 du Conseil des ministres de la République de Bulgarie ; une deuxième lettre, datée du 12 janvier 2005, fournissait une carte du bien et clarifiait le statut des diverses dispositions de zonage ; une troisième lettre datée du 19 janvier 2005 énumérait les actions spécifiques prises en réponse à la décision 28 COM 15B.21.

L’UICN signale que fin 2004, une ONG de coalition (Sauver Pirin) a entamé une étude indépendante de l’impact économique et environnemental de la zone de ski de Bansko ainsi que des aspects juridiques du projet et de sa mise en œuvre. Toutefois, l’UICN n’a pas encore examiné une copie de l’étude complète et n’est pas en position de fournir une évaluation objective des études d’impact environnemental.

L’Etat partie a répondu à la demande spécifique concernant l’adoption du plan de gestion. Le plan identifie six zones : zone de réserve ; zone d’impact humain limité ; zone de conservation des écosystèmes forestiers et de récréation ; zone d’utilisation durable des territoires ouverts et de récréation ; zone touristique ; et zone de construction et d’installations. Une carte indiquant les limites initiales au moment de la candidature a également été fournie. D’autres cartes complémentaires clarifiant certaines contradictions ont été mises à disposition en janvier 2005. Elles fournissent des informations détaillées supplémentaires quant aux limites du bien du patrimoine mondial déclarées en 1983, ainsi que sur les limites actuelles du parc national, conformément à la législation bulgare.

En ce qui concerne l’exclusion possible de la zone de ski de Bansko du bien du patrimoine mondial, ainsi que de nouveaux territoires qui pourraient y être inclus dans l’avenir, l’Etat partie indique qu’un examen attentif sera effectué par une équipe qui doit être formée pendant le processus d’extension du bien. La décision finale sur le développement de la station de ski appartiendra à l’équipe.

En réponse à une recommandation pour l’amélioration des communications, l’Etat partie indique qu’un programme national de suivi de la biodiversité est soutenu financièrement par le gouvernement des Pays-Bas. Ce programme, une fois approuvé, sera introduit officiellement dans le parc national de Pirin et devrait renforcer les communications entre les différents agents, en particulier en ce qui concerne le suivi de l’information. Un conseil scientifique a été créé et le plan de gestion prévoit l’établissement d’un conseil consultatif du parc.

L’Etat partie a donné une réponse adéquate aux décisions de la 28e session du Comité  (Suzhou, 2004) et fourni des indications significatives sur les progrès accomplis pour la mise en œuvre des recommandations spécifiques de la mission conjointe Centre du patrimoine mondial/UICN en 2004 concernant l’état de conservation du bien, sa gestion, son zonage, l’établissement des zones tampon et l’amélioration des communications. La carte révisée qui a été fournie est une amélioration par rapport à la carte antérieure et elle est acceptable.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 29 COM 7B.23

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2. Rappelant la décision 28 COM 15B.21 adoptée lors de sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Note avec satisfaction que l’Etat partie de Bulgarie a fourni des rapports d’avancement sur les mesures prises pour répondre aux recommandations de la mission conjointe Centre du patrimoine mondial / UICN en 2004 pour examen par le Comité et que le plan de gestion a finalement été approuvé en août 2004 ;

4. Félicite l’Etat partie pour la poursuite de son engagement envers la résolution des problèmes de conservation du bien et pour avoir fourni une carte mise à jour du bien ainsi que pour les mesures positives prises pour élargir la dimension du bien ;

5. Exprime sa préoccupation face au développement sans contrôle d’une station de ski à l’intérieur du bien du patrimoine mondial ;

6. Félicite également les gouvernements des Pays-Bas et de la Suisse pour leur généreux soutien financier au parc national de Pirin ;

7. Invite l’Etat partie à présenter une proposition d’inscription qui permettra de mieux définir les limites du bien fondées sur sa valeur universelle exceptionnelle et ses problèmes d’intégrité, notamment par rapport à la zone de ski.