1.         Parc national du W du Niger (Niger) (N 749)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1996

Critères  (ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/749/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1997-2002)
Montant total approuvé : 120 450 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/749/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission UNESCO/RAMSAR, 8-22 mai 2004 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/749/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

A sa 28e session (Suzhou, 2004), le Comité a demandé à l’Etat partie de fournir un rapport sur les résultats de toute étude d’impact environnemental qui serait effectuée ou de décisions prises concernant les projets de barrage et de mine à l’intérieur du Parc. Le 25 mars 2005, le Centre a reçu de l’Etat partie un courrier confirmant une nouvelle fois que qu’aucune étude environnementale relative n’avait été engagée, pour la simple raison que le Niger n’envisage plus la construction d’un barrage ou l’exploitation de mine dans le parc National W. Il faut également noter qu’une proposition d’extension du Parc W en bien transfrontalier avec le Burkina Faso et le Bénin est en cours avec le soutien du Programme régional ECOPAS (Ecosystèmes Protégés en Afrique Sahélienne).

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 29 COM 7B.3

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev ;

2. Rappelant la décision 28 COM 15B.1 adopté à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Remercie l’Etat partie du Niger pour sa décision de renoncer à la construction d’un barrage et à l’exploitation minière dans le parc nationale du W ;

4. Encourage le Niger, le Burkina Faso et le Bénin à finaliser la proposition d’extension du parc national du W en bien transfrontalier entre les trois pays.