1.         Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge (Azerbaïdjan) (C 958)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2000

Critères  (iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   2003-2009

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/958/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1998-1998)
Montant total approuvé : 15 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/958/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission UNESCO (CLT/CH) en Azerbaïdjan, 23 février-1er mars 2002 ; mission UNESCO-ICOMOS, 18-22 octobre 2002 ; mission UNESCO (Sous-Directeur général pour la Culture), 21-25 janvier 2003 ; mission UNESCO, 22-23 avril 2003 ; mission ICCROM, 10-14 novembre 2003 ; mission UNESCO pour participer à la Table ronde, 6-8 octobre 2004

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Modification du tissu urbain due à la démolition de bâtiments et à des constructions non contrôlées à l’intérieur de la ville fortifiée ; absence de tout système de gestion et coordination insuffisante entre les autorités nationales et municipales ; absence d’un plan complet de gestion qui aborde les problèmes de conservation, de contrôle de développement et d’activités touristiques

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/958/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Du 6 au 8 octobre 2004, le ministère de la Culture d’Azerbaïdjan a organisé à Bakou une table ronde sur la sauvegarde du bien du patrimoine mondial, à laquelle participaient les autorités nationales et municipales, les institutions scientifiques d’Azerbaïdjan, les gestionnaires de sites, les ONG, la Banque mondiale d’Azerbaïdjan et le Centre du patrimoine mondial. Les partenaires ont noté que les démolitions et le développement urbain inapproprié se poursuivent en dépit d’un décret présidentiel de 2003 pour mettre fin à tout développement incontrôlé à l’intérieur du site.

La table ronde a reconnu le besoin urgent d’établir une stratégie de sauvegarde pour le bien et convenu qu’elle doit comprendre le développement d’un plan de gestion complet qui aborde les mesures de sauvegarde, les problèmes de conservation, le contrôle du développement et la gestion touristique aussi bien que la recherche archéologique, la participation des communautés et la promotion du bien. De plus, la table ronde a reconnu que les activités futures de conservation doivent être fondées sur l’inventaire de l’ensemble des monuments, constructions et infrastructures indiquant leur état physique ainsi que les méthodes de remise en état, à l’intérieur du bien du patrimoine mondial, et elle a donc demandé que les institutions concernées rassemblent l’information existante et établissent un inventaire complet. L’Etat partie a identifié la Banque mondiale en tant que donateur potentiel en ce qui concerne la préparation d’un plan de gestion. De plus, la table ronde a appuyé le plan d’action pour la sauvegarde du bien du patrimoine mondial qui a été révisé pour tenir compte des recommandations de cette table ronde.

Par une lettre en date du 15 février 2005, l’Etat partie a informé le Centre du patrimoine mondial que le Cabinet des ministres de la République d’Azerbaïdjan est à présent chargé de gérer la réserve historico-architecturale « Isherisheher » en remplacement du pouvoir exécutif de la ville de Bakou et du ministère de la Culture.

En février 2005, l’Institut de recherche scientifique et de projet pour la restauration des monuments de la République d’Azerbaïdjan « Azerbapa » a terminé un projet de mise à jour ou de préparation de plans et cartes détaillés de la ville intra-muros de Bakou (Icheri Sheher), qui a reçu une assistance financière du Fonds du patrimoine mondial. Les Organisations consultatives évaluent actuellement les résultats de ce projet.

Au moment de la préparation de ce document, l’Etat partie n’avait pas soumis le rapport sur l’état de conservation demandé par le Comité lors de la 28e session (Suzhou, 2004).

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 29 COM 7A.28

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7A,

2. Rappelant la décision 28 COM 15A. 29, adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Prend note des résultats de la Table ronde et du changement d’organisme responsable de l’administration et de la gestion du bien du patrimoine mondial ;

4. Encourage l’Etat partie de l’Azerbaïdjan à favoriser la coordination entre l’ensemble des partenaires et, notamment, entre les autorités nationales et municipales ;

5. Regrette que l’Etat partie n’ait pas fourni avant le 1er février 2005 un rapport sur l’état de conservation, comme il lui avait été demandé ;

6. Demande à l’Etat partie de rassembler les informations existantes et de dresser l’inventaire de tous les monuments, édifices et de leurs infrastructures, en indiquant leur état de conservation, ainsi que les méthodes de réhabilitation appliquées dans le périmètre du bien du patrimoine mondial ;

7. Prie instamment l’Etat partie d’élaborer un plan de gestion d’ensemble pour résoudre les problèmes de conservation, de contrôle du développement et de gestion du tourisme, afin de garantir la préservation future du bien ;

8. Encourage en outre l’Etat partie à poursuivre ses travaux en étroite collaboration avec le Centre du patrimoine mondial, les Organisations consultatives et les autres partenaires, en particulier dans le but de mettre en oeuvre des activités figurant dans le plan d’action ;

9. Demande en outre à l’Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2006, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien pour examen par le Comité à sa 30e session (Vilnius, 2006) ;

10. Décide de maintenir la Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Shirvan et la tour de la Vierge (Azerbaïdjan) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 29 COM 8C.2

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Faisant suite à l'examen des rapports sur l'état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-05/29.COM/7A and WHC-05/29.COM/7A.Add),

2. Décide de maintenir les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :