1.         Palais royaux d'Abomey (Bénin) (C 323bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1985

Critères  (iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   1985-2007

Mesures correctives identifiées

a) finaliser le mécanisme législatif et administratif national régissant la protection du patrimoine culturel du Bénin,

b) effectuer une nouvelle délimitation du bien et préciser clairement la zone tampon visant à protéger son intégrité,

c) évaluer et actualiser le plan de conservation et de gestion du bien,

d) poursuivre les activités de restauration et de conservation pour traiter au moins la moitié des éléments structurels du bien encore considérés comme étant dans un état sérieux de détérioration,

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/323/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1985-1997)
Montant total approuvé : 113 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/323/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission conjointe ICOMOS/Centre du patrimoine mondial en mai 2004

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

- Absence d’un mécanisme législatif national régissant la protection du patrimoine culturel ;

- Absence de mesures de délimitation et de protection de la zone tampon du bien ;

- Réactualisation du plan de gestion non encore effectuée ;

- Dégradation importante de près des 2/3 des éléments physiques construits en terre. 

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/323/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Suite aux conclusions de la mission d’évaluation ICOMOS/Centre du patrimoine mondial de juin 2004, le Comité, dans sa décision 28 COM 15A.14, a encouragé l’Etat partie à mettre en œuvre un ensemble de mesures qui lui permettront de considérer le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril en 2007. Ces mesures concernaient la mise en place d’un mécanisme national pour la protection du patrimoine culturel, l’établissement d’une zone tampon autour du bien, la réactualisation du plan de gestion, et la poursuite des activités de conservation pour la sauvegarde des derniers vestiges bâtis en terre. Le Président du Comité du patrimoine mondial s’est personnellement rendu sur le site en novembre 2004 pour évaluer l’état de conservation. Il a été informé de la préparation de la loi sur le patrimoine culturel pour soumission au vote du Parlement. Il a saisi l’occasion de sa visite pour rappeler aux autorités béninoises la nécessité urgente de mettre en œuvre lesdites mesures recommandées par le Comité, et fait un rapport de sa visite au Président de la République du Bénin.

L’Etat partie a soumis, le 10 mars 2005, une demande d’assistance internationale dont l’octroi lui permettrait de commencer à mettre en œuvre les recommandations de la décision 28 COM 15A.14 du Comité. L’aide financière sollicitée permettrait à l’Etat partie d’effectuer la délimitation de la zone tampon et de signer un arrêté municipal sur les règles d’aménagement et de construction autour du bien, d’évaluer le plan de gestion arrivé à terme et d’organiser une mission technique d’experts. Cette mission technique, composée de spécialistes de la conservation du patrimoine en terre, devra élaborer le futur projet de conservation des derniers témoins bâtis en terre. L’Etat partie envisage d’inviter le Getty Conservation Institute, CRATerre-EAG et le Centre du patrimoine mondial à participer à cette mission.

Toujours dans la perspective du soutien aux activités visant à sortir le site de sa situation de péril, le Centre du patrimoine mondial a organisé du 5 au 13 avril 2005 une mission d’assistance technique dans le cadre de l’accord de coopération entre l’Italie et l’UNESCO. Cette mission avait pour objectif d’aider l’Etat partie à développer un projet de mise en valeur du tourisme durable, en vue d’augmenter les recettes, pour financer une partie des coûts des travaux d’entretien et de conservation. Le projet élaboré sera soumis à différents bailleurs de fonds.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 29 COM 7A.13

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7A,

2. Rappelant la décision 28 COM 15A.14, adoptée lors de sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Encourage l’Etat partie du Bénin à poursuivre la recherche de financement afin de mettre en oeuvre l’ensemble des mesures définies par le Comité lors de sa 28e session (Suzhou, 2004) ;

4. Invite la communauté internationale à soutenir l’Etat partie dans ses efforts visant à retirer le bien de la Liste du patrimoine mondial en péril ;

5. Décide de maintenir les palais royaux d’Abomey (Bénin) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 29 COM 8C.2

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Faisant suite à l'examen des rapports sur l'état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-05/29.COM/7A and WHC-05/29.COM/7A.Add),

2. Décide de maintenir les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :