1.         Liverpool – Port marchand (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord) (C 1150)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2004

Critères  (ii)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1150/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1150/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Pression urbaine ;

b) Nouvelles constructions aux abords du site.

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1150/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2006

En réponse aux inquiétudes suscitées par le projet de construction d’un bâtiment dit « Fourth Grace » sur le front de mer à Pier Head, le Comité du patrimoine mondial a recommandé, lors de sa 28e session, que les autorités nationales veillent particulièrement à contrôler les processus de changement dans les zones classées au patrimoine mondial et leurs abords afin d’éviter tout impact négatif sur le bien et a demandé à l’État partie de veiller à ce que toute nouvelle construction ne dépasse pas une certaine hauteur, respecte les qualités de la zone historique et complète les bâtiments historiques.

Le Centre du patrimoine mondial a reçu de nombreuses lettres de particuliers et d’associations locales concernant les nouveaux aménagements ; ces lettres ont été transmises à l’État partie pour commentaire et à l’ICOMOS pour examen. Au moment de la préparation du présent rapport, aucune réponse n’avait été reçue de l’État partie.

Les inquiétudes exprimées concernent notamment un projet de nouvelle extension du Musée en 2005. Il s’agit d’un grand bâtiment asymétrique, situé juste au sud des trois Grâces et s’avançant vers la Mersey. Un permis de construire a été délivré en décembre 2005 pour ce projet. Le projet a suscité au niveau local des commentaires hostiles en raison de sa situation proéminente, de sa forme dominante et de son impact sur les Trois Grâces et la rive de la Mersey. Deux autres projets de bâtiments sont également envisagés qui pourraient avoir eux aussi un impact négatif. Le premier est une haute tour à Central Station. Le second est un groupe de trois grands bâtiments au bord de l’eau, juste au sud du projet de nouveau Musée à Mann Island. Il y a aussi un projet de nouveau canal le long du front de mer.

Le propos de la déclaration du Comité du patrimoine mondial concernant Pier Head était d’éviter que tout nouveau bâtiment ne concurrence la domination des Trois Grâces existantes et s’efforce plutôt de compléter ces édifices et l’ensemble du quartier historique. L’ICOMOS ne considère pas que le projet de nouveau musée suit cette recommandation. Sa forme monolithique oblique et inclinée est faite pour être vue. Son échelle massive et l’asymétrie de ses éléments éclipsent les détails architecturaux rythmiques des Trois Grâces, même si le bâtiment proposé est beaucoup moins élevé.

En tant que port, Liverpool est un vestige remarquable, avec ses nombreux docks, ses bâtiments en front de mer, ses entrepôts et ses centres commerciaux et culturels. Il se développe actuellement en tant que future capitale européenne de la culture, d’où un grand enthousiasme pour son réaménagement sur le site du patrimoine mondial et autour. De très nombreux projets d’aménagement sont actuellement envisagés.

Quand le site a été proposé pour inscription, il était accompagné d’un plan de gestion qui définissait le cadre des aménagements futurs. Celui-ci ne semble pas avoir été traduit en plans d’aménagement détaillés pour des secteurs distincts de la ville. Il n’existe actuellement pas de schéma directeur pour le front de mer, par exemple. De même, les projets de construction actuellement envisagés ne sont pas le fruit de dossiers de conception ayant recueilli une large adhésion. Tous les grands programmes d’aménagement prévus sur le site du patrimoine mondial doivent être le résultat d’un processus structuré qui décrive les contraintes et le contexte, ainsi que les améliorations spatiales recherchées, dans le cadre d’un dossier bénéficiant d’une large adhésion.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 30 COM 7B.93

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-06/30.COM/7B,

2. Rappelant la décision 28 COM 14B.49, adoptée lors de sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Félicite le conseil municipal d'avoir garanti l'investissement nécessaire pour construire un nouveau musée;

4. Note avec une vive inquiétude que le bâtiment du nouveau musée, qui doit être construit près des Trois Grâces, ne respecte pas la recommandation de la 28e session car il a été conçu pour être dominant plutôt que récessif et note également que trois autres nouveaux bâtiments sont prévus sur le front de mer dont l'un pourrait également être envahissant sur le plan architectural;

5. Demande à l'État partie d'inviter une mission de suivi conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS pour étudier l'impact de ces projets sur le bien du patrimoine mondial;

6. Prie instamment l'État partie de mettre en place des plans stratégiques d'aménagement futur qui définissent des stratégies claires pour l'ensemble du paysage urbain, ainsi que pour la ligne des toits et les quais;

7. Demande également à l'État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1 février 2007, un rapport actualisé sur l'avancement des plans stratégiques d'aménagement futur et sur l'état de conservation du bien, pour examen par le Comité lors de sa 31e session en 2007.