1.         Usines de salpêtre de Humberstone et de Santa Laura (Chili) (C 1178bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2005

Critères  (ii)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril    2005-présent

Menaces pour lesquelles le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril

Mesures correctives identifiées

Pour effectuer toutes les mesures correctives nécessaires, le plan directeur doit être soigneusement mis en œuvre par les institutions responsables et il faudrait nommer une équipe de gestion consacrée uniquement à cet exercice pour réaliser une gestion intégrée du site.

Calendrier pour la mise en œuvre des mesures correctives

Le plan de travail est prévu jusqu’en 2008 et comporte deux phases. La première inclut des mesures de sécurité pour les visiteurs, du nettoyage et une sélection de matériaux, ainsi que des mesures correctives peu onéreuses ; la seconde devrait inclure la consolidation structurelle de tous les bâtiments.

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1178/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1178/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Octobre 2004

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Nature extrêmement fragile des bâtiments qui ont été construits avec des matériaux locaux – bois pour les structures, tôle ondulée pour les toitures et quelques parois et enduit extérieur – et qui étaient constitués de constructions légères régulièrement entretenues ;

b) Absence d’entretien pendant 40 ans et vandalisme sur le site ;

c) L’habillage en métal s’est corrodé et certains éléments de structures ont été démontés. Certains bâtiments, come celui de la lixiviation, risquent de s’effondrer s’ils ne sont pas consolidés ;

d) Très peu de travaux de conservation ont été effectués ;

e) Dégâts causés par le vent. 

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1178/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2006

Le Centre du patrimoine mondial a reçu le rapport sur l’état de conservation du bien adressé par l’État partie. Ce rapport juge « normal » l’état de conservation du site compte tenu du temps pendant lequel il a été laissé à l’abandon, sans mesures de conservation particulières.

L’État partie a pris plusieurs mesures pour lutter contre cette situation : régulation et contrôle des flux de visiteurs, fin du démantèlement permanent des bâtiments et des vols de matériaux avec prise de mesures juridiques et amendes infligées aux responsables, nettoyage du site et notamment des bâtiments d’Humberstone. Les fonds provenant de donateurs privés ont permis de terminer la restauration des plus importants bâtiments publics civils, notamment le marché, l’hôtel, l’école et le théâtre. D’autres travaux de restauration seront menés à bien en 2006. Pour assurer la conservation du site, il reste à effectuer d’urgence des travaux essentiels d’étayage des bâtiments qui risquent de s’effondrer.

Malheureusement, le Programme de premières interventions, présenté par l’État partie en 2005, n’a toujours pas trouvé de financement et n’a pas été exécuté. Comme le reconnaît l’État partie, les travaux réalisés ne concernent pas les bâtiments les plus endommagés mais seulement ceux qui attirent le plus les touristes. Le plan directeur n’est pas non plus totalement mis en œuvre.

Le site a aussi d’autres problèmes : accès incontrôlé des véhicules aux bâtiments d’Humberstone, occupation de certains bâtiments à des usages non prévus dans le plan directeur, exercices militaires effectués par l’armée chilienne qui est propriétaire d’une grande partie de la zone tampon. Cette situation a fait l’objet d’entretiens avec le Commandant en chef de l’armée et devrait se résoudre ; le tracé de la route A-16, qui divise le site en deux, reste cependant à l’état de projet.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 30 COM 7A.31

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-06/30.COM/7A,

2. Rappelant les décisions 29 COM 8B.51, 29 COM 8B.52 et 29 COM 8C.1, adoptées à sa 29e session (Durban, 2005),

3. Constate avec une vive préoccupation l'absence d'avancement dans la mise en œuvre du plan directeur et la recherche d'une autre solution pour le tracé de la route A-16;

4. Regrette que l'on n'ait réalisé aucun travaux de renforcement structurel sur les bâtiments les plus endommagés, et recommande à l'État partie de formuler une demande d'assistance internationale pour établir un plan d'action d'urgence;

5. Engage instamment l'État partie à tenir le Centre du patrimoine mondial informé de l'avancement réalisé concernant le tracé d'une nouvelle route pour remplacer l'A-16;

6. Demande à l'État partie d'adresser au Centre du patrimoine mondial, avant le 1février 2007, un rapport d'avancement sur la mise en œuvre du shéma directeur, pour examen par le Comité à sa 31e session, en 2007;

7. Décide de maintenir les Usines de salpêtre de Humberstone et de Santa Laura (Chili) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 30 COM 8C.2

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les rapports sur l'état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-06/30.COM/7A et WHC-06/30.COM/7A.Add.Rev),

2. Maintient les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :