1.         Le Kremlin et la place Rouge, Moscou (Fédération de Russie) (C 545)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1990

Critères  (i)(ii)(iv)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/545/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/545/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Construction d'un monument en l'honneur du Maréchal Joukov 

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/545/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2007

Le Centre du patrimoine mondial a été informé par des ONG et des articles de presse de la démolition/reconstruction d'un ensemble historique appelé les "Moyennes galeries commerciales". Le 7 mars 2007, le bureau de l'UNESCO à Moscou a fourni des informations complémentaires. Ce bâtiment construit entre 1891 et 1894 est situé en face de la Tour Spasskaya du Kremlin et de la cathédrale Saint Basile. L'ensemble est en cours de reconstruction depuis 2006. On s'attend à ce que ce nouvel ensemble moderne soit constitué d'un hôtel de luxe, d'une salle des ventes, d'appartements, d'un centre commercial et d'un parking souterrain, le tout à l'intérieur des façades d'origines préservées. L'ensemble des "Moyennes galeries commerciales" est entouré de hautes plaques de métal depuis un certain temps, ce qui rend impossible toute observation de ce qui se déroule à l'intérieur.

Sur la base d'informations publiées par les medias, quatre bâtiments ont déjà été démolis. Le journal Novaya Gazeta a publié une photo de quatre énormes tas de gravats au milieu de la cour. Des experts et des architectes russes disent que tout travail souterrain pourrait provoquer des mouvements de terrain sous la place Rouge et affecter gravement la cathédrale Saint Basile, dont l'état de la structure est déjà fragile.  

Le 16 mars 2007, le Centre du patrimoine mondial, préoccupé par le fait que les travaux entrepris soient susceptibles de menacer l'intégrité du bien, a demandé à l'Etat partie de lui fournir des informations détaillées sur l'état actuel de ces travaux de démolition et de reconstruction, ainsi qu'un rapport détaillé sur l'état de conservation du Kremlin et de la place Rouge à Moscou.

A l'heure où nous préparons ce document, l'Etat partie ne nous a pas fourni les informations demandées.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 31 COM 7B.103

Le Comité du patrimoine mondial,

1.        Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7B,

2.        Rappelant la décision 18 COM IX.20, adoptée lors de sa 18e session (Phuket, 1994), et en particulier "d'être tenu informé de toute évolution sur ce bien du patrimoine mondial";

3.        Prie instamment l'Etat partie de faire arrêter tous les travaux de démolition à l'intérieur des limites du bien du patrimoine mondial du Kremlin et de la place Rouge ou de sa zone tampon jusqu'à ce qu'une évaluation détaillée des menaces pesant sur la valeur universelle exceptionnelle, sur l'authenticité et sur l'intégrité du bien ne soit menée;

4.        Demande à l’État partie d’inviter une mission conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS/ICCROM sur place pour évaluer l’état de conservation du bien;

5.        Demande également à l'Etat partie de soumettre, avant le 1er février 2008, au Centre du patrimoine mondial un rapport détaillé sur l'état de conservation du bien comprenant l’état et l’impact probable sur l’authenticité et l’intégrité du bien, de tous les travaux de démolition, reconstruction, et restauration entrepris à l'intérieur des limites du bien du patrimoine mondial et de sa zone tampon sur l’authenticité et l’intégrité du bien., ainsi que les détails techniques concernant la stabilité de la structure des bâtiments historiques du bien, pour examen par le Comité lors de sa 32e session en 2008.