1.         Vieille ville de Ratisbonne et Stadtamhof (Allemagne) (C 1155)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2006

Critères  (ii)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1155/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1155/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1155/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2007

Dans une lettre fournie au cours de la 30e session du Comité (Vilnius, 2006), le Maire de Ratisbonne a déclaré que la ville continuera de tout faire pour soutenir la conservation du bien et s’abstiendra de toute activité qui ne serait pas en accord avec le statut de patrimoine mondial. Un nombre important de lettres de citoyens et de groupes communautaires concernant des développements nouveaux ont été reçues par le Centre du patrimoine mondial. Ces lettres ont été transmises à l’Etat Partie pour commentaire et à l’ICOMOS pour examen. Dans une lettre en date du 30 janvier 2007, les autorités responsables ont informé le Centre du patrimoine mondial sur les projets de planification et de rénovation urbaine concernant le bien et son entourage.

Un concours international d’architecture a été organisé par le Conseil de la ville de Ratisbonne en juillet 2006 pour la conception du nouveau centre de la culture et de congrès sur le Marché du Danube (Donaumarkt), situé dans la zone centrale du bien. Ce projet a été annulé à la suite du résultat d’un vote des citoyens, le 17 décembre 2006 (en conséquence d’une initiative des citoyens déposée le 3 août 2006). L’utilisation future de cette surface est encore en cours de discussion.

D’autres projets incluent la restauration du Pont de pierrecomme itinéraire supplémentaire pour les autobus. Des parties du Château de Thurn et Taxisseront transformées en hôtel, et l’utilisation de l’Hôtel des Carmélites est endiscussion. La façade du parking de Dachauplatz est en cours de réfection.

L’évaluation des projets sus-mentionnés est en cours, en collaboration avec l’Office d’Etat bavarois pour la préservation des monuments et constructions historiques. De plus, la ville de Ratisbonne a commandé une étude d’accompagnement des mesures ci-dessus par des experts de l’ICOMOS. En février 2007, la ville de Ratisbonne soumettra une proposition de création d’un Comité directeur au ministère d’Etat bavarois pour la Science, la Recherche et les Arts.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 31 COM 7B.98

Le Comité du patrimoine mondial,

1.        Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7B,

2.        Rappelant la décision 30 COM 8B.45, adoptée à sa 30e session (Vilnius, 2006)et le fait que le bien a été inscrit en 2006 pour sa valeur universelle exceptionnelle en tant que centre historique religieux, institutionnel et de commerce du Saint Empire romain germanique,

3.        Prenant acte de la déclaration officielle du Maire de Ratisbonne, en juillet 2006, garantissant que les valeurs du bien seront préservées,

4.        Regrette que les procédures conformes au paragraphe 172 des Orientations n’aient pas été prises en compte ;

5.        Demande à l’État partie de fournir des détails sur les projets avant que toute décision soit prise ;

6.        Recommande que la valeur universelle exceptionnelle et les perspectives visuelles remarquables depuis et vers le bien soient prises en compte dans l’ensemble des futures décisions et processus de planification concernant l’aménagement urbain de Ratisbonne ;

7.        Demande également à l’État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2009, un rapport à jour sur l’état de conservation du bien pour examen par le Comité lors de sa 33e session en 2009.