English Français

Vers une gouvernance renforcée
du patrimoine naturel et culturel
transfrontalier partagé
de la région du lac Ohrid

Ce projet financé par l’Union Européenne vise à renforcer la coopération transfrontalière et l’efficacité de gestion pour la protection du patrimoine naturel et culturel de la région du lac Ohrid.

La région du lac Ohrid abrite l'un des plus anciens lacs au monde et présente l'une des plus exceptionnelles sources de biodiversité d’Europe. Sa valeur naturelle particulière, la qualité et la diversité de son patrimoine culturel, naturel et spirituel convergent pour en faire une région véritablement unique.

Les deux tiers du lac Ohrid sont situés dans l’ex-République yougoslave de Macédoine et sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial sous le nom de bien « Patrimoine naturel et culturel de la région d’Ohrid ». L’intégrité de ce bien du patrimoine mondial serait considérablement renforcée par son extension au tiers restant du lac Ohrid situé en Albanie.

Phase de cadrage
2011–2014

En 2012, une mission consultative de cadrage a été menée afin d’évaluer la faisabilité de l’extension du bien déjà inscrit à l’Albanie. Cette mission a été menée par deux organisations consultatives auprès du Comité du patrimoine mondial (ICOMOS et UICN) et a été financée par l’Assistance internationale du Fonds du patrimoine mondial.

La mission a identifié les principales menaces :
Développement urbain non planifié
Rejet d’eaux usées et de déchets solides
Altération d’habitats naturels
Destruction et épuisement des ressources naturelles

Les causes sous-jacentes de ces menaces ont été identifiées
Enjeux de gestion
Dispositions institutionnelles et manque de coordination et de coopération
Expertise et connaissance
Besoin d’une compréhension globale du patrimoine, de sa valeur régionale et des menaces
Coopération transfrontalière
Besoin de renforcer la structure de gestion transfrontalière
Sensibilisation
Besoin d’une vision commune et partagée à la fois au sein des communautés et au-delà des frontières




Lire le rapport de mission

Phase de mise en œuvre
2014–2017

© Christophe Graz

La mise en œuvre du projet financé par l’UE « Vers une gouvernance renforcée du patrimoine naturel et culturel transfrontalier partagé de la Région du lac d'Ohrid » vise à renforcer la coopération transfrontalière et l’efficacité de gestion du patrimoine naturel et culturel de la région en répondant aux principales menaces identifiées par la mission consultative de cadrage de 2012.




Coopération transfrontalière dans la région du lac Ohrid
Regarder

Renforcement de la coopération transfrontalière et de l’efficacité de gestion existantes pour la protection et le développement durable du patrimoine naturel et culturel de la région du lac Ohrid (résultat attendu 1)

Renforcement de la coopération transfrontalière (activité 1)

Etablissement de mécanismes de gestion intégrée (activité 2)

Renforcement des compétences dans l’efficacité de gestion et la coopération transfrontalière (activité 3)


Identification et sauvegarde des richesses culturelles et naturelles importantes de la région du lac Ohrid par les autorités locales et nationales (résultat attendu 2)

Analyse de la région transfrontalière et de ses opportunités de tourisme durable (activité 4)

Assistance technique dans la préparation du dossier d’extension du bien du patrimoine mondial (activité 5)

Mise en œuvre d’une campagne de sensibilisation concernant les déchets à travers des actions pilotes sur les eaux usées et les déchets solides (activité 6)


Financement de la phase de mise en œuvre

Le budget total de ce projet de trois ans est d’environ 2,4 millions d’USD. La contribution de l’Union européenne s’élève à 1,7 millions d’euros, et elle est distribuée dans le cadre de l’Assistance de l’Union européenne aux pays pré-adhérents dans le domaine de l’environnement et du changement climatique. Le gouvernement albanais cofinance 10% du budget total à hauteur de 240 000 USD.

Documents du projet

Lire le rapport de l’atelier de lancement

Ressources

Carte du lac Ohrid
World Heritage Supplement leaflet
Compost leaflet AlbanianEnglish
Green You Business leaflet AlbanianEnglish

#OurLakeOhrid
Campagne Photo et histoires 2017

The second Photo & Story Contest is taking place on Instagram and the Lake Ohrid Heritage Facebook page from 25 July to 25 September 2017.

 Check out the contest 

#OurLakeOhrid
Campagne Photo et histoires 2016

Les 10 gagnants  
Le concours a été organisé sur Instagram et sur la page Facebook Lake Ohrid Heritage Facebook du 7 mars au 7 avril 2016.

 Les gagnants 

Histoire du projet pilote dans la région du lac Ohrid

Dates-clés
  • 1979

    Le lac Ohrid est inscrit pour la première fois sur la Liste du patrimoine mondial comme bien naturel, sous le critère (iii) de phénomène naturel exceptionnel, qui est aujourd’hui le critère (vi)

  • 1980

    Le bien du patrimoine mondial est étendu aux critères culturels (i), (iii) et (vi), et devient l'un des premiers biens mixtes du patrimoine mondial

  • 1998

    La mission conjointe de suivi Centre du patrimoine mondial/ICOMOS/UICN est menée pour la première fois depuis l’inscription. La mission souligne que le développement économique et démographique crée des menaces sur la valeur du site, et que la réponse à celles-ci ne peut passer que par une approche intégrée et des mesures de protection liant la préservation des patrimoines culturels et naturels. (Décision 22 COM VII.30)

    Le Bureau du patrimoine mondial discute de l’état de conservation en 1998 à Kyoto, Japon. (Décision 22 COM VII.30)

  • 2008

    A sa 32ème session (Québec, 2008), le Comité du patrimoine mondial initie le Processus en amont au cours d’une réflexion sur l’avenir de la Convention du patrimoine mondial. Le Processus en amont est une approche expérimentale visant à réduire le nombre de biens rencontrant des problèmes significatifs au cours du processus de proposition d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

  • 2009

    Le Comité du patrimoine mondial adopte une modification mineure des limites, réduisant celles-ci au nord et à l’ouest du bien. Au sein de ce processus, le Comité appelle à la création d’une zone tampon, ainsi qu’à des efforts en vue d’une extension transfrontalière du bien du patrimoine mondial, afin d’inclure la partie albanaise du lac Ohrid.

  • 2011

    Le Comité du patrimoine mondial, dans la décision 35 COM 12C, sélectionne 10 projets pilotes pour tester l’efficacité des Processus en amont, y compris le projet pilote « Patrimoine naturel et culturel de la région d’Ohrid » (Albanie et ex-République yougoslave de Macédoine).

  • 2011

    L’État partie d’Albanie soumet le « Patrimoine naturel et culturel de la région d’Ohrid » dans sa Liste indicative, première étape du processus d’extension du bien du patrimoine mondial.

  • 2012

    La première phase du Processus en amont se traduit par la mission de conseil de cadrage, afin d’évaluer la faisabilité de la proposition d’extension du site déjà inscrit. La mission identifie des menaces affectant le patrimoine naturel et culturel de la région du lac Ohrid, telles que l’urbanisation non planifiée, la pêche, l’altération des habitats, ainsi qu’une gestion des déchets non durable.

  • 2014

    La seconde phase du projet pilote pour le Processus en amont lance le projet « Vers une gouvernance renforcée du patrimoine naturel et culturel transfrontalier partagé de la Région du lac d'Ohrid ».

  • 2018

    Achèvement prévu du projet pilote en amont.

Sur le Web


Blog
Délégation de l’Albanie pour l’Union Européenne

Lettre d’information

Été 2018
Albanais Anglais Macédonien

Printemps 2018
Albanais Anglais Macédonien

Automne 2017
Albanais Anglais Macédonien

Été 2017
Albanais Anglais Macédonien

Printemps 2017
Albanais Anglais Macédonien

Automne 2016
Albanais Anglais Macédonien

Été 2016
Albanais Anglais Macédonien

Printemps 2016
Albanais Anglais Macédonien

Partenaires

 

 

Décisions (4)
Show 38COM 7B.58
Show 38COM 9A
Show 35COM 12C
Show 22COM VII.30