English Français
Aidez maintenant !

Nouveaux biens inscrits (1994)








Chargement de la carte ...

Les sites culturels suivants ont été inscrits

Cathédrale de Bagrati et monastère de Ghélati

Géorgie
Critère : (iv)

La cathédrale de Bagrati, du nom de Bagrat III, premier roi de la Géorgie unifiée, fut construite à la fin du Xe et au début du XIe siècle. Elle fut détruite en partie par les Turcs en 1691. Ses ruines s'élèvent au centre de la ville de Kutaïsi. Le monastère de Ghélati, dont les principaux bâtiments furent édifiés du XIIe au XVIIe siècle, est un ensemble bien préservé, riche de mosaïques et de peintures murales. La cathédrale et le monastère représentent l'épanouissement de l'architecture médiévale de Géorgie.

Centre historique de Vilnius

Lituanie
Critère : (ii)(iv)

Centre politique du grand-duché de Lituanie du XIIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, Vilnius a exercé une profonde influence sur le développement culturel et architectural d'une grande partie de l'Europe orientale. Malgré invasions et destructions, elle a conservé un ensemble imposant de bâtiments historiques de styles gothique, Renaissance, baroque et classique, ainsi que sa structure urbaine avec ses espaces historiques et son environnement de verdure.

Collégiale, château et vielle ville de Quedlinburg

Allemagne
Critère : (iv)

Quedlinburg, dans le Land de Saxe-Anhalt, fut une capitale du Saint Empire romain germanique à l'époque de la dynastie des Saxons-Ottoniens. Elle devint une ville commerçante et prospère dès le Moyen Âge. Par le nombre et la qualité de ses bâtiments à colombage, Quedlinburg est un exemple exceptionnel de ville européenne médiévale. Sa collégiale Saint-Servais est un chef-d'œuvre d'architecture romane.

Ensemble de bâtiments anciens des montagnes de Wudang

Chine
Critère : (i)(ii)(vi)

Les palais et temples qui constituent le noyau de ce complexe de bâtiments séculaires et religieux forment une réalisation architecturale et artistique exemplaire de l'époque des dynasties chinoises des Yuan, Ming et Qing. Les flancs des montagnes de Wudang (province du Hubei) et leurs vallées panoramiques abritent ce site qui fut construit en tant qu'ensemble organisé pendant la dynastie des Ming (XIVe -XVIIe siècle) et qui comporte également des bâtiments taoïstes datant du VIIe siècle. L'ensemble représente l'apogée de l'architecture et de l'art chinois sur une période d'environ un millénaire.

Ensemble historique du Palais du Potala, Lhasa

Chine
Critère : (i)(iv)(vi)

Le palais du Potala, palais d'hiver du dalaï-lama depuis le VIIe siècle, symbolise le bouddhisme tibétain et son rôle central dans l'administration traditionnelle au Tibet. Le complexe s'élève sur la Colline rouge au centre de la vallée de Lhasa, à 3 700 m d'altitude. Il comprend le Palais blanc et le Palais rouge, et leurs bâtiments annexes. Fondé également au VIIe siècle, le monastère du Temple de Jokhang est un complexe religieux bouddhiste exceptionnel. Norbulingka, le palais d'été du dalaï-lama, construit au XVIIIe siècle, est un chef d'œuvre de l'art tibétain. La beauté et l'originalité de l'architecture de ces trois sites, leur riche décoration et leur intégration harmonieuse dans un paysage admirable s'ajoutent à leur intérêt historique et religieux.

Gravures rupestres de Tanum

Suède
Critère : (i)(iii)(iv)

Dans le nord du Bohuslän, les gravures rupestres de la commune de Tanum constituent un ensemble de toute première importance sur le plan mondial, tant par leur variété (représentations humaines et animales, armes, bateaux et autres objets) que par leur unité culturelle et chronologique. Elles illustrent, avec une abondance et une qualité remarquables, la vie et les croyances de l'âge du bronze en Europe.

Lignes et géoglyphes de Nasca et de Pampas de Jumana

Pérou
Critère : (i)(iii)(iv)

Situés dans la plaine côtière aride du Pérou à quelque 400 km au sud de Lima, les géoglyphes de Nazca et de Pampas de Jumana couvrent environ 450 km2 . Ces lignes, tracées dans le sol entre 500 av. J.-C. et 500 apr. J.-C., soulèvent une des grandes énigmes de l'archéologie en raison de leur quantité, de leur nature, de leur taille et de leur continuité. Certains de ces géoglyphes représentent des créatures vivantes, d'autres des végétaux stylisés ou des êtres fantastiques, d'autres encore des figures géométriques de plusieurs kilomètres de long. On suppose qu'ils auraient eu une fonction rituelle liée à l'astronomie.

Monuments historiques de Mtskheta

Géorgie
Critère : (iii)(iv)

Les églises historiques de Mtskheta, ancienne capitale du royaume de Géorgie, sont des exemples exceptionnels de l'architecture religieuse du Moyen Âge dans la région du Caucase. Elles témoignent du haut niveau artistique et culturel qu'avait atteint cet ancien royaume.

Monuments historiques de l'ancienne Kyoto (villes de Kyoto, Uji et Otsu)

Japon
Critère : (ii)(iv)

Construite en 794 sur le modèle des capitales de la Chine ancienne, Kyoto a été la capitale impériale du Japon depuis sa fondation jusqu'au milieu du XIXe siècle. En tant que foyer de la culture japonaise depuis plus de mille ans, Kyoto retrace le développement de l'architecture japonaise en bois, notamment l'architecture religieuse, et l'art des jardins japonais qui a influencé la conception des jardins dans le monde entier.

Premiers monastères du XVIe siècle sur les versants du Popocatepetl

Mexique
Critère : (ii)(iv)

Il s’agit d’un groupe de quatorze monastères répartis sur les versants du Popocatepetl, au sud-est de Mexico. Parfaitement conservés, ils sont très représentatifs du modèle architectural suivi par les premiers missionnaires – franciscains, dominicains et augustins – qui évangélisèrent les populations indigènes au début du XVIe siècle. Ils sont aussi un exemple d’un nouveau concept architectonique dans lequel les espaces ouverts acquièrent une nouvelle importance. Ce modèle exerça son influence dans tout le territoire mexicain, et parfois même au-delà de ses frontières.

Résidence de montagne et temples avoisinants à Chengde

Chine
Critère : (ii)(iv)

La résidence de montagne, palais d'été de la dynastie Qing dans la province du Hebei, fut construite de 1703 à 1792. C'est un vaste ensemble de palais et de bâtiments administratifs et cérémoniels, de temples aux architectures très variées et de jardins impériaux s'intégrant subtilement à un paysage de lacs, de pâturages et de forêts. Outre son intérêt esthétique, la résidence de montagne est un témoignage historique précieux sur le développement final de la société féodale en Chine.

Skogskyrkogården

Suède
Critère : (ii)(iv)

Ce cimetière de Stockholm fut aménagé de 1917 à 1920 par deux jeunes architectes, Asplund et Lewerentz, dans d'anciennes carrières de gravier plantées de pins. La conception associe la végétation aux éléments architecturaux et tire parti des accidents du terrain. Elle crée un paysage en parfaite harmonie avec sa fonction qui a exercé une profonde influence dans de nombreux pays du monde.

Temple et cimetière de Confucius et résidence de la famille Kong à Qufu

Chine
Critère : (i)(iv)(vi)

Le temple, le cimetière et la demeure de famille du grand philosophe, politicien et éducateur Confucius (VIe -Ve siècle av. J.-C.), sont situés à Qufu, ville de la province de Shandong. Le temple construit à sa mémoire en 478 av. J.-C., détruit et reconstruit au cours des siècles, compte aujourd'hui plus de cent bâtiments. Le cimetière contient les tombes de Confucius et de plus de 100 000 de ses descendants. La petite maison de la famille Kong est devenue une demeure aristocratique gigantesque dont subsistent 152 bâtiments. L'ensemble des monuments de Qufu a préservé son exceptionnelle qualité artistique et historique grâce à la dévotion des empereurs de Chine pendant plus de deux millénaires.

Tumulus, pierres runiques et église de Jelling

Danemark
Critère : (iii)

Les tumulus funéraires et l'une des pierres runiques sont des exemples exceptionnels de la culture païenne nordique, tandis que l'autre pierre runique et l'église rappellent la conversion du peuple danois au christianisme vers le milieu du Xe siècle.

Usine sidérurgique de Völklingen

Allemagne
Critère : (ii)(iv)

Le complexe sidérurgique, qui couvre 6 hectares, surplombe la ville de Völklingen, dans la Sarre. C'est, dans tout le monde occidental européen et nord-américain, la seule usine sidérurgique intégrée construite et équipée aux XIXe et XXe siècles qui ait fermé ses portes récemment et qui soit restée intacte.

Vieille église de Petäjävesi

Finlande
Critère : (iv)

La vieille église de Petäjävesi, en Finlande centrale, construite en rondins de conifères en 1763-1765, est une église luthérienne rurale représentative d'une tradition architecturale propre à l'est de la Scandinavie. L'église associe la conception Renaissance d'une église de plan centré et les formes plus anciennes dérivées des plafonds aux voûtes d'arêtes de la période gothique.

Ville de Luxembourg : vieux quartiers et fortifications

Luxembourg
Critère : (iv)

Du fait de sa position stratégique, la forteresse de Luxembourg a été depuis le XVIe siècle jusqu'en 1867, date de son démantèlement, l'un des plus importants sites fortifiés d'Europe. Renforcées à plusieurs reprises lors des passations d'un grand pouvoir européen à un autre (les empereurs du Saint Empire, la maison de Bourgogne, les Habsbourg, les rois d'Espagne et de France et finalement les Prussiens), ses fortifications ont été un résumé d'architecture militaire s'étendant sur plusieurs siècles.

Ville de Safranbolu

Turquie
Critère : (ii)(iv)(v)

Du XIIIe siècle à l'apparition du chemin de fer au début du XXe siècle, Safranbolu a été un poste caravanier important sur la principale route commerciale entre l'Orient et l'Occident. Sa Vieille Mosquée, ses bains, et la medersa de Shleyman Pacha ont été construits en 1322. À son apogée au XVIIe siècle, son architecture a influencé le développement urbain d'une grande partie de l'Empire ottoman.

Ville de Vicence et les villas de Palladio en Vénétie

Italie
Critère : (i)(ii)

Fondée au IIe siècle av. J.-C. dans le nord de l'Italie, la cité a prospéré sous la domination vénitienne, du début du XVe à la fin du XVIIIe siècle. L'œuvre d'Andrea Palladio (1508-1580), fondée sur une étude approfondie de l'architecture romaine classique, donna à la ville son apparence unique. Ses interventions urbaines et ses villas, dont il parsema toute la Vénétie, eurent une influence décisive sur le cours ultérieur de l'architecture. Son travail a inspiré un style architectural caractéristique (le palladianisme) qui s'est répandu en Angleterre, dans d'autres pays d'Europe et en Amérique du Nord.

Église Saint-Jean-Népomucène, lieu de pèlerinage à Zelená Hora

République tchèque
Critère : (iv)

À Zelená Hora, non loin de Ždár nad Sázavou en Moravie, s’élève l’église de pèlerinage construite à la gloire de saint Jean Népomucène. Édifiée au début du XVIIIe siècle sur un plan en étoile, c’est l’œuvre la plus originale du grand architecte Jan Blazej Santini dont le style extrêmement personnel se situe entre le néo-gothique et le baroque.

Église de l'Ascension à Kolomenskoye

Fédération de Russie
Critère : (ii)

L'église de l'Ascension a été construite en 1532 dans le domaine impérial de Kolomenskoye, à proximité de Moscou, pour célébrer la naissance de celui qui devait devenir Ivan IV le Terrible. C'est l'un des premiers exemples d'églises traditionnelles à toits en pavillon sur une structure de pierre et de brique et elle a eu une grande influence sur le développement de l'architecture religieuse russe.

Les sites naturels suivants ont été inscrits

Baie d'Ha-Long

Viet Nam
Critère : (vii)(viii)

La baie d'Ha-Long, dans le golfe du Tonkin, compte environ 1 600 îles et îlots qui créent un paysage marin spectaculaire de piliers de calcaire. En raison du relief vertigineux, la plupart des îles sont inhabitées et non perturbées par l'homme. Les valeurs esthétiques exceptionnelles de ce site sont complétées par son grand intérêt biologique.

Forêt impénétrable de Bwindi

Ouganda
Critère : (vii)(x)

Situé dans le sud-ouest de l'Ouganda, à la jonction des forêts de plaine et de montagne, le parc de Bwindi s'étend sur plus de 32 000 ha et présente une très riche biodiversité avec plus de 160 espèces d'arbres et plus de 100 espèces de fougères. Il abrite également de nombreuses espèces d'oiseaux et de papillons, ainsi que plusieurs espèces menacées, dont le gorille de montagne.

Monts Rwenzori

Ouganda
Critère : (vii)(x)

Couvrant près de 100 000 ha dans l'ouest de l'Ouganda, le parc comprend la majeure partie de la chaîne des Rwenzori, qui culmine à 5 109 m avec le mont Margherita, troisième sommet d'Afrique. C'est une région d'une grande beauté dont les glaciers, les cascades et les lacs offrent un cadre alpin sans égal en Afrique. Le parc contient d'importants habitats naturels d'espèces menacées et une flore particulière riche de nombreuses espèces, dont les bruyères géantes.

Parc national de Canaima

Venezuela (République bolivarienne du)
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

Le parc national de Canaima s'étend sur 3 millions d'hectares dans le sud-est du Venezuela, jouxtant les frontières du Guyana et du Brésil. Environ 65 % du parc sont occupés par des montagnes tabulaires tepuis . Elles constituent un milieu biologique unique et présentent un très grand intérêt géologique. Leurs falaises escarpées et leurs cascades (dont la chute d'eau la plus élevée du monde, à 1 000 m) forment des paysages spectaculaires.

Parc national de Doñana

Espagne
Critère : (vii)(ix)(x)

Situé en Andalousie, le parc de Doñana occupe la rive droite du Guadalquivir, à son estuaire sur l'océan Atlantique. Il est remarquable par la grande diversité de ses biotopes, notamment lagunes, marais, dunes fixes et mobiles, buissons et maquis. Il est l'habitat de cinq espèces d'oiseaux menacées. C'est l'une des plus grandes héronnières de la région méditerranéenne et le site d'hivernage de plus de 500 000 oiseaux d'eau.

Parc national de Los Katíos

Colombie
Critère : (ix)(x)

Couvrant 72 000 ha dans le nord-ouest de la Colombie, le parc de Los Katios comprend des collines basses, des forêts et des plaines humides. Il présente une diversité biologique exceptionnelle et sert d'habitat à plusieurs espèces animales menacées, ainsi qu'à de nombreuses plantes endémiques.

Sanctuaire de l'oryx arabe

Oman
Critère : (x)

Le sanctuaire de l'oryx arabe est situé dans les régions biogéographiques du désert central et des collines côtières d'Oman. Les brouillards saisonniers et la rosée constituent un écosystème désertique unique et sa flore compte plusieurs plantes endémiques. Sa faune rare comprend le premier troupeau d'oryx arabes en liberté depuis l'extinction mondiale de l'espèce à l'état sauvage en 1972 et sa réintroduction ici en 1982. On y trouve également les seuls sites de reproduction en liberté de l'outarde houbara, une espèce d'échassier, ainsi que des bouquetins, des loups d'Arabie, des ratels, des caracals et la plus grande population de gazelles d'Arabie en liberté.

Sites fossilifères de mammifères d'Australie (Riversleigh / Naracoorte)

Australie
Critère : (viii)(ix)

Riversleigh et Naracoorte, respectivement au nord et au sud de l’Australie Méridionale, comptent parmi les dix sites fossilifères les plus importants du monde. Ils illustrent admirablement les étapes clés de l’évolution de la faune australienne unique.

Le Comité a également approuvé l'extension des sites suivants

Les sites culturels

Alhambra, Generalife et Albaicin, Grenade

Espagne
Critère : (i)(iii)(iv)

Dominant la ville moderne construite dans la plaine, l'Alhambra et l'Albaicin, situés sur deux collines adjacentes, constituent la partie médiévale de Grenade. À l'est de la forteresse et résidence de l'Alhambra s'étendent les merveilleux jardins du Generalife, ancienne demeure champêtre des émirs qui régnaient sur cette partie de l'Espagne aux XIIIe et XIVe siècles. Le quartier résidentiel de l'Albaicin conserve un riche ensemble d'architecture vernaculaire maure dans laquelle l'architecture andalouse traditionnelle se fond harmonieusement.

Centre historique de Cordoue

Espagne
Critère : (i)(ii)(iii)(iv)

La période glorieuse de Cordoue a commencé au VIIIe siècle quand elle a été conquise par les Maures et qu'ont été construits quelque 300 mosquées et d'innombrables palais et édifices publics, rivalisant avec les splendeurs de Constantinople, Damas et Bagdad. Au XIIIe siècle, sous Ferdinand III le Saint, la Grande Mosquée de Cordoue a été transformée en cathédrale et de nouvelles constructions défensives ont été édifiées, notamment l'Alcazar de los Reyes Cristianos et la tour-forteresse de la Calahorra.

Vieille ville de Dubrovnik

Croatie
Critère : (i)(iii)(iv)

Sur une presqu'île de la côte dalmate, la « perle de l'Adriatique » est devenue une importante puissance maritime méditerranéenne à partir du XIIIe siècle. Bien que sévèrement endommagée par un tremblement de terre en 1667, Dubrovnik a pu préserver ses beaux monuments, églises, monastères, palais et fontaines de style gothique, Renaissance et baroque. De nouveau endommagée dans les années 1990 lors du conflit armé dans la région, la ville fait l'objet d'un grand programme de restauration coordonné par l'UNESCO.

Les sites naturels

Forêts humides Gondwana de l’Australie

Australie
Critère : (viii)(ix)(x)

Ce site, qui comprend plusieurs aires protégées, se trouve principalement le long du Grand Escarpement sur la côte est de l’Australie. Les caractéristiques géologiques exceptionnelles présentes autour des cratères des volcans boucliers et le nombre élevé d’espèces rares et menacées qu’abrite ce site sont d’une importance internationale pour la science et la conservation.

Kluane / Wrangell-St. Elias / Glacier Bay / Tatshenshini-Alsek

Canada , États-Unis d'Amérique
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

Cet ensemble impressionnant de glaciers et de hauts sommets, situé de part et d'autre de la frontière entre le Canada (territoire du Yukon et Colombie-Britannique) et les États-Unis d'Amérique (Alaska), constitue l'un des paysages naturels les plus spectaculaires du monde. Il abrite de nombreux grizzlis, caribous et mouflons de Dall et contient le champ de glace non polaire le plus vaste du monde.

Les sites mixtes

Parc national d'Uluru-Kata Tjuta

Australie
Critère : (v)(vi)(vii)(viii)

Ce parc, qui s’appelait autrefois parc national d’Uluru (Ayers Rock-Mont Olga), présente des formations géologiques spectaculaires qui dominent la vaste plaine sableuse du centre de l’Australie. L’immense monolithe d’Uluru et les dômes rocheux de Kata Tjuta, à l’ouest d’Uluru, font partie intégrante du système de croyances traditionnelles de l’une des plus anciennes sociétés humaines du monde. Les propriétaires traditionnels d’Uluru-Kata Tjuta appartiennent au peuple aborigène des Anangu.

En 1994 le Comité du patrimoine mondial a inscrit des nouveaux sites sur la Liste du patrimoine mondial.
29
Nouvelles inscriptions
21
Culturels
8
Naturels
0
Mixtes
6
Extensions