English Français
Aidez maintenant !

Nouveaux biens inscrits (1983)








Chargement de la carte ...

Les sites culturels suivants ont été inscrits

Abbatiale de Saint-Savin sur Gartempe

France
Critère : (i)(iii)

Surnommée la « Sixtine romane », l'abbaye poitevine de Saint-Savin est décorée de très nombreuses et très belles peintures murales des XIe et XIIe siècles qui nous sont parvenues dans un état de fraîcheur remarquable.

Abbaye de St-Gall

Suisse
Critère : (ii)(iv)

Le couvent de Saint-Gall, exemple parfait de grand monastère carolingien, a été, depuis le VIIIe siècle jusqu'à sa sécularisation en 1805, l'un des plus importants d'Europe. Sa bibliothèque, l'une des plus riches et des plus anciennes du monde, contient de précieux manuscrits, notamment le plus ancien dessin d'architecture sur parchemin connu. De 1755 à 1768, le domaine conventuel a été reconstruit en style baroque. La cathédrale et la bibliothèque sont les principales composantes de ce remarquable ensemble architectural, reflet de douze siècles d'activité.

Ancienne cité de Nessebar

Bulgarie
Critère : (iii)(iv)

Édifié sur une péninsule rocheuse de la mer Noire, le site de Nessebar, plus de trois fois millénaire, était à l’origine un site de peuplement des Thraces (Menobria). Au début du VIe siècle, la ville est devenue un comptoir grec. Les vestiges de la ville datent essentiellement de la période hellénistique et comprennent l’acropole, un temple d’Apollon, une agora et un mur de fortification thrace. Parmi d’autres monuments, la basilique de Stara Mitropolia et la forteresse rappellent le Moyen Âge, époque où la cité était l’une des plus importantes villes byzantines de la côte ouest de la mer Noire. Les maisons en bois construites au XIXe siècle représentent l’architecture de la mer Noire à cette époque.

Centre d'Angra do Heroismo aux Açores

Portugal
Critère : (iv)(vi)

Cette ville située dans une des îles de l'archipel des Açores fut un port d'escale obligatoire depuis le XVe siècle jusqu'à l'apparition des bateaux à vapeur, au XIXe siècle. Ses imposantes fortifications de San Sebastian et San Juan Baptista, bâties il y a quelque 400 ans, sont un exemple unique d'architecture militaire. Ravagée par un tremblement de terre en 1980, Angra est en cours de restauration.

Couvent bénédictin Saint-Jean-des-Sœurs à Müstair

Suisse
Critère : (iii)

Caractéristique du renouveau monastique chrétien à l'époque carolingienne, le couvent de Müstair, situé dans une vallée des Grisons, conserve le plus important ensemble de peintures murales de Suisse, exécutées vers 800, ainsi que des fresques et des stucs de l'époque romane.

Couvent du Christ à Tomar

Portugal
Critère : (i)(vi)

Conçu à l'origine pour célébrer la Reconquête, le couvent des Templiers de Tomar, devenu en 1334 le siège de l'ordre des Chevaliers du Christ, se transforma à l'époque manuéline en un symbole inverse, celui de l'ouverture du Portugal à d'autres civilisations.

Fort d'Agra

Inde
Critère : (iii)

À proximité immédiate des jardins du Taj Mahal, le Fort rouge d'Agra, monument significatif du XVIIe siècle moghol, est une puissante citadelle de grès rouge enserrant dans son enceinte de 2,5 km de périmètre la ville impériale, avec un grand nombre de palais féeriques, comme le palais de Jahangir ou le Khas Mahal, bâti par Shah Jahan, des salles d'audience, comme le Diwan-i-Khas, et deux très belles mosquées.

Grottes d'Ajanta

Inde
Critère : (i)(ii)(iii)(vi)

À un groupe de monuments rupestres bouddhiques des IIe et Ier siècles av. J.-C. sont venues s'ajouter, à l'époque gupta (Ve et VIe siècles), des grottes ornées encore plus vastes et plus riches. Les peintures et les sculptures d'Ajanta sont des chefs-d'œuvre de l'art religieux bouddhique qui ont exercé un rayonnement considérable.

Grottes d'Ellora

Inde
Critère : (i)(iii)(vi)

Trente-quatre monastères et temples ont été creusés en succession serrée dans la paroi d'une haute falaise basaltique, non loin d'Aurangabad, contribuant à faire revivre une brillante civilisation ancienne dans une séquence ininterrompue de monuments datables de 600 à 1000. L'ensemble d'Ellora est une réalisation artistique unique et un tour de force technique. Avec ses sanctuaires consacrés respectivement au bouddhisme, au brahmanisme et au jaïnisme, il illustre l'esprit de tolérance caractéristique de l'Inde ancienne.

La Fortaleza et le site historique national de San Juan à Porto Rico

États-Unis d'Amérique
Critère : (vi)

Point stratégique de la mer des Caraïbes, la baie de San Juan s'est couverte du XVe au XIXe siècle d'ouvrages défensifs qui présentent un répertoire varié de l'architecture militaire européenne adaptée aux sites portuaires du continent américain.

Le Taj Mahal

Inde
Critère : (i)

Immense mausolée funéraire de marbre blanc édifiée entre 1631 et 1648 à Agra sur l'ordre de l'empereur moghol Shah Jahan pour perpétuer le souvenir de son épouse favorite, le Taj Mahal, joyau le plus parfait de l'art musulman en Inde, est l'un des chefs-d'œuvre universellement admirés du patrimoine de l'humanité.

Missions jésuites des Guaranis : San Ignacio Mini, Santa Ana, Nuestra Señora de Loreto et Santa Maria Mayor (Argentine), ruines de Sao Miguel das Missoes (Brésil)

Argentine , Brésil
Critère : (iv)

Au cœur de la forêt tropicale, les ruines de São Miguel das Missoes, au Brésil, et celles de San Ignacio Mini, de Santa Ana, de Nuestra Señora de Loreto et de Santa Maria la Mayor, en Argentine, sont les remarquables vestiges de cinq missions jésuites édifiées aux XVIIe et XVIIIe siècles sur le territoire des Guaranis, chacune d’entre elles se caractérisant par ses dispositions particulières et un état de conservation inégal.

Monastère de Batalha

Portugal
Critère : (i)(ii)

Édifié pour commémorer la victoire des Portugais sur les Castillans à la bataille d'Aljubarrota en 1385, le monastère des dominicains de Batalha fut pendant deux siècles le grand chantier de la monarchie portugaise où se développa un style gothique national original, profondément influencé par l'art manuélin, comme le montre le cloître royal, véritable chef-d'œuvre.

Monastère de Rila

Bulgarie
Critère : (vi)

Saint Jean de Rila, ermite canonisé par l’Église orthodoxe, a fondé le monastère de Rila au Xe siècle. Sa demeure d’ascète et sa tombe sont devenues lieux sacrés et ont été transformées en un ensemble monastique qui a tenu un rôle important dans la vie spirituelle et sociale de la Bulgarie médiévale. Ravagé par un incendie au début du XIXe siècle, l’ensemble a été rebâti entre 1834 et 1862. Ce monument caractéristique de la Renaissance bulgare (XVIIIe-XIXe siècles), symbolise la prise de conscience d’une identité culturelle slave après des siècles d’occupation.

Monastère des Hiéronymites et tour de Belém à Lisbonne

Portugal
Critère : (iii)(vi)

À l'entrée du port de Lisbonne, le monastère des hiéronymites, dont la construction commença en 1502, témoigne de l'art portugais à son apogée. Toute proche, l'élégante tour de Belem, construite pour commémorer l'expédition de Vasco de Gama, rappelle les grandes découvertes maritimes qui ont jeté les fondements du monde moderne.

Places Stanislas, de la Carrière et d'Alliance à Nancy

France
Critère : (i)(iv)

Nancy, résidence temporaire d'un roi sans royaume devenu duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski, est paradoxalement l'exemple le plus ancien et le plus typique d'une capitale moderne où un monarque éclairé se montre soucieux d'utilité publique. Réalisé de 1752 à 1756 par une équipe brillante sous la direction de l'architecte Héré, le projet, d'une grande cohérence, s'est concrétisé dans une parfaite réussite monumentale qui allie la recherche du prestige et de l'exaltation du souverain au souci de la fonctionnalité.

Vieille ville de Berne

Suisse
Critère : (iii)

Fondée au XIIe siècle sur une colline ceinturée par l'Aare, Berne s'est développée selon un principe urbanistique exceptionnellement clair. Les bâtiments de la vieille ville, de diverses périodes, comprennent notamment des arcades du XVe siècle et des fontaines du XVIe siècle. La majeure partie de la ville médiévale a été rénovée au XVIIIe siècle mais a conservé son caractère original.

Ville de Cuzco

Pérou
Critère : (iii)(iv)

Située dans les Andes péruviennes, la ville est devenue, sous le grand chef inca Pachacutec, un centre urbain complexe avec des fonctions administratives et religieuses distinctes. Elle était entourée de zones clairement délimitées pour la production agricole, artisanale et industrielle. Au XVIe siècle, quand les Espagnols l'ont conquise, ils ont conservé sa structure mais ont construit des églises et des palais baroques sur les ruines de la cité inca.

Église de pèlerinage de Wies

Allemagne
Critère : (i)(iii)

Miraculeusement conservée dans l'écrin d'une vallée des Alpes, l'église de Wies (1745-1754), chef-d'œuvre de l'architecte Dominikus Zimmermann, est probablement l'expression la plus parfaite du rococo bavarois, exubérant, allègre et coloré.

Les sites naturels suivants ont été inscrits

Golfe de Porto : calanche de Piana, golfe de Girolata, réserve de Scandola

France
Critère : (vii)(viii)(x)

La réserve, qui fait partie du parc naturel régional de Corse, occupe la presqu''île de la Scandola, impressionnant massif de porphyre aux formes tourmentées. Sa végétation est un remarquable exemple de maquis. On y trouve des goélands, des cormorans et des aigles de mer. Les eaux transparentes, aux îlots et aux grottes inaccessibles, abritent une riche vie marine.

Parc national Sangay

Équateur
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

D'une beauté naturelle exceptionnelle avec ses deux volcans en activité, ce parc présente toute la gamme verticale des écosystèmes, depuis la forêt tropicale humide jusqu'aux glaciers, avec des contrastes saisissants entre les sommets enneigés et les forêts des plaines. Son isolement protège les espèces menacées qui s'y trouvent, comme le tapir de montagne et le condor des Andes.

Parc national Wood Buffalo

Canada
Critère : (vii)(ix)(x)

Situé dans les plaines de la région centre-nord du Canada, ce parc abrite la plus grande population américaine de bisons en liberté et est aussi l'aire naturelle de nidification de la grue blanche d'Amérique. Parmi ses beautés naturelles, on peut noter le plus grand delta intérieur du monde, situé à l'embouchure des rivières la Paix et Athabasca. Le parc couvre 44 807 km2 .

Parc national de Pirin

Bulgarie
Critère : (vii)(viii)(ix)

Sur une étendue de plus de 27 000 ha, à une altitude de 1 008 à 2 914 m dans le massif du Pirin, dans le sud-ouest de la Bulgarie, le parc présente un paysage karstique des Balkans, avec ses lacs, ses cascades, ses grottes et ses forêts de pins. Il a été ajouté à la Liste du patrimoine mondial en 1983. L'extension inclut désormais l'ensemble du Parc national de Pirin, soient près de 40 000 ha, à l'exception de deux zones touristiques (ski). La partie principale de cette extension est une zone de hautes montagnes de plus de 2000 mètres d'altitude comprenant surtout des prairies alpines, des éboulis rocheux et des sommets.

Parc national de la Comoé

Côte d'Ivoire
Critère : (ix)(x)

Ce parc, qui est l'une des zones protégées les plus vastes de l'Afrique de l'Ouest, se caractérise par la très grande diversité de sa végétation. La Comoé qui coule dans le parc explique que l'on y trouve des associations de plantes que l'on ne rencontre normalement que beaucoup plus au sud, comme les savanes arbustives et des îlots de forêt dense humide.

Parc national des Great Smoky Mountains

États-Unis d'Amérique
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

S'étendant sur plus de 200 000 ha, ce parc d'une beauté exceptionnelle abrite plus de 3 500 espèces végétales, dont presque autant d'arbres (130 essences naturelles) que l'Europe tout entière. On y trouve aussi de nombreuses espèces animales menacées avec, probablement, la plus grande variété de salamandres au monde. Resté relativement à l'écart, il donne une idée de la flore tempérée avant l'influence de l'homme.

Réserve naturelle de Srébarna

Bulgarie
Critère : (x)

La réserve naturelle de Srébarna est un lac d’eau douce adjacent au Danube qui s’étend sur plus de 600 ha. Il abrite près de 100 espèces d’oiseaux qui viennent s’y reproduire et dont beaucoup sont rares ou menacées. Quelque 80 autres espèces d’oiseaux s’y réfugient au cours de leur migration chaque hiver. Parmi les espèces d’oiseaux les plus intéressantes, on note le pélican dalmate, le bihoreau gris, l’ibis falcinelle et la spatule blanche.

Réserve naturelle de la vallée de Mai

Seychelles
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

Au cœur de la petite île de Praslin, la réserve abrite les vestiges d'une forêt naturelle de palmiers qui a pour ainsi dire conservé son état d'origine. Le célèbre « coco de mer », fruit d'un palmier dont on pensait autrefois qu'il poussait au fond des mers, est la plus grosse graine du règne végétal.

Réserves de la cordillère de Talamanca-La Amistad / Parc national La Amistad

Costa Rica , Panama
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

Dans cet unique endroit de l'Amérique centrale où les glaciations du quaternaire ont laissé leur marque, une situation géographique particulière a permis des échanges génétiques entre la faune et la flore de l'Amérique du Nord et celles de l'Amérique du Sud. Des forêts tropicales couvrent la plus grande partie du site. Quatre tribus indiennes différentes habitent ce site, qui bénéficie d'une étroite coopération entre le Costa Rica et le Panamá.

Les sites mixtes suivants ont été inscrits

Sanctuaire historique de Machu Picchu

Pérou
Critère : (i)(iii)(vii)(ix)

À 2 430 m d'altitude, dans un site montagneux d'une extraordinaire beauté, au milieu d'une forêt tropicale, Machu Picchu a probablement été la création urbaine la plus stupéfiante de l'Empire inca à son apogée : murailles, terrasses et rampes gigantesques sculptent les escarpements rocheux dont elles paraissent le prolongement. Le cadre naturel, sur le versant oriental des Andes, fait partie du bassin supérieur de l'Amazone, riche d'une flore et d'une faune très variées.

En 1983 le Comité du patrimoine mondial a inscrit des nouveaux sites sur la Liste du patrimoine mondial.
29
Nouvelles inscriptions
19
Culturels
9
Naturels
1
Mixtes
0
Extensions