English Français
Aidez maintenant !

Nouveaux biens inscrits (1988)








Chargement de la carte ...

Les sites culturels suivants ont été inscrits

Cathédrale, abbaye Saint-Augustin et église Saint-Martin à Cantorbéry

Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord
Critère : (i)(ii)(vi)

Siège presque cinq fois centenaire du chef spirituel de l'Église d'Angleterre, Cantorbéry, dans le Kent, abrite la modeste église Saint-Martin, la plus ancienne d'Angleterre, les ruines de l'abbaye Saint-Augustin, qui rappellent la mission évangélisatrice du saint dans l'Heptarchie à partir de 597, et la superbe cathédrale de Christ Church, saisissant mélange des styles roman et gothique perpendiculaire, où l'archevêque Thomas Becket fut assassiné en 1170.

Centre historique de Lima

Pérou
Critère : (iv)

Bien que sérieusement endommagée par des tremblements de terre, cette « ville des rois » a été jusqu'au milieu du XVIIIe siècle la capitale et la ville la plus importante des territoires sous domination espagnole en Amérique du Sud. Nombre de ses monuments (comme le couvent San Francisco, le plus grand de ce genre dans cette partie du monde) sont des créations communes d'artisans locaux et de maîtres du Vieux Continent.

Kairouan

Tunisie
Critère : (i)(ii)(iii)(v)(vi)

Fondée en 670, la ville de Kairouan a prospéré sous la dynastie aghlabide, au IXe siècle. Malgré le transfert de la capitale politique à Tunis au XIIe siècle, Kairouan est restée la première ville sainte du Maghreb. Son riche patrimoine architectural comprend notamment la Grande Mosquée, avec ses colonnes de marbre et de porphyre, et la mosquée des Trois-Portes qui date du IXe siècle.

Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique

Grèce
Critère : (i)(ii)(iv)

Fondée en 315 av. J.-C., Thessalonique, capitale provinciale et ville portuaire, fut l'un des premiers foyers de diffusion du christianisme. Ses monuments chrétiens offrent des exemples éminents d'églises de plan central, de plan basilical ou de plan intermédiaire au cours d'une période allant du IVe au XVe siècle, constituant ainsi une série typologique diachronique dont l'influence fut considérable dans le monde byzantin. Les mosaïques de la Rotonde, de Saint-Démétrios et de Saint-David sont au nombre des grands chefs-d'œuvre de l'art paléochrétien.

Médina de Sousse

Tunisie
Critère : (iii)(iv)(v)

Sousse, important port commercial et militaire sous les Aghlabides (800-909), est un exemple typique de ville des premiers siècles de l'islam. Avec sa casbah, ses remparts, sa médina et sa Grande Mosquée, la mosquée Bu Ftata et son ribat typique, à la fois fort et édifice religieux, elle était l'un des éléments d'un système de défense de la côte.

Sanctuaire d'Asclépios en Epidaure

Grèce
Critère : (i)(ii)(iii)(iv)(vi)

Dans une petite vallée du Péloponnèse, le sanctuaire d’Asclépios, le dieu de la médecine, issu du culte d’Apollon (Maléatas), prit forme au plus tard au VIe siècle avant notre ère et devint le culte officiel de la cité-état d’Epidaure. Ses principaux monuments, dont le temple d’Asclépios, le Tholos et le Théâtre - considéré comme l'un des plus purs chefs-d'œuvre de l'architecture grecque - datent du IVe siècle. L'ensemble du sanctuaire, avec ses temples et ses installations hospitalières consacrés aux dieux guérisseurs, offre un témoignage exceptionnel des cultes thérapeutiques du monde hellénique et romain.

Sites archéologiques de Bat, Al-Khutm et Al-Ayn

Oman
Critère : (iii)(iv)

Le site protohistorique de Bat, au voisinage d'une palmeraie de l'intérieur du sultanat d'Oman, constitue avec ses sites annexes l'ensemble le plus complet de zones d'habitat et de nécropoles du IIIe millénaire av. J.-C.

Strasbourg – Grande île

France
Critère : (i)(ii)(iv)

Entourée par deux bras de l'Ill, la « Grande île » constitue le centre historique de la capitale alsacienne. Dans un périmètre restreint, elle renferme un ensemble monumental d'une remarquable qualité. La cathédrale, les quatre églises anciennes, le palais Rohan, ancienne résidence des princes-évêques, n'y apparaissent pas comme des monuments isolés, mais s'articulent à un quartier ancien très représentatif des fonctions de la ville médiévale et de l'évolution de Strasbourg du XVe au XVIIIe siècle.

Tombouctou

Mali
Critère : (ii)(iv)(v)

Dotée de la prestigieuse université coranique de Sankoré et d'autres medersa, Tombouctou était aux XVe et XVIe siècles une capitale intellectuelle et spirituelle et un centre de propagation de l'islam en Afrique. Ses trois grandes mosquées (Djingareyber, Sankoré et Sidi Yahia) témoignent de son âge d'or. Bien que restaurés au XVIe siècle, ces monuments sont aujourd'hui menacés par l'avancée du sable.

Tour de Londres

Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord
Critère : (ii)(iv)

La massive tour Blanche, archétype de l'architecture militaire normande, qui exerça son influence dans tout le royaume, fut construite au bord de la Tamise par Guillaume le Conquérant pour protéger la ville de Londres et affirmer son pouvoir. Autour d'elle s'est développée la Tour de Londres, imposante forteresse riche de souvenirs historiques et devenue l'un des symboles de la monarchie.

Trinidad et la vallée de Los Ingenios

Cuba
Critère : (iv)(v)

Fondée au début du XVIe siècle en l'honneur de la Sainte-Trinité, la ville était une tête de pont pour la conquête du continent américain. Ses bâtiments des XVIIIe et XIXe siècles, comme le Palacio Brunet et le Palacio Cantero, ont été construits à son époque de prospérité due à l'industrie sucrière.

Vieille ville de Galle et ses fortifications

Sri Lanka
Critère : (iv)

Fondée au XVIe siècle par les Portugais, Galle a atteint son apogée au XVIIIe siècle, avant l'arrivée des Britanniques. C'est le meilleur exemple d'une ville fortifiée construite par les Européens en Asie du Sud et du Sud-Est qui illustre l'interaction entre l'architecture européenne et les traditions de l'Asie du Sud.

Vieille ville de Salamanque

Espagne
Critère : (i)(ii)(iv)

Cette ville ancienne, avec sa prestigieuse université, est située au nord-ouest de Madrid. Conquise par les Carthaginois au IIIe siècle av. J.-C., puis ville romaine, elle passa ensuite sous la domination des Maures jusqu'au XIe siècle. Son université qui est l'une des plus anciennes d'Europe a atteint son apogée durant l'âge d'or de Salamanque. Le centre historique de la ville renferme d'importants monuments romans, gothiques, mauresques, Renaissance et baroques. La Plaza Mayor, avec ses galeries et ses arcades, est particulièrement imposante.

Ville historique de Guanajuato et mines adjacentes

Mexique
Critère : (i)(ii)(iv)(vi)

Fondée par les Espagnols au début du XVIe siècle, la ville est devenue le premier centre mondial d'extraction de l'argent au XVIIIe siècle. On retrouve ce passé dans ses « rues souterraines » et la « Boca del Infierno », puits de mine impressionnant qui plonge à 600 m sous terre. L'architecture et les éléments décoratifs des bâtiments baroques et néoclassiques de la ville, résultat de la prospérité des mines, ont eu une influence considérable sur l'industrie de la construction dans une grande partie du centre du Mexique. Ses églises, La Compañía et La Valenciana, sont considérées parmi les plus beaux exemples d'architecture baroque d'Amérique centrale et du Sud. Guanajuato fut aussi témoin d'événements déterminants pour l'histoire du pays.

Ville médiévale de Rhodes

Grèce
Critère : (ii)(iv)(v)

L'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem a occupé la ville de 1309 à 1523 et a entrepris de la transformer en place forte avant qu'elle ne passe successivement sous domination turque et italienne. La haute-ville est l'un des plus beaux ensembles urbains de la période gothique, avec le palais des Grands Maîtres, l'Hôpital et la rue des Chevaliers. Dans la basse-ville, l'architecture gothique coexiste avec des mosquées, des bains publics et d'autres édifices construits durant la période ottomane.

Ville préhispanique de Chichen - Itza

Mexique
Critère : (i)(ii)(iii)

Cette ville sacrée était l’un des plus grands centres mayas de la péninsule du Yucatan. Tout au long de son histoire, qui s’étend sur presque mille ans, la ville fut embellie grâce à la contribution de différents peuples. Mayas et Toltèques ont laissé sur la pierre des monuments et des œuvres artistiques I’empreinte de leur vision du monde et de l’univers. L’extraordinaire fusion des techniques de construction mayas avec les nouveaux éléments venus du Mexique central fait de Chichen-Itzá l’un des exemples les plus importants de la civilisation maya-toltèque du Yucatan. Plusieurs bâtiments de cette civilisation subsistent, notamment le temple des Guerriers, El Castillo et l’observatoire circulaire connu sous le nom d’El Caracol.

Ville sacrée de Kandy

Sri Lanka
Critère : (iv)(vi)

Ce site sacré du bouddhisme, communément appelé « ville de Senkadagalapura », a été la dernière capitale des rois de Sinhala dont le mécénat a permis à la culture de Dinahala de s'épanouir pendant plus de 2 500 ans, jusqu'à l'occupation de Sri Lanka par les Britanniques en 1815. C'est aussi le site du temple de la Dent du Bouddha, célèbre lieu de pèlerinage.

Villes anciennes de Djenné

Mali
Critère : (iii)(iv)

Habité depuis 250 av. J.-C., le site de Djenné s'est développé pour devenir un marché et une ville importante pour le commerce transsaharien de l'or. Aux XVe et XVIe siècles, la ville a été un foyer de diffusion de l'islam. Ses maisons traditionnelles, dont près de 2 000 ont été préservées, sont bâties sur des petites collines toguere et adaptées aux inondations saisonnières.

Xanthos-Letoon

Turquie
Critère : (ii)(iii)

Capitale de la Lycie, ce site illustre le mélange des traditions lyciennes et de l'influence hellénique, surtout par son art funéraire. Les inscriptions sur les monuments sont d'une grande importance pour la connaissance de l'histoire des Lyciens et de leur langue indo-européenne.

Les sites naturels suivants ont été inscrits

Parc national du Manovo-Gounda St Floris

République centrafricaine
Critère : (ix)(x)

L'importance de ce parc tient à la richesse de sa flore et de sa faune. Ses vastes savanes abritent des espèces de mammifères très variées : rhinocéros noirs, éléphants, guépards, léopards, chiens sauvages, gazelles à front roux, buffles, et différents types d'oiseaux aquatiques qui trouvent un habitat dans les plaines d'inondation du Nord.

Parcs nationaux de Nanda Devi et de la Vallée des fleurs

Inde
Critère : (vii)(x)

Niché très haut dans l’Himalaya occidental, le parc national de la Vallée des fleurs, en Inde, est célèbre pour ses prairies de fleurs alpines endémiques et sa beauté naturelle exceptionnelle. Cette région extrêmement diverse abrite également des animaux rares et en danger tels que l’ours noir d’Asie, le léopard des neiges, l’ours brun et le bharal. Le paysage vallonné du parc national de la Vallée des fleurs complète les montagnes sauvages et escarpées du parc national de Nanda Devi. Ensemble, ils forment une zone de transition unique entre les chaînes de montagnes iconiques du Zanskar et du Grand Himalaya, appréciée des alpinistes et des botanistes depuis plus d’un siècle, et présente dans la mythologie hindoue depuis bien plus longtemps.

Réserve forestière de Sinharaja

Sri Lanka
Critère : (ix)(x)

Situé dans le sud-ouest de Sri Lanka, le Sinharaja est la dernière zone viable de forêt tropicale humide primaire du pays. Plus de 60 % des arbres sont endémiques et bon nombre d'entre eux sont considérés comme rares. La faune endémique est nombreuse, notamment les oiseaux et 50 % d'espèces de mammifères et de papillons, ainsi que beaucoup de sortes d'insectes, de reptiles et d'amphibiens rares.

Tropiques humides de Queensland

Australie
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

Cette région, qui s’étend le long de la côte nord-est de l’Australie, comprend principalement des forêts tropicales humides. Ce biotope offre un échantillon particulièrement complet et varié de plantes, de marsupiaux et d’oiseaux chanteurs, ainsi que des espèces végétales et animales rares et menacées.

Île d'Henderson

Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord
Critère : (vii)(x)

Située dans la partie orientale du Pacifique sud, l'île d'Henderson est parmi les rares atolls du monde à avoir conservé une écologie pratiquement intacte. Sa situation isolée permet d'y observer la dynamique de l'évolution insulaire et de la sélection naturelle, et elle est particulièrement remarquable pour ses dix plantes et ses quatre oiseaux terrestres endémiques.

Les sites mixtes suivants ont été inscrits

Hierapolis-Pamukkale

Turquie
Critère : (iii)(iv)(vii)

Prenant naissance au sommet d'une falaise haute de près de 200 m dominant la plaine, des sources chargées de calcite ont créé à Pamukkale (le « château de coton » en turc) un paysage irréel fait de forêts minérales, de cascades pétrifiées et d'une succession de vasques en gradins. C'est là que la dynastie des Attalides, rois de Pergame, créa la station thermale de Hierapolis, vers la fin du IIe siècle av. J.-C. Le site abrite les ruines d'établissements thermaux, de temples et d'autres monuments grecs.

Mont Athos

Grèce
Critère : (i)(ii)(iv)(v)(vi)(vii)

Foyer spirituel orthodoxe depuis 1054, la « Sainte Montagne », interdite aux femmes et aux enfants, dotée d'un statut autonome depuis Byzance, est aussi un haut lieu artistique. Le plan type de ses monastères (dont une vingtaine abritent actuellement 1 400 moines) a eu une influence jusqu'en Russie, et son école de peinture a marqué l'histoire de l'art orthodoxe.

Météores

Grèce
Critère : (i)(ii)(iv)(v)(vii)

Dans un paysage de pitons de grès presque inaccessibles, des moines anachorètes s'installèrent sur les « colonnes du ciel » dès le XIe siècle. Lors du grand renouveau de l'idéal érémitique au XVe siècle, vingt-quatre monastères avaient été bâtis au prix d'incroyables difficultés. Leurs fresques du XVIe siècle marquent une étape fondamentale dans l'histoire de la peinture postbyzantine.