jump to the content

Nouveaux biens inscrits (1992)








Chargement de la carte ...

Les sites culturels suivants ont été inscrits

Angkor

Cambodge
Critère : (i)(ii)(iii)(iv)

Angkor est l’un des principaux sites archéologiques de l’Asie du Sud-Est. S’étendant sur quelque 400 km2 couverts en partie par la forêt, le parc archéologique d’Angkor recèle les admirables vestiges des différentes capitales de l’Empire khmer qui rayonna entre le IXe et le XVe siècle : le célèbre temple d’Angkor Vat et, à Angkor Thom, le temple du Bayon orné d’innombrables sculptures. L’UNESCO a mis en œuvre un vaste programme de sauvegarde de ce site symbole et de son environnement.

Butrint

Albanie
Critère : (iii)

Habité depuis les temps préhistoriques, le site de Butrint fut successivement le siège d’une colonie grecque, d’une ville romaine, puis d’un évêché. Après une époque de prospérité sous l’administration de Byzance, puis une brève occupation vénitienne, la ville fut abandonnée par sa population à la fin du Moyen Âge à cause de la présence de marécages voisins. Le site archéologique actuel est un conservatoire des ruines représentatives de chaque période du développement de la ville.

Casbah d'Alger

Algérie
Critère : (ii)(v)

Dans l’un des plus beaux sites maritimes de la Méditerranée, surplombant les îlots où un comptoir carthaginois fut installé dès le IVe siècle av. J.-C., la Casbah constitue un type unique de médina , ou ville islamique. Lieu de mémoire autant que d’histoire, elle comprend des vestiges de la citadelle, des mosquées anciennes, des palais ottomans, ainsi qu’une structure urbaine traditionnelle associée à un grand sens de la communauté.

Cathédrale de Bourges

France
Critère : (i)(iv)

Admirable par ses proportions et l'unité de sa conception, la cathédrale Saint-Étienne de Bourges, construite entre la fin du XIIe et la fin du XIIIe siècle, est l'un des grands chefs-d'œuvre de l'art gothique. Son tympan, ses sculptures et ses vitraux sont particulièrement remarquables. Par-delà sa beauté architecturale, elle témoigne de la puissance du christianisme dans la France médiévale.

Centre historique de Prague

République tchèque
Critère : (ii)(iv)(vi)

Construits entre le XIe et le XVIIIe siècle, les quartiers de la Vieille Ville, de la Petite ville et de la Nouvelle ville, avec leurs magnifiques monuments comme le château Hradcany, la cathédrale Saint-Guy, le pont Charles et de nombreux autres palais et églises construits pour la plupart au XIVe siècle sous l'empereur romain germanique Charles IV, témoignent de la grande influence architecturale et culturelle exercée par cette ville depuis le Moyen Âge.

Centre historique de Telč

République tchèque
Critère : (i)(iv)

La ville est située sur une colline et ses maisons étaient à l'origine construites en bois. Après un incendie à la fin du XIVe siècle, elle a été reconstruite en pierre, entourée de murailles et renforcée par un réseau de bassins. Le château gothique de la ville a été reconstruit dans le style du premier art gothique à la fin du XVe siècle.

Centre historique de Český Krumlov

République tchèque
Critère : (iv)

Sur les rives de la Vltava, cette ville a été édifiée autour d'un château du XIIIe siècle comportant des éléments gothiques, Renaissance et baroques. C'est un exemple exceptionnel de petite ville médiévale d'Europe centrale qui s'est développée paisiblement pendant cinq siècles, conservant ainsi un patrimoine architectural intact.

El Tajin, cité préhispanique

Mexique
Critère : (iii)(iv)

Situé dans l'État de Veracruz, El Tajin atteignit son apogée entre le début du IXe et le début du XIIIe siècle. Le site devint le centre le plus important du nord-est de l'Amérique centrale après la chute de Teotihuacan. L'influence culturelle de ce centre s'est étendue à tout le golfe et a pénétré la zone maya et les hauts plateaux du Mexique central. Son architecture unique en Amérique centrale se caractérise par des reliefs sculptés très élaborés sur les colonnes et sur les frises. La « Pirámide de los Nichos », considérée comme un chef-d'œuvre de l'ancienne architecture mexicaine et américaine, matérialise la nature astronomique et symbolique des bâtiments. El Tajin subsiste comme un exemple exceptionnel de la grandeur et de l'importance des cultures préhispaniques mexicaines.

Ensemble historique, culturel et naturel des îles Solovetsky

Fédération de Russie
Critère : (iv)

D'une superficie totale de 300 km2 , les six îles de l'archipel Solovetsky se trouvent dans la partie occidentale de la mer Blanche. Elles furent peuplées dès le Ve millénaire av. J.-C. et conservent d'importants vestiges d'une occupation humaine remontant au IIIe millénaire. À partir du XVe siècle, l'archipel a connu une activité monastique intense et il conserve plusieurs églises construites entre le XVIe et le XIXe siècle.

Mines de Rammelsberg, ville historique de Goslar et système de gestion hydraulique du Haut-Harz

Allemagne
Critère : (i)(ii)(iii)(iv)

Le système de gestion hydraulique minier du Haut-Harz, au sud des mines de Rammelsberg et de la ville de Golsar, accompagne l'exploitation de minerais pour la production de métaux non ferreux, depuis près de 800 ans. Il a été entrepris au Moyen Âge par les moines cisterciens et fut ensuite développé à grande échelle de la fin du 16e au 19e siècle. Il est constitué d’un système très complexe mais parfaitement cohérent d'étangs artificiels, de petits canaux, de tunnels et de drains souterrains. Il a permis le développement de l'énergie hydraulique au profit de la mine et des procédés métallurgiques. C'est un lieu majeur de l'innovation minière dans le monde occidental.

Monuments de Vladimir et de Souzdal

Fédération de Russie
Critère : (i)(ii)(iv)

Villes d'art de la Russie centrale, Vladimir et Souzdal, avec leurs nombreux et magnifiques édifices civils et religieux des XIIe et XIIIe siècles – notamment les chefs-d'œuvre que sont la collégiale Saint-Demetrios et la cathédrale de l'Assomption –, occupent une place prestigieuse dans l'histoire de l'architecture russe.

Monuments historiques de Novgorod et de ses environs

Fédération de Russie
Critère : (ii)(iv)(vi)

Située sur l'ancienne route commerciale entre l'Asie centrale et l'Europe du Nord, Novgorod était la première capitale de la Russie au IXe siècle. Entourée d'églises et de monastères, elle devint un foyer de spiritualité orthodoxe ainsi qu'un centre de l'architecture russe. Ses monuments médiévaux et les fresques du XIVe siècle de Théophane le Grec (professeur d'Andreï Roublev), illustrent le développement de cette architecture et de cette créativité culturelle remarquables.

Pythagoreion et Heraion de Samos

Grèce
Critère : (ii)(iii)

Dans cette petite île de la mer Égée proche de l'Asie Mineure, plusieurs civilisations se sont succédé depuis le IIIe millénaire avant l'ère chrétienne. Il y subsiste notamment les vestiges de Pythagoreion, ancienne ville portuaire fortifiée avec ses monuments grecs et romains et son spectaculaire aqueduc en tunnel, et l'Heraion, sanctuaire d'Hera samienne.

Site archéologique de Ban Chiang

Thaïlande
Critère : (iii)

Considéré comme le plus important habitat préhistorique découvert à ce jour en Asie du Sud-Est, Ban Chiang a marqué une étape importante dans l'évolution culturelle, sociale et technologique de l'homme. Le site témoigne de l'existence d'activités agricoles ainsi que de la production et de l'utilisation de métaux.

Taos Pueblo

États-Unis d'Amérique
Critère : (iv)

Dans la vallée d'un petit affluent du Rio Grande, cet ensemble d'habitations et de centres cérémoniels en adobe est représentatif de la culture des Indiens Pueblo de l'Arizona et du Nouveau-Mexique.

Vieille ville de Zamość

Pologne
Critère : (iv)

La ville a été fondée au XVIe siècle par le chancelier Jan Zamoysky sur la route commerciale reliant l'Europe de l'Ouest et du Nord à la mer Noire. Conçue sur le modèle des théories italiennes de la ville idéale et construite par l'architecte Bernando Morando, originaire de Padoue, Zamosc reste un parfait exemple d'une ville Renaissance de la fin du XVIe siècle qui a conservé son plan d'origine, ses fortifications et un grand nombre de bâtiments où se mêlent les traditions architecturales de l'Italie et celles de l'Europe centrale.

Les sites naturels suivants ont été inscrits

Région d'intérêt panoramique et historique de Huanglong

Chine
Critère : (vii)

Dans le nord-ouest de la province du Sichuan, la région de Huanglong comprend des sommets couverts de neiges éternelles et le glacier chinois situé le plus à l'est. À ses paysages de montagne s'ajoutent des écosystèmes forestiers très variés, associés à des formations karstiques spectaculaires, des chutes d'eau et des sources d'eau chaude. La région abrite un certain nombre d'espèces animales menacées, dont le panda géant et le singe doré à nez camus du Sichuan.

Région d'intérêt panoramique et historique de Wulingyuan

Chine
Critère : (vii)

S'étendant sur plus de 26 000 ha dans la province du Hunan, le site est dominé par plus de 3 000 piliers et pics de grès à quartzite dont beaucoup ont plus de 200 m de haut. Il se caractérise aussi par la présence de torrents, de gorges, d'étangs et d'une quarantaine de grottes, ainsi que de deux très grands ponts naturels. À l'extraordinaire beauté des paysages s'ajoute le fait que la région abrite un certain nombre d'espèces végétales et animales menacées d'extinction.

Région d'intérêt panoramique et historique de la vallée de Jiuzhaigou

Chine
Critère : (vii)

S'étendant sur une superficie de 72 000 ha dans le nord de la province du Sichuan, la vallée de Jiuzhaigou, extrêmement accidentée, culmine à plus de 4 800 m d'altitude et comprend de ce fait une série d'écosystèmes forestiers très variés. Ses superbes paysages se caractérisent notamment par un chapelet de cônes karstiques étroits et des chutes d'eau spectaculaires. La vallée abrite, en outre, quelque 140 espèces d'oiseaux, ainsi qu'un certain nombre d'espèces végétales et animales menacées, dont le panda géant et le takin du Sichuan.

Île Fraser

Australie
Critère : (vii)(viii)(ix)

Au large de la côte orientale de l’Australie, l’île Fraser, longue de 122 km, est la plus grande île de sable du monde. En arrière de la plage se trouvent des vestiges majestueux de grandes forêts pluviales poussant sur le sable et la moitié des lacs dunaires d’eau douce perchés du monde. Sa combinaison de dunes de sable encore en mouvement, de forêts tropicales humides et de lacs en fait un site exceptionnel.

Le Comité a également approuvé l'extension des sites suivants

Les sites culturels

Châteaux et parcs de Potsdam et Berlin

Allemagne
Critère : (i)(ii)(iv)

Avec ses 500 ha de parcs, ses 150 constructions édifiées entre 1730 et 1916, l'ensemble des châteaux et parcs de Potsdam constitue une entité artistique exceptionnelle dont le caractère éclectique renforce l'unicité. Cet ensemble est prolongé, dans le district de Berlin-Zehlendorf, par les châteaux et les parcs qui s'étendent sur les rives de la Havel et du lac de Glienicke. Voltaire séjourna dans le palais de Sans-Souci, construit sous Frédéric II entre 1745 et 1757.

Temples mégalithiques de Malte

Malte
Critère : (iv)

Les îles de Malte et de Gozo abritent sept temples mégalithiques, chacun témoignant d'un développement distinct. À Gozo, les deux temples de Ggantija sont remarquables pour leur réalisations gigantesques de l'âge de bronze. Dans l'île de Malte, les temples de Hagar Qin, Mnajdra et Tarxien sont des chefs-d'œuvre architecturaux uniques étant donné les ressources très limitées dont disposaient leurs constructeurs. Les ensembles de Ta'Hagrat et de Skorba témoignent de la façon dont la tradition des temples s'est perpétuée à Malte.

Les sites naturels

Fôret Białowieża

Bélarus , Pologne
Critère : (ix)(x)

Extension et nouvelle proposition de « Forêt Belovezhskaya Pushcha/Bialowieża », inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1979. Situé sur la ligne de partage des eaux entre la mer Baltique et la mer Noire, ce vaste massif de forêt ancienne comprend à la fois des conifères et des feuillus. La modification apportée au bien se traduit par une diminution de plus de 5000 ha du côté bélarussien et par une vaste extension du secteur polonais qui passe de 5069 à 59576 ha. D’une superficie totale de 141 885 ha, ce bien transfrontalier apparaît comme une région irremplaçable pour la conservation de la biodiversité. On y trouve la plus grande population de bisons d’Europe, l’espèce emblématique du bien.

Kluane / Wrangell-St. Elias / Glacier Bay / Tatshenshini-Alsek

Canada , États-Unis d'Amérique
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

Cet ensemble impressionnant de glaciers et de hauts sommets, situé de part et d'autre de la frontière entre le Canada (territoire du Yukon et Colombie-Britannique) et les États-Unis d'Amérique (Alaska), constitue l'un des paysages naturels les plus spectaculaires du monde. Il abrite de nombreux grizzlis, caribous et mouflons de Dall et contient le champ de glace non polaire le plus vaste du monde.

Les sites mixtes

Parc national Río Abiseo

Pérou
Critère : (iii)(vii)(ix)(x)

Le parc a été créé en 1983 pour protéger la faune et la flore des forêts humides caractéristiques de cette partie des montagnes andines. Cette faune et cette flore comprennent un nombre élevé d'espèces endémiques. Le singe laineux à queue jaune, qu'on avait cru éteint, se trouve uniquement dans cette zone. Les recherches entreprises depuis 1985 ont déjà permis d'y découvrir 36 sites archéologiques jusqu'alors inconnus, s'étageant entre 2 500 et 4 000 m d'altitude, qui donnent une idée très complète de la société préinca.

Parc national de Kakadu

Australie
Critère : (i)(vi)(vii)(ix)(x)

Le parc constitue une réserve archéologique et ethnologique unique au monde car les terres sur lesquelles il s’étend ont été habitées en permanence depuis 40 000 ans. Des vestiges provenant des chasseurs et des pêcheurs du néolithique jusqu’aux aborigènes qui l’habitent encore au XXe siècle, il présente une histoire des techniques et des comportements illustrée par des peintures et des pictogrammes. C’est le meilleur exemple d’un ensemble d’écosystèmes, depuis les laisses intertidales jusqu’aux plateaux, en passant par les plaines inondées et les basses terres, habitats d’un grand nombre d’espèces rares ou endémiques de la flore et de la faune.