English Français

Nouveaux biens inscrits (1986)

  • Résultat
  • Vues
23
Inscriptions
17
Culturels
3
Naturels
1
Mixtes
2
Modifications importantes des limites








Chargement de la carte ...

Nouveaux biens inscrits
Les sites culturels

Ancienne ville d'Alep

République arabe syrienne
Critère : (iii)(iv)

Au carrefour de plusieurs routes commerciales depuis le IIe millénaire av. J.-C., Alep a successivement subi la domination des Hittites, des Assyriens, des Arabes, des Mongols, des Mamelouks et des Ottomans. Sa citadelle du XIIIe siècle, sa Grande Mosquée du XIIe siècle et plusieurs medersa, palais, caravansérails et hammams du XVIIe siècle donnent au tissu urbain d'Alep un caractère harmonieux et unique, maintenant menacé par la surpopulation.

Ancienne ville de Ghadamès

Libye
Critère : (v)

Bâtie dans une oasis, Ghadamès, « la perle du désert », est une des plus anciennes cités présahariennes et un exemple exceptionnel d'habitat traditionnel. Son architecture domestique se caractérise par les différentes fonctions assignées à chaque niveau : rez-de-chaussée servant de réserve à provisions, étage familial surplombant des passages couverts aveugles qui permettent une circulation presque souterraine dans la ville et terrasses à ciel ouvert réservées aux femmes.

Centre historique d'Évora

Portugal
Critère : (ii)(iv)

Cette ville-musée qui remonte à l'époque romaine a atteint son âge d'or au XVe siècle lorsqu'elle est devenue la résidence des rois de Portugal. Son caractère unique vient de ses maisons blanchies à la chaux et décorées d'azulejos et de balcons de fer forgé qui datent des XVIe-XVIIIe siècles. Ses monuments ont eu une influence décisive sur l'architecture portugaise au Brésil.

Châteaux forts et enceintes du roi Édouard Ier dans l'ancienne principauté de Gwynedd

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Critère : (i)(iii)(iv)

Dans l'ancienne principauté de Gwynedd située dans le nord du pays de Galles, les châteaux forts de Beaumaris et Harlech, dus au plus grand ingénieur militaire de son temps, James de Saint George, et les ensembles fortifiés de Caernarfon et de Conwy, tous extrêmement bien conservés, sont un témoignage de valeur sur l'œuvre de colonisation et de défense menée tout au long de son règne (1272-1307) par le roi d'Angleterre Édouard Ier et sur l'architecture militaire de son époque.

Ensemble monumental de Khajuraho

Inde
Critère : (i)(iii)

Œuvre de la dynastie des Chandella, qui connut son apogée entre 950 et 1050, les temples de Khajuraho dont il ne subsiste plus qu'une vingtaine se répartissent en trois groupes distincts. Ils appartiennent à deux religions différentes, l'hindouisme et le jaïnisme et réalisent une synthèse exemplaire entre l'architecture et la sculpture. C'est ainsi que le temple de Kandariya est décoré d'une profusion de sculptures qui comptent parmi les plus grands chefs-d'œuvre de la plastique indienne.

Fatehpur Sikri

Inde
Critère : (ii)(iii)(iv)

La « ville de la victoire », construite dans la seconde moitié du XVIe siècle par l'empereur Akbar, ne fut la capitale de l'Empire moghol que pendant une dizaine d'années. C'est un ensemble architectural homogène avec de nombreux monuments et temples, dont une des plus grandes mosquées de l'Inde, Jama Masjid.

Gorge d'Ironbridge

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Critère : (i)(ii)(iv)(vi)

À Ironbridge, localité minière devenue le symbole de la révolution industrielle, se trouvent tous les éléments de l'essor de cette région industrielle au XVIIIe siècle, depuis le centre d'extraction jusqu'au chemin de fer. À proximité, le haut-fourneau de Coalbrookdale, créé en 1708, rappelle la découverte de la fonte au coke. Quant au pont d'Ironbridge, premier pont métallique du monde, il eut une influence considérable sur l'évolution de la technologie et de l'architecture.

Hattousa : la capitale hittite

Turquie
Critère : (i)(ii)(iii)(iv)

Ancienne capitale de l'Empire hittite, Hattousa est un site archéologique remarquable par son organisation urbaine, les types de constructions préservées (temples, résidences royales, fortifications), la richesse ornementale de la porte des Lions et de la porte Royale, ainsi que par l'ensemble rupestre de Yazilikaya. La ville exerça une influence considérable en Anatolie et en Syrie du Nord au IIe millénaire av. J.-C.

Monastère de Studenica

Serbie
Critère : (i)(ii)(iv)(vi)

Fondé vers la fin du XIIe siècle, peu après son abdication, par Stevan Nemanja, créateur de l’État serbe médiéval, le monastère de Studenica est le plus vaste et le plus riche des monastères orthodoxes de Serbie. Ses deux monuments principaux, l’église de la Vierge et l’église du Roi, construits en marbre blanc, en font un véritable conservatoire de la peinture byzantine des XIIIe et XIVe siècles.

Monument national du Grand Zimbabwe

Zimbabwe
Critère : (i)(iii)(vi)

Les ruines du Grand Zimbabwe, qui, selon une légende séculaire, aurait été la capitale de la reine de Saba, sont un témoignage unique de la civilisation bantoue des Shona entre le XIe et le XVe siècle. La ville, d'une superficie de près de 80 ha fut un centre d'échanges important, renommé dès le Moyen Âge.

Ruines de Khami

Zimbabwe
Critère : (iii)(iv)

Khami, qui se développa après l'abandon de la capitale du Grand Zimbabwe au milieu du XVIe siècle, présente un grand intérêt archéologique. Les objets originaires d'Europe et de Chine qu'on y a découverts montrent que la ville fut de longue date un carrefour commercial important.

Temple d'Apollon Épikourios à Bassae

Grèce
Critère : (i)(ii)(iii)

Ce célèbre temple du dieu solaire et guérisseur fut construit vers le milieu du Ve siècle av. J.-C. dans la solitude des montagnes arcadiennes. Le mélange de l'archaïsme et de la sérénité du style dorique avec certaines audaces architecturales est caractéristique de cet édifice où se trouve le plus ancien chapiteau corinthien conservé.

Trèves – monuments romains, cathédrale Saint-Pierre et église Notre-Dame

Allemagne
Critère : (i)(iii)(iv)(vi)

Colonie romaine dès le Ier siècle de notre ère, puis grande métropole marchande à partir du siècle suivant, Trèves, au bord de la Moselle, devenue l’une des capitales de la Tétrarchie à la fin du IIIe siècle, fut qualifiée de « seconde Rome ». Elle apporte un témoignage exceptionnel sur la civilisation romaine par la densité et la qualité des monuments conservés.

Vieille ville de Sana'a

Yémen
Critère : (iv)(v)(vi)

Édifiée dans une vallée de montagne à 2 200 m d’altitude, Sana’a a été habitée depuis plus de 2 500 ans. Aux VIIe et VIIIe siècles, la ville est devenue un important centre de propagation de l’islam. On retrouve ce patrimoine religieux et politique dans ses 106 mosquées, ses 12 hammams et ses 6 500 maisons qui datent tous d’avant le XIe siècle. Les maisons-tours aux nombreux étages et les maisons de pisé anciennes ajoutent encore à la beauté du site.

Ville historique de Tolède

Espagne
Critère : (i)(ii)(iii)(iv)

Successivement municipe romain, capitale du royaume wisigoth, place forte de l'émirat de Cordoue, avant-poste des royaumes chrétiens en lutte contre les Maures et, au XVIe siècle, siège temporaire du pouvoir suprême sous Charles Quint, Tolède est la gardienne de plus de deux millénaires d'histoire. Ses chefs-d'œuvre proviennent de diverses civilisations dans un environnement où l'existence de trois grandes religions – le judaïsme, le christianisme et l'islam – était un élément essentiel.

Zone archéologique de Chan Chan

Pérou
Critère : (i)(iii)

Le royaume chimu, dont Chan Chan fut la capitale, connut son apogée au XVe siècle, peu avant de succomber à la puissance inca. L'aménagement de cette ville, la plus importante de l'Amérique précolombienne, reflète une stratégie politique et sociale rigoureuse, marquée par sa division en neuf « citadelles » ou « palais » formant des unités indépendantes.

Églises et couvents de Goa

Inde
Critère : (ii)(iv)(vi)

Ancienne capitale des Indes portugaises, Goa a conservé un ensemble d'églises et de couvents qui illustrent l'activité des missionnaires en Asie, en particulier l'église du Bom Jesus où se trouve le tombeau de saint François Xavier. Ces monuments ont exercé une influence dans tous les pays de mission d'Asie, diffusant à la fois les modèles de l'art manuélin, du maniérisme et du baroque.

Nouveaux biens inscrits
Les sites naturels

Grottes de Škocjan

Slovénie
Critère : (vii)(viii)

Ce réseau exceptionnel de grottes calcaires comporte des dolines d'effondrement et quelque 6 km de galeries à plus de 200 m de profondeur, de nombreuses cascades et l'une des plus grandes salles souterraines connues. Le site, qui se trouve dans la région du Kras (c'est-à-dire du « karst »), est l'un des plus célèbres au monde pour l'étude des phénomènes karstiques.

Parc national d'Iguaçu

Brésil
Critère : (vii)(x)

Comme son voisin d’Argentine, le parc national de l’Iguaçu permet d’admirer, sur une longueur de 2 700 m, l’une des cataractes les plus grandes et les plus impressionnantes du monde. Il abrite de nombreuses espèces rares et menacées de flore et de faune, et notamment la loutre géante et le fourmilier géant. Les nuages d’embruns qui se dégagent des chutes favorisent la croissance d’une végétation luxuriante.

Parc national de Garajonay

Espagne
Critère : (vii)(ix)

Une forêt de lauriers couvre quelque 70 % de ce parc situé au centre de l'île de Gomera, dans l'archipel des Canaries. L'humidité de la vapeur d'eau condensée des sources et de nombreux cours d'eau y favorisent une végétation luxuriante, proche de celle de l'ère tertiaire, qui a presque entièrement disparu d'Europe méridionale en raison des changements climatiques.

Nouveaux biens inscrits
Les sites mixtes

Île de St Kilda

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Critère : (iii)(v)(vii)(ix)(x)

Cet archipel volcanique avec ses paysages spectaculaires est situé au large des côtes des Hébrides. Il comprend les îles Hirta, Dun, Soay et Boreray. C’est une des plus hautes falaises d’Europe qui possède des colonies d’espèces d’oiseaux rares en danger, dont les macareux et les fous de bassan. St. Kilda est inhabité depuis 1930, mais l’archipel conserve des traces de la présence de l’homme de plus de 2 000 ans dans les conditions extrêmes qui sont celles des Hébrides. Les vestiges humains incluent des structures bâties et de systèmes d’exploitation des terres agricoles, les cleits, ainsi que les traditionnelles maisons en pierre caractéristiques des Highlands. Ils représentent les traces fragiles d’une économie de subsistance fondée sur les produits avicoles et agricoles et l’élevage d’ovins.

Modifications importantes des limites
Les sites culturels

Cité punique de Kerkouane et sa nécropole

Tunisie
Critère : (iii)

Cette cité phénicienne, sans doute abandonnée pendant la première guerre punique (vers 250 av. J.-C.), et n'ayant de ce fait pas été reconstruite par les Romains, nous offre les seuls vestiges d'une ville phénico-punique qui ait subsisté. Ses maisons ont été construites selon un plan type, suivant un modèle d'urbanisme très élaboré.

Modifications importantes des limites
Les sites naturels

Forêts humides Gondwana de l’Australie

Australie
Critère : (viii)(ix)(x)

Ce site, qui comprend plusieurs aires protégées, se trouve principalement le long du Grand Escarpement sur la côte est de l’Australie. Les caractéristiques géologiques exceptionnelles présentes autour des cratères des volcans boucliers et le nombre élevé d’espèces rares et menacées qu’abrite ce site sont d’une importance internationale pour la science et la conservation.