jump to the content

Nouveaux biens inscrits (1979)








Chargement de la carte ...

Les sites culturels suivants ont été inscrits

Abou Mena

Égypte
Critère : (iv)

Ville sainte paléochrétienne, Abou Mena, bâtie sur la tombe du martyr Ménas d'Alexandrie, mort en 296, a conservé son église, son baptistère, ses basiliques, ses établissements publics, ses rues, ses monastères, ses maisons et ses ateliers.

Amphithéâtre d'El Jem

Tunisie
Critère : (iv)(vi)

Dans la petite bourgade d'El Jem s'élèvent les ruines impressionnantes du plus grand colisée d'Afrique du Nord, immense amphithéâtre où pouvaient prendre place 35 000 spectateurs. Cette construction du IIIe siècle illustre l'extension et la grandeur de l'Empire romain.

Ancienne ville de Damas

République arabe syrienne
Critère : (i)(ii)(iii)(iv)(vi)

Fondée au IIIe millénaire av. J.-C., c'est l'une des plus anciennes villes du Moyen-Orient. Au Moyen Âge, Damas était le centre d'une industrie artisanale florissante (sabres et dentelles). Parmi les 125 monuments des différentes périodes de son histoire, la Grande Mosquée des Omeyyades du VIIIe siècle, édifiée sur le site d'un sanctuaire assyrien, est l'un des plus spectaculaires.

Antigua Guatemala

Guatemala
Critère : (ii)(iii)(iv)

Antigua, capitale de la Capitainerie générale du Guatemala, fut fondée au début du XVIe siècle. Bâtie à 1 500 m d'altitude dans une zone de secousses telluriques, elle fut en grande partie détruite par un séisme en 1773, mais ses principaux monuments sont toujours préservés en tant que ruines. Construite selon un plan en damier inspiré des principes de la Renaissance italienne, elle s'est, en moins de trois siècles, enrichie de monuments superbes.

Art rupestre du Valcamonica

Italie
Critère : (iii)(vi)

Dans la plaine de Lombardie, le val Camonica recèle un des ensembles les plus denses de pétroglyphes préhistoriques. Plus de 140 000 signes et figures, qui furent gravés dans le rocher pendant huit millénaires, évoquent les travaux des champs, la navigation, la guerre et la magie.

Auschwitz Birkenau
Camp allemand nazi de concentration et d'extermination (1940-1945)

Pologne
Critère : (vi)

Les enceintes, les barbelés, les miradors, les baraquements, les potences, les chambres à gaz et les fours crématoires de l'ancien camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, le plus vaste du IIIe Reich, attestent les conditions dans lesquelles fonctionnait le génocide hitlérien. Selon des recherches historiques, 1,1 à 1,5 million de personnes – dont de très nombreux Juifs – furent systématiquement affamées, torturées et assassinées dans ce camp, symbole de la cruauté de l'homme pour l'homme au XXe siècle.

Basilique et colline de Vézelay

France
Critère : (i)(vi)

Peu après sa fondation au IXe siècle, le monastère bénédictin a acquis les reliques de sainte Marie-Madeleine et devint, depuis lors, un haut lieu de pèlerinage. Saint Bernard y prêcha la deuxième croisade (1146). Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste s'y retrouvèrent au départ de la troisième croisade (1190). La basilique Sainte-Madeleine, église monastique du XIIe siècle, est un chef-d'œuvre de l'art roman bourguignon tant par son architecture que par ses chapiteaux et son portail sculptés.

Cathédrale de Chartres

France
Critère : (i)(ii)(iv)

Construite en partie à partir de 1145, et reconstruite en vingt-six ans après l'incendie de 1194, la cathédrale de Chartres est le monument par excellence de l'art gothique français. Sa vaste nef du plus pur style ogival, ses porches présentant d'admirables sculptures du milieu du XIIe siècle, sa chatoyante parure de vitraux des XIIe et XIIIe siècles en font un chef-d'œuvre exceptionnel et remarquablement bien conservé.

Cavalier de Madara

Bulgarie
Critère : (i)(iii)

Le Cavalier de Madara, représentant un cavalier vainqueur d’un lion, est sculpté sur une falaise de 100 m de haut, près du village de Madara, dans le nord-est de la Bulgarie. Madara a été le premier lieu sacré du premier Empire bulgare, avant la conversion de la Bulgarie au IXe siècle. Les inscriptions qui figurent à côté de cette sculpture relatent des événements survenus entre 705 et 831.

Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor

Monténégro
Critère : (i)(ii)(iii)(iv)

Ce port naturel monténégrin sur la côte adriatique était un important centre de commerce et d’art qui comptait de célèbres écoles de maçonnerie et de peinture sur icônes au Moyen Âge. Un grand nombre de ses monuments, dont quatre églises romanes et les remparts de la ville, ont été gravement endommagés par un tremblement de terre en 1979, mais la ville a été restaurée, essentiellement grâce à l’aide de l’UNESCO.

Fasil Ghebi

Éthiopie
Critère : (ii)(iii)

Résidence de l'empereur éthiopien Fasilidès et de ses successeurs aux XVIe et XVIIe siècles, la ville fortifiée de Fasil Ghebbi regroupe à l'intérieur d'une enceinte de 900 m palais, églises, monastères, bâtiments publics et privés d'un style très particulier, marqué d'influences indiennes et arabes, et métamorphosé par l'esthétique baroque transmise au Gondar par les missionnaires jésuites.

Forts et châteaux de Volta, d'Accra et ses environs et des régions centrale et ouest

Ghana
Critère : (vi)

Sur la côte ghanéenne, entre Keta et Beyin, ces comptoirs fortifiés fondés entre 1482 et 1786 sont les vestiges des itinéraires commerciaux que les Portugais avaient créés à travers le monde à l'époque de leurs grandes découvertes maritimes.

Independence Hall

États-Unis d'Amérique
Critère : (vi)

La Déclaration d'indépendance et la Constitution des États-Unis ont été toutes deux signées dans ce bâtiment de Philadelphie, respectivement en 1776 et 1787. Les principes universels de liberté et de démocratie énoncés dans ces documents sont fondamentaux pour l'histoire américaine et ont eu un profond impact sur les législateurs à travers le monde depuis leur adoption.

Le Caire historique

Égypte
Critère : (i)(v)(vi)

Enserrée dans l'agglomération moderne du Caire se trouve l'une des plus anciennes villes islamiques du monde, avec ses prestigieuses mosquées, ses medersa, ses hammams et ses fontaines. Fondé au Xe siècle, Le Caire islamique est devenu le nouveau centre du monde islamique et il a atteint son âge d'or au XIVe siècle.

Meidan Emam, Ispahan

Iran (République islamique d')
Critère : (i)(v)(vi)

Construit par le shah Abbas Ier le Grand au début du XVIIe siècle, et entièrement entouré de constructions monumentales reliées par une série d'arcades à deux étages, ce site est célèbre pour sa mosquée Royale, la mosquée du cheikh Lotfollah, le magnifique portique de Qeysariyeh et le palais timouride qui date du XVe siècle. C'est un témoignage de la vie sociale et culturelle en Perse durant l'ère des Séfévides.

Memphis et sa nécropole – les zones des pyramides de Guizeh à Dahchour

Égypte
Critère : (i)(iii)(vi)

Autour de la capitale de l'Ancien Empire égyptien subsistent d'extraordinaires ensembles funéraires avec leurs tombes rupestres, leurs mastabas finement décorés, leur temples et leurs pyramides. Le site était considéré dans l'Antiquité comme l'une des Sept Merveilles du monde.

Mont-Saint-Michel et sa baie

France
Critère : (i)(iii)(vi)

Sur un îlot rocheux au milieu de grèves immenses soumises au va-et-vient de puissantes marées, à la limite entre la Normandie et la Bretagne, s'élèvent la « merveille de l'Occident », abbaye bénédictine de style gothique dédiée à l'archange saint Michel, et le village né à l'abri de ses murailles. La construction de l'abbaye, qui s'est poursuivie du XIe au XVIe siècle, en s'adaptant à un site naturel très difficile, a été un tour de force technique et artistique.

Monuments de Nubie d'Abou Simbel à Philae

Égypte
Critère : (i)(iii)(vi)

Cette zone archéologique est jalonnée de monuments admirables, comme les temples de Ramsès II à Abou Simbel et le sanctuaire d'Isis à Philae, qui purent être sauvés lors de la construction du haut barrage d'Assouan grâce à une campagne internationale lancée par l'UNESCO en 1960 qui se poursivit jusqu'en 1980.

Médina de Tunis

Tunisie
Critère : (ii)(iii)(v)

Sous le règne des Almohades et des Hafsides, du XIIe au XVIe siècle, Tunis a été considérée comme l'une des villes les plus importantes et les plus riches du monde islamique. Quelque 700 monuments dont des palais, des mosquées, des mausolées, des medersa et des fontaines témoignent de ce remarquable passé.

Noyau historique de Split avec le palais de Dioclétien

Croatie
Critère : (ii)(iii)(iv)

Les ruines du palais de Dioclétien, construit entre la fin du IIIe siècle et le début du IVe siècle, subsistent dans toute la ville. La cathédrale a été édifiée au Moyen Âge à partir de l'ancien mausolée. Le reste de la partie classée de la ville comprend des églises romanes des XIIe et XIIIe siècles, des fortifications médiévales, des palais gothiques du XVe siècle et d'autres palais de la Renaissance et du baroque.

Palais et parc de Versailles

France
Critère : (i)(ii)(vi)

Lieu de résidence privilégié de la monarchie française de Louis XIV à Louis XVI, le château de Versailles, embelli par plusieurs générations d'architectes, de sculpteurs, d'ornemanistes et de paysagistes, a été pour l'Europe pendant plus d'un siècle le modèle de ce que devait être une résidence royale.

Persépolis

Iran (République islamique d')
Critère : (i)(iii)(vi)

Fondée par Darius Ier en 518 av. J.-C., Persépolis, capitale de l'Empire achéménide, fut construite sur une immense terrasse mi-naturelle, mi-artificielle où le roi des rois avait édifié un splendide palais aux proportions imposantes, inspiré de modèles mésopotamiens. C'est un site archéologique unique par l'importance et la qualité de ses vestiges monumentaux.

Quartier de « Bryggen » dans la ville de Bergen

Norvège
Critère : (iii)

Bryggen, le vieux quai de Bergen rappelle l’importance de la ville comme élément de l’empire commercial de la Ligue hanséatique, du XIVe siècle au milieu du XVIe siècle. De nombreux incendies, dont le dernier en 1955, ont ravagé les maisons typiques en bois de Bryggen. Sa reconstruction a traditionnellement repris les anciennes méthodes et modèles, (ainsi en laissant)sa structure principale a été préservée, qui est une relique d’une ancienne structure urbaine en bois autrefois commune dans le nord de l’Europe. Aujourd’hui, environ 62 immeubles persistent dans cet ancien townscape.

Site archéologique de Carthage

Tunisie
Critère : (ii)(iii)(vi)

Fondée dès le IXe siècle av. J.-C. sur le golfe de Tunis, Carthage établit à partir du VIe siècle un empire commercial s'étendant à une grande partie du monde méditerranéen et fut le siège d'une brillante civilisation. Au cours des longues guerres puniques, elle occupa des territoires de Rome, mais celle-ci la détruisit finalement en 146 av. J.-C. Une seconde Carthage, romaine celle-là, fut alors fondée sur ses ruines.

Sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère

France
Critère : (i)(iii)

Le site préhistorique de la vallée de la Vézère comporte 147 gisements remontant jusqu'au paléolithique et 25 grottes ornées. Il présente un intérêt exceptionnel d'un point de vue ethnologique, anthropologique et esthétique avec ses peintures pariétales, en particulier celles de la grotte de Lascaux dont la découverte (en 1940) a marqué une date dans l'histoire de l'art préhistorique. Ses scènes de chasse habilement composées comprennent une centaine de figures animales, étonnantes par la précision de l'observation, la richesse des coloris et la vivacité du rendu.

Tchoga Zanbil

Iran (République islamique d')
Critère : (iii)(iv)

À l'intérieur de trois formidables enceintes concentriques, le site de Tchoga Zanbil conserve les ruines de la ville sainte du royaume d'Élam, fondée vers 1250 av. J.-C., qui, après l'invasion d'Assurbanipal, resta inachevée, comme l'attestent ses milliers de briques inutilisées.

Thèbes antique et sa nécropole

Égypte
Critère : (i)(iii)(vi)

Capitale de l'Égypte au Moyen et au Nouvel Empire, Thèbes était la ville du dieu Amon. Avec les temples et les palais de Karnak et de Louxor, avec les nécropoles de la Vallée des Rois et de la Vallée des Reines, elle nous livre des témoignages saisissants de la civilisation égyptienne à son apogée.

Tombe thrace de Kazanlak

Bulgarie
Critère : (i)(iii)(iv)

Découvert en 1944, ce tombeau date de la période hellénistique, vers la fin du IVe siècle av. J.-C. Il est situé près de Seutopolis – capitale du roi thrace Seutes III – et fait partie d’une grande nécropole thrace. Le tholos comprend un étroit corridor et une chambre funéraire ronde, tous deux décorés de peintures murales représentant les rites funéraires et la culture thrace. Ces peintures sont les chefs-d’œuvre artistiques les mieux préservés de la période hellénistique en Bulgarie.

Vallée de Kathmandu

Népal
Critère : (iii)(iv)(vi)

Le patrimoine culturel de la Vallée de Kathmandu est illustré par sept ensembles de monuments et constructions, couvrant l’éventail complet des réalisations historiques et artistiques qui ont rendu la Vallée de Kathmandu mondialement célèbre. Ces sept ensembles comprennent les places Durbar de Hanuman Dhoka (Kathmandu), Patan et Bhaktapur, les stupas bouddhistes de Swayambhu et Bauddhanath ainsi que les temples hindous de Pashupati et de Changu Narayan.

Vieille ville de Dubrovnik

Croatie
Critère : (i)(iii)(iv)

Sur une presqu'île de la côte dalmate, la « perle de l'Adriatique » est devenue une importante puissance maritime méditerranéenne à partir du XIIIe siècle. Bien que sévèrement endommagée par un tremblement de terre en 1667, Dubrovnik a pu préserver ses beaux monuments, églises, monastères, palais et fontaines de style gothique, Renaissance et baroque. De nouveau endommagée dans les années 1990 lors du conflit armé dans la région, la ville fait l'objet d'un grand programme de restauration coordonné par l'UNESCO.

Vieux Ras avec Sopoćani

Serbie
Critère : (i)(iii)

Aux environs de l’ancienne ville de Ras, première capitale de la Serbie, un impressionnant groupe de monuments médiévaux comprenant des forteresses, des églises et des monastères, dont celui de Sopoćani, rappellent les contacts entre les civilisations occidentales et le monde byzantin.

« Stavkirke » d’Urnes

Norvège
Critère : (i)(ii)(iii)

C'est dans le cadre naturel du Sogn og Fjordane que s'élève un chef-d'œuvre de l'architecture de bois des pays scandinaves : l'église à piliers de bois (ou « stavkirke ») d'Urnes, construite aux XIIe et XIIIe siècles. On peut y distinguer à la fois des réminiscences de l'art celtique, des traditions vikings et des structures spatiales romanes.

Église de Boyana

Bulgarie
Critère : (ii)(iii)

Située à la périphérie de Sofia, l’église de Boyana se compose de trois bâtiments. L’église de l’Est a été construite au Xe siècle. Au milieu du XIIIe siècle, Sebastocrator Kaloyan a agrandi l’église et a demandé que l’on construise un second bâtiment de deux étages à côté de l’ancien. Ses fresques, peintes en 1259, constituent l’une des plus importantes collections de peintures médiévales. L’ensemble est complété par une troisième église, édifiée au début du XIXe siècle. Ce site comprend les monuments les plus parfaits et les mieux conservés de l’art médiéval d’Europe de l’Est.

Églises rupestres d'Ivanovo

Bulgarie
Critère : (ii)(iii)

Dans la vallée de la Roussenki Lom, au nord-est de la Bulgarie, un ensemble d’églises, de chapelles, de monastères et de cellules creusés dans le roc s’est développé à proximité du village d’Ivanovo. C’est là que les premiers ermites ont creusé leurs cellules et leurs églises au XIIe siècle. Les peintures murales qui datent du XIVe siècle témoignent d’une technique artistique exceptionnelle caractéristique de l’école de peinture de Tarnovo.

Les sites naturels suivants ont été inscrits

Fôret Białowieża

Bélarus , Pologne
Critère : (ix)(x)

Extension et nouvelle proposition de « Forêt Belovezhskaya Pushcha/Bialowieża », inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1979. Situé sur la ligne de partage des eaux entre la mer Baltique et la mer Noire, ce vaste massif de forêt ancienne comprend à la fois des conifères et des feuillus. La modification apportée au bien se traduit par une diminution de plus de 5000 ha du côté bélarussien et par une vaste extension du secteur polonais qui passe de 5069 à 59576 ha. D’une superficie totale de 141 885 ha, ce bien transfrontalier apparaît comme une région irremplaçable pour la conservation de la biodiversité. On y trouve la plus grande population de bisons d’Europe, l’espèce emblématique du bien.

Kluane / Wrangell-St. Elias / Glacier Bay / Tatshenshini-Alsek

Canada , États-Unis d'Amérique
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

Cet ensemble impressionnant de glaciers et de hauts sommets, situé de part et d'autre de la frontière entre le Canada (territoire du Yukon et Colombie-Britannique) et les États-Unis d'Amérique (Alaska), constitue l'un des paysages naturels les plus spectaculaires du monde. Il abrite de nombreux grizzlis, caribous et mouflons de Dall et contient le champ de glace non polaire le plus vaste du monde.

Parc national Plitvice

Croatie
Critère : (vii)(viii)(ix)

Les eaux, qui s'écoulent à travers les roches dolomitiques et calcaires, ont déposé au cours des millénaires des barrières de travertin, formant des barrages naturels qui sont à l'origine d'une série de lacs, de cavernes et de chutes d'eau de toute beauté. Ces processus géologiques se poursuivent de nos jours. Les forêts du parc abritent des ours, des loups et de nombreuses espèces d'oiseaux rares.

Parc national de Sagarmatha

Népal
Critère : (vii)

Dans un paysage de montagnes grandioses où culmine le plus haut sommet du monde, l'Everest (8 848 m), de glaciers et de vallées profondes, le parc abrite des espèces rares, comme le léopard des neiges et le petit panda. La présence des Sherpas, qui y ont développé une culture originale, ajoute à l'intérêt du site.

Parc national des Everglades

États-Unis d'Amérique
Critère : (viii)(ix)(x)

De ce site qui se trouve à la pointe sud de la Floride, on a dit qu'il était un fleuve d'herbe coulant imperceptiblement de l'intérieur des terres vers la mer. L'exceptionnelle variété de ses habitats aquatiques en fait le sanctuaire d'un nombre considérable d'oiseaux, de reptiles et d'espèces menacées comme le lamantin.

Parc national des Virunga

République démocratique du Congo
Critère : (vii)(viii)(x)

S'étendant sur 790 000 ha, le parc des Virunga présente une diversité d'habitats incomparable, allant des marécages et des steppes jusqu'aux neiges éternelles du Rwenzori, à plus de 5 000 m d'altitude, en passant par les plaines de lave et les savanes sur les pentes des volcans. Quelque 20 000 hippopotames fréquentent ses rivières, le gorille de montagne y trouve refuge, et des oiseaux en provenance de Sibérie viennent y passer l'hiver.

Parc national du Grand Canyon

États-Unis d'Amérique
Critère : (vii)(viii)(ix)(x)

Sculpté par le Colorado, le Grand Canyon, de près de 1 500 m de profondeur, est la gorge la plus spectaculaire du monde. Situé dans l'Arizona, il traverse le parc national du Grand Canyon. Ses strates horizontales retracent une histoire géologique s'étendant sur 2 milliards d'années. On y trouve aussi les vestiges préhistoriques d'une adaptation humaine à un environnement particulièrement rude.

Parc provincial Dinosaur

Canada
Critère : (vii)(viii)

Outre ses paysages d'une grande beauté, le parc, situé au cœur des bad-lands de la province de l'Alberta, contient les vestiges les plus importants qu'on ait jamais trouvés de l'« âge des reptiles ». Il s'agit en particulier d'environ 35 espèces de dinosaures remontant à quelque 75 millions d'années.

Les sites mixtes suivants ont été inscrits

Parc national de Tikal

Guatemala
Critère : (i)(iii)(iv)(ix)(x)

Au cœur de la jungle, dans une végétation luxuriante, Tikal est l'un des sites majeurs de la civilisation maya qui fut habité du VIe siècle av. J.-C. au Xe siècle de l'ère chrétienne. Son centre cérémoniel comporte de superbes temples et palais et des places publiques auxquelles on accède par des rampes. Des vestiges d'habitations sont disséminés dans la campagne avoisinante.

Patrimoine naturel et culturel de la région d’Ohrid

Ex-République Yougoslave de Macédoine, l'
Critère : (i)(iii)(iv)(vii)

Édifiée au bord du lac d'Ohrid, la ville d'Ohrid est l'un des plus anciens établissements humains d'Europe. Elle a été essentiellement construite entre le VIIe et le XIXe siècle et abrite le plus ancien monastère slave (consacré à saint Pantaléon) ainsi que 800 icônes de style byzantin réalisées entre le XIe et la fin du XIVe siècle qui sont considérées comme la plus importante collection d'icônes au monde après celle de la galerie Tretiakov à Moscou.

Zone de conservation de Ngorongoro

Tanzanie, République-Unie de
Critère : (iv)(vii)(viii)(ix)(x)

La zone de conservation de Ngorongoro s’étend sur de vastes étendues de prairies, de brousses et de forêts d’altitude. Etablie en 1959 en tant que zone d’usage multiple des terres, la faune sauvage coexistant avec des pasteurs Massaï semi-nomades pratiquant l’élevage du bétail, elle comprend le spectaculaire cratère du Ngorongoro, la plus grande caldeira du monde. Le bien revêt une importance mondiale pour la conservation de la biodiversité, du fait de la présence d’espèces menacées à l’échelle mondiale, de la densité de la faune sauvage qui y vit tout au long de l’année, et de la migration annuelle des gnous, zèbres, gazelles de Thomson et gazelles de Grant et autres ongulés vers les plaines du nord. Des fouilles archéologiques de grande envergure ont livré une longue séquence de traces de l’évolution humaine et de la dynamique homme-environnement dont des empreintes de pas fossilisées datant de 3.6 millions d’années.

En 1979 le Comité du patrimoine mondial a inscrit des nouveaux sites sur la Liste du patrimoine mondial.
45
Nouvelles inscriptions
34
Culturels
8
Naturels
3
Mixtes
0
Extensions