jump to the content

Les tombes de la Basse Selca

Date de soumission : 11/10/1996
Critères: (iii)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Institut des Monuments Culturels
Coordonnées N41 00 00 E20 35 10
Ref.: 909
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

La Basse Selca est un village de la zone de Mokra dans la région de Pogradec. Au cours des fouilles archéologiques affectuées dans les années 1964-1972, dans une colline a coté du village, on a découvert une cité illyrienne. Cet habitat a été conçu lors de la période de Haute Bronze et a continué a etre tel sans interruption, meme au cours de la periodede Fer. Lors des VI-V sc. av.J.C. la cité a été développé comme un centre proto-urbain sur la route qui longeait la rivière Shkumbini. Au IV sc. elle a été transformée en centre fortifié entouré de mur d'enceinte compose de pierres équarries. Elle occupait une superficie de 30000m2. Au cours des IV-V av. J.C. Selca etait un important centre de production, d'echanges commerciaux et un centre administratif de la région illyrienne de Desareti. Au III sc. ont été gravées dans la roche quatre tombes monumentales de prince, comme des créations originales de l'ordre ionique. Dans une de ces tombes qui a été réutilisée a la fin du II sc. on a decouvert un riche inventaire en armes, récipients en bronze et en terre cuite, bijoux en or ainsi que des emblemes représentant des scènes mitologiques de combat. La construction de la route Egnatia au I sc. amena la chute de la cité. Au cours du IV sc. Selca, en tant que centre militaire et administratif, a été fortifié de nouveau par des murs en pierres liées au mortier. La cité illyrienne de la Basse Selca a été démoli vers le milieux du VI sc.