English Français

La grande mosquée de vendredi de Niono

Date de soumission : 19/03/2009
Critères: (iii)(iv)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Direction Nationale du Patrimoine Culturel du Mali
État, province ou région :
République du Mali, Région de Ségou
Ref.: 5440
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

La grande Mosquée du vendredi de Niono est l'œuvre d'une équipe de maçons originaires de Djenné. Construit en 1948, l'ouvrage a été agrandi entre 1955 et 1956 avec l'ajout de 6 (six) travées transversales du côté sud. Il connaît une autre ultime extension du côté ouest en 1959. Le bâtiment occupe actuellement une superficie totale de 1.800 m². Elle comprend les éléments suivants :

- la salle principale qui couvre 658 m²;

- le mausolée où repose le premier Imam de la Mosquée;

- la salle de prière pour les femmes avec deux niveaux: le rez-de-chaussée plus un étage.

- les annexes.

A l'intérieur, on dénombre 68 piliers supportant un plafond voûté, en bois de rônier. Les principaux matériaux utilisés pour la construction de cette mosquée sont : les briques en banco, le mortier d'argile mélangé au son de riz putréfié.

La grande mosquée de vendredi de Niono a été inscrite à l'inventaire par Décision n° 0444/ MC - SG du 07 mai 2001 portant inscription de biens culturels à l'inventaire et classée dans le patrimoine culturel national par Décret N°08 670 P-RM du 30 octobre.

Justification de la Valeur Universelle Exceptionnelle

critère (iii): Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou un civilisation vivante ou disparue

La Grande mosquée du vendredi de Niono est un chef d'œuvre accompli des traditions constructives de l'architecture soudanaise. D'une élégance particulière dans la construction de ses colonnes et de ses tours et tourelles, l'ouvrage a été gratifié, en 1983, du Prix d'Aga khan de la meilleure architecture de terre.

critère (iv): Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une période ou des périodes significatives de l'histoire humaine

Majestueusement placée au milieu des maisons en banco comme elle, et en harmonie avec elles de par les coloris et le tracé des ruelles aux environs, la mosquée du Vendredi de Niono se fait remarquer en hauteur par son minaret principal de la façade ouest. Cette tour fait face à trois autres minarets placés sur la longueur Est ; le minaret central est plus grand que les deux autres au milieu desquels il se trouve.

Déclarations d’authenticité et/ou d’intégrité

De construction relativement récente, et en raison de son inscription à l'inventaire, la grande mosquée de vendredi de Niono n'a pas subi d'altération.

Comparaison avec d’autres biens similaires

Construite par une équipe de maçons de Djenné et à l'image de la mosquée de Djenné, la grande mosquée de vendredi de Niono présente, cependant, des spécificités à travers la multitude de minarets, le reflet de l'évolution de l'architecture dans les grands empires. Ces différents aspects ont de la grande mosquée de vendredi de Niono une rénovation architecturale.