jump to the content

Les chutes de la Mbi

Date de soumission : 11/04/2006
Critères: (vii)
Catégorie : Naturel
Soumis par :
Direction du Patrimoine Culturel, Bangui, République Centrafricaine
Etat, province ou région :
Préfecture de Ombella-M'Poko
Sous-préfecture de Bossembélé
Commune de Bodanga
Village/quartier : Babodanga


Coordonnées N 4° 55’, E 17° 38’
Ref.: 4010
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Le cours d'eau « la Mbi » prend sa source dans le plateau gréseux de Gadzi-Carnot à l'ouest de Yaloké. Ce cours d'eau est un affluent supérieur de la Mpoko qui coule parallèlement avec la Mbali et la Pama et qui rentre dans le bassin de l'Oubangui. Le débit de la Mbi est  d'abord lent sur les grès de Carnot, ensuite rencontre les barres quartzitiques de Boali aux environs du village Bodanga où sa pente atteint 10 m de haut.

L'origine de ces chutes est structurale car la Mbi entaille profondément la surface centrafricaine (dorsale) en créant une gorge. C'est dans cette gorge que la rivière chute à 200m sur un front de 70m située juste après le pont au PK 153. Sa pente est de 4,5 m/km.

Déclarations d’authenticité et/ou d’intégrité

Les chutes de la Mbi gardent toute leur intégrité du fait de leur aspect naturel.

Comparaison avec d’autres biens similaires

Même si les Chutes de la Mbi présentent des similitudes avec celles de Boali (juste à côté, qui font tourner les turbines de la Société Nationale d'Electricité, ENERCA), elles dépassent largement ces dernières sur son front et sur sa hauteur de chute.

Nous pouvons également comparer les chutes de la Mbi qui ont une hauteur de 200m à celles du Niagara aux USA et au Canada qui  sont constituées de cataractes de 51 m de haut aux USA et de  49m  au Canada. Les deux ont respectivement 790 m et 305 m de front.

Les chutes Victoria en Zambie sont structuralement différentes de la Mbi car les eaux tombent dans une gorge.