English Français
Aidez maintenant !

That Luang de Vientiane

Date de soumission : 25/03/1992
Critères: (i)(iv)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Departement des Musees et de l'Archeologie Min.de l'Information et de la Culture
Coordonnées Ville de Vientiane , Capitale de la RDP Lao.
Ref.: 391
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Le That Luang ("Grand reliquaire") fut édifié en 1566 par le roi Setthathirath lorsqu'il installa la capitale du royaume a Vientiane. Ce "That ", qui trouve son origine dans le "Stupa" Indien recouvre un édiiice antérieur, contenant une relique du Bouddha. Il symbolise également la montagne cosmique marquant le centre du monde . Au milieu s'élève lé "That" proprement dit à quatre arétes surmonté d'une flèche atteignant 45 m de hauteur, dont la fiate centrale en forme de bulbe, repose sur un socle à trois étages décoré à sa base de grands pétales de lotus. La base du That est entourée de trente reliquaires reposant sur de lourdes masses courbes a section carrée, de hauteurs grandissantes en s'écartant des axes. L'ensemble, d'environ 54 m de côté, est enclos dans une première galerie carrée interrompue au milieu de chaque face par une porte axiale, puis dans une enceinte reposant sur un immense gradin en doucine comportant quatre chapelles axiales. Un cloitre de 85 m de côté entoure l'ensemble, marqué au milieu de chaque face par un pavillon d'entrée .