English Français
Aidez maintenant !

Montagne Sainte-Victoire et sites cézaniens

Date de soumission : 20/09/1996
Catégorie : Mixte
Soumis par :
Dir.Reg.de l'Environnement de Provence-Alpes-Cote d'Azur +Syndicat Intercomm. massif Sainte-Victoire
Coordonnées Aix-en-Provence , Departement des Bouches du Rhone , France
Ref.: 242
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Dominant le Pays d'Aix en Provence, la montagne Sainte-Victoire est un relief caractéristique de la "Provence calcaire" : elle culmine a 1000 mètres.

C'est d'abord un site naturel très riche en raison de son patrimoine paléontologique (œufs de dinosaures), de la diversité' de sa flore (un millier d'espèces ont été répertoriées) et de sa faune (oiseaux).

C'est aussi un site culturel dont les vestiges préhistoriques et historiques témoignent des grands événements et de la diversité des activités humaines de la région a connu depuis les âges les plus anciens.

Mais c'est surtout la beauté unique de ses paysages transcendés par l'œuvre de Paul Cézanne qui a rendu la montagne Sainte-Victoire célèbre à travers le monde.

D'ailleurs, prés de la montagne, à Aix-en-Provence, les principaux lieux où Paul Cézanne vécut ont été sauvegardés. Ces principaux sites sont le Château du Jas de Bouffan, son atelier au centre ville, les carrières de Bibemus,le Château Noir, les bords de l'Arc...

Le patrimoine cézanien du Pais d'Aix est donc remarquablement complet, et jusqu''à présent, bien conservé. Aujourd'hui ces sites cézaniens sont l'objet d'une fréquentation importante de touristes amateurs d'art qui viennent du monde entier. La montagne est également un lieu de promenade, de randonnée et de sports de haut niveau qui attire un nombre très important de visiteurs :plus de 750000 en 1995.

Les nuisances liées à cette fréquentation importante et croissante, ainsi que les dégradations paysagères liées à l'urbanisation mal contrôlée ont conduit l'Etat à prendre différentes mesures de protection depuis la fin des années 50. La principale protection actuelle est le classement de la montagne comme site naturel protégé par arrêt ministériel pris en 1983 en application de la loi de 1930. Malheureusement ces protections n'ont pas permis d'empêcher, en 1989, un incendie de dévaster le site a plus de 50%. A la suite de ce sinistre, un Syndicat Intercommunal a été créé pour mieux gérer le massif; des travaux importants ont permis d'effacer les traces de l'incendie; un ensemble complet d'études a été réalisé; un Schéma Directeur de Réhabilitation et un programme d'actions pour les dix années à venir ont été établis; les premiers aménagements ont été engagés: reboisements, aires d'accueil du public, chemins. De son côté, le conseil Municipal d'Aix-en-Provence a engagé une politique d'acquisition et de mise en valeur des sites cézaniens de la ville: atelier de peinture, carrières de Bibemus, Château du Jas de Bouffan (acheté en 1995). La valeur artistique unique et la diversité de ce patrimoine et les dangers de dégradation qui le menacent encore malgré les protections déjà mises en place justifient que les moyens de gestion soient renforcés et que ce site soit pris en compte dans le cadre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.