jump to the content

Le Vieux Rufisque

Date de soumission : 18/11/2005
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Minisère de la Culture et du Patrimoine Historque Classé
Coordonnées 14 41 03.1 N 17 11 11.9 W Régiion : Dakar Département : Rufisque
Ref.: 2081
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Dès 1444, les caravelles portugaises du Prince Henri le Navigateur atteignirent la presqu'île du Cap-Vert, alors connues sous le nom de Berzeguiche. En bordure de la baie creusée dans cette presqu’île, Berzeguiche est disséminé dans un bois de palmeraies, le petit village de "Mame Coumba Lamb", sur un sol marécageux, sillonné par les bras d'une rivière à l'eau fraîche : Rio Fresco. Au 16ème siècle, le petit village de pêcheurs prendra le nom de Rufisque. Classé en même temps que Saint-Louis, Dakar et Gorée parmi les centres rayonnants de la côte occidentale d'Afrique, la ville fut érigée en commune de plein exercice par décret du 12 juin 1880, bien avant Dakar. Suite à l'application d'un plan d'urbanisme élaboré en 1862, Rufisque est organisé dans une structure dualiste : au centre le nouveau quartier de l'Escale où se trouvent les villas des grands commerçants et de l'autre, à l'est comme à l'ouest, l'agglomération des quartiers lébous. Le périmètre de sauvegarde de cette ville est circonscrit dans le secteur aujourd'hui limité au sud par les canaux de l'est et de l'ouest et au nord par la voie ferrée de la SNCFS.