jump to the content

Mistaken Point

Date de soumission : 01/10/2004
Critères: (viii)
Catégorie : Naturel
Soumis par :
Parks Canada Agency
Etat, province ou région :
TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
Coordonnées N46,62 W53,17
Ref.: 1942
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Situées sur la côte accidentée de la presqu'île Avalon, les réserves écologiques de Mistaken Point et de son extension contiennent les vestiges les plus anciens que l'on connaisse du début de la vie multicellulaire sur la planète. En ces lieux, des fossiles datant de l'époque d'Ediacara, un âge évalué à 560-575 millions d'années, ont été trouvés dans les roches des deux réserves écologiques. Trente espèces d'animaux à corps mou ont été préservées sur place par des retombées de cendre volcanique qui ont recouvert le fond marin. Plusieurs milliers de spécimens complets ont ainsi été préservés sur des surfaces de stratification exposées, offrant les traces connues les plus anciennes et les plus complètes de la vie multicellulaire de l'époque d'Ediacara. Les fossiles présents à Mistaken Point ouvrent une fenêtre sur les débuts de la colonisation du fond des océans.