English Français

Sites, lieux et itinéraires augustiniens du Maghreb central

Date de soumission : 30/12/2002
Critères: (ii)(iii)(iv)(vi)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Ministere de la Communication et de la Culture.Direction du patrimoine culturel.
État, province ou région :
Biens situés dans un territoire compris entre la bande littorale - depuis la baie de Annaba ( Hippone ) jusqu'au cap Ténès ( Cartenae ) - et les hautes plaines comprenant Tebessa et Tobna
Ref.: 1773
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

Voies romaines et cités archéologiques d’Hippone ( Annaba) ; Calama ( Guelma) ; Thibilis (Announa) ; Thubursicu Numidarum (Khamissa), Madaure (M’daourouch); Thagaste (Souk Ahras) ; Castellum Tidditanorum (Tiddis) ; Thagura (Taoura ); Milev ( Mila); Sitifis (Sétif); Caesarea ( Cherchel ); Cartenae ( Ténès); Theveste ( Tébessa) et Tubunae ( Tobna).

Parmi les pères de l’église, Augustin (Theveste 354 – Hippone 430) est sans conteste l’un des plus connus. Rhéteur philosophe, théologien, penseur hors du commun, mystique et fondateur d’une règle monastique originale a marqué d’une empreinte particulière son époque et, depuis lors, sa renommée n’a cessé de croître dans le monde.

Les activités épiscopales d’Augustin n’ont pas seulement pour site son siège d’Hippone. A partir d’Hippone, ses missions les plus diverses le conduisent en des lieux et selon des itinéraires qui recouvrent l’ensemble de l’est algérien et une partie du centre de l’Algérie d’aujourd’hui .

Depuis son ordination et jusqu’à la fin de sa vie, Augustin n’en fut pas moins sur les routes de l’Afrique non seulement pour y prêcher en des circonstances diverses mais aussi pour participer aux différents conciles qui se déroulaient dans sa province ou hors de sa juridiction ecclésiastique. Ses déplacements en Numidie et en Maurétanie sont bien attestés et les lieux visités bien identifiés grâce à ses nombreuses correspondances et sermons .

Il se déplaça 4 fois à Mila , 1 fois à Calama, 4 fois à Cirta, 3 fois à Khamissa, 4 fois à Thagaste, 1 fois à Sétif, 1 fois à Caesarea, 1 fois à Ténes et 1 fois à Tobna .

Ces sites d’existence , d’études et de déplacement surprennent par leur richesse et étonnent par leur variété. Elles jalonnent les routes stratégiques entre les plateaux peuplés de nomades et le littoral.

-Thagaste (souk Ahras ) lieu de sa naissance en novembre 354 , cité punique et romaine ; fut la patrie de deux chrétiens berbères célèbres : sainte Monique et son fils Augustin . C’est là que saint Augustin organisa une communauté de type monastique et s’adonna à la prière , à la méditation et à l’écriture d’ouvrages importants comme le De ordine, le De musica le Contra Academicos, le De libero arbitrio et le De genesi adversus Manichaeos.

-Madauros (M’daourouch), vieille cité numide érigée en une importante colonie romaine et haut lieu de la pensée , patrie d’Apulée et du grammairien latin Maxime. Saint Augustin y étudia. Vestiges romains sur 30 ha.

-Thubursicu Numidarum ( Khemissa) , érigé en municipe romain sous trajan , c’est un des plus beaux sites romains de l’Algérie. Vestiges antiques sur 100 ha.

-Thagura (Taoura) vestiges romains sur 20 ha , thermes , basilique chrétienne et forteresse byzantine.

-Calama (Guelma) ville romaine batie sur l’emplacement d’une cité berbère. Patrie du célèbre Possidius biographe d’Augustin. Vestiges romains importants dont un théâtre.

-Thibilis (Announa) :site romain de 10 ha . Arc de triomphe, forum , capitole et plusieurs basiliques chrétiennes. Site inscrit dans un cadre de verdure très agréable.

-Milev (Mila ) , une des 4 cités de la confédération cirtéenne et important évéché du IV° siècle . Patrie d’Optat de Milev

-Castellum Tidditanorum ( Tiddis) :Le site à été occupé depuis le XI° siècle jusquà l’époque arabe. Vestiges antiques sur 40 ha

-Hippone ( Annaba) : Ancien comptoir phénicien au IX° siècle avant J.C., elle devint une ville numide prospère alliée de Carthage et colonie romaine. Elle fut un grand port exportateur de blé et le siège episcopal d’Augustin. Vestiges d’époque chrétienne dont l’histoire est liée à la vie d’Augustin. C’est dans ce site qu’il rédigea les « Confessions , la Cité de Dieu et la majorité de ses ouvrages , sermons et lettres ».