jump to the content

Jibla and its surroundings

Date de soumission : 08/07/2002
Critères: (ii)(iv)(v)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Min. of Culture - General Organization for the Preservation of Historic Cities - President Office
Coordonnées 13°55' N - 44°08' E Située dans la province d'Ibb, à 8km de la ville d'Ibb et 3km de la route de Taiz.
Ref.: 1721
Thèmes
Paysages culturels
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Jibla est I'ancienne capitale des hauts-plateaux, de 1064 a 1138. La région fut dominée par les Sulayhides, dynastie fondée par Ali-as-Sulayhi. Son fils lui succéda mais c'est son épouse la Reine Arwa qui assuma les fonctions du chef de I'Etat (Arwa, seconde femme après Balkis la légendaire Reine de Saba a avoir régné sur le Yémen). Elle transfère la capitale a Jibla et la ville a connu un essor sans égal. La route qui y mène traverse des champs en terrasse de sorgho, ces terrasses hérissées ça et la de jujubiers, de caroubiers, de cactées et d'euphorbes candélabres, qui indiquent une altitude relativement basse et des températures clémentes. La ville apparaît accrochée au flanc d'une montagne basaltique et prise par les gorges de deux rivières que deux magnifiques ponts de pierre enjambent. La ville est indissociable de son cadre paysager environnant, avec lequel elle constitue un très bel exemple de paysage culturel intégré. Cet ensemble architectural, I'un des plus beaux qu'il soit donné a voir au Yemen, est constitué de constructions en pierre et de nombreux monuments d'époque fatimide. Jible est pratiquement inaccessible aux voitures. Les ruelles dallées sont bordées de hautes maisons de pierre étagées a flanc de colline. Ces maisons sans enduit décoratif égayées par de très beaux motifs et reliefs en stuc et les portes sont en bois sculpté portent des inscriptions coraniques. La grande Mosquée construite sous le règne de la Reine Arwa (fatimide) en 1088, ou elle repose, est Tune des plus anciennes et des plus belles du Yémen. On peut y admirer de beaux reliefs en stuc et un magnifique plafond décoré et sa restauration est satisfaisante. Plus loin une superbe petite mosquée Qubbat Bay az-Zum. L'aqueduc construit sous le règne de la reine Arwa apporte toujours I'eau des montagnes. L'importante ruine du Palais de la Reine comptait 365 chambres, une pour chaque nuit dit la légende. Le suq est toujours vivant et authentique. Enfin, le paysage environnant outre les aménagements en terrasse, est parsemé de nombreux petits hameaux dont le caractère est resté intact. La ville est en cours d'aménagement et en partie sauvegardée par la prise en charge des travaux de la voierie (pavement des rues et nettoyages des ordures) et la distribution de I'eau à tous, par le Gouverneur d'Ibb, I'UCH et le Gtz.