English Français
Aidez maintenant !

The Madrasa Amiriya of Rada

Date de soumission : 08/07/2002
Critères: (i)(iv)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Min. of Culture - General Organization for the Preservation of Historic Cities - President Office
Coordonnées 14°25' N - 44°46' E La Madrasa Amiriya se sitrouve à Rada, province Al-Beidhah.
Ref.: 1720
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

La mosquée al-Amiriya, 1504, est I'un des fleurons de l'architecture Tahiride du Yémen. Sa restauration est un exemple pour le Yémen et les pays voisins. Le monument en piteux état jusqu'en 1978 ou plusieurs missions étrangères commencèrent à comprendre son importance et son unicité. Car il a fallu d'abord exproprier puis détruire tous les échoppes, magasins, maisons colles a ses murs, puis commencer les travaux de déblaiement. Ce monument se présente sous la forme d'un bâtiment rectangulaire de 23 m sur 40 m. Composée de deux grands niveaux, la Madrasa tire son originalité et sa majesté du fait que la cour et la salle de prière se situent à I'étage supérieur. Le rez-de-chaussée servant de soubassement a l'édifice est forme d'une longue galerie centrale voutée qui deviendra le musée historique de la Madrasa, son histoire mais aussi celle de la ville. Au sud, un grand bassin en plein air prolonge la Madrasa. Au niveau du premier étage : une avant-cour, la cour intérieure au centre, entourée de portiques et la salle de prière au nord, que contournent trois galeries. La salle de prière est couverte par six grandes et hautes coupoles. La décoration peinte de cette salle est exceptionnelle ; une large et puissante inscription historique en stuc ceinturant la salle, elle s'étend sur l'ensemble des arcs et coupoles, présentant des motifs a entrelacs géométriques ou floraux et de nombreux bandeaux à inscriptions coraniques. Extérieurement, les trois façades nord, est et ouest, sont rythmées par des ouvertures en arc brise. L'entrée est délimitée à Pest et a I'ouest par deux grandes tours. Des merlons au profil élancé couronnent l'édifice au niveau des terrasses, ou se détachent les six coupoles surélevées de la salle de prière. La restauration : la mise en place d'équipes de travailleurs, maçons, et artisans nécessita l'intervention d'une nouvelle génération d'experts en qudad, en stuc, en bois. Le qualité du groupe d'artisans du site est unique non seulement au Yémen mais aussi au Proche-Orient et en Egypte. Cet art de la conservation, de la restauration sous I'angle archéologique mérite une mention. II était important de saluer la revitalisation d'un monument qui redeviendra Ecole, Mosquée pour tous, avec un Musée et une Bibliothèque.