jump to the content

Hangar Y

Date de soumission : 01/02/2002
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Min.de l'Amenagement du Territoire et de l'Environnement. Min. de la Culture et de la Communication
Coordonnées Hauts-de-Seine / Meudon
Ref.: 1663
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Les activités aéronautiques du site de Chalais-Meudon débutent en 1877 avec ce génial inventeur que fut Charles Renard; ce dernier réalise les matériels nécessaires à l'équipement des compagnies d'aérostiers militaires. Dans ce but, Renard fait remonter prêt du bassin de Chalais, pour servir de hangar à dirigeables, des portiques métalliques provenant des galeries annexes de la "galerie des machines" de I'Exposition Universelle de 1878, œuvre attribuée à Henri de Dion, ingénieur en chef de l'exposition. C'est là qu'est mis au point le dirigeable "La France" qui effectue, en 1884, le premier vol en circuit fermé du monde, au dessus de la forêt de Meudon et de Villacoublay.

L'événement eut un tel retentissement qu'une partie de cet aérostat électrique dirigeable fut exposée dans le pavillon de I'Aéronautique militaire lors de I'Exposition Universelle de 1889. Le hangar Y qui formait au Champ-de-Mars un vaisseau unique avec ferme-portique sans entrait présente à Meudon ce même vaisseau central mais doublé d'ailes basses. Il se compose d'un volume de 70 mètres de long, 24mètres de large et environ 26 mètres de hauteur.