English Français
Aidez maintenant !

Les villes antiques de la Narbonnaise et leur territoire : Nîmes, Arles, Glanum, aqueducs, via Domitia

Date de soumission : 01/02/2002
Critères: (ii)(iii)(iv)(v)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Min. de lAmenagement du Territoire et de l'Environnement. Min. de la Culture et de la Communication
Coordonnées les départements des Bouches du Rhône et du Gard, à la frontière des régions Provence-Alpes-Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon
Ref.: 1658
Thèmes
Paysages culturels
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Les villes de Nîmes, Arles, Glanum se trouvent à un nœud de communication primordial dans l'histoire des territoires de l'Empire romain : points de jonction de la voie Regordane, de la via Aurelia, de la via Agrippa et de la via Domitia. Les activités liées à ces voies de communication ont donné lieu à de nombreuses constructions de qualité qui sont parvenues jusqu'à l'époque contemporaine et qui constituent le noyau du patrimoine antique du sud de la France. Ce patrimoine est constitué de monuments urbains, de vestiges d'aqueducs et d'ouvrages liés aux voies de circulation.