English Français

Centre historique de la ville de Goiás

Historic Centre of the Town of Goiás

Goiás testifies to the occupation and colonization of the lands of central Brazil in the 18th and 19th centuries. The urban layout is an example of the organic development of a mining town, adapted to the conditions of the site. Although modest, both public and private architecture form a harmonious whole, thanks to the coherent use of local materials and vernacular techniques.

Centre historique de la ville de Goiás

Goiás constitue un témoignage de l’occupation et de la colonisation de l’intérieur du Brésil aux XVIIIe et XIXe siècles. Sa conception urbaine est caractéristique des villes minières à développement organique, adaptées aux réalités de l’environnement. Bien que modeste, l’architecture des bâtiments publics et privés n’en présente pas moins une grande harmonie, fruit, entre autres, d’un emploi cohérent des matériaux et des techniques vernaculaires.

الوسط التاريخي لمدينة غويياس

تشهد مدينة غويياس على إحتلال الداخل البرازيلي واستعماره في القرنين الثامن عشر والتاسع عشر. وقد صُمّمت على غرار المدن المنجمية ذات التطور العضوي والمتكيّفة والوقائع البيئية. وتظهر المباني العامة والخاصة، في هندستها البسيطة، تناغماً هائلاً لعلّه ثمرة الإستخدام المتناسق للمعدات والتقنيات الوطنية.

source: UNESCO/ERI

戈亚斯城历史中心

戈亚斯城是18和19世纪巴西中部遭到占领和殖民统治的见证。其城市布局极具代表性,矿区集镇经过系统性的发展成为了与当地环境相适应的一座城市。由于城市建设时都采用了当地的材料和技术,使得城内公共建筑和私人住宅虽然简单质朴,却构成了和谐统一的整体。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр города Гояс

Город Гояс – свидетель освоения и колонизации центральной части Бразилии в XVIII-XIX веках. Планировка города является примером органичного развития шахтерского поселения, хорошо приспособленного к условиям местности. Общественная и частная архитектура города скромна, но образует гармоничное целое благодаря использованию местных материалов и традиционных приемов строительства.

source: UNESCO/ERI

Centro histórico de la ciudad de Goiás

Goiás constituye un testimonio de la ocupación y colonización del interior de Brasil en los siglos XVIII y XIX. Su diseño urbano es característico de las ciudades mineras de desarrollo orgánico, adaptadas a su entorno. Aunque modesta, la arquitectura de sus edificios públicos y privados presenta una gran armonía, que es fruto, entre otros factores, de un empleo coherente de materiales y técnicas locales.

source: UNESCO/ERI

ゴイアス歴史地区
ブラジル中部、ゴイアス州南部にあり、18~19世紀における中部ブラジルの植民地化の証跡を顕著に残す植民都市。歴史地区では南米中部の風土・地理・文化と適応したヨーロッパ的建築物が多く残っており、また、鉱山町らしい典型的な都市構造をもっている。公共建造物、私有建造物ともに、簡素な造りではあるが一貫して現地の材料や伝統技術を採用していることによって、都市全体が調和のとれた景観になっている。

source: NFUAJ

Historisch centrum van Goiás

De stad Goiás getuigt van de bezetting en kolonisatie van de centraal Braziliaanse landsdelen tijdens de 18e en 19e eeuw. Het stedenbouwkundige ontwerp toont de organische ontwikkeling van een mijnstadje, aangepast aan de omgevingsomstandigheden. De architectuur van het bescheiden stadje vormt een harmonieus geheel dankzij het coherente gebruik van lokale materialen en eigentijdse technieken. Goiás is gebouwd tussen heuvels en ligt langs de rivier Rio Vermelho. De oprichting van de stad is nauw verbonden met de expedities (bandeiras) vanuit São Paulo om het Braziliaanse binnenland te verkennen. In 1682 werd goud gevonden tijdens het verkennen van de regio van Goiás.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Centre historique de la ville de Goiás
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le centre historique de la ville de Goiás est construit entre deux séries de collines  le long d'une petite rivière, le Rio Vermelho. Les quartiers de la rive droite sont enserrés contre les collines du nord-ouest, et ont un caractère populaire, souligné par la présence de l'église de Rosario, qui était traditionnellement réservée aux esclaves. Les quartiers de la rive gauche, limités par les collines du sud-est, comprennent les groupes d’édifices les plus représentatifs, tels que l'église paroissiale (aujourd'hui la cathédrale) de Santana, le palais du gouverneur, les casernes, la Casa de Fundição (fonderie) ; elle s’étend jusqu'à la Praça do Chafariz et remonte la colline de Chapeu do Padre. C’est là également que se trouve le quartier historique résidentiel et une place du marché caractéristique.

Le tissu urbain est un exemple de développement organique d'une ville minière, adapté à la topographie du site. Bien que modestes, bâtiments publics et privés forment un ensemble harmonieux grâce à l’utilisation cohérente de matériaux locaux  et de techniques vernaculaires.

Goiás témoigne de l'occupation et de  la colonisation de l'intérieur du Brésil aux XVIIIe et XIXe siècles. Les origines de la ville de Goiás sont étroitement liées à l'histoire des expéditions plus ou moins officielles (Bandeiras), parties de São Paulo pour explorer l'intérieur du territoire du Brésil. Ce fut le premier noyau urbain officiellement reconnu, la première municipalité fondée  à  l'ouest de la ligne de démarcation du traité de Tordesillas qui délimitait les possessions portugaises.

Critère (ii): De par son tracé et son architecture, la ville de Goiás est un exemple exceptionnel de ville européenne admirablement adaptée aux contraintes climatiques, géographiques et culturelles du centre de l'Amérique du Sud. Le tissu urbain adapté à la topographie de chaque côté de la rivière, les caractéristiques architecturales et l’agencement  urbain,  les matériaux et les techniques de construction en attestent.

Critère (iv): Le centre historique de la ville de Goiás représente l'évolution d'une forme de structure urbaine et d'architecture typique des peuplements coloniaux d'Amérique du Sud, tirant le meilleur  parti possible des matériaux et des techniques locaux et conservant son environnement exceptionnel. C’est le dernier exemple qui reste de l’occupation de l'intérieur du Brésil, telle qu'elle était pratiquée aux XVIIIe et XIXe siècles. Le centre historique de la ville de Goiás est caractérisé par l'harmonie de son architecture, due aux proportions et à la morphologie de ses édifices.

Intégrité

Le centre historique de la ville de Goiás a traversé une longue période de stagnation du XIXe siècle à l’époque actuelle. Son paysage urbain n'a donc pas subi de changements importants à l’époque moderne. Par ailleurs, elle offre un remarquable exemple de ville minière des XVIIIe et XIXe siècles, y compris son environnement naturel, demeuré intacte. Les quelques constructions érigées depuis le XIXe siècle l’ont été en utilisant pour la plupart des techniques et des matériaux de construction traditionnels, et leur taille et leur forme architecturale ne mettent pas en péril l'intégrité du site.

Authenticité

Le centre historique de la ville de Goiás et son arrière-pays présentent une riche tradition culturelle qui comprend non seulement les techniques d’architecture et de construction, mais aussi  la musique, la poésie, la gastronomie et des événements populaires. Beaucoup de ces traditions se perpétuent et forment une part importante de l'identité culturelle de Goiás. Le centre historique a une grande signification pour la communauté locale, non seulement en raison de ses valeurs architecturales et urbaines, mais aussi pour la richesse de sa vie sociale et culturelle. Le développement relativement modeste du tourisme renforce la réalité et l'authenticité de ces manifestations culturelles. Pour cette raison, le centre historique de la ville de Goiás est considéré comme ayant bien préservé son authenticité historique.

Eléments requis en matière de protection et de gestion 

La législation applicable en matière de protection du site du patrimoine du centre  historique est définie dans la Constitution fédérale brésilienne (1988), en particulier les articles 20, 23-24, 30, 182, 215-216, et 225. En 1978, le centre historique de la ville de Goiás a été désigné site du patrimoine fédéral par l'Institut national du patrimoine historique et artistique (Instituto do Patrimônio Histórico e Artístico National - IPHAN), bien que certains bâtiments aient été protégés depuis les années 1950. Au niveau fédéral, les biens du patrimoine protégés sont régis par le décret-loi 259 (1937) et  la directive IPHAN 001 (1993). En réponse aux recommandations du Conseil international des monuments et des sites - ICOMOS, le périmètre protégé a été élargi en 2003 pour inclure quelques 300 propriétés supplémentaires et six fermes urbaines qui entourent la ville pour former une "ceinture verte" de protection. En 2010, l'IPHAN a émis la directive 187, qui définit les procédures d'enquête et de définition des violations des règles administratives par des activités susceptibles de causer des dommages au patrimoine architectural. En outre, le centre historique de la ville de Goiás est protégé au niveau de l’Etat et de la municipalité par la Loi fédérale 8915 (1980) et la loi municipale 206 (1996), respectivement.  Le plan directeur de la ville est en cours de révision.

Le bureau technique de l’IPHAN  de Goiás a la responsabilité principale de la gestion quotidienne du site du patrimoine,  tâche qui comporte principalement des activités de monitoring et de surveillance du site.  Le personnel de la surintendance de l’agence de l'État de Goiás mène des inspections régulières de la ville et fournit au Bureau technique local le soutien nécessaire.

En ce qui concerne les inondations qui ont affecté  le centre historique de la ville de Goiás moins d'un mois après sa désignation comme site du patrimoine mondial, les conseils de l'ICOMOS ont été d’une grande aide pour traiter les cas spécifiques de biens culturels dégradés et en mauvais état, pour stimuler la réalisation de travaux de réparation d'urgence et la réhabilitation ultérieure des structures endommagées par la catastrophe. La survivance des connaissances et de l’utilisation des techniques de construction traditionnelles par les constructeurs locaux a été essentielle au maintien de l'intégrité du site. Toutes les mesures à ce jour ont été menées de façon exemplaire par le groupe de travail créé par l'IPHAN et les buts et objectifs fixés pleinement atteints.

Des efforts importants de restauration et de réhabilitation urbaine ont été menés avec les ressources budgétaires de l'IPHAN et le Programme Monumenta.  Les ressources financières étendues grâce à ce programme aux propriétés privées ont joué un rôle particulièrement important dans le renforcement du cadre urbain de la ville. En outre, l'IPHAN a fourni une contribution essentielle par la formation de personnel qualifié dans la restauration et les travaux de rénovation, tout en contribuant indirectement à la création d'emplois dans la ville en lançant des projets publics. Des initiatives d’éducation du public ont également été parrainées en vue de faire de la population locale le premier gardien du patrimoine culturel local, en partant de l’idée que cet objectif est inextricablement lié à la connaissance et la compréhension de son patrimoine par la communauté locale. À la fin de 2009, le gouvernement fédéral a lancé le Programme d’accélération de la croissance des villes historiques (Programa de Aceleração do Crescimento para as Cidades Históricas - PAC-CH), qui inclut la ville de Goiás. Ce programme est un outil de gestion important, par lequel des lignes directrices, des mesures et des objectifs visant à favoriser une action intégrée au sein des organismes gouvernementaux pertinents, en coordination avec la société civile, sont établis sur la base d'un plan stratégique clairement défini. En particulier, les mesures visent à doter les villes historiques des moyens de s'adapter aux besoins de la vie contemporaine tout en préservant leur patrimoine culturel.

Les défis actuels comprennent la promotion du renforcement de la coordination entre les organismes gouvernementaux et les organisations de la société civile afin de résoudre les problèmes culturels liés au contexte environnemental dans lequel  la ville s’intègre.

Actualités rss (1)