English Français

Ensemble du monastère de Ferapontov

Ensemble of the Ferapontov Monastery

The Ferapontov Monastery, in the Vologda region in northern Russia, is an exceptionally well-preserved and complete example of a Russian Orthodox monastic complex of the 15th-17th centuries, a period of great significance in the development of the unified Russian state and its culture. The architecture of the monastery is outstanding in its inventiveness and purity. The interior is graced by the magnificent wall paintings of Dionisy, the greatest Russian artist of the end of the 15th century.

Ensemble du monastère de Ferapontov

Le monastère de Ferapontov est situé dans la région de Vologda, en Russie septentrionale. C'est un exemple exceptionnellement bien conservé et complet d'un ensemble monastique russe orthodoxe des XVe -XVIIe siècles, période d'une grande importance dans le développement de l'Etat russe unifié et de sa culture. L'architecture du monastère est remarquable par son inventivité et sa pureté. Son intérieur est rehaussé de magnifiques peintures murales de Dionisii, le plus grand artiste russe de la fin du XVe siècle.

مجمّع دير فيرابونتوف

يقع دير فيرابونتوف في منطقة فولوغدا في روسيا الشماليّة. وهو مثال مكتمل وحسن الحفظ لمجموعة أديرة روسيّة أرثوذكسيّة للقرون من الخامس إلى السابع عشر وهي حقبة مهمة لتطوّر الدولة الروسيّة الموحّدة وثقافتها. وهندسة الدير تتميّز بإبداعها ونقاوتها. فداخلها يضمّ جدرانيّات ديونيسي الرائعة وهو أعظم فنان روسي لأواخر القرن الخامس عشر.

source: UNESCO/ERI

费拉邦多夫修道院遗址群

位于俄罗斯北部沃洛哥达地区的费拉邦多夫修道院是15世纪至17世纪俄东正教修道院建筑中得以保存最为完好的遗址群。而这一时期又是统一俄罗斯及其文化发展十分重要的阶段。修道院建筑的创新和纯洁性最为突出。建筑内部因绘有15世纪末俄最伟大画家笛欧尼兹的作品而显得格外雅致。

source: UNESCO/ERI

Ансамбль Ферапонтова монастыря

Ферапонтов монастырь располагается в Вологодской области, на севере Европейской части России. Это исключительно хорошо сохранившийся православный монастырский комплекс XV-XVII вв., т.е. периода, имевшего огромное значение для формирования централизованного российского государства и развития его культуры. Архитектура монастыря своеобразна и целостна. В интерьере храма Рождества Богородицы сохранились великолепные настенные фрески Дионисия – величайшего русского художника конца XV в.

source: UNESCO/ERI

Conjunto del monasterio de Ferapontov

Situado en la región de Vologda, en el norte de Rusia, el monasterio de Ferapontov es un conjunto monástico ortodoxo muy bien conservado que data de los siglos XV al XVII, período de gran trascendencia en el desarrollo del Estado ruso unificado y de su cultura. La arquitectura del monasterio es notable por su creatividad y la pureza de sus líneas. El interior está ornamentado con magníficos murales de Dionisii, el más eximio de los pintores rusos de finales del siglo XV.

source: UNESCO/ERI

フェラポントフ修道院群
ロシア北部。ロシア正教会の修道院としての非常に純粋なフォルムを有する修道院群が、白海沿いの丘の上に完全な形で残されている。14世紀末の修道院が15世紀末の火災で焼失し、17世紀までに再建された。さまざまな技術的創意工夫が凝らされ、清浄な雰囲気に満ちた空間での修道士の生活を彷彿とさせる。主教会のマリア生誕代聖堂は、イコン画家ディオニーシーが息子と共に制作したフレスコ画で知られる。

source: NFUAJ

Kloostercomplex Ferapontov

Het Ferapontov klooster ligt in de Vologda regio in het noorden van Rusland. Het is een uitzonderlijk goed bewaard gebleven en compleet voorbeeld van een Russisch-orthodox kloostercomplex uit de 15e tot de 17e eeuw. Deze periode was van grote betekenis voor de ontwikkeling van de verenigde Russische staat en zijn cultuur. De architectuur van het klooster blinkt uit vanwege zijn inventiviteit en zuiverheid. Het interieur wordt gesierd door de prachtige muurschilderingen van Dionisy, de grootste Russische kunstenaar van het einde van de 15e eeuw. Het klooster werd in 1398 gesticht door Sint Ferapont.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Ensemble du monastère de Ferapontov © Public Domain
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

L’ensemble du monastère de Ferapontov est situé dans la région de Vologda, dans la partie nord-ouest de la Fédération de Russie, sur une petite colline, entre les lacs Borodaevskoe et Paskoe, à 120 km au nord-ouest de la ville de Vologda.

Le moine moscovite Ferapont fonda le monastère en 1398. L’ensemble du monastère fut formé aux XVe et XVIIe siècles. Le cœur de cet ensemble est constitué par la cathédrale de la Nativité de la Vierge (1490), qui est particulièrement remarquable parmi les six édifices du monastère ayant subsisté, les autres étant l’église de l’Annonciation, avec un réfectoire, la salle du trésor, l’église Saint-Martinien, les églises de l’Épiphanie et Saint-Ferapont au-dessus de la Porte, et le clocher. Au XIXe siècle, le territoire du monastère fut enfermé dans un mur de briques.

L’histoire du monastère de Ferapontov fut associée à des évènements importants à certains moments cruciaux de la constitution de l’État russe centralisé, comme l’autorité d’approbation du premier « empereur de toute la Russie », Ivan III, le règne du premier tsar russe Ivan IV et l’exil du patriarche Nikon. Aux XVe et XVIe siècles, le monastère de Ferapontov devint un centre culturel et idéologique majeur de la région et fut un des principaux monastères qui exercèrent une forte influence sur la politique de la grande-principauté de Moscou.

L'architecture du monastère, un exemple remarquable du style architectural de Rostov, est exceptionnelle par son inventivité et sa pureté. Les bâtiments du monastère ont conservé tous les éléments caractéristiques et la décoration intérieure. L’ensemble du monastère de Ferapontov est également un exemple vivant d’unité et d’harmonie au sein du paysage naturel environnant qui n’a guère changé depuis le XVIIe siècle, soulignant la spiritualité unique des moines du nord, révélant, parallèlement, des éléments caractérisant la structure économique de la paysannerie du nord.

Les peintures murales de la cathédrale de la nativité de la Vierge sont dotées d’un sens tout particulier dans la culture russe et mondiale. Elles sont les seules peintures du plus grand maître russe, Dionisii le sage, qui aient été entièrement conservées à ce jour dans leur forme d’origine. L’ensemble du monastère de Ferapontov, avec les plus précieuses fresques de Dionisii complètement préservées, est un exemple unique de l’intégrité et de l’unité stylistique russe d’un ensemble monastique du nord aux XVe XVIIe siècles.

Critère (i) : Les peintures murales de Dionisii, dans la cathédrale de la Nativité de la Vierge au monastère de Ferapontov, sont l’expression de l’art mural russe à son apogée, aux XVe et XVIe siècles.

Critère (iv) : L’ensemble du monastère de Ferapontov est l’exemple le plus pur et le plus complet de communauté monastique orthodoxe des XVe et XVIIe siècles, période cruciale dans le développement culturel et spirituel de la Russie.

Intégrité

Le bien inscrit couvre une superficie de 2,10 ha, avec une zone tampon de 20 ha, et contient tous les attributs qui traduisent sa valeur universelle exceptionnelle. L’intégrité de l’ensemble du monastère de Ferapontov et la bonne conservation de tous ses attributs sont garanties par les limites du bien, qui sont demeurées inchangées et sont clairement fixées par le mur de pierres qui entoure tous les monuments et constructions architecturaux du monastère. Aucun des attributs n’est menacé par des aménagements contemporains, la détérioration ou le délaissement.

Le paysage autour du monastère, qui est resté pratiquement inchangé pendant des siècles, a préservé son unité harmonieuse. Grâce à son emplacement et à sa compacité, la silhouette expressive du monastère peut aisément être vue depuis différentes directions, et tous les impacts naturels et anthropogéniques ont été évités sur le bien.

Authenticité

L’ensemble, construit aux XVe et XVIIe siècles, a préservé un haut degré d’authenticité en termes de plan original, de forme, de matériaux et techniques, de conception, ainsi qu’en ce qui concerne son aspect architectural ancien, en particulier son intérieur. Compte tenu de sa bonne préservation, le monastère n’a pas exigé de reconstruction à grande échelle. Certaines formes et structures architecturales originales ont été reconstruites sur la base d’études scientifiques et avec des matériaux traditionnels : briques de grande taille pour des murs, du bois pour des joints, du colmatage et pour des toitures. Il n’existe pas aucun bâtiment et aucune construction modernes sur le domaine du monastère.

Les travaux de conservation sur les peintures murales ont été sont particulièrement louables, car ils se sont limités à la consolidation et au nettoyage. L’authenticité des fresques de Dionisii est déterminée sur la base de l’absence de toute interférence dans la structure. L’emploi de méthodes uniques pour la conservation des couches de peinture de la cathédrale a garanti que seules des interférences négligeables affecteraient les peintures de l’artiste et qu’il n’y aurait pas de violation de leur structure ni de leur perception esthétique.

Actuellement, le monastère abrite le musée d’État. Toutefois, des modifications dans l’authenticité fonctionnelle font partie de l’histoire du bien et l’ajout du musée remplit un rôle indispensable dans la protection de l’authenticité de l’ensemble. L’Église orthodoxe russe utilise les églises de Saint-Ferapont et de l’Épiphanie [NdT « St » devant Epiphany n’a pas été traduit] comme églises paroissiales et des services religieux sont également prévus à l’église Saint-Martinien.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Selon le décret du président de la fédération de Russie du 02.04.1997, No. 275, l’ensemble du monastère de Ferapontov est déclaré monument historique et culturel d’importance fédérale. Le musée des fresques de Dionisii dans le monastère de Ferapontov est une branche de la réserve du musée historique, architectural et artistique de Kirillo-Belzerskii. Depuis 1998, le ministère de la Culture de la fédération de Russie est responsable du financement et du fonctionnement du musée. À l’heure actuelle, le musée est placé sous le contrôle du département du Patrimoine culturel du ministère et du département du Contrôle, de la Surveillance et des Licences dans la Sphère du patrimoine culturel. En 2011, la Commission de conciliation, composée de représentants de l’éparchie de Vologda de l’Église orthodoxe russe et du musée, fut créée pour assurer la gestion et la conservation des monuments du patrimoine culturel du monastère. L’état de conservation du bien est également soumis à la surveillance de la Commission nationale de la fédération de Russie pour l’UNESCO.

Parmi les défis posés à la conservation, qui doivent être traités, figurent la préservation continue des fresques uniques de Dionisii, la préservation de l’ensemble du monastère, ainsi que le suivi durable de l’état de conservation du bien et le suivi et la mise en œuvre de règlements pour la zone tampon.

Actualités rss (1)
Liens