English Français

Ensemble historique et architectural du Kremlin de Kazan

Historic and Architectural Complex of the Kazan Kremlin

Built on an ancient site, the Kazan Kremlin dates from the Muslim period of the Golden Horde and the Kazan Khanate. It was conquered by Ivan the Terrible in 1552 and became the Christian See of the Volga Land. The only surviving Tatar fortress in Russia and an important place of pilgrimage, the Kazan Kremlin consists of an outstanding group of historic buildings dating from the 16th to 19th centuries, integrating remains of earlier structures of the 10th to 16th centuries.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Ensemble historique et architectural du Kremlin de Kazan

Construit sur un site antique, le Kremlin de Kazan remonte à la période musulmane de la Horde d'or et du khanat de Kazan. Il fut conquis par Ivan le Terrible en 1552 et devint le centre chrétien des pays de la Volga. Seule forteresse tatare subsistant en Russie et lieu de pèlerinage important, le Kremlin de Kazan forme un groupe exceptionnel de bâtiments historiques datant du XVIe au XIXe siècle et intégrant les vestiges de structures plus anciennes du Xe au XVIe siècle.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

المجموعة التاريخيّة والهندسيّة لكرملين قازان

شُيّد كرملين قازان على موقع قديم يرقى إلى الحقبة المسلمة الذهبيّة أيام خانات قازان ومروج الذهب. اجتاحها إيفان الرهيب عام 1552 وأصبحت المركز المسيحي لدول نهر الفولغا. وكانت كرملين قازان حصن التتر الوحيد القائم في روسيا وموقع حجٍّ مهم وهو يُشكّل مجموعة استثنائيّة من المباني التاريخيّة التي ترقى إلى القرنين السادس والتاسع عشر وفيه آثار الهياكل الأقدم من القرن العاشر وحتّى السادس عشر.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

喀山克里姆林宫

建在古老遗址上的喀山克里姆林宫可追溯到黄金游牧部落和喀山可汗的穆斯林时代。因1552年被伊凡四世征服而成为伏尔加基督教区。喀山克里姆林宫是俄罗斯唯一保存下来的鞑靼人要塞和重要的朝圣地。在这里,公元16世纪到19世纪美仑美奂的历史建筑群与公元10世纪到16世纪的早期建筑得到了绝妙结合。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Историко-архитектурный комплекс Казанского Кремля

Возникший на обитаемой с очень давних времен территории, Казанский Кремль ведет свою историю от мусульманского периода в истории Золотой Орды и Казанского ханства. Он был завоеван в 1552 г. Иваном Грозным и стал оплотом православия в Поволжье. Кремль, во многом сохранивший планировку древней татарской крепости и ставший важным центром паломничества, включает выдающиеся исторические здания XVI-XIX вв., построенные на руинах более ранних сооружений X-XVI вв.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Conjunto histórico y arquitectónico del kremlin de Kazán

Asentada sobre vestigios de antiguas construcciones, esta fortaleza data del período musulmán de la Horda de Oro y el Kanato de Kazán. En 1552, fue conquistada por Iván el Terrible y pasó a ser la sede de la cristiandad de los territorios del Volga. El kremlin de Kazán, además de ser la única fortaleza tártara subsistente en Rusia, es un importante centro de peregrinaje. El sitio está formado por un conjunto de edificios históricos de los siglos XVI al XIX que integran vestigios de edificios más antiguos, construidos entre los siglos X y XVI.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

カザン・クレムリンの歴史遺産群と建築物群
ロシアで現存する唯一のタタールの要塞。重要な巡礼の地であり、傑出した歴史的建造物群で構成されている。カザンはロシア中部の都市で、起源は13世紀後半、キプチャク・ハン国の支配下にあったイスラム時代に遡り、当時ここはタタール・イスラムの大都市であった。1552年に雷帝イワン4世に征服された後、キリスト教化された。ロシアに現存する唯一のタタール式要塞であり、また重要な巡礼地でもある。カザン要塞は10~16世紀の初期構造を基に、要塞の主塔をはじめ16~19世紀に建造された歴史的建造物群から成っており、その歴史的価値は高い。

source: NFUAJ

Historisch en architectonisch complex van het Kazan kremlin

Het Kazan kremlin is het enige overgebleven Tataarse fort in Rusland en een belangrijk bedevaartsoord. Het complex bestaat uit een groep historische gebouwen uit de 16e tot de 19e eeuw, waarin overblijfselen van structuren uit de 10e tot de 16e eeuw zijn geïntegreerd. Het Kazan kremlin dateert uit de islamitische periode van de Gouden Horde en het kanaat Kazan. Ivan de Verschrikkelijke veroverde het in 1552 en maakte er de christelijke hoofdstad van, in het Wolga gebied. Het complex is een mooi voorbeeld van een synthese van Tataarse en Russische invloeden in de architectuur en het toont de impact van de islam en het christendom.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Ensemble historique et architectural du Kremlin de Kazan © khawkins33
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Construit sur un site antique, le Kremlin de Kazan remonte à la période musulmane de la Bulgarie de la Volga, de la Horde d’Or et du khanat de Kazan. Du Xe au XIIIe siècle, Kazan est une ville bulgare pré-mongole fortifiée, entourée de douves, de remparts et de palissades. Une forteresse en pierre blanche est bâtie au XIIe siècle, et la ville devient un avant-poste à la frontière nord de la Bulgarie de la Volga. Du XIIIe au XVIe siècle, la ville se développe dans le cadre de la Horde d’or et du khanat de Kazan. Dans la première moitié du XVe siècle, elle devient capitale de l’État et un centre politique, militaire, administratif, commercial et culturel actif. Conquise en 1552 par Ivan le Terrible, elle devient la nouvelle capitale chrétienne des pays de la Volga et de l’Est. Le Kremlin conserve bien des aspects de l’ancienne forteresse tatare et devient un lieu de pèlerinage important ; il se compose d’un ensemble exceptionnel de bâtiments historiques datant du XVIe au XIXe siècle, avec des vestiges de structures du Xe au XVIe siècle.

Le Kremlin comprend actuellement plusieurs ensembles historiques, architecturaux et archéologiques, parmi lesquels : les fortifications, le palais du gouverneur et la tour de Sioumbeki, la cathédrale de l’Annonciation, les services publics, le monastère du Sauveur Transfiguré, l’école des cadets et la fonderie à canons. Les strates archéologiques font entre trois et huit mètres de profondeur.

La citadelle est un témoignage exceptionnel de continuité historique et de diversité culturelle. Outre ses remarquables qualités esthétiques, le site a conservé des traces de ses fondations du Xe siècle, ainsi que de la période du khanat (du XVe au XVIe siècle). Le Kremlin de Kazan est la dernière forteresse tatare subsistant en Russie avec des traces du schéma urbain d’origine. Cette citadelle historique est le fruit de l’interaction de différentes cultures – bulgare, Horde d’or, tatar du Kazan médiéval, italienne, russe et Tatar contemporaines. Elle marque la frontière nord-ouest de l’expansion de l’Islam et, au sud, la limite de celle du style Pskov-Novgorod. La  synthèse singulier des styles architecturaux tatar et russe se reflète dans ses principaux monuments (tour de Sioumbeki, cathédrale de l’Annonciation et tour du Sauveur). L’ensemble est indissociable de son environnement et de la ville tout entière, dont les quartiers historiques forment la zone tampon. La nouvelle mosquée qui a été construite dans le complexe peut être considérée comme une nouvelle construction dans un contexte historique. Il convient cependant de noter que la construction recentre la composition du Kremlin, enrichit l’architecture de la ville et symbolise la coexistence pacifique des différentes cultures, islam et christianisme, ce qui fait de cette mosquée un monument exceptionnel.

Critère (ii) : L’ensemble du Kremlin de Kazan constitue un témoignage exceptionnel de continuité historique et de diversité culturelle sur une longue période qui a donné lieu à un échange important des valeurs générées par les différentes cultures.

Critère (iii) : La citadelle historique représente un témoignage exceptionnel de l’époque du khanat ; elle est la seule forteresse tatare subsistante qui conserve des traces de sa conception urbaine d’origine.

Critère (iv) : Le Kremlin de Kazan et ses grands monuments représentent un exemple exceptionnel de synthèse entre les influences tatares et russes dans l’architecture, et l’intégration de différentes cultures (bulgare, Horde d’or, tatare, italienne et russe), tout en laissant transparaître l’impact de l’islam et du christianisme.

Intégrité

L’intégrité de l’ensemble est assurée par les limites approuvées du bien, dans lesquelles on trouve tous ses attributs, et par sa zone tampon. Il s’agit d’un ensemble cohérent qui peut se prévaloir de son histoire séculaire attestée par des preuves documentaires et archéologiques, de son tissu urbain et de la continuité de l’aménagement fonctionnel et du paysage naturel à travers les siècles.

Le tissu urbain du Kremlin de Kazan forme la base à partir de laquelle la partie centrale de la ville de Kazan n’a cessé de se développer, avec la citadelle pour pièce maîtresse de cette composition. La remarquable intégrité du Kremlin est attestée par un certain nombre d’attributs du bien qui permettent d’en retracer le développement et les résultats de celui-ci.

Les liens visuels essentiels entre le bien et le paysage aquatique pourraient être menacés par un développement inapproprié à proximité du Kremlin. La construction d’un nouvel édifice dans le bien pourrait nuire à son intégrité et devrait rester strictement exceptionnelle.

Authenticité

Le Kremlin de Kazan remonte au Xe siècle et son authenticité est attestée par les archives historiques (chroniques de Nikon, de Rogozhsky et de Novgorod, Histoire du Tsardom de Kazan, Légendes du prince de Kurbsky sur la conquête de Kazan), de nombreux éléments archéologiques, des documents et des archives, ainsi que par la structure urbaine elle-même. Le schéma urbain d’origine du Kremlin de Kazan est resté pratiquement inchangé depuis l’époque bulgare et c’est sur cette base que la ville n’a cessé de se développer depuis. En dépit de la variété de leurs styles, les monuments sont perçus comme un ensemble et le Kremlin est depuis toujours un élément constitutif marquant de la ville de Kazan.

Au cours de son histoire, la zone du Kremlin a subi nombre de modifications, dont des démolitions et des reconstructions. Certaines pertes regrettables qui ont eu lieu pendant la période stalinienne ont exigé des interventions importantes en termes de restauration et de reconstruction. Toutefois, ces changements sont considérés aujourd’hui comme faisant partie intégrante des strates historiques. Ces dernières décennies, les différentes parties de l’ensemble ont fait l’objet d’un grand nombre de restaurations. Les preuves documentaires ont été conservées.

La mosquée de Koul Charif constitue un cas à part dans l’ensemble du Kremlin. On ne possède aucune information exacte sur la mosquée originale, déjà détruite à l’époque où Ivan le Terrible prit la ville, en 1552. La construction actuelle peut donc être considérée comme un nouveau bâtiment. Le projet repose sur un concours d’architecture suivant les critères définis par les autorités. Le projet accepté est traditionnel dans sa conception spatiale et son décor, mais son système structurel et ses matériaux sont modernes. Cette construction imposante peut être considérée comme le symbole de la pérennité du dialogue spirituel et de l’équilibre entre différentes cultures.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les cadres législatifs et institutionnels requis pour conserver et gérer efficacement la valeur universelle exceptionnelle de l’ensemble historique et architectural du Kremlin de Kazan ont été établis par des lois et des règlements de la Fédération de Russie et de la République du Tatarstan.

Le statut de monument national classé, sous protection de l’État, a permis d’assurer un bon état de conservation à l’ensemble des éléments architecturaux et des strates archéologiques.

La gestion et le fonctionnement du site se conforment à la notion de muséification et s’inscrivent dans le cadre du développement du Musée d’État historique, architectural et réserve du Kremlin de Kazan 2006-2020.

Les principaux enjeux en matière de gestion sont l’étude, la conservation et la restauration scientifique des monuments, l’institution des affaires muséales et la création de nouveaux musées, ainsi que l’organisation du flux important de visiteurs et des excursions qui leur sont destinées, tout en conservant intactes l’ensemble des caractéristiques du bien.

Un Conseil des gardiens de la réserve du musée du Kremlin de Kazan a été instauré, afin de réaliser les objectifs fixés par la loi, de lever des ressources extrabudgétaires et de les utiliser pour la conservation et le développement de l’ensemble.

Une stratégie à long terme définit les moyens de protection et de gestion axés sur la prévention des menaces graves susceptibles d’affecter bien, sur la réduction de la vulnérabilité et sur des modifications portant atteinte à l’authenticité et à l’intégrité de l’ensemble. Ces moyens comprennent un système juridique cohérent et efficace pour la gestion de la coopération des parties concernées, organisations municipales, républicaines, fédérales, non gouvernementales et religieuses, fonds, institutions académiques et éducatives et population locale ; la gestion des ressources ; une formule innovante pour la conservation, la restauration, la muséification et le développement durable de ce territoire complexe et la création d’un nouveau type de musées réunis autour d’une idée commune ; la création de programmes éducatifs, une introduction rapide au tourisme culturel, scientifique et de pèlerinage, ainsi que la conjugaison de méthodes traditionnelles et innovantes pour la conservation et la promotion de la valeur universelle exceptionnelle du Kremlin de Kazan.

Afin de préserver la relation visuelle entre les monuments et le paysage marin, tout nouveau projet est soumis à une évaluation de son impact potentiel sur la valeur universelle exceptionnelle du bien.

Actualités rss (1)