English Français
Aidez maintenant !

Noyau historique de Split avec le palais de Dioclétien

Historical Complex of Split with the Palace of Diocletian

The ruins of Diocletian's Palace, built between the late 3rd and the early 4th centuries A.D., can be found throughout the city. The cathedral was built in the Middle Ages, reusing materials from the ancient mausoleum. Twelfth- and 13th-century Romanesque churches, medieval fortifications, 15th-century Gothic palaces and other palaces in Renaissance and Baroque style make up the rest of the protected area.

Noyau historique de Split avec le palais de Dioclétien

Les ruines du palais de Dioclétien, construit entre la fin du IIIe siècle et le début du IVe siècle, subsistent dans toute la ville. La cathédrale a été édifiée au Moyen Âge à partir de l'ancien mausolée. Le reste de la partie classée de la ville comprend des églises romanes des XIIe et XIIIe siècles, des fortifications médiévales, des palais gothiques du XVe siècle et d'autres palais de la Renaissance et du baroque.

نواة سبليت التاريخيّة وقصر دوكليشن

تنتشر في أنحاء المدينة قاطبةً آثار قصر دوكليشن المشيّد بين نهاية القرن الثالث ومطلع القرن الرابع. جرى تشييد الكاثدرائيّة في القرون الوسطى على أنقاض المعبد القديم. أمّا سائر أنحاء المدينة المصنّفة، فتضم كنائس رومانيّة من القرنين الثاني والثالث عشر وحصون ترقى إلى القرون الوسطى وقصور قوطيّة الطراز من القرن الخامس عشر وقصور أخرى من حقبة النهضة والباروك.

source: UNESCO/ERI

斯普利特古建筑群及戴克里先宫殿

戴克里先宫殿建造于公元3世纪末到4世纪初,其废墟在城中随处可见。天主大教堂是中世纪时期在古代陵墓基础上建造的。12至13世纪的罗马式教堂、中世纪防御工事、15世纪的哥特式宫殿以及其他文艺复兴时期和巴洛克风格的宫殿构成了保护内区的其他景点。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр города Сплит с дворцом Диоклетиана

В этом городе можно увидеть руины дворца Диоклетиана, построенного в конце III - начале IV вв. Кафедральный собор был сооружен в Средние века с использованием частей древнего мавзолея. В пределах охранной зоны также располагаются романские церкви XII-XIII вв., средневековые укрепления и дворцы в стиле готики XV в., Возрождения и барокко.

source: UNESCO/ERI

Núcleo histórico de Split con el palacio de Diocleciano

Los vestigios del palacio de Diocleciano, construido entre finales del siglo III y comienzos del IV, están esparcidos por toda la ciudad. La catedral fue erigida en la Edad Media sobre el antiguo mausoleo imperial. El resto del núcleo protegido de Split comprende iglesias románicas de los siglos XII y XIII, fortificaciones medievales, palacios góticos del siglo XV y otras mansiones de de estilo renacentista y barroco.

source: UNESCO/ERI

スプリットの史跡群とディオクレティアヌス宮殿

source: NFUAJ

Historisch complex van Split met het Paleis van Diocletianus

Het paleis van Diocletianus is gebouwd tussen de laat 3e eeuw en het begin van de 4e eeuw na Christus. De ruïnes van dit paleis zijn te vinden door de stad heen. De Romeinse keizer Diocletianus bracht zijn laatste levensjaren door in een enorm paleis dat hij had laten bouwen in de buurt van zijn geboorteplaats Aspalthos in Dalmatië. Het historische complex bestaat verder uit de kathedraal, gebouwd in de middeleeuwen, waarbij materialen van het oude mausoleum van Diocletianus zijn hergebruikt. Daarnaast zijn er 12e en 13e-eeuwse Romaanse kerken, middeleeuwse vestingen, 15e-eeuwse gotische paleizen en andere paleizen in renaissance- en barokstijl.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Noyau historique de Split avec le palais de Dioclétien © Ko Hon Chiu Vincent
Description longue

L'importance historique du palais de Dioclétien va bien au-delà de son intérêt local du fait de son bon état de conservation et de la succession de ses différentes phases de construction, à partir de l'époque romaine, qui ont structuré le tissu urbain actuel de Split. Le palais est l'un des plus célèbres monuments de la côte adriatique de Croatie.

Les ruines du palais de Dioclétien, construit entre la fin du IIIe et le début du IVe siècle apr. J.-C., s'élèvent encore dans toute la ville. L'empereur romain Dioclétien passa la fin de sa vie dans cet énorme palais qu'il avait fait construire près de sa ville natale d'Aspalthos, en Dalmatie. Le palais représente le plus bel exemple d'architecture romaine de la côte orientale de l'Adriatique. Son plan et la disposition interne de ses bâtiments représentent une synthèse de la villa impériale, de la ville hellénistique et du camp romain.

La porta Argentea (porte d'Argent), avec l'église Saint-Dominique qui lui fait face, se trouve sur le côté est du palais ; elle a été reconstruite entre 1932 et 1934. La porte d'Argent donne dans la plaine du Roi Tomislav, puis dans le péristyle, l'aire centrale à ciel ouvert du palais. Ses côtés longs sont bordés par des portiques ; les arches situées à l'ouest ont été réoccupées par des maisons gothiques et de la Renaissance. Une porte monumentale dotée de quatre colonnes surmontées par un fronton jouxte le péristyle au sud.

Le mausolée de Dioclétien (actuelle cathédrale Saint-Doimus, consacrée à la Vierge Marie) se trouve à l'est du péristyle. Le mausolée a presque entièrement conservé sa forme octogonale d'origine délimitée par 24 colonnes sur lesquelles repose le toit ; l'intérieur est circulaire avec deux files de colonnes corinthiennes et une frise. Une coupole autrefois revêtue de mosaïques coiffe l'édifice. Les encadrements en bois des portes et le pupitre en pierre du XIIIe siècle sont les plus anciens monuments de la cathédrale. Le chœur, construit au XVIIIe siècle, est meublé de sièges romans du XIIIe siècle et décoré de peintures représentant la Mère de Dieu avec des saints et des donateurs.

Face au mausolée un petit temple, probablement consacré à Jupiter, fut transformé en baptistère au début du Moyen Âge. Seule la partie fermée du temple (cella), au portail richement décoré, est conservée ; l'intérieur est couvert par une voûte en berceau coffrée.

La rue de Dioclétien va du péristyle au nord à la porta Aurea (porte d'Or) ; le palais Agubio, doté d'un portail gothique et d'une cour interne, se trouve sur la gauche. Sur la droite, dans la rue Papaliceva, se trouve le palais Papalic (XVe siècle), le plus important exemple d'architecture gothique de Split.

La rue Kresimir mène du péristyle à la porta Ferrea (porte de Fer) à l'ouest ; à droite, le palais Cindro (XVIIe siècle) est le plus beau palais baroque de Split. La place Narodni Trg (Piaca), qui était le centre de la ville médiévale, et demeure le quartier le plus vivant de la ville moderne, se trouve au-delà de la porte de Fer. Des maisons gothiques qui fermaient le côté nord de la place, seul l'hôtel de ville (1443), doté d'une loggia au rez-de-chaussée, est conservé.

La ville du début du Moyen Âge s'est installée à l'intérieur du palais. La prospérité du commerce a suscité un essor édilitaire important au cours des XIIIe et XIVe siècles. La ville s'étendit à l'extérieur du palais qui fut fortifié au XIVe siècle et un nouveau centre se développa le long de ses murs à l'ouest. Un nouveau dispositif défensif, doté de bastions en saillie, fut aménagé au XVIIe siècle.

Source : UNESCO/CLT/WHC