English Français

Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge

Walled City of Baku with the Shirvanshah's Palace and Maiden Tower

Built on a site inhabited since the Palaeolithic period, the Walled City of Baku reveals evidence of Zoroastrian, Sasanian, Arabic, Persian, Shirvani, Ottoman, and Russian presence in cultural continuity. The Inner City (Icheri Sheher) has preserved much of its 12th-century defensive walls. The 12th-century Maiden Tower (Giz Galasy) is built over earlier structures dating from the 7th to 6th centuries BC, and the 15th-century Shirvanshahs' Palace is one of the pearls of Azerbaijan's architecture.

Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge

Édifiée sur un site habité depuis l'ère paléolithique, la cité fortifiée de Bakou incarne une remarquable continuité culturelle avec des traces de présence zoroastrienne, sassanide, arabe, perse, shirvani, ottomane et russe. La ville intra-muros (Icheri Sheher) a conservé une grande partie de ses remparts du XIIe siècle. La Tour de la Vierge (Giz Galasy), dont les structures d’origine remontent aux VIIe-VIe siècles avant notre ère, a été restaurée au XIIe siècle. Le Palais des Chahs de Chirvan, du XVe siècle, est un autre chef-d'œuvre de l'architecture azerbaïdjanaise.

مدينة باكو المحصنة مع قصر الشرفنشاهات وقلعة العذراء

شُيّدت القلعة على موقع مسكون منذ العصر الباليوليتي وهي تجسّد استمرارية ثقافية مميّزة بآثار الوجود الزا رادشتي والساساني والعربي والفارسي والشاروني والعثماني والروسي فيها. وقد حافظت المدينة داخل الاسوار (إشاري شيهر) على قسم كبير من جدرانها التي تعود إلى القرن الثاني عشر. أما برج العذراء (غيز غالاسي) والذي تعود هياكله الأصلية إلى القرنين السابع والسادس قبل الميلاد، فقد تمّ ترميمه في القرن الثاني عشر. ويبقى قصر الشرفنشاهات الذي شيّد في القرن الخامس عشر تحفة فنيّة أخرى من الهندسة الأذربيجانية.

source: UNESCO/ERI

城墙围绕的巴库城及其希尔凡王宫和少女塔

巴库城(Baku)的所在地自旧石器时代开始就有人类在此居住。巴库城集中展示了各个民族在当地文化的延续性,包括拜火教徒 (Zoroastrian)、萨桑王朝(Sasanian)、阿拉伯人、波斯人、希尔凡(Shirvani)、土耳其人和俄罗斯人。巴库内城保存了大量12世纪的防御墙。而同样在12世纪,当地人在一处公元前7世纪到公元前6世纪的建筑遗址之上建造了少女塔。建于15世纪的希尔凡王宫堪称阿塞拜疆建筑史上的一颗璀璨明珠。

source: UNESCO/ERI

Старая крепость в Баку с Дворцом ширваншахов и Девичьей Башней

Возведенная на обитаемой со времен палеолита местности, Старая крепость Баку сохранила черты разных культур, под влиянием которых она находилась на протяжении своей многовековой истории: зороастрийцев, Сасанидов, арабов, персов, ширванцев, турок и русских. Внутренний город – Ичери-Шехер – сохранил большую часть окружающей его крепостной стены XII в. В основании Девичьей Башни (Кыз-каласы), также построенной в XII в., обнаружены следы более ранних сооружений, относящихся к VII-VI вв. до н.э. Одной из жемчужин азербайджанской архитектуры является Дворец ширваншахов XV в.

source: UNESCO/ERI

Ciudad amurallada de Bakú, palacio de los sahs de Shirvan y Torre de la Virgen

Construida en un territorio habitado desde el Paleolítico, la ciudad amurallada de Bakú muestra las huellas de la presencia sucesiva de las culturas zoroástrica, sasánida, árabe, persa, shirvani, otomana y rusa. La parte intramuros (Icheri Shesher) ha conservado intacta una gran parte de sus murallas del siglo XII. La Torre de la Virgen (Giz Galasy) se erigió en ese mismo siglo sobre construcciones antiguas que datan de los siglos VII a VI a.C. El Palacio de los sahs de Shirvan (siglo XV) está considerado como una de las joyas de la arquitectura azerbaiyana.

source: UNESCO/ERI

城壁都市バクー、シルヴァンシャー宮殿、及び乙女の塔
アゼルバイジャンの西、アブシェロン半島の南にある同国の首都。旧石器時代からの居住地域に建設され、旧市街は11~13世紀の巨大な城壁に今なお囲まれている。6~7世紀に築かれた土台の上には、高さ32mの「乙女の塔」(グイズ・ガラスイ)がそびえる。旧市街西斜面にあるシルヴァ朝最盛期の名残を留めるシルヴァンシャーの大宮殿は、国立博物館となっている。ササン朝ペルシアやアラブを始め、多様な文化の影響を受けた街並みが続く。

source: NFUAJ

Ommuurde Stad van Bakoe met Shirvanshahpaleis en Maagdentoren

De ommuurde stad Bakoe onthult bewijs dat er een culturele continuïteit is geweest van Zoroastrische, Sassanidische, Arabische, Perzische, Shirvanische, Ottomaanse en Russische invloeden. De stad in Azerbeidzjan wordt al bewoond sinds de Paleolithische periode en de binnenstad - Icheri Sheher - heeft veel van zijn 12e-eeuwse verdedigingsmuren weten te behouden. De Maagdentoren - Giz Galasy - werd gebouwd in de 12e eeuw, maar over eerder aangelegde - 7e tot 6e eeuw voor Christus - structuren heen. Het Paleis van Shirvanshah stamt uit de 15e eeuw en geldt als een van de parels van de Azerbeidzjaanse architectuur.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Cité fortifiée de Bakou avec le palais de Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge © OUR PLACE The World Heritage Collection
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

S’élevant au sud de la péninsule d’Abchéron, sur la rive occidentale de la mer Caspienne, la cité fortifiée de Bakou a été fondée sur un site habité par l’homme depuis la période paléolithique. Outre la présence dominante d’éléments azerbaïdjanais, la ville porte des traces de présence zoroastrienne, sassanide, arabe, perse, chirvani, ottomane et russe qui s’inscrivent dans une continuité culturelle. La ville intra-muros (Icherisheher) a conservé une grande partie des ses murailles défensives du 12e siècle qui définissent le caractère du bien. Le plus ancien monument d’Icherisheher est la tour de la Vierge, le symbole de la ville de Bakou. Certains indices suggèrent que la construction de la tour pourrait remonter aux 6e et 7e siècles av. JC. Le palais des Chahs de Chirvan, construit entre le 12e et le 15e siècle, un autre monument de valeur universelle et l’un des chefs d’œuvre de l’architecture azerbaïdjanaise, se situe sur le point culminant d’Icherisheher. Dans l’ensemble architectural du palais, on trouve le Divankhana (lieu des réceptions) ou, selon certains chercheurs, la tombe du Chah, le bâtiment qui servait de résidence aux Chahs de Chirvan, les vestiges de la mosquée Key-Kubad, la tombe de Seyid Yahia Bakuvi, la porte de Mourad (le seul monument datant du 16e siècle), la tombe de la famille des Chahs de Chirvan, la mosquée du Chah et le hammam du palais. Parmi les monuments antérieurs présents à Icherisheher, on remarque la mosquée de Mohammed ainsi que son minaret adjacent, construit en 1078, et les vestiges d’une mosquée des 9e et 10e siècles près de la tour de la Vierge.

Dans le périmètre du bien, on trouve également un grand nombre de monuments d’intérêt historique et architectural datant de la période médiévale tels que des caravansérails, des hammams, des mosquées ainsi que des bâtiments résidentiels construits entre les 18e et 20e siècles.

La splendeur d’Icherisheher réside dans l’alliance entre ses monuments aux architectures distinctes et sa planification spatiale, composée au cours des siècles, ayant conservé ses perspectives d’origine. Ces deux éléments se sont mélangés pour ne former qu’une seule entité reflétant sa longue histoire et le mélange des cultures qui ont influencé son développement au cours des neuf derniers siècles. Icherisheher demeure une ville vivante et dynamique avec des zones résidentielles qui accueillent les communautés locales.

Critère (iv) : La ville fortifiée de Bakou est un exemple exceptionnel et rare d’ensemble urbain historique et architectural influencé par les cultures zoroastrienne, sassanide, arabe, perse, shirvani, ottomane et russe.

Intégrité

Les limites du bien sont identiques à celles de la cité fortifiée qui, avec les vestiges de ses murs, de son plan urbain et de ses bâtiments disposent des attributs qui expriment sa valeur universelle exceptionnelle.

Certains des bâtiments situés dans l’enceinte de la ville fortifiée ont connu une importante dégradation de leur tissu peu de temps après l’inscription du bien, en partie à cause d’un tremblement de terre, mais également en raison de démolitions illégales et d’un développement urbain incontrôlé. Le bien a été retiré de la Liste du patrimoine mondial en péril en 2009.

Le cadre du bien a quelque peu changé depuis son inscription en raison du développement immobilier qui a accompagné la désintégration de l’ancien système de gestion soviétique. Le cadre du bien est toujours vulnérable aux impacts visuels négatifs liés aux nouveaux projets de développement aux alentours. La nouvelle structure en charge de la gestion du bien exerce, avec efficacité, à la fois des fonctions de gestion municipale et des fonctions de conservation du bien. 

Authenticité

Après l’inscription du bien, la démolition et la reconstruction totale des certains bâtiments ont eu des impacts négatifs sur l’authenticité de tout l’ensemble urbain. Grâce aux mesures prises afin de retirer le bien de la Liste du patrimoine mondial en péril, on peut estimer que les attributs qui demeurent expriment la valeur universelle exceptionnelle du bien en termes de matériaux, de conception et de planification urbaine. La cohérence et les fonctions de la ville historique sont renforcées par la présence d’une communauté locale très dynamique.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La cité fortifiée de Bakou et sa zone tampon ont fait l’objet d’un inventaire et sont protégées en tant que monuments nationaux. La ville intra muros est protégée par des décrets présidentiels de 2005 et de 2007 et la zone tampon est protégée par un décret promulgué par le Cabinet des ministres.

En 2007, l’administration de la Réserve historique et architecturale d’état d’Icherisheher (State Historical Architectural Reserve Icherisheher – SHAHAR), établie par le Cabinet des ministres, s’est vue confier la responsabilité pleine et entière de la gestion du bien en lieu et place du Ministère de la culture et du tourisme et de la Municipalité de Bakou. Le personnel de la SHAHAR est recruté de façon indépendante. La SHAHAR est financée par le gouvernement. Un Plan d’action de gestion intégrée de la zone (Integrated Area Management Action Plan – IAMAP) ainsi qu’un Schéma directeur de conservation ont été élaborés.

Le Schéma directeur de conservation a fait l’objet d’un examen par toutes les parties prenantes avant d’être officiellement adopté. Il sera intégré dans l’IAMAP et inclus dans le Système de planification urbaine de la ville de Bakou. Les actions prévues par l’IAMAP seront mises en œuvre, à savoir, la préparation d’une Stratégie globale à long terme de protection d’Icherisheher et de sa zone tampon, la documentation et le suivi de l’état de conservation du bien, la définition de normes et de procédures pour la réglementation de la réhabilitation des bâtiments existants et l’éventuelle construction de nouveaux bâtiments, l’entretien et l’amélioration d’espaces publics, la mise en œuvre d’interventions stratégiques visant à améliorer la qualité de vie dans le secteur concerné, et l’organisation et la gestion de programmes de sensibilisation et d’éducation.

Il importe que le contrôle de la planification urbaine respecte les caractéristiques des maisons simples et modestes, car celles-ci contribuent à ce que les qualités globales de Bakou soient bien le reflet de la ville médiévale. De nombreux secteurs du bien ont conservé l’aspect médiéval de leurs rues, et une attention toute particulière doit être accordée à la préservation de cet aspect là où il est encore visible. Un contrôle de l’aménagement urbain et du développement dans le cadre plus général de la ville de Bakou est également nécessaire afin de veiller à ce que le lien entre le bien et la mer soit conservé et que la cité fortifiée ne devienne pas un petit îlot entouré de projets urbanistiques de grande hauteur.