English Français

Centre historique (Chorá) avec le monastère de Saint Jean « le théologien » et la grotte de l'Apocalypse sur l'île de Patmos

The Historic Centre (Chorá) with the Monastery of Saint-John the Theologian and the Cave of the Apocalypse on the Island of Pátmos

The small island of Pátmos in the Dodecanese is reputed to be where St John the Theologian wrote both his Gospel and the Apocalypse. A monastery dedicated to the ‘beloved disciple’ was founded there in the late 10th century and it has been a place of pilgrimage and Greek Orthodox learning ever since. The fine monastic complex dominates the island. The old settlement of Chorá, associated with it, contains many religious and secular buildings.

Centre historique (Chorá) avec le monastère de Saint Jean « le théologien » et la grotte de l'Apocalypse sur l'île de Patmos

La petite île de Pátmos, dans le Dodécanèse, est réputée être l’endroit où saint Jean le Théologien a écrit son Évangile et l’Apocalypse. Un monastère dédié au « disciple bien aimé » y a été fondé à la fin du Xe siècle. Il est depuis cette époque un lieu de pèlerinage et d’enseignement orthodoxe grec permanent. Ce magnifique complexe monastique domine l’île, et l’ancien établissement de Chorá, qui lui est associé, abrite de nombreux édifices religieux et séculiers.

موقع كورا التاريخي ودير مار يوحنا اللاهوتي ومغارة نهاية العالم على جزيرة باتموس

تُعرف جزيرة باتموس الصغيرة الواقعة في جزيرة الدودكانيز بأنها المكان الذي وضع فيه القديس يوحنا الحبيب نسخته من الإنجيل وكتاب الرؤيا المعروف بـ"رؤيا يوحنا". وتأسس في أواخر القرن العاشر دير خُصّص لتلميذ المسيح، ليصبح هذا الدير منذ تلك الفترة وعلى مر العصور مكان حج وتعليم لطائفة الروم الأروثوذوكس. هذا المجمع الكنسي الرائع هو الصرح الطاغي على جزيرة باتموس، ويضمّ موقع كورا القديم المتصل بها العديد من الأبنية الدينية والمدنية.

source: UNESCO/ERI

帕特莫斯岛的天启洞穴和圣约翰修道院

多德卡尼斯群岛的帕特莫斯小岛由于圣约翰神学家在此创作《福音书》和《启示录》而驰名。10世纪后期,有人在这里为“挚爱的门徒”修建了一座修道院,从此,这里便一直是一个朝圣地,也是希腊东正教学习之地。岛上占主体地位的是精美的修道院建筑群,焦耳城(Chorá)古老的住区及其周围有许多宗教和世俗的建筑。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр (Хора) с монастырем Иоанна Богослова и пещерой Апокалипсиса на острове Патмос

Небольшой остров Патмос, входящий в состав архипелага Додеканес, известен тем, что здесь Св. Иоанн Богослов создал свое Евангелие и Апокалипсис. Монастырь, посвященный «любимому ученику», был основан в конце Х в., и с того времени он является местом паломничества и греческого православного образования. Прекрасный монастырский комплекс доминирует на острове, с ним также связано старое поселение Хора с церковными и гражданскими зданиями.

source: UNESCO/ERI

Centro histórico (Chorá) con el monasterio de San Juan “el Teólogo” y la gruta del Apocalipsis en la isla de Patmos

Situada en el archipiélago del Dodecaneso, la pequeña isla de Patmos, es célebre por ser el lugar donde San Juan el Teólogo escribió su Evangelio y el Apocalipsis. A finales del siglo X se fundó en la isla un monasterio dedicado al “discípulo bien amado”, que se convirtió en lugar de peregrinación y centro de enseñanza de la Iglesia Ortodoxa griega. Este magnífico conjunto monástico domina la isla, mientras que el antiguo y vecino asentamiento humano de Chorá cuenta con numerosos edificios religiosos y civiles.

source: UNESCO/ERI

パトモス島の“神学者”聖ヨハネ修道院と黙示録の洞窟の歴史地区(コーラ)
ギリシア南東部、エーゲ海に浮かぶドデカニソス諸島の島。ローマ時代の流刑地で、西暦94年、聖ヨハネが流刑中に福音書と黙示録を著した。聖ヨハネ修道院は11世紀の建立。島の中央に“黙示録の洞窟(黙示録修道院)”がある。歴史地区ホーラは「主要な町」の意味で、修道院の黒ずんだ城壁を白く取り囲んで広がっている。古くは16世紀の建造。

source: NFUAJ

Historisch centrum (Chorá) met het klooster van Sint Johannes

Het kleine eiland Patmos – onderdeel van de Dodecanes Eilanden – wordt beschouwd als de plaats waar de apostel Johannes zowel zijn Evangelie als de Openbaring schreef. Een klooster gewijd aan de ‘geliefde discipel’ werd daar eind 10e eeuw gesticht. Het is sinds die tijd een plaats van bedevaart en Grieks-orthodox onderricht geweest. Het prachtige kloostercomplex domineert het eiland. De oude nederzetting van Chorá die ermee verbonden is, bevat veel religieuze en seculiere gebouwen. Er zijn maar weinig andere plaatsen in de wereld waar religieuze ceremonies, die terug gaan op de vroegchristelijke periode, nog steeds ongewijzigd worden beoefend.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
le monastère de Saint Jean « le théologien » et la grotte de l'Apocalypse sur l'île de Patmos © Sacred Sites
Valeur universelle exceptionnelle
Brève synthèse

La petite île de Patmos, dans le Dodécanèse, est réputée être l’endroit où Saint Jean le théologien a écrit, environ en 95 apr. J.-C., son Évangile et l’Apocalypse. Un monastère dédié au « disciple bien aimé » y fut fondé en 1088 par Hosios Christodoulos Latrinos et est, depuis lors, un lieu de pèlerinage et d’enseignement orthodoxe grec. Sa fondation s’inscrivait dans le cadre de la politique de l’Empereur Alexis Ier Comnène visant à coloniser les îles et à créer une base dans la mer Égée. La colonisation de Chorá se fit progressivement autour de l’ensemble monastique fortifié qui exerça toujours une domination absolue sur l’île, dont il était le principal gouverneur et le régulateur de l’organisation de la vie sociale des insulaires.

Le monastère de Saint Jean le théologien est une réalisation unique, associant les valeurs monastiques au sein d’une enceinte fortifiée qui a su évoluer pendant plus de 900 ans en s’adaptant à des circonstances politiques et économiques changeantes. Il a l’aspect extérieur d’un château polygonal à créneaux flanqué de tours. Il abrite également une remarquable collection de manuscrits, d’icones, et d’objets et d’œuvres liturgiques.

Les éléments primitifs, qui datent du XIe siècle, sont le catholicon (l’église principale) du monastère, la chapelle de la Panagia et le réfectoire. Les flancs nord et ouest de la cour intérieure sont bordés des murs blancs des cellules et sur le flanc sud s’élève la Tzafara, une arcade à deux niveaux, en pierre taillée, construite en 1698. Le narthex extérieur du catholicon forme le flanc est.

À mi-chemin de la route abrupte qui monte de Skalá à Chorá se trouve la grotte de l’Apocalypse (Spilaion Apokalypseos), où, selon la tradition, Saint Jean a dicté le Livre des révélations et son évangile à son disciple Prochoros. Ce lieu saint a attiré un certain nombre de petites églises, chapelles et cellules monastiques, créant ainsi un intéressant ensemble architectural.

L’ancien établissement de Chorá qui lui est associé abrite de nombreux bâtiments religieux et séculiers. C’est l’une des chorá les plus anciennes et les mieux conservées de la mer Égée. Édifiée à partir du XIIIe siècle, la ville s’étendit avec de nouveaux quartiers bâtis au XVe siècle par des réfugiés venus de Constantinople (l’Alloteina) et au XVIIe siècle, de Crète (le Kretika). Paradoxalement, Patmos se développa en devenant un centre important du commerce pendant l’occupation ottomane, comme en témoignent à Chorá les magnifiques maisons de marchands de la fin du XVIe et du XVIIe siècle. La ville abrite un certain nombre de très belles petites églises. Datant pour la plupart des XVIIe et XVIIIe siècles, elles renferment d’importantes peintures murales et icônes ainsi que du mobilier ecclésiastique.

Les éléments du bien sont uniques à de nombreux égards, qu’on les considère à titre individuel ou dans leur ensemble. Patmos est le seul exemple de monastère orthodoxe ayant intégré, depuis sa fondation, une communauté, la Chorá, bâtie autour des fortifications qui se dressent au sommet de la colline. Bien que l’on puisse trouver des monastères fortifiés dans d’autres parties du monde orthodoxe, le monastère de Hagios Ioannis Theologos est le seul exemple en Grèce d’établissement organisé autour d’un ensemble monastique fortifié. 

Critère (iii) : La ville de Chorá, sur l'île de Patmos, est l'un des rares établissements de Grèce qui ont évolué sans interruption depuis le XIIe siècle. Il existe peu d'autres endroits au monde où le déroulement des cérémonies religieuses datant des premiers temps du christianisme reste inchangé. 

Critère (iv) : Le monastère de Hagios Ioannis Theologos (Saint Jean le théologien) et la grotte de l'Apocalypse de l'île de Pátmos, ainsi que l'établissement médiéval associé de Chorá, constituent un exemple exceptionnel de lieu de pèlerinage orthodoxe grec traditionnel, d'un intérêt architectural remarquable. 

Critère (vi) : Le monastère de Saint Jean le théologien et la grotte de l'Apocalypse commémorent le site où Saint Jean le théologien (Divin), le « disciple bien aimé », a composé deux des œuvres chrétiennes les plus sacrées, son Évangile et l'Apocalypse. 

Intégrité 

Les limites du bien sont adaptées à la conservation de sa valeur universelle exceptionnelle. L’ensemble monastique de Saint Jean le théologien, la grotte de l’Apocalypse et l’établissement de Chorá ont conservé jusqu’à ce jour leur morphologie essentielle. Les formes initiales ont été préservées. L’établissement qui s’est développé progressivement autour du monastère, est toujours habité et poursuit son extension mais toujours au sein de limites spécifiques et sous le contrôle strict et selon les réglementations des autorités appropriées. Les modifications qui se sont produites au cours des siècles et qui sont les conséquences de conditions historiques changeantes, permettent, encore aujourd’hui, au visiteur de prendre la mesure des différentes phases d’évolution. Les principaux risques pour le bien sont vraisemblablement liés au tourisme et au développement du port de Skalá, situé dans le cadre général du bien. En outre, Patmos est située dans une zone d’activité sismique. 

Authenticité 

La communauté monastique active de Patmos poursuit la sauvegarde des trésors artistiques et intellectuels du monastère mais également des traditions et rituels anciens tels que le rituel byzantin du Niprit qui se déroule, chaque année le mercredi de la Semaine sainte et fait revivre l’événement dramatique et symbolique qui marque le début de la Passion du Christ. En outre, les activités de l’École Patmiada, un des plus importantes écoles grecques, active depuis 1713, contribuent au maintien de l’authenticité.

Le tissu matériel et les caractéristiques de la conception des principaux éléments, ainsi que leurs modes d’organisation, ont été bien conservés et offrent une expression authentique et crédible des modèles stylistiques et typologiques du bien. L’authenticité de l’établissement est également garantie par la conservation de ses caractéristiques morphologiques et de ses techniques de construction, avec le recours, pour les constructions nouvelles, à des méthodes et des matériaux identiques, autant que possible, à ceux utilisés traditionnellement. 

Éléments requis en matière de protection et de gestion 

Le bien est protégé en vertu des dispositions de la Loi archéologique 3028/2002 sur « la protection des antiquités et du patrimoine culturel en général », et par des décrets ministériels distincts publiés au Journal officiel du gouvernement. La protection et la gestion du bien relève de l’Éphorat des antiquités du Dodécanèse, service régional compétent du Ministère de la culture, de l’éducation et des affaires religieuses.

Le caractère authentique de l’établissement de la Chorá de Patmos est préservé grâce aux règlements législatifs de protection (décisions ministérielles publiées au Journal officiel du gouvernement) mis en œuvre dans la région depuis 1948, date à laquelle l’île de Patmos fut intégrée à l’État hellénique. Toute intervention dans le secteur concerné est soumise à l’approbation de l’Éphorat des antiquités du Dodécanèse.

La gestion efficace du site est également assurée grâce à la coopération entre les autorités ecclésiastiques et laïques dans les domaines d’intérêt commun. Leurs efforts ont permis d’éviter les nombreux abus liés à l’activité touristique que l’on peut observer dans d’autres îles de la mer Égée, tout en préservant la tranquillité indispensable aux valeurs sacrées de Patmos.

Au cours des dernières années, les travaux suivants ont été réalisés grâce au financement de l’Union européenne : a) restauration de deux ensembles à Chorá : la maison Nicolaides et le monastère de Zoodochos Pege, et b) conservation de l’ensemble monastique de l’Apocalypse.

 

Actualités rss (1)