English Français

Juridiction de Saint-Émilion

Jurisdiction of Saint-Emilion

Viticulture was introduced to this fertile region of Aquitaine by the Romans, and intensified in the Middle Ages. The Saint-Emilion area benefited from its location on the pilgrimage route to Santiago de Compostela and many churches, monasteries and hospices were built there from the 11th century onwards. It was granted the special status of a 'jurisdiction' during the period of English rule in the 12th century. It is an exceptional landscape devoted entirely to wine-growing, with many fine historic monuments in its towns and villages.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Juridiction de Saint-Émilion

La viticulture a été introduite dans cette région fertile d'Aquitaine par les Romains et s'est intensifiée au Moyen Âge. Le territoire de Saint-Émilion a bénéficié de sa situation sur la route de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle et plusieurs églises, monastères et hospices y ont été construits à partir du XIe siècle. Le statut particulier de juridiction lui a été accordé au cours de la période du gouvernement anglais au XIIe siècle. Il s'agit d'un paysage exceptionnel, entièrement consacré à la viticulture, dont les villes et villages comptent de nombreux monuments historiques de qualité.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

ولاية سان إميليون

أدخل الرومان زراعةَ الكرمة إلى هذه المنطقة الخصبة في مدينة أكيتان وقد ازدهرت في القرون الوسطى، واستفادت أراضي مدينة سان إميليون من هذا الوضع على طريق الحج في اتجاه طريق سان جاك دو كومبوستيل. وتمّ تشييد كنائس عديدة وأديرة ومنازل للضيوف ابتداءً من القرن الحادي عشر، مُنحت هذه المدينة وضع ولاية مع صلاحيات خاصة بها خلال فترة الحكم الإنكليزي في القرن الثاني عشر. إنه مشهد استثنائي مخصّص بكامله لزراعة الكرمة، تشمل فيه القرى والمُدن العديد من النصب التذكارية التاريخية المتميزة.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

圣艾米伦区

葡萄栽培技术最早由罗马人引入到阿基坦地区(region of Aquitaine)这块肥沃的土地上,并在中世纪得到了发展。圣艾米伦区位于圣地亚哥-德-孔波斯特拉(Santiago de Compostela)朝圣之路,因地理位置优越而受益匪浅。从11世纪开始,这里便修建了大量教堂、修道院和济贫院。在12世纪英国统治期间,这里得到了“司法管辖区域”的特殊地位。大量的葡萄种植在这里形成了独特的景观,而且在乡镇和村庄里还有许多优美的历史古迹。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Винодельческий район Сент-Эмильон

Культура виноделия была внедрена в этом плодородном районе Аквитании древними римлянами и развита в Средние века. Район Сент-Эмильон имел преимущество благодаря своему расположению на пути паломников в Сантьяго-де-Компостела. Множество церквей, монастырей и постоялых дворов было построено здесь начиная с XI в. Район получил особый статус «юрисдикции» в период английского правления в XII в. Это исключительный ландшафт, полностью отданный виноградарству, со многими прекрасными историческими памятниками в городах и деревнях.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Jurisdicción de Saint-Emilion

El cultivo de la viña fue introducido por los romanos en esta fértil región de Aquitania y se intensificó en la Edad Media. A partir del siglo XI se edificaron en el territorio de Saint-Emilion múltiples iglesias, monasterios y hospicios, debido a su emplazamiento en una de las rutas de peregrinación a Santiago de Compostela. El título de “jurisdicción” le fue concedido en el siglo XII, en tiempos de la dominación inglesa. Saint-Emilio cuenta con un paisaje excepcional totalmente dedicado al cultivo de la viña, y también con un gran número de pueblos y aldeas que poseen monumentos históricos de gran calidad.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

サン・テミリオン地域
サン・テミリオンといえば、かつてアキテーヌ公やイギリス国王たちがこよなく愛したボルドー産の“ロイヤル・ワイン”。このワインを産するサン・テミリオン地域は、往時の姿そのままに今なおワイン醸造が営まれており、ブドウ園の景観も変わっていない。石灰岩の台地の上には円形劇場の遺跡があり、また9世紀から12世紀にかけて地下の石灰岩層を掘り崩してつくったモノリス(1枚岩)の教会が知られる。7,846haの登録地は12世紀にジョン欠地王が設定した管轄区で、8地方自治体が含まれる。

source: NFUAJ

Jurisdictie van Saint-Emilion

Saint-Emilion is een vruchtbare streek in Aquitanië waar de Romeinen de wijnbouw invoerden. Het gebied profiteerde van de ligging aan de pelgrimsroute naar Santiago de Compostela, waardoor er in de 11e eeuw veel kerken, kloosters en hospices gebouwd werden. Tijdens het Engelse bewind in de 12e eeuw werd aan Saint-Emilion de speciale status van een ‘jurisdictie’ verleend. De wijnbouw intensiveerde tijdens de middeleeuwen en in de 18e eeuw werd de wijnkwaliteit van Saint-Emilion bijzonder gewaardeerd. In 1884 werd hier het eerste wijnsyndicaat opgericht. Het gebied is volledig gewijd aan de wijnbouw en kent vele mooie historische monumenten in de steden en dorpen.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Juridiction de Saint-Émilion (France) © Editions Gelbart
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le territoire de la Juridiction de Saint-Emilion se situe en région Nouvelle Aquitaine, dans le département de la Gironde. Il couvre 7 847 hectares. Délimité au sud par la Dordogne et au nord par le ruisseau de la Barbanne, il est composé d’un plateau (en partie boisé), de coteaux, de combes et d’une plaine. Huit communes constituent la juridiction qui fut établie au XIIe siècle par le roi d’Angleterre Jean sans Terre, duc d’Aquitaine.

Le paysage de la Juridiction de Saint-Émilion est celui d’une monoculture, des vignobles exclusivement qui nous sont parvenus intacts et sont demeurés en activité jusqu’à nos jours. La viticulture a été introduite dans cette région fertile d’Aquitaine par les Romains et s’est intensifiée au Moyen Âge. Le territoire de Saint-Émilion a bénéficié de sa situation sur la route de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle et plusieurs églises, monastères et hospices y ont été construits à partir du XIe siècle.

Cette longue histoire viticole a marqué de manière caractéristique les monuments, l’architecture et les paysages de la Juridiction. Cette alliance du bâti et du non bâti, de la pierre, de la vigne, des bois et de l’eau en fait un éminent paysage culturel.

Avant que la viticulture ne s’impose au Moyen Âge et à la Renaissance, des châteaux furent construits sur les sites dominants pour servir de résidences seigneuriales. En revanche, les « châteaux » des vignobles se trouvent au centre de leurs domaines. Ils datent du milieu du XVIIIe et jusqu’au début du suivant.

Les villages sont caractérisés par de modestes maisons de pierre datant de la première moitié du XIXe siècle. Destinées aux viticulteurs, elles n’ont jamais compté plus de deux niveaux, et sont rassemblées par petits hameaux. Les chais sont de grandes structures rectangulaires et fonctionnelles construites en pierre ou en pierre et brique, avec des toits de tuiles à double pente.

À Saint-Emilion, les monuments religieux les plus importants sont l’ermitage ou grotte de Saint-Emilion, l’église monolithe surmontée de son clocher, les catacombes monastiques du Moyen Âge et l’église collégiale avec son cloître. Cet ensemble, essentiellement roman à l’origine, se regroupe autour du centre de pèlerinage du saint ermite. Il y a également un groupe de monuments séculiers, notamment le donjon massif du Château du Roi et les ruines du Palais Cardinal. Des églises romanes se trouvent dans chacun des sept autres villages. L’énorme menhir de Pierrefitte est situé sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens.

Critère (iii) : La Juridiction de Saint-Emilion est un exemple remarquable d’un paysage viticole historique qui a survécu intact et est en activité jusqu’à nos jours.

Critère (iv) : La Juridiction historique de Saint-Emilion illustre de manière exceptionnelle la culture intensive de la vigne à vin dans une région délimitée avec précision. 

Intégrité

L’intégrité du paysage et l’harmonie qui se dégagent de l’ensemble du site sont dues à la permanence de la culture de la vigne et à l’organisation productive du territoire. Les constructions ou ensembles villageois ne correspondent pas à un unique courant architectural mais sont, comme en témoigne le cœur historique de Saint-Emilion, le résultat d’une évolution longue de plusieurs siècles, depuis le VIIe jusqu’aux XIXe et XXIe siècles.

Sans le détruire, les communautés humaines ont tiré le meilleur parti des caractéristiques du territoire pour développer leurs activités et leur manière de vivre. La culture des terres, l’exploitation des carrières, l’établissement et le développement urbain, la construction des édifices religieux et des maisons d’habitation, tout cela a créé un paysage en parfaite harmonie avec la topographie et les ressources du lieu.

Authenticité

Même si la Juridiction est confrontée aujourd’hui à une diminution de la population et à la fragilisation du sous-sol due aux carrières, elle reste un territoire dynamique, vivant, conservant intégralement sa vocation viticole, tourné vers l’avenir.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

En 1986, un secteur sauvegardé a été créé au titre de la Loi « Malraux » de 1962.

Au-delà des mesures individuelles de protection de bâtiments prises en application du code du patrimoine (Monuments historiques), des mesures de protection et des documents d’urbanisme et de mise en valeur assurant le développement du territoire ont été mis en place afin de préserver le site et de le gérer dans la continuité de son inscription sur la Liste du patrimoine mondial : une charte patrimoniale volontaire en 2001, un projet de territoire en 2004, un plan local d’urbanisme sur chaque commune en 2007, intéressant 8 communes dont 6 dans la limite du bien et 2 dans la zone tampon, ainsi qu’une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager intercommunale en 2007.

Le plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) du site patrimonial remarquable du bourg de Saint-Emilion a été approuvé en 2010. Un plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) et un plan de prévention des risques des mouvements de terrain (PPRMT) sur les communes concernées ont également été élaborés. Un plan de gestion du bien a été rédigé en 2013. Il aborde notamment les questions liées à la baisse de la population, due aux problèmes de logement et à la faible réserve foncière. Il précise les conditions de développement du bien, afin de le rendre compatible avec la préservation de sa valeur universelle exceptionnelle. En lien avec les services de l’État, des solutions sont préconisées afin de permettre une meilleure intégration paysagère des chais de construction récente.

Sept Zones naturelles d’intérêt écologique, floristique et faunistique (ZNIEFF) concernent le territoire. Il s’agit de secteurs particuliers caractérisés par leur intérêt biologique. Les ZNIEFF des communes de Saint-Christophe des Bardes et de Saint-Laurent des Combes protègent l’intérêt faunistique et floristique de la « ceinture méditerranéenne » boisée de la Juridiction. La Dordogne est à la fois concernée par une ZNIEFF et par une zone Natura 2000.

Activités (1)
Actualités rss (1)