English Français
Aidez maintenant !

Château de Litomyšl

Litomyšl Castle

Litomyšl Castle was originally a Renaissance arcade-castle of the type first developed in Italy and then adopted and greatly developed in central Europe in the 16th century. Its design and decoration are particularly fine, including the later High-Baroque features added in the 18th century. It preserves intact the range of ancillary buildings associated with an aristocratic residence of this type.

Château de Litomyšl

Le château de Litomyšl est à l'origine un château à arcades Renaissance, style qui a vu le jour en Italie et qui fut adopté et largement développé en Europe centrale au XVIe siècle. Sa conception et sa décoration sont de haute qualité, y compris les ajouts de style baroque-classique tardif du XVIIIe siècle. Le château a conservé la totalité des bâtiments annexes qui sont associés à ce type de demeure aristocratique.

قصر ليتوميشل

كان قصر ليتوميشل مزوداً بقناطر يعود طرازها الى عصر النهضة وهو طراز أبصر النور في ايطاليا واعتمد في اوروبا الوسطى حيث شهد تطوراً كبيراً في القرن السادس عشر. ويتميز تصميمه وزينته بمستوى رفيع بما في ذلك اضافات الطراز الباروكي الكلاسيكي الأخير في القرن الثامن عشر. وقد حافظ القصر على مجمل المباني الملحقة به والمنسجمة مع هذا النمط من المنازل الارستقراطية.

source: UNESCO/ERI

利托米什尔城堡

利托米什尔城堡承袭了文艺复兴时期拱廊式城堡的建筑风格。这种最早成形于意大利的建筑风格,在16世纪的中欧被广泛采纳并得以充分发展。其图案和装潢,包括18世纪增添的鼎盛巴洛克式晚期的装饰物,都堪称极品。这座拱廊风貌的贵族宅邸及其附属建筑都原封不动地保留了下来。

source: UNESCO/ERI

Замок в городе Литомишль

Замок в Литомишле был первоначально создан как «замок с аркадами». Эта модель получила развитие сначала в Италии, а затем, в XVI в., была принята и широко использовалась в Центральной Европе. Особенно прекрасны добавленные в XVIII в. архитектурные решения и декоративное оформление, включая появившиеся позднее элементы высокого барокко. Замок сохранил в целости ряд служебных зданий, свойственных аристократической резиденции такого типа.

source: UNESCO/ERI

Palacio de Litomyšl

El palacio de Litomyšl es un edificio con arquería inspirado en el estilo renacentista italiano, que fue adoptado y ampliamente desarrollado en Europa Central durante el siglo XVI. La magnificencia de su diseño y ornamentación es también característica de los elementos de estilo barroco-clásico tardío que fueron añadidos en el siglo XVIII. El castillo ha conservado la totalidad de los edificios anejos tradicionales en este tipo de mansiones aristocráticas.

source: UNESCO/ERI

リトミシュル城

source: NFUAJ

Kasteel Litomyšl

Litomyšl bestaat sinds de 10e eeuw, toen het een nederzetting was met een versterkte kern op de heuvel waar het kasteel nu staat. Kasteel Litomyšl was oorspronkelijk een Renaissance arcadekasteel, van het soort dat voor het eerst in Italië werd ontwikkeld en vervolgens werd overgenomen in Centraal-Europa in de 16e eeuw. Het ontwerp en de inrichting zijn erg mooi, waaronder de latere hoogbarokke kenmerken die toegevoegd werden in de 18e eeuw. Kasteel Litomyšl is een goed voorbeeld van de aristocratische residenties van Centraal-Europa tijdens de Renaissance en hun latere ontwikkeling onder invloed van nieuwe artistieke stromingen. De bijgebouwen van het aristocratisch kasteel zijn ook intact gebleven.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Château de Litomyšl
Justification d'inscription

Critère (ii) : Le château de Litomyšl est un exemple exceptionnel et intégralement préservé de château à arcades, type d’édifice construit à l’origine en Italie et adapté aux terres tchèques pour créer une forme évoluée d’une qualité architecturale particulière.

Critère (iv) : Le château de Litomyšl illustre de manière exceptionnelle les résidences aristocratiques d’Europe centrale pendant la Renaissance et leur évolution ultérieure sous l’influence de nouveaux mouvements artistiques.

Description longue

Le château de Litomyšl est un exemple remarquable, et exceptionnellement bien conservé, de château à arcades, un type de construction développé d'abord en Italie, puis modifié en pays tchèque pour créer une forme évoluée dotée d'une valeur architecturale spécifique. Il illustre remarquablement bien les résidences aristocratiques du centre de l'Europe au cours de la Renaissance et leur développement ultérieur à la faveur de nouveaux mouvements artistiques.

Litomyšl, qui se trouve sur un important nœud routier sur la route principale entre la Bohême et la Moravie, a été occupé dès le Xe  siècle, au moins ; son centre fortifié se trouvait sur la colline aujourd'hui dominée par le château. Un document de 1398 contient la première référence à un « vieux palais » et à un château à Litomyšl. Les recherches archéologiques et historiques ont révélé des vestiges de structures médiévales en contrebas et à l'intérieur du château de la Renaissance. En 1425, la ville fut conquise par les hussites au terme d'un siège. Après la fin des guerres hussites, les nouveaux propriétaires de Litomyšl, la famille Kostka de Postupice, entreprirent de restaurer le château qui fut endommagé par des incendies en 1460 et en 1546 avant d'être presque entièrement anéanti par un nouveau feu en 1560.

Les ruines furent attribuées en 1567 à la famille Vratislav de Pernštejn qui reçut mission, de la part du roi, de le reconstruire. Les travaux commencèrent en 1568 sous la direction de Jan Baptista Avostalis (Giovanni Battista Avostalli), bientôt rejoint par son frère Oldřich (Ulrico). La plus grande partie des travaux était achevée en 1580. L'architecte František Maximilián Kaňka lui apporta de très importantes modifications à partir de 1719, en style baroque tardif. L'intérieur du château a subi des altérations majeures en 1792-96, réalisées sur des dessins de Jan Kryštof Habich ; celui-ci prit cependant soin de conserver les délicats pignons de la Renaissance. Depuis lors, aucun changement fondamental n'a été apporté à la structure, au plan ou au décor du château.

Le château de Litomyšl était à l'origine un château à arcades de la Renaissance, d'un type né en Italie mais qui fut adopté et développé sur une large échelle dans le centre de l'Europe au cours du XVIe  siècle. Son plan et son décor sont particulièrement réussis, y compris les éléments plus tardifs, de style baroque tardif, ajoutés dans le courant du XVIIIe  siècle. Le château est un édifice formé de quatre corps de bâtiment de trois étages, et présente une disposition asymétrique. L'aile ouest est la plus vaste, tandis que l'aile sud n'est guère plus qu'un portique sur deux étages construit pour fermer la seconde cour carrée (ce dispositif n'apparaît qu'à Litomyšl) ; ses arcades formées de voûtes d'arêtes se poursuivent sur les côtés ouest et est de la cour. L'angle sud-est de l'aile orientale renferme la chapelle du château.

Des éléments de l'intérieur du château, l'un des plus frappants est le superbe théâtre néoclassique de 1796-97 aménagé dans l'aile ouest. Construit entièrement en bois, il peut recevoir 150 spectateurs dans ses neuf loges et son parterre. Le décor peint d'origine de l'auditorium, les décors de la scène et la machinerie sont demeurés intacts. Le principal escalier de la Renaissance se trouve dans cette aile qui contient différentes salles de la Renaissance aux proportions raffinées, pour la plupart décorées en style néoclassique dans le courant du XVIIIe  siècle. Les deux autres ailes ont des intérieurs comparables datant pour l'essentiel de la Renaissance, avec de beaux décors baroques ou néoclassiques, des stucs élaborés et des peintures murales ou de plafonds. Les peintures, qui simulent des compositions en trois dimensions avec des moulures ornementales inspirées de l'Antiquité romaine, sont reliées entre elles d'une pièce à l'autre.

Les édifices associés au château ont tous été construits ou reconstruits à la faveur des différentes modifications apportées au château lui-même au fil des ans, ce que reflète leur style architectural composite. Parmi les bâtiments de service, le plus intéressant est la brasserie qui se trouve au sud de la première cour. D'abord construite pour faire pendant au château, avec un décor en sgraffito , elle a pris son aspect actuel après sa reconstruction consécutive à l'incendie de 1728 ; elle mêle des composantes du baroque tardif à des éléments classiques, postérieurs à l'incendie de 1775.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Le site a été occupé depuis au moins le Xe siècle. Implanté à un carrefour important sur la route principale qui relie la Bohême à la Moravie, Litomyšl possède un centre fortifié sur la colline d'où domine le château.

Des sources attestent l'existence d'une petite église dédiée à saint Clément. Puis des moines prémontrés fondèrent un monastère dans la première moitié du XIIe siècle. Celui-ci fut fermé au moment de la création de l'évêché en 1344 et le bâtiment fut partagé entre l'évêque et le chapitre. Un document de 1398 qui fait état de ce partage contient la première référence à un "vieux palais" et un château à Litomyšl. Des recherches archéologiques et historiques ont révélé des vestiges de la structure médiévale sous et dans le château Renaissance.

En 1425, la ville fut conquise après un siège mené par les Hussites qui rasèrent tous les bâtiments ecclésiastiques. Après les guerres Hussites la restauration du château fut entreprise par les nouveaux propriétaires de Litomyšl, la famille Kostka de Postupice ; de récentes investigations ont révélé certaines caractéristiques de ce bâtiment. Il fut endommagé par un incendie en 1460 puis à nouveau en 1546 ; après le second incendie, le château fut confisqué par le roi, puis presque entièrement détruit par un troisième incendie en 1560.

Les ruines furent concédées à la famille des Pernštejn de Bratislava en 1567 qui reçut une dotation royale pour les relever. Les travaux commencèrent en 1568 sous la direction de Giovanni Battista Avostalli, bientôt rejoint par son frère, Ulrico. La plus grande partie des travaux était terminée en 1580.

En 1635 un incendie causa de légers dommages à l'étage supérieur du château, qui furent rapidement réparés. L'architecte František Maximilián Kanka procéda à d'importantes modifications à partir de 1719 dans le style du premier art baroque. Un incendie sévit encore en 1775 et les réparations entraînèrent certaines transformations. Les principales modifications ont été réalisées à l'intérieur de l'édifice en 1792-1796, selon les plans de Jan Kryštof Habich, mais il prit soin de préserver les beaux pignons Renaissance. Depuis lors, il n'y a pas eu de changements significatifs de la structure, du plan ou de la décoration.

La première cour faisait partie du premier château fortifié. Les bâtiments de cette cour ont tous été construits ou reconstruits au cours des modifications que subit le château et les différents remaniements se traduisent par des styles d'architecture différents.

Source : évaluation des Organisations consultatives