English Français

Forêt atlantique – Réserves du sud-est

Atlantic Forest South-East Reserves

The Atlantic Forest South-East Reserves, in the states of Paraná and São Paulo, contain some of the best and most extensive examples of Atlantic forest in Brazil. The 25 protected areas that make up the site (some 470,000 ha in total) display the biological wealth and evolutionary history of the last remaining Atlantic forests. From mountains covered by dense forests, down to wetlands, coastal islands with isolated mountains and dunes, the area comprises a rich natural environment of great scenic beauty.

Forêt atlantique – Réserves du sud-est

Située dans les États du Paraná et de São Paulo, cette forêt abrite quelques-uns des meilleurs – et plus vastes – exemples de la forêt atlantique brésilienne. Les vingt-cinq aires protégées qui composent ce site s’étendent sur environ 470 000 ha et illustrent la richesse biologique et l’évolution des derniers vestiges de la forêt atlantique. Depuis les montagnes couvertes de forêts denses jusqu’aux zones humides, aux îles côtières avec leurs montagnes et leurs dunes isolées, ce site présente un milieu naturel riche et de grande beauté.

الغابة الأطلسية- المحميات الجنوبية الشرقية

تشكّل هذه الغابة التي تقع في ولايتي بارانا وساو باولو أحد أفضل وأوسع النماذج عن الغابة الأطلسية البرازيلية. يتألف هذا الموقع الطبيعي من خمس وعشرين منطقة محمية تمتدّ على حوالى470000 هكتار وتجسّد الغنى الحيوي لهذه الغابة والتطور الذي طال بقاياها. كما يتمتع هذا الموقع بمحيط طبيعي وافر وخلاّب، بدءاً بالجبال المكسوة بالغابات الكثيفة، والمناطق الرطبة، وصولاً إلى الجزر الساحلية بمرتفعاتها وكثبانها المعزولة.

source: UNESCO/ERI

大西洋东南热带雨林保护区

大西洋东南热带雨林保护区位于巴拉那州(Paraná)和圣保罗州(São Paulo),有着巴西国内最好和最广泛的大西洋热带雨林品种。组成了该遗产的25处保护区(总面积470 000公顷),展示了保留下来的大西洋雨林的生物多样性和进化史。整个保护区内既有树木茂密的高山,也有湿地和沿海岛屿,岛屿上还有被海隔开的山峦和沙丘,这里风景如画,自然资源丰富。

source: UNESCO/ERI

Лесные резерваты юго-восточного атлантического побережья

Это наиболее крупные и сохранные массивы приатлантических лесов во всей Бразилии. 25 лесных резерватов общей площадью 470 тыс. га, лежащие на побережье океана в штатах Парана и Сан-Паулу, демонстрируют богатое биоразнообразие и иллюстрируют эволюцию уцелевших девственных лесов. Территория включает широкий набор различных экосистем (горы, покрытые густыми зарослями, водно-болотные угодья, дюнные комплексы, острова) и выделяется особенной живописностью.

source: UNESCO/ERI

Bosque atlí¡ntico - Reserva del sudeste

Estas reservas estí¡n situadas en los Estados de Paraní¡ y Sao Paulo y ofrecen uno de los mejores y mí¡s vastos ejemplos del bosque atlí¡ntico brasileño. Las 25 zonas protegidas que forman el sitio suman una superficie de 470.000 hectí¡reas e ilustran la riqueza biológica y la evolución de los últimos vestigios del bosque atlí¡ntico. Desde las montañas cubiertas por tupidos bosques hasta los pantanos e islas costeras con montañas y dunas asiladas, el medio natural extremadamente rico de este sitio va siempre unido a panoramas de una gran belleza.

source: UNESCO/ERI

サウス-イースト大西洋岸森林保護区群
大西洋岸森林地帯は生物地理学上、北東部(ディスカヴァリー・コースト)と南西部(サウス・イースト)に分かれる。南西部の森林保護区はパラナ州とサン・パウロ州にまたがる46万haの地域である。ディスカヴァリー・コースト同様豊かな森林とはいえ、不幸にして南東部の森林は、ブラジル「発見」以来、植民、農耕、牧畜、都市化の影響を受け、大西洋岸原生林の8%以下が存在するにすぎない。

source: NFUAJ

Zuidoostelijke reservaten van het Atlantische Woud

De Zuidoostelijke reservaten van het Atlantische Woud in de staten Paraná en São Paulo, omvatten de meest omvangrijke stukken van het Atlantische Woud in Brazilië. De 25 beschermde gebieden van deze locatie - in totaal zo'n 470.000 hectare - tonen de biologische rijkdom en evolutionaire geschiedenis van de laatste overgebleven Atlantische Wouden. Het gebied heeft een rijke natuurlijke omgeving van buitengewone schoonheid, variërend van bergen bedekt met dichtbegroeide bossen tot 'wetlands', kusteilanden met afgelegen bergen en duinen. Verder is er een diversiteit aan fauna te vinden, waaronder een groot aantal bedreigde diersoorten.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Forêt atlantique – Réserves du sud-est © Régis Filho
Valeur universelle exceptionnelle

Brève description

Les réserves de la forêt atlantique du sud-est sont situées dans les états brésiliens de Paraná et de São Paulo et s’étendent sur près de 470,000 hectares, représentant l'un des domaines de la forêt atlantique brésilienne les plus grands et les mieux conservés, ainsi qu’un des biomes les plus menacés du monde. Les aires protégées qui constituent le site contiennent une grande richesse biologique et représentent une bonne illustration de l'évolution des rares vestiges de forêt atlantique du sud-est du Brésil. La région, qui possède un grand nombre d'espèces rares et endémiques, est exceptionnellement variée. Avec son gradient altitudinal qui va des montagnes à la mer, son estuaire, ses rivières sauvages, ses îles côtières, ses nombreuses cascades et ses phénomènes karstiques, le site présente également un intérêt esthétique exceptionnel.

Le site fait partie du domaine de la Serra do Mar et s’étend à travers la plaine côtière adjacente, qui comprend le complexe estuarien d’Iguape-Cananéia-Paranaguá. Ce mélange d’habitats, depuis les sommets des chaînes de montagnes jusqu’aux vastes étendues de plages encore désertes, garantit sa grande diversité. Cependant, c’est l'ensemble de ces écosystèmes et de ces paysages qui exprime le caractère unique de la région.

Critère (vii): Le site présente l’une des plus grandes zones continues de l’exubérante forêt atlantique du Brésil reliée avec des écosystèmes côtiers. Depuis les montagnes couvertes de forêts denses garnies d’abondantes orchidées et de broméliacées jusqu’aux îles côtières et aux estuaires riches en vastes mangroves, le bien présente un milieu naturel de grande beauté avec une grande diversité biologique terrestre et marine. Plus de 300 grottes (y compris la Grotte Casa de Pedra qui a le plus grand portique du monde avec ses 215 mètres de hauteur, et la Grotte de Santana qui est une des plus ornées), les montagnes accidentées et les paysages côtiers époustouflants contribuent à l’intérêt esthétique exceptionnel de la région.

Critère (ix): Historiquement partiellement isolée, la forêt atlantique a évolué vers un biome complexe avec énormément d’espèces endémiques, comprenant environ 70% des espèces d’arbres, 85% des primates et 39% des mammifères. En tant que corridor écologique le plus important de la forêt atlantique, le site représente la meilleure garantie pour la pérennité de l’évolution continue du biome et de ses écosystèmes côtiers et marins associés.

Critère (x): La flore et la faune sont extrêmement diverses et très riches. La flore est parmi la plus diverse du monde, et dans certaines régions on peut rencontrer plus de 450 espèces d'arbres par hectare. Quant aux mammifères, on en dénombre 120 espèces, probablement le plus grand nombre au Brésil. Parmi les espèces phares, on compte notamment le jaguar, l'ocelot et le chien des buissons (Speothos venaticus). Le bien est riche en primates, dont certains sont très menacés, comme le singe-araignée laineux (Brachyteles arachnoides), le plus grand primate des Amériques, et le petit singe--lion à face noire (Leontopithecus caissara), décrit seulement en 1990 et endémique de la région. L'avifaune est très diversifiée avec 350 espèces recensées, y compris l’amazone à joues bleues (Amazona brasiliensis), classé vulnérable. L’ibis rouge (Eudocimus ruber), un grand oiseau au plumage rouge brillant, est un symbole local.

Intégrité

La zone comprend l'un des vestiges continus de la forêt atlantique les plus importants et les mieux conservés, encore peu affecté par le processus de fragmentation—une des plus grandes menaces pour le biome. Heureusement, les difficultés d'accès, en raison de sa particularité géographique qui combine le relief accidenté de montagnes et de vallées profondes avec des vastes zones humides, aident à sa conservation. Ceci compense le fait que le bien est composé de 25 aires protégées, dont 12 couvrent moins de 5,000 hectares chacune. Cependant, il est important de poursuivre une gestion intensive pour que des corridors et des zones tampons efficaces soient maintenus. Les composants de ce bien se trouvent aussi à l’intérieur d’une région beaucoup plus vaste formant la Réserve de Biosphère de la Mata Atlântica. Cette zone tampon est protégée par la législation fédérale et fonctionne comme un couloir important. Un programme fédéral pour la protection de la forêt atlantique est en place pour réunir les différentes autorités de gestion.

Cette région possède les traces de colonisation les plus anciennes du Brésil et elle est située à proximité de deux des principales métropoles du pays, São Paulo et Curitiba. Bien qu'il y ait une forte pression de spéculation immobilière dans cette région côtière, l’environnement est peu anthropisé. La présence de peuples autochtones et d'autres groupes traditionnels comme les « quilombolas » (communautés formées de descendants d’anciens d’esclaves) et les «caiçaras» (communautés des zones côtières) et leurs systèmes de production ont un faible impact.

Elements requis en matière de protection et de gestion

Les structures de conservation qui gèrent le site sont rattachées aux organes de l’Etat chargés de l’environnement : l’Institut environnemental du Paraná (IAP) et la Fondation pour la conservation et la production forestière de l’Etat de São Paulo (la Fondation forestière). L´Institut Chico Mendes de Conservation de la Biodiversité (ICMBio), organisme fédéral autonome rattaché au Ministère de l’environnement, est responsable pour les régions sous gestion fédérale. Ces institutions mènent des politiques publiques relatives à la protection du patrimoine naturel, l'utilisation durable des ressources naturelles, la recherche et la gestion de la connaissance, l'éducation environnementale et la promotion de la gestion écologique. Vu l’éventail des responsables de la gestion du bien, il est important qu’un bon système de coordination entre les différents organes et les états concernés soit assuré.

Les menaces principales sont la fragmentation de l’habitat par les routes, les lignes électriques et l’urbanisation. Il n’y avait pas de routes dans les années 1960 et même 70, et les petites routes qui furent ultérieurement construites ne sont plus adaptées pour les besoins d’aujourd’hui, notamment ceux du transport de marchandises. Les projets de construction ou d’élargissement des routes génèrent les problèmes d’une fragmentation accrue, de dérangements, de couloirs de pénétration pour certaines espèces envahissantes et d’une connectivité naturelle réduite. Vu que le bien est déjà composé de vestiges de zones de forêt atlantique, il devient toujours plus urgent d’intégrer le développement de la zone tampon avec la conservation du bien lui-même.

La politique environnementale brésilienne stimule la participation communautaire de la société civile organisée, des entités publiques et privées, à travers des conseils qui aident dans la gestion des aires protégées. La gestion intégrée des aires protégées de la région est également assurée à travers une mosaïque d’aires protégées de la côte sud de São Paulo et de la côte du Paraná (mosaïque de Lagamar). Depuis l’inscription du bien en 1999, plusieurs nouvelles aires protégées ont été créées et d’autres, pré-existantes, ont été agrandies. Le système de “mosaïque d’aires protégées” qui est entré dans la législation depuis 2002 est très positif. Compte tenu du développement  dans cette zone, il serait possible de revisiter ce bien pour intégrer toutes les améliorations récentes dans la politique de sa conservation, et également pour envisager des possibilités d’extensions de la surface du bien.

Dans les deux Etats, Paraná et São Paulo, il existe des mécanismes d’incitation financière pour les municipalités qui ont des aires protégées sur leur territoire, ce qui renforce les intérêts locaux pour les zones de conservation.