English Français

Côte de la découverte – Réserves de la forêt atlantique

Discovery Coast Atlantic Forest Reserves

The Discovery Coast Atlantic Forest Reserves, in the states of Bahia and Espírito Santo, consist of eight separate protected areas containing 112,000 ha of Atlantic forest and associated shrub (restingas). The rainforests of Brazil’s Atlantic coast are the world’s richest in terms of biodiversity. The site contains a distinct range of species with a high level of endemism and reveals a pattern of evolution that is not only of great scientific interest but is also of importance for conservation.

Côte de la découverte – Réserves de la forêt atlantique

La Côte de la découverte du Brésil, située dans les États de Bahía et d’Espirito Santo, se compose de huit aires protégées qui contiennent 112 000 ha de forêt atlantique et arbustes associés (restingas). La forêt atlantique est la forêt ombrophile la plus riche du monde du point de vue de la biodiversité. La Côte de la découverte abrite un large éventail d’espèces ayant un haut niveau d’endémisme. Elle révèle un schéma d’évolution de très grand intérêt pour la science et la conservation.

ساحل الإكتشاف-محميات الغابة الأطلسية

يتألف ساحل الإكتشاف في البرازيل، وبالتحديد في ولايتي باهيا وإسبيريتو سانتو، من ثماني مناطق محمية تشمل 112000 هكتار من الغابات الأطلسية ومجموعة من الشجيرات ذات الصلة (المعروفة بالبرتغالية تحت اسم ريستينغاس). وتعتبر الغابة الأطلسية من أكثر غابات العالم غنىً ووفرة على مستوى التنوع البيولوجي. ويأوي ساحل الإكتشاف مجموعة واسعة من الأجناس الإستيطانية كما يعكس نموذجاً تطورياً مهماً للغاية بالنسبة إلى العلوم والمحافظة على البيئة.

source: UNESCO/ERI

大西洋沿岸热带雨林保护区

大西洋沿岸热带雨林保护区位于巴伊亚州(Bahia)和圣埃斯皮图里州(Espírito Santo),由八个独立的保护区组成,拥有112 000公顷的大西洋森林和灌木。巴西大西洋沿岸的热带雨林是世界上生物多样性最丰富的地区。这个地区内生长有许多极具当地特色的动植物物种,反映了物种的进化过程,不仅仅具有很高的科学价值,同是也有很高的保护意义。

source: UNESCO/ERI

Лесные резерваты восточного атлантического побережья («Берег открытия»)

Восемь охраняемых природных территорий (в т.ч. три национальных парка) общей площадью 112 тыс. га располагаются в штатах Баия и Эспириту-Санту и включают приатлантические влажные леса и кустарниковые заросли («рестинга»). По степени биоразнообразия этот район принадлежит к числу богатейших на планете. В резерватах обитает целый ряд видов-эндемиков, что позволяет проследить путь эволюции живых организмов, а это, в свою очередь, имеет огромное значение как с научной, так и с природоохранной точки зрения.

source: UNESCO/ERI

Costa del Descubrimiento - Reservas de bosque atlí¡ntico

Las reservas de la Costa del Descubrimiento estí¡n situadas entre los Estados de Bahí­a y Espirito Santo. Son ocho zonas protegidas, separadas entre sí­, que suman 112.000 hectí¡reas de bosque atlí¡ntico y arbustos asociados (”restingas“). Los bosques húmedos de la costa atlí¡ntica de Brasil poseen la biodiversidad mí¡s rica del planeta. El sitio alberga una amplia gama de especies endémicas e ilustra un modelo de evolución de gran interés para la ciencia y la conservación del medio ambiente.

source: UNESCO/ERI

ディスカヴァリー・コースト大西洋岸森林保護区群
ブラジル北東部大西洋岸、バイア州とエスピリト・サント州にまたがる8カ所、延べ111,930haの面積を有する森林保護区。この地域の350万㌶の太平洋岸森林のうち、原生林は0.5%以下と見られるが、この保護区には78%もの原生林が存在する。チョコ(コロンビア)とヤノモモ(ペルー)と並んで世界で最も豊かな熱帯雨林地帯である。この保護区は1500年、ポルトガル人のカブラルの「発見」の地である。後に国名となり、染料の原木として莫大な経済的利益をもたらすことになった樹の那覇、パウ・ブラジルと呼ばれている。

source: NFUAJ

Discovery Coast van de Atlantische Woud reservaten

De Discovery Coast in de staten Bahia en Espírito Santo bestaan uit acht afzonderlijke beschermde gebieden van meer dan 112.000 hectare aan Atlantisch Woud en bijbehorende bossen (restingas). De regenwouden van de Atlantische kust van Brazilië kennen de rijkste biodiversiteit ter wereld. Het merendeel van dit gebied bestaat uit een kalkstenen plateau met tafelvormige heuvels (sierras), dat een lijn van witte of roodkleurige kliffen bij zee vormt. Er leeft een specifiek aantal inheemse diersoorten in dit gebied, met een evolutiepatroon dat van groot belang is voor de wetenschap, en voor de bescherming van de soorten.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Côte de la découverte – Réserves de la forêt atlantique © UNESCO
Valeur universelle exceptionnelle

Brève description

Les réserves de la forêt atlantique de la Côte de la découverte, situées entre le littoral sud de l'Etat de Bahia et le littoral nord de l'Etat d’Espirito Santo, comprennent huit aires protégées séparées qui contiennent des vestiges représentatifs de la forêt atlantique (la forêt humide ombrophile dense) et d’un type de végétation arbustive côtière associé (« restingas ») à la forêt atlantique. Trois parcs nationaux (Descobrimento, Monte Pascoal et Pau Brasil), deux réserves biologiques fédérales (Sooretama et Una), ainsi que trois réserves particulières (Veracruz, Pau Brasil/Ceplac et Linhares) s’étendent sur une superficie totale de presque 112,000 hectares. Ce bien contient une grande richesse biologique et illustre l’évolution des rares régions restantes de forêt atlantique dans le nord-est du Brésil. Avec un haut taux d'endémisme et un stade évolutif de grand intérêt pour la science et la conservation, sa biodiversité témoigne d'anciens liens avec les grands écosystèmes forestiers du continent, aujourd'hui interrompus.

Critère (ix): Il est reconnu que les processus en cours dans l’évolution de cette région exceptionnellement diverse sont le résultat du mélange de l'endémisme régional de la forêt atlantique avec des éléments de l’écosystème amazonien, observés particulièrement parmi les espèces de plantes et d’oiseaux. Dans le passé, des couloirs existaient entre ces deux grands écosystèmes, aujourd'hui interrompus, qui ont probablement contribué à la très grande richesse de la flore qui s’y trouve avec beaucoup d’espèces endémiques et rares, parfois limitées à des fragments. Les huit aires protégées qui constituent le site conservent des environnements anciens peu modifiés et des processus écologiques naturels originaux; un archipel forestier qui révèle une structure de l’évolution de très grand intérêt pour la science et pour la conservation.

Critère (x) : Les réserves de la forêt atlantique de la Côte de la découverte représentent l’une des régions de la forêt tropicale les plus riches de la planète en termes de biodiversité. Environ 20% de la flore mondiale s’y trouve, parmi lesquels 627 espèces de plantes menacées d'extinction. Dans certaines zones plus de 450 espèces d’arbres sur une superficie équivalant à un terrain de football ont été recensés. La faune de la région est représentée par 261 espèces de mammifères y compris 21 de marsupiaux (parmi lesquels 15% sont endémiques et 15% menacés), 620 d'oiseaux (19% menacés), 280 d'amphibiens et 200 de reptiles. Au total 185 espèces (dont 100 sont endémiques) sont menacées d'extinction, y compris 73 espèces de mammifères dont 21 sont des primates. Parmi les 118 espèces d'oiseaux menacées, 49 sont endémiques. L’ensemble des 16 espèces d'amphibiens qui sont menacées sont endémiques. Sur les 13 espèces de reptiles qui sont menacées, 10 sont endémiques.

Intégrité

La Côte de la découverte – Réserves de la forêt atlantique est composé de huit aires protégées qui représentent les derniers vestiges de la forêt atlantique conservés dans la région. Ces fragments de dimension réduite ont besoin d’une gestion intensive. Les six aires protegées qui composent ce site sont contigües, avec deux autres situées dans une proximité raisonnable et reliés par des corridors d’habitats et de zones tampons semi-naturelles. Le bien est entouré d’une zone tampon formée essentiellement de propriétés privées dédiées avant tout à des activités pastorales et à des plantations forestières. La zone tampon est la Réserve de Biosphère de la Mata Atlântica de près d’un million d’hectares qui assure un cadre de gestion global aux zones centrales du site. L´ensemble des aires protégées est entièrement géré pour la conservation et la recherche, et assurent une protection intégrale à la forêt.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

L'organisme responsable de la gestion de la plus grande partie des aires naturelles qui composent le bien est l'Institut Chico Mendes de Conservation de la Biodiversité (ICMBio), organisme fédéral autonome rattaché au Ministère de l'environnement (trois parcs nationaux - Descobrimento, Monte Pascoal et Pau Brasil, deux réserves biologiques fédérales - Sooretama et Una et trois réserves particulières (Veracruz, Pau Brasil/Ceplac et Linhares). Plusieurs autorités de gestion sont concernées par l’utilisation de divers instruments de gestion et de protection au sein des unités de conservation qui composent le bien, y compris l'élaboration et l'exécution des plans de gestion; la formation et le renouvellement des conseils consultatifs; la création de couloirs écologiques et l'établissement d’une mosaïque pour la gestion intégrée des zones protégées. Les principaux  défis en matière de protection semblent être l’obligation de contrôler les pratiques de déboisement et de brûlis dans la zone tampon, d’améliorer la coopération avec les Indiens Pataxó de la région, de mettre au point une campagne d’éducation à l’environnement, de considérer la création de nouvelles aires protégées dans la région, et d’obtenir plus de ressources pour la mise en œuvre des recommandations et des plans de gestion. Dans ce contexte, le gouvernement fédéral et ceux des Etats, en collaboration avec les initiatives privées, cherchent à mettre en œuvre la protection de ces aires par la consolidation de l'infrastructure de base, l'accroissement des ressources humaines et des actions de surveillance.

Actualités rss (1)