English Français
Aidez maintenant !

Thèbes antique et sa nécropole

Ancient Thebes with its Necropolis

Thebes, the city of the god Amon, was the capital of Egypt during the period of the Middle and New Kingdoms. With the temples and palaces at Karnak and Luxor, and the necropolises of the Valley of the Kings and the Valley of the Queens, Thebes is a striking testimony to Egyptian civilization at its height.

Thèbes antique et sa nécropole

Capitale de l'Égypte au Moyen et au Nouvel Empire, Thèbes était la ville du dieu Amon. Avec les temples et les palais de Karnak et de Louxor, avec les nécropoles de la Vallée des Rois et de la Vallée des Reines, elle nous livre des témoignages saisissants de la civilisation égyptienne à son apogée.

مدينة طيبة القديمة ومقبرتها

طيبة هي عاصمة مصر في عصري الأمربوطوريتين الوسطى والجديدة و مدينة الإله أمون. شاهدة على الحضارة المصريّة يوم بلغت ذروتها بما فيها من معابد وقصور الكرنك والاقصر ومقابر وادي الملوك ووادي الملكات.

source: UNESCO/ERI

底比斯古城及其墓地

底比斯(Thebes)是古埃及中新王国时代的首都,是阿蒙神(god Amon)之城,与卡纳克(Karnak)和卢克索(Luxor)的神庙和宫殿、国王陵墓谷和王后陵墓谷一起,共同构成了埃及文明繁荣鼎盛的见证。

source: UNESCO/ERI

Древние Фивы с их некрополями

Фивы, город бога Амона, были столицей Египта в период Среднего и Нового Царств. Храмы и дворцы Карнака и Луксора, а также некрополи Долины Царей и Долины Цариц, представляют собой яркие свидетельства египетской цивилизации времен ее наибольшего расцвета.

source: UNESCO/ERI

Antigua Tebas y su necrópolis

Tebas, la ciudad del dios Amón, fue la capital de Egipto en tiempos de los imperios Medio y Nuevo. El sitio comprende los templos y palacios de Karnak y Luxor, así como las necrópolis del Valle de los Reyes y el Valle de las Reinas. Todos estos monumentos son testimonios impresionantes del apogeo de la civilización egipcia.

source: UNESCO/ERI

古代都市テーベとその墓地遺跡

source: NFUAJ

Oude stad Thebe met haar necropolis

Thebe was de hoofdstad van Egypte tijdens periodes van het Middenrijk en het Nieuwe Rijk. De stad bevat de mooiste overblijfselen van de geschiedenis, kunst en religie van het oude Egypte. Honderden vorsten, van farao's tot Romeinse keizers, hebben de stad opgeluisterd met architectuur, obelisken en beeldhouwkunst. De stad is een opvallende getuigenis van de Egyptische beschaving op zijn hoogtepunt, met tempels en paleizen in Karnak en Luxor en de begraafplaatsen van de Vallei van de Koningen en de Vallei van de Koninginnen. Op ongeveer drie kilometer van Luxor ligt het monumentale tempelcomplex van Karnak en de prachtige funeraire tempel van Ramses II.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Temple de Karnak, entrée © Emmanuel Pivard
Description longue

Thèbes renferme les plus extraordinaires témoignages de l'histoire, de l'art et de la religion de l'Égypte ancienne dont elle fut la capitale à son époque de plus grande splendeur. Des centaines de souverains, des pharaons aux empereurs romains, ont embelli la ville de monuments, d'obélisques et de sculptures. L'exaltation de la vie s'exprime dans la Thèbes des Vivants, le fabuleux site de Louqsor et de Karnak, sur la rive droite du Nil, avec ses temples consacrés à la triade divine formée de Mentou, d'Amon et de Mout, tandis que la célébration de l'au-delà se tenait dans la Thèbes des Morts.

Depuis le Moyen Empire jusqu'à la fin de l'époque ancienne, la ville était consacrée au dieu solaire suprême Amon, pour lequel on construisit des temples d'une splendeur et d'une taille incomparables. Le temple de Louqsor, construit par Aménophis III et Ramsès II, était relié au grand sanctuaire de Karnak par une longue voie triomphale bordée de sphinx qui menait à son entrée, elle-même précédée par deux obélisques de granit rose.

L'entrée du temple est décorée de scènes des campagnes militaires syriennes et hittites, et mène à la vaste cour de Ramsès II et à la chapelle qui servait de hangar à bateaux, dédiée à la triade formée par Amon, le père, Mout, la mère, représentée comme un vautour ou comme un lion, et Khonsou, leur fils lunaire. Le second complexe, aussi magnifique qu'immense, comporte une entrée avec une colonnade, une cour et une salle entourée de hautes colonnes, construites par Aménophis III.

Le complexe monumental de Karnak, situé à 3 km environ de Louqsor, se compose de trois temples dont l'un est consacré à Mout, le deuxième au dieu guerrier Mentou et le troisième à Amon. L'édifice consacré au père des dieux résulte d'une série d'ingénieux projets d'agrandissement et de rénovation conçus par des pharaons soucieux de laisser après eux de magnifiques témoignages de leurs règnes : l'immense cour au centre de laquelle se trouve l'énorme édiculeOK? colonne? de Taharqa ; le portique de Bubastis ; le temple de Séthi II ; les colosses des pharaons Thoutmosis III et Ramsès Ier et II ; la grande salle hypostyle avec ses 134 colonnes ; les six entrées monumentales ; les piliers et les obélisques de granit ; les salles décorées de scènes religieuses et militaires et la salle du Jardin botanique ; le Lac sacré entouré par les entrepôts ; le temple consacré à la déesse hippopotame Opet?idem anglais Nout?, à l'emplacement où l'on pensait qu'elle avait donné naissance à Osiris ; enfin, les propylées méridionaux, formés de quatre portails décorés de bas-reliefs, de colonnes et d'obélisques, ainsi que les colosses qui flanquaient la voie sacrée menant au temple de Mout.

La Thèbes des Morts se développa au fil des siècles sur la rive opposée du fleuve. Pendant près de quinze siècles, de grands temples funéraires furent construits au pied des collines. Ils se trouvaient tout à fait à l'écart des tombes correspondantes qui étaient creusées dans les montagnes, à l'abri des profanateurs et des pilleurs de tombes. Le temple de Qourna al-Djedida, consacré à Amon-Rê, et celui d'Hathor, la déesse de la douceur et de la joie, qui était vénérée sous l'apparence d'une vache, se trouvaient au nord. La reine Hatshepsout les construisit pour elle-même et pour son père Thoutmosis Ier.

Plus célèbre encore, le magnifique temple funéraire de Ramsès II est un édifice situé au bout de champs cultivés. Ses cours, ses sacraria peuplés de statues et ses colosses lui ont valu, dès l'Antiquité, de nombreux admirateurs. Les seuls restes du temple d'Aménophis III sont les colosses de Memnon, deux impressionnants monolithes de quartz qui représentent ce pharaon assis sur son trône, accompagné de sa mère et de sa femme.

En revanche, les tombes des pharaons et de leurs dignitaires, prêtres et princesses, sont dissimulées au sein des montagnes et forment les grandes nécropoles d'al-Asasif, al-Khokha, Qournet Mura, Deir el-Medineh, ainsi que les Vallées des Rois et des Reines. C'est parmi les tombes de la Vallée des Rois que deux explorateurs britanniques, lord Carnarvon et Howard Carter, découvrirent en 1922 une petite tombe qui devint bientôt la plus célèbre d'Égypte, celle du jeune pharaon Toutankhamon.

Source : UNESCO/CLT/WHC