English Français

Jardins et château de Kroměříž

Gardens and Castle at Kroměříž

Kroměříž stands on the site of an earlier ford across the River Morava, at the foot of the Chriby mountain range which dominates the central part of Moravia. The gardens and castle of Kroměříž are an exceptionally complete and well-preserved example of a European Baroque princely residence and its gardens.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Jardins et château de Kroměříž

Kroměříž est situé sur un ancien gué traversant la Morava, au pied des monts Chriby, qui dominent le centre de la Moravie. Les jardins et le château de Kroměříž offrent un exemple exceptionnellement complet et bien conservé de résidence princière baroque européenne et de ses jardins.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

حدائق كروميهرجيج وقصرها

تقع كروميهرجيج على معبر قديم يجتاز منطقة مورافا أسفل جبال خرشيب المطلة على وسط مورافيا. وتجسد حدائق كروميهرجيج وقصرها مثالاً فريداً متكاملاً محفوظاً على مساكن الأمراء الأوروبية الباروكية الطراز وحدائقها.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

克罗麦里兹花园和城堡

克罗麦里兹坐落在横贯摩拉瓦河(the River Morava)的一处浅滩上,位于占据了摩拉维亚中心位置的赫日比山(Chriby mountain)山脚下。克罗麦里兹的花园和城堡是一处保存完好的欧洲巴洛克式的王族宅邸及花园的稀世典范。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Сады и замок Кромерица

Кромериц расположен на месте существовавшей в прошлом переправы через реку Морава, у подножия горного массива Хржибы, возвышающегося над центральной частью Моравии. Сады и замок Кромерица – исключительный архитектурный ансамбль, хорошо сохранившийся образец величественной постройки в стиле европейского барокко с садами.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Jardines y castillo de Kroměříž

Situados junto a un antiguo vado del río Morava, al pie de la cadena montañosa de Chriby que domina el centro de Moravia, el castillo y los jardines de la ciudad de Kroměříž ofrecen un ejemplo excepcionalmente completo de residencia principesca barroca en admirable estado de conservación.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

クロミェルジーシュの庭園群と城
クロミェーシーッジは、モラヴィア中央部を走るフジビ山脈の麓を流れるモラヴァ川を渡る浅瀬に位置する。ここの庭園(「宮殿の庭園」と「快楽の庭園」)と宮殿は、ヨーロッパのバロック様式の風格ある邸宅と庭園が一体となった景観をなし、良好な状態で保存されてきたきわめて完全な例証である。特に宮殿はその原型のままで保全されており、その装飾は高度に原型をとどめている。また「快楽の庭園」はバロック庭園としての評価が高い。

source: NFUAJ

Tuinen en kasteel in Kroměříž

Kroměříž werd halverwege de 13e eeuw een versterkte stad, toen er een gotisch fort werd gebouwd en bloeide in de daaropvolgende eeuwen. Het is gebouwd op een vroegere doorwaadbare plaats aan de overkant van de rivier de Morava, aan de voet van de Chriby bergketen die het centrale deel van Moravië domineert. De tuinen en het kasteel van Kroměříž zijn een bijzonder compleet en goed bewaard gebleven voorbeeld van een Europese barokke prinselijke residentie met bijbehorende tuinen. Het complex heeft een belangrijke rol gespeeld in de ontwikkeling van het barokke paleis- en tuinontwerp in Centraal-Europa.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Jardins et château de Kromeríz
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

L’ensemble formé par le château archiépiscopal, un jardin contigu (Podzámecká zahrada) et un jardin d’agrément (Květná zahrada) voisin est situé dans le centre historique de la ville de Kroměříž, dans la région de Zlín, en République tchèque.

Les  Jardins et château de Kroměříž  illustrent un type d’ensemble architectural du début de la période baroque qui a introduit en Europe centrale, ravagée par la guerre, des valeurs architecturales remarquables venant d’Italie associées à une sculpture, des peintures et des arts appliqués de grande qualité, et mises en valeur par un art de la création de jardins à son apogée, où le potentiel technologique de l’eau est optimisé avec maestria. Le jardin du château démontre remarquablement l’affinité créative entre l’art des jardins d’Europe centrale et les tendances européennes plus vastes en matière de conception de parcs paysagers. Le jardin d’agrément a influencé l’art des jardins moraves, tandis que l’influence du château s’est étendue encore plus loin, jusqu’à la région du Danube.

Les  Jardins et château de Kroměříž  sont l’exemple, remarquablement bien préservé et fondamentalement intact, d’un ensemble aristocratique baroque de résidence (dans le cas présent, celle d’un ecclésiastique influent) et de jardin d’agrément, avec un parc plus grand qui reflète le courant romantique du XIXe siècle.

Le château baroque monumental situé dans la partie nord du centre-ville est un édifice indépendant doté de quatre ailes entourant une cour centrale trapézoïdale. Il comprend des intérieurs richement décorés, ainsi que des collections d’art de grande valeur. Le château est relié au jardin par de spacieuses pièces au rez-de-chaussée (salas terrenas) qui s’ouvrent en grottes, l’une d’entre elles imitant une mine.

Le jardin du château, qui occupe une zone de 58 ha, comprend plusieurs espèces d’arbres exotiques (résineux et feuillus) qui se dressent isolés ou en groupes, ainsi que plusieurs éléments architecturaux importants. Parmi eux, une colonnade hémicyclique de facture classique fut construite en 1846 pour accueillir des sculptures venant de Pompéi, d’où son nom de Colonnade pompéienne. À la périphérie ouest, la ferme de Max est un bâtiment luxueux de style Empire français, avec une colonnade impressionnante et des ailes en saillie. De la fonte produite à la fonderie de l’archevêché a été utilisée pour construire trois ponts élégants : le pont d’argent, le pont aux vases et le pont aux lanternes. Le style de ce jardin, conçu selon un schéma baroque, fut revu sous l’influence du style paysager romantique de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle.

Le jardin d’agrément, qui couvre 14,5 ha, se situe dans la partie sud-ouest du centre-ville. Il s’agit d’un jardin formel de style italien, dans lequel on pénètre par une galerie à arcades de 244 m de long qui offre au regard des statues et des bustes avant de s’ouvrir sur la première section du jardin, dont l’élément le plus marquant est une rotonde octogonale. Des parterres géométriques organisés symétriquement autour de la rotonde comprennent des labyrinthes et des jardins floraux délimités par des haies basses en espalier. Cette partie du jardin mène à une section dont les principales caractéristiques sont deux tertres bas, avec des tonnelles et deux bassins rectangulaires qui s’articulent symétriquement autour de l’axe principal du jardin. Cette section permet d’accéder à la volière et aux serres magnifiques par un sentier en spirale. Le dessin et l’apparence du jardin d’agrément (1665-1675) sont restés presque intacts, ce qui en fait un exemple extrêmement rare de jardin baroque.

Critère (ii) : l’ensemble de Kroměříž, et plus particulièrement le jardin d’agrément, a joué un rôle significatif dans le développement de la conception des jardins et des palais baroques en Europe centrale.

Critère (iv) : le château et les jardins de Kroměříž sont un exemple exceptionnellement complet et préservé d’une résidence princière baroque et de ses paysages associés aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Intégrité

Le bien comprend tous les éléments primordiaux qui portent sa Valeur universelle exceptionnelle, c’est-à-dire l’ancienne résidence baroque et les deux jardins. Sa délimitation et sa superficie sont appropriées. Aucun des attributs du bien n’est menacé. Le château, son jardin contigu, ainsi que le jardin d’agrément sont situés sur le territoire de la réserve de patrimoine urbain, laquelle comprend une zone tampon. Aucune modification en matière d’aménagement urbain n’est prévue sur le territoire du bien et de sa zone tampon. L’intégrité visuelle du bien n’est pas menacée. Conformément à la réglementation existante et au plan d’occupation des sols en vigueur, toute nouvelle construction potentielle au sein de la zone tampon est soumise à un examen préliminaire par les autorités compétentes, y compris celles qui sont responsables de la préservation du patrimoine national.

Authenticité

Cet ensemble présente un niveau d’authenticité élevé. La conception et les décorations originelles du château ont été en très grande partie préservées. Les deux jardins retrouvent actuellement leur apparence d’origine et leur splendeur grâce à une restauration et une réhabilitation étayées par des études techniques approfondies. Tous les travaux de restauration sont menés conformément aux pratiques de conservation du patrimoine reconnues et les matériaux et techniques de construction d’époque sont utilisés. Ces principes s’appliquent également aux deux jardins, garantissant ainsi la préservation et la protection de leur authenticité.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La protection du bien est régie par la loi no 20/1987 Coll. sur la préservation du patrimoine national telle qu’amendée. Les jardins et le château sont désignés sites du patrimoine culturel national et bénéficient ainsi du plus haut niveau de protection légale s’agissant de la préservation du patrimoine. L’ensemble est également couvert par le décret no 1589/78 VI/1 du ministère de la Culture, qui a désigné le centre historique de Kromeříž réserve de patrimoine urbain. La zone tampon est définie conformément à la réglementation existante et est identique à la réserve de patrimoine urbain.

Les jardins et château sont la propriété de l’État tchèque, représenté par une institution qu’il finance : l’Institut du patrimoine national. Le plan de gestion du bien est en place et est régulièrement actualisé. La responsabilité de la gestion du bien incombe à la gestion régionale des sites historiques de l’Institut du patrimoine national de Kroměříž. Ce service est aussi responsable du programme de conservation du bien, de son entretien, de son fonctionnement et de sa promotion. Ses activités sont financées par le budget de cette institution et par des dispositifs financiers ad hoc comme des projets de subventions et un financement par le programme du ministère de la Culture de la République tchèque réservé à l’entretien et la conservation du patrimoine culturel immobilier et des zones de préservation du patrimoine, ainsi que des ressources financières accordées par d’autres budgets publics. S’agissant de la conservation du patrimoine, le bien est en bon état.

Depuis 2000, les rapports de suivi annuels préparés au niveau national sont destinés au gestionnaire du bien du patrimoine mondial, au ministère de la Culture, à l’Institut du patrimoine national et aux autres agences concernées.