English Français

Les quatre ascenseurs du canal du Centre et leur site, La Louvière et Le Roeulx (Hainaut)

The Four Lifts on the Canal du Centre and their Environs, La Louvière and Le Roeulx (Hainaut)

The four hydraulic boat-lifts on this short stretch of the historic Canal du Centre are industrial monuments of the highest quality. Together with the canal itself and its associated structures, they constitute a remarkably well-preserved and complete example of a late-19th-century industrial landscape. Of the eight hydraulic boat-lifts built at the end of the 19th and beginning of the 20th century, the only ones in the world which still exist in their original working condition are these four lifts on the Canal du Centre.

Les quatre ascenseurs du canal du Centre et leur site, La Louvière et Le Roeulx (Hainaut)

Les quatre ascenseurs hydrauliques pour bateaux, regroupés sur un court segment de l’historique canal du Centre, constituent des monuments industriels de la plus haute qualité. Avec le canal lui-même et ses structures associées, ils offrent un exemple remarquablement bien préservé et complet d’un paysage industriel de la fin du XIXe siècle. Des huit ascenseurs hydrauliques à bateaux édifiés à cette époque et au début du XXe siècle, les quatre ascenseurs du canal du Centre sont les seuls au monde subsistant dans leur état originel de fonctionnement.

المصاعد الأربعة لقناة الوسط ومحيطها، اللا لوفيير واللورو (هينولت)

تشكّل المصاعد المائية الأربعة المخصصة للسفن والمجمّعة في مساحة ضيقة من قناة الوسط التاريخية نصباً صناعية رفيعة المستوى. وهي تعطي، إلى جانب القناة والبنى المرتبطة بها، مثلاً مكتملاً ومصوناً على نحو رائع عن المنظر الصناعي الذي كان سائداً في أواخر القرن التاسع عشر. فمن أصل المصاعد المائية الثمانية المخصصة للسفن والمشيّدة بين تلك الحقبة ومطلع القرن العشرين، تُعتبر المصاعد الأربعة لقناة الوسط المصاعد الوحيدة في العالم التي لا تزال تعمل في حالتها الأصلية.

source: UNESCO/ERI

拉卢维耶尔和勒罗尔克斯中央运河上的四座船舶吊车(艾诺)

在古老的中央运河这一小段上,有四座液压船舶吊车,是终极水平的工业杰作,加上运河本身及其附属设施,构成了一幅19世纪末的工业全景图,保存十分完好。19世纪末20世纪初共有八座液压船舶吊车,但是只有在中央运河上的这四座仍然保持着原始工作形态。

source: UNESCO/ERI

Четыре судоподъемника на канале Дю-Сантр и их окружение, Ля-Лувьер и Ле-Рейкс, провинция Эно

Четыре гидравлических подъемника для судов на этом коротком участке исторического канала Дю-Сантр являются выдающимися памятниками инженерного искусства. Вместе с самим каналом и связанными с ним сооружениями они представляют cобой очень хорошо сохранившийся, уникальный пример промышленного ландшафта конца XIX в. Эти четыре подъемника, оставшиеся из восьми, построенных в конце XIX - начале XX вв. – единственные в мире, которые все еще существуют в оригинальном виде и поддерживаются в рабочем состоянии.

source: UNESCO/ERI

Los cuatro elevadores del Canal del Centro y sus alrededores, La Louvií¨re y Le Roeulx (Hainault)

Construidos en un corto tramo del histórico Canal del Centro, estos cuatro elevadores hidrí¡ulicos para embarcaciones son monumentos industriales de una calidad excepcional. Junto con el propio canal y las estructuras conexas, ofrecen un ejemplo muy completo de paisaje industrial de fines del siglo XIX en excelente estado de conservación. De los ocho elevadores de este tipo construidos en esa época y a comienzos del siglo XX, los del Canal del Centro son los únicos del mundo que se conservan en su estado de funcionamiento primigenio.

source: UNESCO/ERI

中央運河にかかる4機の水力式リフトとその周辺のラ・ルヴィエール及びル・ルー(エノー)
歴史的な中央運河にある四つの船舶用水力式リフトは、高度の能力を誇る工学上の記念碑である。運河自体と運河に関連する構造物と並んで、これらのリフトは良好に保存されてきた19世紀末の産業景観の完全な例証である。それは経済と産業が急速に膨張しつつある19世紀ヨーロッパにおける、科学技術としての水力工学の著しい発展の成果であるとともに、運河建設に対する工学技術の応用の頂点を示すものでもあった。

source: NFUAJ

Vier liften op het Canal du Centre en hun omgeving, La Louvière en Le Roeulx (Henegouwen)

De vier hydraulische scheepsliften op dit korte gedeelte van het historische Canal du Centre zijn industriële monumenten van de hoogste kwaliteit. Samen met het kanaal en de bijbehorende structuren vormen ze een opmerkelijk goed bewaard gebleven en compleet voorbeeld van een laat-19e-eeuws industrieel landschap. De liften getuigen van de opmerkelijke waterbouwontwikkelingen in die tijd en gelden als hoogtepunt van de kanalenbouwtechnologie. Van de acht hydraulische scheepsliften gebouwd aan het einde van de 19e en het begin van de 20e eeuw, zijn de vier liften op het Canal du Centre de enige ter wereld die nog bestaan in hun originele werkende staat.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Les quatre ascenseurs du canal du Centre et leur site, La Louvière et Le Roeulx (Hainaut) (Belgique) © M & G Therin-Weise
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Les quatre ascenseurs hydrauliques pour bateaux, regroupés sur un court segment de l’historique canal du Centre, sont des monuments industriels de la plus haute qualité. Avec le canal lui-même et ses structures associées, ils constituent un exemple remarquablement préservé et complet d’un paysage industriel de haute technologie de la fin du XIXe siècle.

La construction du canal du Centre visait à assurer la liaison entre les bassins de la Meuse et de l’Escaut et faisait partie du programme de désenclavement du Hainaut, région riche en industries, notamment charbonnière mais peu fournie en voies navigables naturelles pouvant permettre l’exportation du charbon. Le creusement a débuté en 1884 et l’ouverture à la navigation a eu lieu en 1917.

Dès le début du projet, les concepteurs ont été confrontés à un double problème : le franchissement d’une déclivité importante sur une courte distance et une faible alimentation en eau. La technique répondant le mieux à ces contraintes était celle des ascenseurs à bateaux, mise au point par des ingénieurs anglais et qui utilise uniquement la force hydraulique.

Sur un parcours de 7 km, une série unique au monde de 4 ascenseurs ont été construits, chacun permettant de franchir une dénivellation de 15 à 16 mètres. Le parcours est jalonné d’une série d’ouvrages d’art dont deux ponts fixes et deux ponts levants ou tournants. Le bien comprend également l’ancienne écluse no 1 de Thieu, aujourd’hui désaffectée, ainsi que trois bâtiments abritant la machinerie hydraulique nécessaire au bon fonctionnement des ascenseurs. On recense également plusieurs maisons à deux étages pour héberger le personnel de fonction.  

En 1911, un programme de plantation des berges accompagne la réalisation du canal. Des essences diverses d’arbres sont utilisées: ormes gras et frênes blancs d’Amérique, chênes, peupliers, érables et sycomores, avec des taillis d’aulnes, parfois associés à des saules, des bouleaux et des robiniers. Des espèces variées (pin noir, robinier, érable, noisetier, sureau et peuplier) furent plantées autour des ascenseurs. Aujourd’hui, les plus répandues sont le tilleul, l’érable, le marronnier et le frêne.

Des huit ascenseurs hydrauliques à bateaux édifiés à cette époque et au début du XXe siècle, les quatre ascenseurs du canal du Centre sont les seuls au monde subsistant dans leur état originel de fonctionnement et toujours en cours d’utilisation.

Le canal qui peut accueillir des bateaux de 300 tonnes est actuellement voué à la navigation de plaisance.

Critère (iii) : Les ascenseurs pour bateaux du canal du Centre sont un témoignage exceptionnel des remarquables développements de l’ingénierie hydraulique du XIXe siècle en Europe.

Critère (iv) : Ces ascenseurs pour bateaux représentent l’apogée de l’application de l’ingénierie à la construction de canaux.

Intégrité

Même s’il est maintenant utilisé pour la navigation de plaisance, le canal du Centre a toujours été maintenu en activité, ce qui a assuré sa pérennité. Les ascenseurs sont toujours actionnés par la force hydraulique et les ouvrages d’art (ponts tournants, relevants, etc.) n’ont pas été modernisés et fonctionnent toujours selon les techniques d’origine.

Authenticité

Le degré d’authenticité est très élevé à tous les égards. Les ascenseurs n’ont subi aucune modification depuis leur construction, et leur machinerie présente sa forme originale ainsi qu’un parfait état. De même, les autres composants de ce paysage industriel ont été préservés et maintenus dans leur forme originale, en dépit de quelques modifications minimales dues à des développements technologiques mineurs. Les édifices de briques et de pierre sont bien entretenus et restaurés, de manière respectueuse. Il en va de même des parties métalliques : la technique du rivetage n’étant plus utilisée en Belgique, il a dû être fait appel à une société étrangère afin d’assurer la restauration à l’identique d’un bac endommagé par une péniche.

 Éléments requis en matière de protection et de gestion

Le canal du Centre et les ascenseurs ont été classés par arrêté du 22 septembre 1992. Un second arrêté du 1er février 2002 a étendu le classement à la salle des machines des ascenseurs 2 et 3 incluant ses équipements, et aux maisons de fonction qui l’encadrent. Le même arrêté a établi une zone de protection autour du canal. En outre, la totalité des éléments classés figure sur la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie, soit le plus haut niveau de protection prévu par la législation wallonne. Les arbres qui longent le canal ont été inscrits sur la liste des arbres et haies remarquables en 1995. 

Le canal du Centre et ses ascenseurs à bateaux sont des propriétés publiques. Elles relèvent de la Direction générale opérationnelle des Voies hydrauliques de Wallonie dont le personnel assure le fonctionnement, la maintenance et la gestion.

Les ingénieurs disposent des plans originaux pour orienter les décisions à prendre en matière de conservation et de gestion. La valorisation touristique est confiée à une association « Voies d’eau du Hainaut » qui dépend de la Province du Hainaut.

Suite à la décision du Gouvernement wallon du 25 août 2011 de doter les sites wallons inscrits sur la Liste du patrimoine mondial d’un plan de gestion, un Comité de pilotage, un Comité scientifique et un Comité de gestion ont été établis.