English Français
Aidez maintenant !

Rennell Est

East Rennell

East Rennell makes up the southern third of Rennell Island, the southernmost island in the Solomon Island group in the western Pacific. Rennell, 86 km long x 15 km wide, is the largest raised coral atoll in the world. The site includes approximately 37,000 ha and a marine area extending 3 nautical miles to sea. A major feature of the island is Lake Tegano, which was the former lagoon on the atoll. The lake, the largest in the insular Pacific (15,500 ha), is brackish and contains many rugged limestone islands and endemic species. Rennell is mostly covered with dense forest, with a canopy averaging 20 m in height. Combined with the strong climatic effects of frequent cyclones, the site is a true natural laboratory for scientific study. The site is under customary land ownership and management.

Rennell Est

Rennell Est est situé dans le tiers méridional de Rennell, île la plus australe de l'archipel des Salomon. Rennell est le plus grand atoll corallien surélevé du monde avec ses 86 km de long et 15 km de large. Le site couvre environ 37 000 ha et un secteur marin s'étendant jusqu'à trois milles nautiques. Une des caractéristiques principales de l'île est le lac Tegano, ancien lagon de l'atoll et le plus grand lac du Pacifique insulaire (15 500 ha). Il est saumâtre et contient de nombreuses îles calcaires accidentées. Rennell est essentiellement couverte de forêts denses dont la canopée atteint 20 m de hauteur en moyenne. Avec les effets climatiques marqués de cyclones fréquents, le site est un véritable laboratoire naturel pour l'étude scientifique. C'est la coutume qui régit la propriété et la gestion du site.

إيست رينيل

تقع إيست رينيل في الثلث الجنوبي لجزيرة رينيل، الجزيرة الأكثر جنوباً في أرخبيل جزر سليمان. وتشكّل رينيل أكبر جزيرة مرجانية ذات ارتفاع مُفرط في العالم إذ يبلغ طولها 86 كيلومتراً وعرضها 15 كيلومتراً. يغطّي الموقع تقريباً مساحة 37000 هكتار وقطاعاً بحرياً يمتدّ حتى ثلاثة آلاف ميل بحري. وتشكّل بحيرة تيغانو، وهي بحيرة مالحة قديمة من الجزيرة المرجانية وأكبر بحيرة في جزر المحيط الهادئ، إحدى أبرز مميزات الجزيرة. الموقع شديد الملوحة ويضمّ عدّة جُزر جيريّة وعرة. وتغطّي جزيرة رينيل بصورة خاصة غابات كثيفة يبلغ معدل ارتفاع نتوئها 20 مترا. وبفضل التأثيرات المناخية التي تخلّفها الأعاصير المتكرّرة، يشكّل الموقع مختبراً طبيعياً حقيقياً للدراسة العلمية. يجري الاعتماد على العادات التقليدية القديمة في ملكية هذا المكان وإدارته.

source: UNESCO/ERI

东伦内尔岛

东伦内尔岛位于西太平洋所罗门群岛的最南端,它是伦内尔岛南面的第三个岛屿。伦内尔岛长86公里,宽15公里,是世界上最大的上升珊瑚环礁。该区域占地约37 000公顷,还有3海里的海域面积。这个岛最主要的特色就是特加诺湖,它以前是环状珊瑚岛的泻湖。这个面积为15 500公顷的太平洋岛屿中的最大湖泊,是一个咸水湖,包括许多崎岖不平的石灰石岛屿以及当地的特有物种。伦内尔岛大部分被茂密的森林所覆盖,这些森林的平均高度为20米。加之这里时常发生飓风,故成为一处真正的科学研究的天然实验室。这个岛屿遵循习惯的岛屿所有制和管理。

source: UNESCO/ERI

Восточная часть острова Реннелл

Реннелл – самый южный из группы Соломоновых островов, лежащих в западной части Тихого океана. Это самый большой в мире поднятый атолл, его размеры 86х15 км. Объект наследия площадью 37 тыс. га охватывает южную треть этого острова и включает также прилегающую акваторию в радиусе трех морских миль. Главный природный объект острова – озеро Тегано, бывшая лагуна атолла. Озеро считается крупнейшим внутренним водоемом во всей Океании (15,5 тыс. га), оно имеет солоноватую воду, множество скалистых известняковых островков, и служит местообитанием для некоторых эндемичных видов. Преобладающая часть острова Реннелл покрыта густыми лесами, которые образуют сплошной полог на высоте 20 м. Подверженный воздействию частых циклонов, Реннелл является отличной естественной научной лабораторией и районом традиционного землевладения и землепользования.

source: UNESCO/ERI

Rennell Este

El sitio de Rennell Este abarca el tercio meridional de la isla Rennell, la más austral del archipiélago de las Salomón. Con sus 86 kilómetros de longitud y 15 de ancho, Rennell es el atolón de coral elevado más grande del mundo. El sitio comprende una superficie terrestre de 37.000 hectáreas y una zona marina de tres millas. Después de la elevación del atolón primigenio, su laguna dio origen al lago Tegano, que con sus 15.500 hectáreas es el mayor de todas las islas del Pacífico. En sus aguas salobres emergen numerosos islotes calizos que albergan especies endémicas. El sitio está cubierto por espesos bosques cuyo dosel alcanza una altura de 20 metros por término medio. Además, sus condiciones climáticas, caracterizadas por la frecuencia de fenómenos ciclónicos, hacen de él un auténtico laboratorio natural para los estudios científicos. La propiedad y administración del sitio se rigen por el derecho consuetudinario.

source: UNESCO/ERI

東レンネル

source: NFUAJ

Oost-Rennell

Oost-Rennell is het meest zuidelijke eiland van de Salomonseilanden in de westelijke Stille Oceaan. Rennell is 86 kilometer lang en 15 kilometer breed en het grootste verhoogde koraalatol ter wereld. Het gebied is ongeveer 37.000 hectare groot, met een zeegebied dat zich 3 nautische mijlen naar zee uitstrekt. Een belangrijke trekpleister van het eiland is het Tegano meer, de voormalige lagune op het atol. Het brakke meer is met 15.500 hectare het grootste in de Stille Oceaan en bevat vele ruige kalksteeneilanden en inheemse diersoorten. Rennell is voor het grootste deel bedekt met dichte bossen, waarvan het bladerdak op een gemiddelde hoogte van 20 meter ligt.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Rennell Est © Our Place
Valeur universelle exceptionnelle
Brève synthèse

Rennell Est se trouve sur l’île de Rennell, la plus australe des îles Salomon. Rennell est le plus grand atoll corallien surélevé du monde avec une superficie de 87 500 hectares pour 86 km de long et 15 km de large, à 250 km au sud de la capitale de l’archipel, Honiara. Le bien du Patrimoine mondial occupe le tiers méridional de l’île, soit une superficie d’environ 37 000 hectares et une aire marine s’étendant jusqu’à 3 km du littoral. L’un des traits marquants du bien  est la présence du lac Tegano, ancien lagon de l’atoll et plus grand lac du Pacifique insulaire, d’une superficie de 15 000 hectares. Le lac est parsemé de nombreuses îles calcaires accidentées et ses eaux saumâtres abritent beaucoup d’espèces endémiques, dont un hydrophide. Le terrain karstique qui l’entoure présente une couverture forestière native dense restée à l’état naturel, recelant une grande biodiversité, dont quatre espèces et neuf sous-espèces endémiques d’oiseaux terrestres et aquatiques, une chauve-souris endémique et sept espèces d’escargot terrestre également endémiques.

Ce bien a été le premier bien naturel inscrit sur la Liste du patrimoine mondial dont la propriété et la gestion soient régies par la coutume. Quelque 1 200 habitants d’origine polynésienne y vivent dans quatre villages, pratiquant des cultures de subsistance, la chasse et la pêche. Les cyclones fréquents peuvent avoir des conséquences graves pour la population locale comme pour le biote, et la montée du niveau du lac due au changement climatique est néfaste à certaines cultures de denrées vitales.

Critère (ix) : Rennell Est illustre des processus écologiques et biologiques en cours significatifs et constitue un bien important pour la biogéographie insulaire. Ce bien joue un grand rôle dans la migration et l’évolution des espèces dans le Pacifique Ouest ainsi que dans les processus de spéciation, en particulier pour l’avifaune. Outre ce rôle, les effets climatiques prononcés des cyclones fréquents font de Rennell Est un véritable laboratoire naturel pour l’étude scientifique. Sa végétation forestière non modifiée contient des éléments de la flore des îles les plus appauvries du Pacifique à l’est et de la flore mélanésienne beaucoup plus riche à l’ouest. Pour sa taille, l’île de Rennell recèle un très grand nombre d’espèces animales endémiques, notamment d’oiseaux ; de même, on y trouve 10 espèces végétales endémiques.

La faune locale comprend 11 espèces de chauves-souris (dont une endémique) et 43 espèces d’oiseaux terrestres et aquatiques qui se reproduisent sur l’île (dont quatre espèces et neuf sous-espèces endémiques). La vie invertébrée est également riche : on dénombre 27 espèces d’escargots terrestres (dont sept endémiques) et quelque 730 insectes différents, dont de nombreuses espèces endémiques. Le lac Tegano contient plus de 300 espèces d’algues et de diatomées, dont certaines endémiques. Le lac abrite en outre un hydrophide endémique.

Intégrité

Rennell Est incarne un certain nombre de valeurs marines, côtières et forestières, réunies en un même lieu et offrant un état relativement non perturbé. Ses limites clairement définies circonscrivent le lac Tegano ainsi qu’une étendue continue environnante de terrain karstique à couverture forestière. Le bien comprend étalement une aire marine s’étendant jusqu’à 3 km. Mis à part les cultures de subsistance, la chasse, la pêche et l’exploitation des produits forestiers pour la construction, la végétation naturelle est peu modifiée par l’activité humaine et l’on n’observe pas d’espèces animales ou végétales envahissantes présentant un risque sérieux. Les rats et les escargots terrestres exogènes qui ont décimé la faune d’autres îles sont ici absents.

Le tracé de la limite occidentale, déterminé par des frontières communautaires et administratives, n’est pas optimal dans la mesure où il exclut un habitat forestier important pour certaines espèces, notamment d’oiseaux. Les menaces précédemment signalées d’exploitation minière et de pêche commerciale ont été écartées. Cependant, les activités d’exploitation forestière menées sur les terres adjacentes au bien, sur la zone de Rennell Ouest, pourraient avoir de graves répercussions sur les forêts du bien lui-même. Ces dernières sont intrinsèquement liées à celles de Rennell Ouest et ne peuvent à elles seules assurer la survie à long terme d’un certain nombre d’oiseaux endémiques.

Le niveau des eaux et la salinité croissants du lac Tegano, liés à la montée du niveau des mers entraînée par le changement climatique, sont préjudiciables aux cultures dans les terres basses. Particulièrement préoccupante est la diminution des récoltes de taro et de noix de coco, deux denrées vitales pour la communauté. Le soutien de cette communauté à la conservation du bien est spécialement important et significatif.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Les terres, les îles et les récifs marins du bien sont tous des propriétés coutumières, reconnues par la Constitution des îles Salomon et la Customs Recognition Act de 1995. Rennell Est est également protégé par la loi sur les aires protégées nationales adoptée en 2010, et dépend du Ministère de l’environnement qui vient d’être créé. La législation applicable est axée sur la conservation de la biodiversité et vise explicitement les biens du Patrimoine mondial, mais il faut un arrêté provincial et des règlements locaux pour habiliter les propriétaires coutumiers et la mettre en pratique. Le bien possède un plan de gestion ainsi qu’un plan d’action pour la mise en œuvre de celle-ci. Le plan de gestion appelle des mesures spécifiques pour traiter les points faibles et les menaces telles qu’exploitation minière, exploitation forestière, surexploitation du crabe de cocotier et des ressources marines, espèces envahissantes, et manque d’un calendrier et d’un budget. Les valeurs coutumières et les pratiques de gestion traditionnelles ne sont pas détaillées dans le plan ; toutefois, une étude préliminaire a récemment été entreprise pour combler cette lacune.

L’association Lake Tegano World Heritage Site récemment créée, regroupant 250 membres de la communauté locale, a formé un comité représentatif afin de coordonner les activités de gestion. Reconnu par le gouvernement, ce comité a besoin pour être efficace de fonds, de locaux et de moyens de communication, ainsi que d’un point focal dans le gouvernement provincial ou national.

Les projets de gestion du patrimoine et de renforcement des capacités financés et menés par des gouvernements étrangers et des ONG internationales ont été fructueux ; ils ont fait progresser la prise de conscience et la compréhension des obligations relatives au Patrimoine mondial par la communauté, les fonctionnaires gouvernementaux et les autres acteurs concernés, amélioré la coordination et la coopération dans les activités de gestion communautaires, fait avancer l’étude et le suivi des ressources naturelles, donné une plus forte assise juridique à la protection et la gestion du bien, et posé les bases d’un jumelage de Rennell Est avec un bien australien.

La possibilité pour les propriétaires traditionnels de protéger et gérer convenablement les valeurs et les ressources naturelles du bien est limitée par le manque de fonds, de capacités et de ressources. Il faudrait en particulier une aide importante au développement rural, pour améliorer les voies de communication, les services de santé et l’infrastructure éducative et créer de petites entreprises génératrices de revenu exploitant durablement les ressources naturelles. L’isolement du bien et son accès en conséquence limité en raison de dessertes aériennes rares et peu fiables et de trajets extrêmement difficiles par la route contribuent à le protéger, mais freinent également les efforts pour y développer l’écotourisme. Les difficultés de transport nuisent également à l’approvisionnement de la communauté en denrées alimentaires et en médicaments et à son accès aux débouchés pour les produits locaux.

Les priorités futures de la gestion du bien sont les suivantes : appliquer pleinement les dispositions légales et la planification prévue ; renforcer les capacités communautaires et habiliter la communauté à gérer les projets et les ressources naturelles ; accroître les sources de financement durable, y compris par la création de revenus, afin d’améliorer le niveau de vie des propriétaires traditionnels et leur permettre de mieux protéger le bien conformément aux normes du Patrimoine mondial.

Description longue
[Uniquement en anglais]

The site of East Rennell is located on the southern third of Rennell Island which is the southernmost island in the Solomon Island group. Rennell is the largest raised coral atoll in the world. The island is subject to relatively frequent hurricanes which are a major factor affecting the island. Rennell was formed by the uplift of corals which formed on an undersea ridge and then were subject to faulting. The landform is a typical jagged and eroded limestone karst rising to 200 m. A major feature of the island is Lake Tegano which was the former lagoon on the atoll. The lake is the largest in the insular Pacific. It is brackish and contains many rugged limestone islands.

Rennell is mostly covered with dense forest with a canopy averaging 20 m in height. The three main vegetation types are low scrub forest on the karst ridge, tall forest in the interior and beach flora along Lake Tegano. The lake's flora is dominated by 312 species of diatoms and algae, a small number of which are endemic. There are 10 endemic plants on the island and its flora contains elements from the more impoverished Pacific islands to the east and the much richer Melanesian flora to the west.

Wildlife includes 11 species of bat, one of which is endemic, and 43 bird species, four of which are endemic. An endemic banded sea snake lives in Lake Tegano. The invertebrate life is rich, with 27 species of land snails and 731 insect species. Approximately 800 people of Polynesian origin live in four villages within the area. Subsistence agriculture, fishing and hunting are the bases of the economy. The local people rely on forest products for most construction materials.

The distinguishing features of the site that are not duplicated elsewhere are:

  • Rennell is the world's largest raised coral atoll;
  • Lake Tegano is the largest lake in the insular Pacific and contains a number of endemic species;
  • the forests are largely undisturbed by humans and display a number of adaptations to the effects of the frequent cyclonic storms;
  • for its size Rennell Island has a high number of endemic species, particularly birds;
  • within the Pacific, most oceanic islands have been much modified by human activity. On Rennell, these impacts have been relatively light and invasive predators such as rats and alien land snails, which have decimated the fauna of other islands, are absent.

East Rennell has a number of marine, coastal and forest values that are better displayed in other Pacific locations. The fact, however, that the atoll combines them in one place and in a relatively undisturbed state, makes the island a special place in the Papuan biogeographic province.

Source : UNESCO/CLT/WHC