jump to the content

Zones archéologiques de Pompéi, Herculanum et Torre Annunziata

Archaeological Areas of Pompei, Herculaneum and Torre Annunziata

When Vesuvius erupted on 24 August AD 79, it engulfed the two flourishing Roman towns of Pompei and Herculaneum, as well as the many wealthy villas in the area. These have been progressively excavated and made accessible to the public since the mid-18th century. The vast expanse of the commercial town of Pompei contrasts with the smaller but better-preserved remains of the holiday resort of Herculaneum, while the superb wall paintings of the Villa Oplontis at Torre Annunziata give a vivid impression of the opulent lifestyle enjoyed by the wealthier citizens of the Early Roman Empire.

Zones archéologiques de Pompéi, Herculanum et Torre Annunziata

L’éruption du Vésuve, le 24 août de l’an 79, a enseveli les deux villes romaines florissantes de Pompéi et d’Herculanum ainsi que nombre de riches maisons de la région. Depuis le milieu du XVIIIe siècle, elles sont progressivement mises au jour et rendues accessibles au public. La vaste étendue de la ville commerciale de Pompéi contraste avec les vestiges plus restreints mais mieux préservés de la cité résidentielle de détente d’Herculanum, tandis que les superbes peintures murales de la villa Oplontis de Torre Annunziata donnent un témoignage très vivant du mode de vie opulent des citoyens les plus riches des débuts de l’Empire romain.

المناطق الأثرية في بومبي، هركولانيوم وتورّي أنّونزياتا

أدّى انفجار بركان فيزوفو في 24 آب/أغسطس من العام 79 إلى طمر مدينتي بومبي وهركولانيوم الرومانيتين المزدهرتين وكذلك عدد من المنازل الغنية في المنطقة. ومنذ منتصف القرن الثامن عشر، كُشفت تلك الآثار تدريجًا وأصبح الوصول إليها ممكنًا. كما أن المساحة الواسعة من مدينة بومبي التجارية تشكل تناقضًا مع الآثار الأقل عددًا ولكن المحفوظة أكثر للمدينة السكنية هركولانيوم، بينما تعطي الرسوم الجدارية الرائعة لفِلاّ أُبلونتيس في تورّي أنّونزياتا شهادة حيّة جدًا على نمط الحياة المترف للمواطنين الأكثر غنى في بدايات الامبراطورية الرومانية.

source: UNESCO/ERI

庞培、赫库兰尼姆和托雷安农齐亚塔考古区

公元79年8月24日维苏威火山的爆发,吞没了两个繁盛的罗马城市:庞培和赫库兰尼姆以及那个地区的许多富家别墅。从18世纪中叶始,被掩埋的一切都逐渐挖掘出来并向公众公开开放。庞培商业城的广阔,与规模不大却保存完好的赫库兰尼姆假日胜地相得益彰,而托雷安农齐亚塔的奥普隆蒂斯别墅的壮丽壁画,呈现给我们一幅早期罗马帝国富裕的市民生活方式的生动画面。

source: UNESCO/ERI

Археологические зоны - Помпеи, Геркуланум и Торре-Аннунциата

После извержения Везувия 24 августа 79 г. два процветающих древнеримских города Помпеи и Геркуланум, вместе со многими богатыми виллами в окрестностях, были погребены под пеплом. Они были постепенно раскопаны и стали доступны для обозрения с середины XVIII в. Большие размеры торгового города Помпеи контрастируют с меньшими, но лучше сохранившимися руинами курорта Геркуланум, в то время как превосходные настенные росписи виллы Оплонтис в Торре-Аннунциата дают яркое представление о богатом образе жизни, которым наслаждались состоятельные граждане ранней Римской империи.

source: UNESCO/ERI

Zonas arqueológicas de Pompeya, Herculano y la Torre Annunziate

La erupción del Vesubio ocurrida el 24 de agosto del año 79 sepultó las dos florecientes ciudades romanas de Pompeya y Herculano, así como numerosas mansiones de las comarcas circundantes. Desde mediados del siglo XVIII se empezaron a desenterrar sus ruinas paulatinamente y se hicieron accesibles al público. La vasta extensión ocupada por los restos de ciudad mercantil de Pompeya contrasta con el espacio más reducido de los vestigios, mejor conservados, de la ciudad residencial de Herculano. Las soberbias pinturas murales de la Villa Oplontis, situada en Torre Annunziata, son un vívido testimonio de la vida opulenta de los ciudadanos romanos más pudientes en los primeros años de la Roma imperial.

source: UNESCO/ERI

ポンペイ、エルコラーノ及びトッレ・アヌンツィアータの遺跡地域

source: NFUAJ

Archeologische gebieden van Pompeii, Herculaneum en Torre Annunziata

Toen de vulkaan Vesuvius uitbarstte op 24 augustus in het jaar 79, overspoelde het de twee bloeiende Romeinse steden Pompeii en Herculaneum met lava, evenals de vele rijke villa's in het gebied. De laatste zijn geleidelijk opgegraven en toegankelijk gemaakt voor het publiek vanaf het midden van de 18e eeuw. De enorme uitgestrektheid van de commerciële stad Pompeii staat in schril contrast met de kleinere maar beter bewaard gebleven resten van het vakantieoord Herculaneum. De prachtige muurschilderingen van Villa Oplontis in Torre Annunziata geven een levendige indruk van de overvloedige levensstijl van de rijkere burgers van het vroege Romeinse Rijk.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Pompéi © Juan Frias-Velatti
Justification d'inscription

Le Comité a décidé d'inscrire ce site sur la base des critères (iii), (iv) et (v), considérant que les impressionnants vestiges des villes de Pompéi et Herculanum et les villas associées, engloutis par l'éruption du Vésuve de 79 après J.-C., constituent un témoignage complet et vivant de la société et de la vie quotidienne à un moment précis du passé, et ne trouvent leur équivalent nulle part au monde.

Description longue

Les impressionnants vestiges des villes de Pompéi et d'Herculanum, et ceux des villas qui leur sont associées, enfouies par l'éruption du Vésuve de 79 apr. J.-C., offrent un panorama complet et vivant de la société et de la vie quotidienne à un moment spécifique du passé, sans parallèle connu ailleurs au monde.

Pompéi est un établissement opicien du VIe  siècle av. J.-C., et Denys d'Halicarnasse assurait qu'Herculanum (Ercolano) avait été fondé par Hercule. Les deux villes passèrent en différentes mains au fil des siècles : Osques, Grecs, Étrusques, Samnites et finalement Romains en 89 av. J.-C., à la suite de la Guerre sociale. Pompéi fut élevé au rang de colonia Cornelia Venera Pompeiana en 89 av. J.-C., tandis qu'Herculanum ne reçut que le statut inférieur de municipium . L'existence de ces deux villes s'acheva de manière soudaine et catastrophique le 24 août 79 apr. J.-C. Toute la zone avait été secouée par un violent tremblement de terre peu de temps avant, et les travaux de reconstruction étaient encore en cours lors de la terrible éruption du Vésuve. Pompéi fut enfoui sous une épaisse couche de cendres et de pierres volcaniques, tandis qu'Herculanum disparut sous un flot pyroclastique de boue volcanique.

Depuis la découverte des deux villes enfouies, au XVIIIe  siècle, les fouilles ont révélé une bien plus grande partie de Pompéi que d'Herculanum. Le forum principal de la ville est flanqué par un grand nombre d'édifices imposants, comme le Capitole (le temple consacré à la triade divine formée par Jupiter, Junon et Minerve), la basilique et l'un de ses thermes. Non loin de là se trouve l'ancien forum triangulaire, avec les deux théâtres. Le plus grand des deux, d'origine grecque, a été remodelé pour répondre au goût romain. Parmi les autres édifices, il faut notamment mentionner les Thermes stabiens, construits au IIe  siècle av. J.-C. Mais Pompéi doit plus particulièrement sa célébrité à ses maisons, alignées le long de rues pavées. Le type le plus ancien est la maison à atrium, entièrement refermée sur elle-même et dotée d'une cour centrale : la maison du Chirurgien en offre un bon exemple. L'attrait exercé par le monde hellénistique poussa à agrandir ce type de maison, à le décorer de colonnes et d'arcades et à le doter de grandes salles destinées à remplir une fonction de représentation. Sous sa forme la plus achevée, ce type de maison romaine, connu dans les villes de tout l'Empire, s'est développé comme un véritable palais, richement décoré et doté de nombreuses pièces, dont la maison du Faune et la maison des Chastes Amants sont de remarquables exemples. La plus exceptionnelle de toutes les maisons de Pompéi est peut-être cependant la villa des Mystères : cet énorme édifice, qui se trouve juste en dehors de l'enceinte, s'est développé à partir d'une modeste maison construite au IIIe  siècle av. J.-C. ; elle tire son nom des remarquables peintures murales de son triclinium, qui représentent des rites d'initiation (les « mystères ») du culte de Dionysos. Les murs de la ville présentent un nombre considérable de graffitis ; une élection devant se dérouler à l'époque de l'éruption, beaucoup de slogans ont alors été portés sur les murs, aux côtés d'autres inscriptions plus personnelles, et souvent grossières.

La ville d'Herculanum, construite sur un promontoire dominant la ville de Naples, a été dégagée sur une extension bien inférieure à celle de Pompéi, notamment en raison de la profondeur à laquelle elle a été enfouie. Toutefois, la nature du sédiment volcanique qui la scelle est telle que ses édifices sont beaucoup mieux conservés. Les éléments organiques comme le bois sont conservés in situ , et les étages supérieurs de nombreux édifices sont intacts. Beaucoup d'imposants édifices publics sont bien conservés, y compris une vaste palestre accessible par une porte monumentale, deux thermes publics (dont l'un, les Thermes urbains, est monumental et richement décoré), le Collège des prêtres d'Auguste et un théâtre. Les maisons présentent également des dimensions et un décor exceptionnels, notamment la maison du Bicentenaire. Celles qui faisaient face à la mer, comme c'est le cas de la maison des Cerfs, sont remarquables par l'ampleur de leurs cours et la richesse de leur décor. L'importance de la ville réside également dans la documentation complète offerte par ses boutiques qui contiennent encore leur mobilier, et notamment d'énormes jarres à vin. Les fouilles effectuées récemment dans la zone du port y ont révélé la présence d'entrepôts voûtés qui contenaient les restes des malheureux habitants qui, y ayant cherché refuge, y moururent asphyxiés.

Les deux villes présentent une importance particulière en raison de l'éventail de styles artistiques qui y sont attestés au travers des sculptures, des mosaïques et, surtout, des peintures murales.

 

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Pompéi est un établissement opicien datant du 6ème siècle avant J.-C .. Selon Denys d'Halicarnasse, la ville d'Herculanum a été fondée par Hercule, sur le chemin du retour d'Espagne en Grèce. Les deux cités passent par plusieurs dominations au cours des siècles qui suivent : osque, samnite, grecque, étrusque et finalement romaine en 89 avant J.-C., à la suite de la « guerre sociale ». A cette date et en raison de leurs contacts avec les peuplements grecs tels que ceux de la proche région de Cumes, Pompéi et Herculanum sont extrêmement hellénisées. Pompéi est élevée au statut de Colonia Cornelia Venera Pompeiana en 89 avant J.-C. alors que Herculanum se voit attribuer le titre moins prestigieux de municipe.

Les fouilles ont révélé la spécificité du développement de Pompéi en particulier. L'établissement originel, au sud-ouest de_ la ville romaine, est fortifié par les Samnites au 4eme siècle avant J.-C., défenses qui, à la suite de l'occupation romaine, seront renforcées par un nouveau mur ainsi qu'un rempart de terre intérieur. La ville originelle possède une artère principale (cardo) que traversent deux decumani. Les 2eme et 1er siècles avant J.-C. sont le théâtre d'une urbanisation majeure, le calcaire cédant la place au tuf en tant que principal matériau de construction. C'est à cette époque que l'on construit, en même temps qu'un théâtre, un forum triangulaire à colonnade, près de l'ancien temple dorique, dans la partie méridionale de la ville. Un second forum, rectangulaire et allongé cette fois, est ajouté ultérieurement et entouré de temples consacrés aux divinités officielles.

Après son inclusion au territoire romain, Pompéi continue de s'omer de bâtiments publics en pierre de très belle facture tels que le grand amphithéâtre, les thermes du forum et l'odeon (petit théâtre) jouxtant le théâtre. La fin du 1er siècle avant J.-C. connaît une période de modernisation avec la construction d'un aqueduc destiné à acheminer l'eau du fleuve Samo jusqu'à la ville, à l'intérieur de laquelle elle. est distribuée aux maisons, thermes et fontames publiques par un réseau d'adduction sophistiqué. Des trottoirs surélevés sont construits le long des rues, que des marches de pierre permettent de traverser plus facilement.

Sur le littoral, Herculanum est beaucoup plus petite (320 m par 370 intra-muros). Le dernier agencement en date, établi selon le quadrillage classique d'Hippodamos de Milet remonte au 1er siècle avant J.-C .. La large voie principale (decumanus maximus) fait également office de forum. Elle est bordée d'édifices publics tels qu'une basilique, un temple d'Hercule, un théâtre et des thermes. Les maisons du centre-ville sont spacieuses, avec une vue panoramique sur la mer qui, à cette époque, vient baigner la cité. On compte également une zone sacrée avec ses temples et ses thermes, alors que les environs abritent nombre de belles villas, telle la magnifique villa des Papyrii.

Les rôles respectifs des deux villes sont fort différents. Pompéi est une ville commerciale jouissant du commerce fluvial le long du Sarno, entre l'intérieur du pays et la côte, ainsi que de la liaison routière entre Cumes et la Campanie méridionale. Elle est d'autre part le centre d'une importante région vinicole, sa seconde source de prospérité. Herculanum est quant à elle la station de détente des riches Romains de la région, auxquels elle offre la beauté de ses panoramas et un facile accès à la mer.

Le 24 août de l'an 79 avant J.-C. marque la fin brutale de ces deux villes. Un tremblement de terre ayant secoué la région peu de temps auparavant, les travaux de reconstruction sont en cours lors de l'éruption du Vésuve, d'une violence inouïe. Pompéi est enfouie sous une épaisse couche de cendres volcaniques et de scories alors qu'Herculanum disparaît sous une coulée pyroclastique de plusieurs mètres de boue volcanique.

Source : évaluation des Organisations consultatives