jump to the content

Monuments commémoratifs de Luther à Eisleben et Wittenberg

Luther Memorials in Eisleben and Wittenberg

These places in Saxony-Anhalt are all associated with the lives of Martin Luther and his fellow-reformer Melanchthon. They include Melanchthon's house in Wittenberg, the houses in Eisleben where Luther was born in 1483 and died in 1546, his room in Wittenberg, the local church and the castle church where, on 31 October 1517, Luther posted his famous '95 Theses', which launched the Reformation and a new era in the religious and political history of the Western world.

Monuments commémoratifs de Luther à Eisleben et Wittenberg

Cet ensemble regroupe, en Saxe-Anhalt, les lieux liés à la vie de Martin Luther et à celle de son collaborateur Melanchthon : la maison de Melanchthon à Wittenberg ; celle où Luther est né en 1483 et celle où il est mort en 1546, toutes deux à Eisleben ; la chambre de Luther à Wittenberg ; l'église de cette même ville et l'église du château où, le 31 octobre 1517, il afficha ses fameuses Quatre-vingt-quinze thèses , inaugurant ainsi, avec la Réforme, une nouvelle ère dans l'histoire religieuse et politique du monde.

النصب التذكارية للوثر في إيسليبن وفيتنبرغ

تجمع هذه المجموعة الواقعة في "ساكس- أنهالت" أماكن لها صلة بحياة مارتن لوثر وحياة معاونه ميلانشثون: بيت ميلانشثون في فيتنبرغ، والبيت الذي ولد فيه لوثر في العام 1483، والبيت الذي توفي فيه العام 1546-وكلاهما في إيسليبن-. كما وفيها غرفة لوثر في ويتنبرغ، وكنيسة البلدة نفسها، وكنيسة القصر حيث أعلن في 31 تشرين الأول/ أكتوبر من العام 1517 طروحاته الخمس والتسعين الشهيرة، مفتتحاً بذلك، مع ما عرف يومها بالإصلاح، حقبة جديدة في تاريخ الدين والسياسة في العالم.

source: UNESCO/ERI

埃斯莱本和维腾贝格的路德纪念馆建筑群

萨克森-安哈尔特(Saxony-Anhalt)的这些纪念馆与马丁·路德(Martin Luther)及其信徒米郎克孙(Melanchthon)的生活经历相关。纪念馆包括米郎克孙在维腾贝格(Wittenberg)的住所、马丁·路德于1483年和1546年在埃斯莱本(Eisleben)出生和去世时的住所、马丁路德在维腾贝格的住所、当地教堂以及路德于1517年10月31日提出著名的“95条论纲”时的城堡教堂。正是他的论纲发起了宗教改革,开启了西方世界宗教史和政治史的新时代。

source: UNESCO/ERI

Памятные места Лютера в городах Айслебен и Виттенберг

Эти места в земле Саксония-Ангальт связаны с жизнью Мартина Лютера и его последователя – реформатора Меланхтона. Они включают дом Меланхтона в Виттенберге, дома в Айслебене, где Лютер родился в 1483 г. и умер в 1546 г., его комнату в Виттенберге, приходскую церковь и церковь в замке, где 31 октября 1517 г. Лютер вывесил свои знаменитые «95 Тезисов», давшие начало Реформации и новой эре в религиозной и политической истории Западного мира.

source: UNESCO/ERI

Monumentos conmemorativos de Lutero en Eisleben y Wittenberg

Este sitio comprende los lugares de Sajonia-Anhalt vinculados a la vida de Martín Lutero y su colaborador Melanchthon: la casa de Melanchthon en Wittenberg; las casas donde Lutero nació (1483) y murió (1546) en Eisleben; la habitación de Lutero en Wittenberg; la iglesia parroquial y la iglesia del castillo de esta misma localidad, en cuya puerta clavó –el 31 de octubre de 1517– sus famosas Noventa y cinco tesis, poniendo así en marcha la Reforma y abriendo una nueva era en la historia religiosa y política del mundo.

source: UNESCO/ERI

アイスレーベンとヴィッテンベルクにあるルターの記念建造物群

source: NFUAJ

Luthergedenkplaatsen in Eisleben en Wittenberg

De plaatsen Eisleben en Wittenberg in Saksen-Anhalt zijn verbonden met het leven van Maarten Luther en zijn collega-hervormer Melanchthon. In Eisleben staan de huizen waar Luther in 1483 werd geboren en in 1546 overleed. In Wittenberg staat het Lutherhuis - waar hij 40 jaar woonde en werkte - en het nauwelijks veranderde huis van Melanchthon. Verder vindt men er de stadskerk en de slotkapel waar Luther op 31 oktober 1517 zijn beroemde 95 stellingen op de deur sloeg. Dit gaf de aanzet tot de Reformatie en was het begin van een nieuw tijdperk in de religieuze en politieke geschiedenis van de westerse wereld.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Monuments commémoratifs de Luther à Eisleben et Wittenberg
Justification d'inscription

Le Comité a décidé d'inscrire le bien proposé sur la base des critères culturels (iv) et (vi), considérant la valeur universelle exceptionnelle du site qui est un témoignage unique de la Réforme protestante qui fut l'un des événements les plus importants du monde dans l'histoire religieuse et politique. Les monuments commémoratifs constituent aussi des exemples exceptionnels de l'historicisme du 19ème siècle.

Description longue

Ces monuments commémoratifs présentent une valeur exceptionnelle en tant que témoignage unique de la Réforme protestante, qui fut l'un des moments les plus significatifs de l'histoire religieuse et politique du monde ; ils témoignent aussi remarquablement de l'historicisme du XIXe  siècle. Tous sont associés à la vie de Martin Luther et à celle de son collaborateur Melanchthon.

Eisleben jouissait aux XVIe et XVIIe  siècles d'une prospérité importante, due à ses mines de cuivre et d'argent. Martin Luther y naquit le 10 novembre 1483, dans une maison de la rue connue alors sous le nom de Lange Gasse. Sa famille déménagea l'année suivante pour Mansfeld, à 10 km environ d'Eisleben. Après avoir étudié la philosophie à l'université d'Erfurt, Martin Luther entra dans l'ordre des Augustins en 1505. Il y demeura jusqu'en 1510, année où il se transféra dans le monastère que cet ordre venait de construire à Wittenberg, où il occupa également la chaire d'études bibliques de l'université. Deux ans plus tard, le 31 octobre 1571, il lança la Réforme en affichant ses « 95 Thèses » sur le portail nord de l'église du château de Wittenberg.

Luther développa sa conception de l'autorité des Saintes Écritures et de la doctrine du salut par la foi dans des textes publiés au cours des années suivantes, qui lui valurent d'être excommunié et mis au ban de l'Empire par la diète impériale de Worms, en 1521. Frédéric de Saxe le prit sous sa protection et l'accueillit dans son château de la Wartburg, ce qui lui permit de commencer sa traduction de la Bible en allemand. Il revint à Wittenberg en mars 1522 et rompit avec ses vœux monastiques en 1525 pour épouser une ancienne religieuse, Katharina von Bora. Sa maison devint le point de ralliement des réformés de toute l'Europe, et la salle qui se trouvait au premier étage fut le cadre de ses « propos de table », qui devaient être publiés par la suite.

Le bien comporte les sites et monuments suivants :

Le lieu de naissance de Luther (1483), Eisleben. Bien que lourdement restaurée, cette maison, l'une des plus anciennes de la ville, est importante en raison de sa portée historique, et comme témoignage de l'historicisme du XIXe  siècle.

La maison dans laquelle il mourut (1546), à Meben. Elle est actuellement utilisée comme musée et pour les bureaux de l'organisation qui gère les monuments commémoratifs de Luther.

Le Hall de Luther, à Wittenberg. Un édifice à trois étages englobe le Hall de Luther, qui faisait autrefois partie d'un monastère du début du XVIe  siècle.

La maison de Melanchthon, à Wittenberg. Construit en 1536, cet édifice étroit, à trois étages, typique du style de la Renaissance, est surmonté de combles sur pignons à triple arche. L'arrangement interne des salles est d'origine ; à la différence de celui des maisons précédentes, celle-ci a bien conservé sa physionomie du XVIe  siècle.

L'église de la ville à Wittenberg. Situé près de la place du marché de la vieille ville, cet édifice de style gothique tardif comporte deux tours massives. Il renferme notamment un maître-autel dû aux deux Lucas Cranach, l'Ancien et le Jeune, dont l'iconographie témoigne d'une profonde influence de Luther et de Melanchthon.

L'église du château de Wittenberg. Le château domine la ville médiévale, à l'est, et la flèche de son église couronne son angle nord-ouest. Le château a perdu une bonne partie de son caractère d'origine du fait de sa réutilisation comme caserne au XIXe siècle, mais l'église est en grande partie semblable à celle de l'époque de Luther. C'est un long édifice basilical dont l'abside se trouve à l'est, un exemple typique de Hallenkirche allemande en style gothique très tardif. On y accède par le portail ouest. Du fait de son importance symbolique, le second portail, situé au nord, le portail des célèbres Thèses, n'est utilisé que pour des occasions spéciales. Son arc en ogive est contemporain de la construction de l'église en 1499, comme en témoigne une inscription. Le décor qui entoure la porte figure Luther et Melanchthon, tandis que les portes de bronze portent le texte latin des 95Thèses. L'église renferme les tombes des deux hommes.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Aux 15ème et 16ème siècles, Eisleben devait sa grande prospérité aux mines de cuivre et d'argent, ce qui incita Hans Luder, le père du réformateur, à s'installer dans le district de Petriviertel en 1483. Martin Luther naquit le 10 novembre 1483 dans un logement d'une maison de la Lange Gasse. La famille déménagea l'année suivante à Mansfeld, à quelques 10 km de Eisleben.

Après avoir étudié la philosophie à l'Université d'Erfurt, Martin Luther rejoignit l'ordre des Augustins en 1505. Il resta dans cette ville jusqu'en 1510, puis, à la suite d'une visite à Rome, il fut assigné au nouveau couvent des Augustins à Wittenberg, où il eut aussi une chaire d'études bibliques à l'Université. Il vécut dans une cellule dans la partie sud-ouest du monastère, dans une annexe en forme de tour au-dessus du mur d'enceinte de la ville et ce fut là qu'il commença ses études des Epîtres de Saint-Paul en 1515. Deux ans plus tard, le 31 octobre 1517, il lança la Réforme en affichant ses "95 Thèses" au portail nord de l'église de Wittenberg. Ces thèses étaient un appel aux étudiants afin de lancer une discussion sur la question controversée des indulgences; elles étaient le fruit d'une longue réflexion sur la culpabilité de l'homme, le péché, le repentir et l'absolution ; elles avaient servi de matière à de nombreux sermons prononcés durant deux ans de la chaire de 1' église de la ville où il avait été nommé prédicateur en 1514, poste qu'il devait garder le restant de sa vie.

Dans les années qui suivirent, Luther développa ses thèses sur l'autorité de l'Ecriture Sainte et sa doctrine du salut par la foi dans diverses publications. Il fut alors excommunié et mis au ban de 1 'Empire par la diète impériale de Worms en 1521. Frédéric de Saxe lui accorda sa protection et l'accueillit dans son château de Wartburg. Luther revint à Wittenberg en mars 1522, où sa mission de prédicateur de l'église de la ville avait été reprise par le réformateur radical Andreas Bodenstein von Karlstadt. Ce dernier, contrairement à Luther, n'hésitait pas à faire appel à la violence et troublait le déroulement des services religieux. Philip Melanchthon, premier disciple de Luther, rappela le réformateur qui, par ses fameux sermons invocatoires, restaura l'ordre et la non-violence. Suivirent une longue série de sermons consacrés à ses croyances. Evénement crucial, Johannes Bugenhagen, l'un des fidèles de Luther, s'installa comme prêtre de la paroisse de Wittenberg en 1523, élu non pas par la Fondation du chapitre de Tous-les-Saints, comme cela se faisait d'habitude, mais par la paroisse et le conseil municipal, "selon 1' enseignement évangélique de saint Paul". Luther entreprit de remplacer la messe en latin par une version en langue vernaculaire. Sa messe en allemand, dite pour la première fois en octobre 1525 dans l'église de la ville, est encore en usage aujourd'hui.

1525 fut aussi l'année d'un autre geste décisif de Luther, celui de rompre définitivement ses voeux monastiques en épousant Katharina von Bora qui avait été nonne. Ils vécurent dans le monastère qui avait été dissous après l'assemblée des Augustins allemands en 1522 qui s'étaient déclarés favorables aux principes de la liberté évangélique. Le foyer de Luther devint le centre des réformistes de toute l'Europe, et la pièce à vivre de la famille, qu'il installa au premier étage du bâtiment (maintenant connue comme la Chambre de Luther), fut le lieu de rédaction des "Propos de table" publiés ultérieurement.

Dès lors, Luther se consacra à l'organisation des paroisses évangéliques et à leur administration, le modèle de Wittenberg ayant survécu jusqu'à nos jours. Des visites furent organisées pour déterminer la taille, le nombre des paroisses et leurs revenus. Avec l'abolition de la consécration des prêtres, d'autres méthodes de formation et d'ordination des hommes du clergé furent conçues. La première ordination fut faite par Luther dans l'église de la ville en octobre 1535. Il était infatigable dans la mission qu'il s'était fixée d'instituer un nouveau culte et une nouvelle liturgie. Les statuts de l'Eglise luthérienne, ladite Confession d'Augsbourg, furent publiés en 1530 par Melanchthon.

Luther revint dans sa ville natale d'Eisleben le 28 janvier 1546 pour assister à un arbitrage et il trouva à se loger dans la maison de son ami, le Dr.Drachstedt. Sa santé se détériora de manière alarmante durant son séjour, mais il resta actif jusqu'à la fin; trois jours seulement avant sa mort, le 18 février, il prêcha à l'église saint André et ordonna deux ecclésiastiques. Sa dépouille mortelle fut exposée solennellement dans l'église pendant toute la journée qui suivit sa mort, puis ramenée en procession à Wittenberg où elle fut inhumée le 22 février.

Source : évaluation des Organisations consultatives