jump to the content

Mémorial de la paix d'Hiroshima (Dôme de Genbaku)

Hiroshima Peace Memorial (Genbaku Dome)

The Hiroshima Peace Memorial (Genbaku Dome) was the only structure left standing in the area where the first atomic bomb exploded on 6 August 1945. Through the efforts of many people, including those of the city of Hiroshima, it has been preserved in the same state as immediately after the bombing. Not only is it a stark and powerful symbol of the most destructive force ever created by humankind; it also expresses the hope for world peace and the ultimate elimination of all nuclear weapons.

Mémorial de la paix d'Hiroshima (Dôme de Genbaku)

Le Mémorial de la Paix d'Hiroshima, ou Dôme de Genbaku, fut le seul bâtiment à rester debout près du lieu où explosa la première bombe atomique, le 6 août 1945. Il a été préservé tel qu'il était juste après le bombardement grâce à de nombreux efforts, dont ceux des habitants d'Hiroshima, en espérant une paix durable et l'élimination finale de toutes les armes nucléaires de la planète. C'est un symbole dur et puissant de la force la plus destructrice que l'homme ait jamais créée, qui incarne en même temps l'espoir de la paix.

النصب التذكاري للسلام في هيروشيما (قبّة جينباكو)

يُعتبَر النصب التذكاري للسلام في هيروشيما، أو قبة جينباكو، المبنى الوحيد المتبقّي قرب المكان حيث انفجرت القنبلة النوويّة الأولى في 6 آب أغسطس 1945. وقد تمّت المحافظة على الشكل الذي كان عليه بعد قصف القنبلة، وذلك بفضل جهودٍ حثيثةٍ،ٍ نذكر منها جهود سكّان هيروشيما الذين يتطلّعون إلى السلام الدائم والتخلّص نهائيًّا من الأسلحة النوويّة كافةً على الكرة الأرضيّة. فهذا النّصب رمزٌ متين وصلبٌ للقوّة الأكثر تدميرًا التي اخترعها الإنسان حتى الآن، وفي الوقت نفسه رمز لجنوح الإنسان نحو السلام والمل به.

source: UNESCO/ERI

广岛和平纪念公园(原爆遗址)

广岛和平纪念公园是1945年8月6日广岛原子弹爆炸区留下的唯一一处建筑。通过许多人的努力,包括广岛市民的努力,这个遗址被完好地保留了下来,一直保持着遭受原子弹袭击后的样子。广岛和平纪念公园不仅是人类历史上创造的最具毁灭性力量的象征,而且体现了全世界人们追求和平,最终全面销毁核武器的愿望。

source: UNESCO/ERI

Мемориал Мира в Хиросиме (купол Генбаку)

Купол Генбаку был единственным сооружением, уцелевшим на месте взрыва первой атомной бомбы 6 августа 1945 г. Стараниями многих людей, включая жителей Хиросимы, оно сохранено в том самом виде, каким было сразу после взрыва. Мемориал Мира не только яркий и мощный символ самой разрушительной силы, когда-либо созданной человечеством. Это выражение надежды на мир во всем мире и окончательное уничтожение всего ядерного оружия.

source: UNESCO/ERI

Memorial de la Paz en Hiroshima (Cúpula de Genbaku)

El Memorial de la Paz de Hiroshima, llamado también la Cúpula de Genbaku, es la estructura del único edificio que permaneció en pie cerca del lugar donde explotó la primera bomba atómica el 6 de agosto de 1945. Gracias a los esfuerzos de innumerables personas –y en particular de los propios habitantes de Hiroshima– se ha conservado en el mismo estado en que quedó después de la explosión. Este sitio no sólo es un símbolo descarnado y recio de la fuerza más destructiva creada por el hombre en toda su historia, sino también una encarnación de los anhelos de paz mundial y de una supresión definitiva de todas las armas nucleares.

source: UNESCO/ERI

原爆ドーム

source: NFUAJ

Vredesmonument van Hiroshima (Genbakukoepel)

Toen de eerste atoombom ontplofte boven Hiroshima om kwart over acht 's ochtends op 6 augustus 1945 – en 140.000 mensen omkwamen – was dit gebouw het enige dat overeind bleef in de buurt van het hypocentrum van de inslag van de bom, zij het in skeletachtige vorm. Het werd in die staat bewaard bij de wederopbouw van de stad en later bekend als de Genbaku (Atoombom) koepel. Niet alleen is het een grimmig en krachtig symbool van de meest destructieve kracht die ooit door de mens is gemaakt, het monument spreekt ook hoop uit voor wereldvrede en de uiteindelijke uitbanning van alle kernwapens.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Justification d'inscription

Le Comité a décidé d'inscrire le Mémorial de la Paix d'Hiroshima, Dôme de Genbaku, sur la Liste du patrimoine mondial, exceptionnellement, sur la base du critère culturel(vi).

Description longue

Le mémorial de la Paix d'Hiroshima (le Dôme de Genbaku) est un puissant symbole de l'instauration de la paix mondiale pendant plus d'un demi-siècle, à la suite du déchaînement des forces destructrices les plus violentes jamais créées par l'homme.

En 1910, l'assemblée préfectorale d'Hiroshima décida de construire le Palais de l'exposition commerciale d'Hiroshima pour encourager la production industrielle de la préfecture. Les travaux, commencés en 1914 sur la rive orientale de la Motoyasu, sur les dessins de l'architecte tchèque Jan Letzel, étaient achevés l'année suivante. En 1933, il fut renommé Palais préfectoral de la promotion industrielle d'Hiroshima.

Lorsque la première bombe atomique explosa sur Hiroshima, à 8 h 15, le 6 août 1945, en causant la mort de quelque 140 000 personnes, cet édifice fut le seul à demeurer debout près de l'épicentre de l'explosion, bien qu'il n'en restât qu'un squelette. Il était conservé dans cet état lorsque la reconstruction de la ville commença, et prit le nom de Dôme de Genbaku (Dôme de la bombe atomique).

En 1966, le conseil de la ville d'Hiroshima décida que le Dôme serait conservé pour toujours. Le parc mémorial de la Paix, dont le Dôme est le principal monument, a été aménagé entre 1950 et 1964. Le Musée du mémorial de la Paix a été inauguré en 1955. Depuis 1952, tous les 6 août, la cérémonie du mémorial de la Paix d'Hiroshima se déroule dans le parc.

Le Palais préfectoral de la promotion industrielle d'Hiroshima était un édifice en brique à trois niveaux doté d'une partie centrale à cinq niveaux surmontée par une coupole elliptique à armature d'acier, revêtue de cuivre. Il couvrait 1 023 m2 et sa hauteur était de 25 m. Les murs extérieurs étaient revêtus de pierre et d'une couche de ciment. La coupole était accessible par un escalier situé dans l'entrée centrale. Le principal édifice, qui se trouve à 150 m de l'épicentre de l'explosion, a été presque entièrement détruit et vidé : son toit et son sol se sont effondrés, ainsi que la plus grande partie des murs internes à partir du deuxième étage. Toutefois, le souffle de l'explosion étant venu presque exclusivement du dessus, les fondations de la partie centrale de l'édifice, sous la coupole, sont demeurées intactes. Des vestiges de la fontaine qui se trouvait dans le jardin de style occidental, du côté sud du palais, ont également survécu. Sous sa forme présente, l'édifice est exactement dans l'état où il se trouvait après l'explosion.

L'authenticité du Dôme de Genbaku ne fait aucun doute : les seules interventions effectuées depuis le 6 août 1945 ont été minimales, et ne visaient qu'à assurer la stabilité des ruines. Cette valorisation peut être rapprochée de celle opérée sur certains sites archéologiques.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

En 1910, l'Assemblée de la Préfecture d'Hiroshima décida de construire le Hall de l'exposition commerciale d'Hiroshima afin de promouvoir la production industrielle de la préfecture. Les travaux commencèrent en 1914, sur un site situé en bordure du fleuve Motoyasu, selon les plans de l'architecte tchèque Jan Letzel, et durèrent un an. En 1933, il fut rebaptisé Hall de la promotion des Industries de la Préfecture d'Hiroshima.

Lorsque la première bombe atomique explosa au-dessus d'Hiroshima à 8h15, le matin du 6 août 1945, causant la mort de 140.000 personnes, ce bâtiment fut le seul à rester debout près de l'hypocentre de l'explosion de la bombe, bien qu'il n'en restât plus qu'un squelette. Il fut préservé en l'état au moment de la reconstruction de la ville et on l'appela Dôme de Genbaku (Dôme de la bombe atomique). En 1966, la Municipalité d'Hiroshima adopta une résolution selon laquelle le Dôme serait préservé pour l'éternité.

Le parc du Mémorial de la Paix, dont le Dôme est le principal monument, a été dessiné entre 1950 et 1964. Le musée du Mémorial de la Paix situé dans le parc fut inauguré en 1955. Depuis 1952, la cérémonie du Mémorial de la Paix d'Hiroshima a lieu chaque année dans le parc le 6 août.

Source : évaluation des Organisations consultatives