English Français
Aidez maintenant !

Paysage culturel de Lednice-Valtice

Lednice-Valtice Cultural Landscape

Between the 17th and 20th centuries, the ruling dukes of Liechtenstein transformed their domains in southern Moravia into a striking landscape. It married Baroque architecture (mainly the work of Johann Bernhard Fischer von Erlach) and the classical and neo-Gothic style of the castles of Lednice and Valtice with countryside fashioned according to English romantic principles of landscape architecture. At 200 km2 , it is one of the largest artificial landscapes in Europe.

Paysage culturel de Lednice-Valtice

Entre le XVIIe et le XXe siècle, la famille ducale de Liechtenstein a fait de ses domaines du sud de la Moravie un paysage exceptionnel. À l’architecture baroque œuvre principalement de Johann Bernhard Fischer von Erlach classique et néogothique des châteaux de Lednice et Valtice, répond une nature travaillée selon les conceptions romantiques anglaises de l’art paysager. S’étendant sur 200 km2 , c’est un des paysages les plus vastes créés par l’homme en Europe.

منظر ليدنيتسه -فالتيتسه الثقافي

بين القرنين السابع عشر والعشرين، حوّلت عائلة ليشنشتاين الدوقية أراضيها الواقعة جنوب مورافيا الى منظر مذهل. فمقابل هندسة الباروك -  التي يختص  بها جوهان فيشر جون إيرلاخ والكلاسيكية والقوطية الجديدة التي تسبغ قصور ليدنيتسه وفالتيتسه، تتجلى الطبيعة بتصاميم رومنطيقية انكليزية. ويمتد هذا المنظر على مسافة 200 كيلومتر مربع ليكون أحد أضخم المشاهد التي خلقها الإنسان في أوروبا.

source: UNESCO/ERI

莱德尼采-瓦尔季采文化景观

17至20世纪期间,列支敦士登的统治者们将其南摩拉维亚(southern Moravia) 的领地建成了引人注目的风景区。莱德尼采—瓦尔季采的建筑城堡式巴洛克式、古哥特式以及新哥特式等多种风格的美妙结合,并融入了带有当时风靡英国的浪漫主义景观建筑风格的乡村景观。景区占地200平方公里,是欧洲最大的人工风景区之一。

source: UNESCO/ERI

Культурный ландшафт Леднице-Вальтице

В XVII-XX вв. правящие герцоги Лихтенштейна превратили свои владения в южной Моравии в изумительный ландшафт. Он сочетает в себе архитектуру барокко (главным образом работы Иоганна Бернхарда Фишера-фон-Эрлах), классический и неоготический стили (замки Леднице и Вальтице), а также романтический английский сельский пейзаж. Это один из самых обширных в Европе рукотворных ландшафтов, простирающийся на 200 кв. км.

source: UNESCO/ERI

Paisaje cultural de Lednice-Valtice

Entre los siglos XVII y XX, la familia ducal de Liechtenstein modeló un paisaje excepcional en sus dominios del sur de Moravia. Las obras arquitectónicas barrocas –debidas principalmente a Johann Bernhard Fischer von Erlach– y los palacios de estilo neoclásico y neogótico de Lednice y Valtice se armonizan con un paisaje configurado según la concepción romántica inglesa del paisajismo. Este paisaje artificial se extiende por unos 200 km2 y es uno de los más vastos creados por la mano del hombre de Europa.

source: UNESCO/ERI

レドニツェ-ヴァルティツェの文化的景観

source: NFUAJ

Cultuurlandschap van Lednice-Valtice

Het cultuurlandschap van Lednice-Valtice is een uitzonderlijk voorbeeld van een ontworpen gebied dat in de Verlichting en daarna evolueerde onder de hoede van een enkele familie. Tussen de 17e en 20e eeuw transformeerden de regerende hertogdommen van Liechtenstein hun domeinen in Zuid-Moravië tot een bijzonder landschap. Het gebied verenigde de barokke architectuur (vooral het werk van Johann Bernhard Fischer von Erlach) en klassieke, neogotische stijl van de kastelen van Lednice en Valtice, met een platteland die gevormd was volgens de Engels romantische principes van landschapsarchitectuur. Het terrein is 200 vierkante kilometer groot en vormt daarmee een van de grootste kunstmatige landschappen in Europa.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Justification d'inscription

Le Comité a décidé d'inscrire le bien proposé sur la base des critères culturels (i), (ii) et (iv), considérant que le site possède une valeur universelle exceptionnelle en tant qu'exemple exceptionnel de paysage culturel conçu pendant le Siècle des Lumières et au-delà par une seule famille. Il parvient à harmoniser les monuments culturels datant de différentes périodes avec des éléments naturels indigènes et exotiques pour donner naissance à un chef d'oeuvre de créativité humaine.

Description longue

La vallée de Lednice-Valtice présente une valeur universelle tout à fait exceptionnelle : c'est un exemple de paysage aménagé qui a évolué progressivement à partir du siècle des Lumières, à l'initiative d'une même famille. Véritable chef-d'œuvre du génie humain, elle parvient à établir une harmonie culturelle entre des monuments appartenant à des époques différentes et des éléments naturels, locaux ou importés.

La famille Liechtenstein arriva à Lednice vers le milieu du XIIIe  siècle et fit également l'acquisition de Valtice, non loin de là, vers la fin du XIVe  siècle. Ces deux propriétés devaient devenir le centre de l'immense domaine de cette famille. Lorsque Karel Ier de Liechtenstein reçut le titre de duc au début du XVIIe  siècle, il fit de Valtice sa résidence principale et de Lednice sa résidence d'été. Ces deux propriétés furent réunies par la suite avec le domaine voisin de Břeclav pour former un ensemble homogène, destiné aux loisirs de la famille ducale et à témoigner avec éclat de son prestige. La réalisation de ce projet grandiose commença au XVIIe  siècle avec la création d'avenues reliant Valtice à d'autres parties du domaine. Elle se poursuivit durant tout le XVIIIe  siècle avec la réalisation de tout un réseau d'allées et de sentiers panoramiques, imposant l'ordre à la nature, selon la leçon des architectes et des artistes anglais de la Renaissance. Au début du XIXe  siècle, le duc Jan Josef Ier d'Angleterre appliqua le concept anglais du parc aménagé, profondément influencé par le travail de Lancelot « Capability » Brown à Stowe et ailleurs en Angleterre. Des projets d'aménagement paysager considérables furent alors entrepris sous la direction de l'intendant du domaine, Bernhard Petri, et notamment l'exhaussement du niveau du sol du parc de Lednice et le creusement d'un nouveau lit pour la Dvje. De petits parcs conçus sur le modèle anglais, les Englische Anlagen , furent aussi créés autour des trois grands étangs.

La composition du paysage s'organise autour des deux châteaux de Lednice et de Valtice. Celui de Valtice présente des fondations médiévales, mais il a subi différentes reconstructions au cours de la Renaissance, puis en style maniériste et, de manière très marquée, baroque. Sa physionomie baroque actuelle est due à plusieurs architectes, notamment Johann Bernard Fischer von Erlach, Domenico Martinelli et Anton Johann Ospel. Avec l'église baroque de l'Assomption de la Vierge Marie, c'est le principal point de repère du système d'avenues créé aux XVIIe et XVIIIe  siècles. En revanche, le château de Lednice n'est pas très visible, son trait dominant étant le minaret exotique de Hartmuth, qui s'accorde à l'ambiance romantique de Lednice. Le château, d'abord conçu comme une villa de la Renaissance, autour de 1570, a progressivement été modifié pour s'adapter aux styles successivement à la mode, baroque, classique et néogothique. C'est la reconstruction néogothique de 1850 qui lui a conféré son harmonie avec le caractère fondamentalement romantique de cette partie du paysage. Celui-ci, dans son ensemble, est un mélange d'éléments baroques et romantiques qui lui procurent un caractère exceptionnel : architecture et paysage sont intimement associés l'un à l'autre. L'emplacement de tous les édifices a soigneusement été étudié pour qu'ils occupent des positions élevées, comme c'est le cas pour la Kolonada, le Rendez-vous, le manoir de l'Étang ou Pohanskó, au centre des axes principaux du domaine (l'obélisque), ou à la limite de celui-ci (Hranicni Zamecek, à la frontière entre la Moravie et la Basse-Autriche).

Un important élément de la physionomie de toute cette zone est le nombre très important d'espèces d'arbres locaux ou exotiques qu'elle contient, et la stratégie adoptée pour les planter. Leur plus grande variété se trouve dans les parties du parc situées autour des deux résidences principales ou le long des étangs qui séparent Lednice de Valtice, avec parfois une prépondérance d'espèces exotiques. Au cours de son long règne sur le duché (1858-1929), Jan Josef II se consacra à l'amélioration et à l'entretien de ce paysage. Il s'intéressait lui-même de très près aux travaux des grands architectes de jardins, comme J. H. Pöckler, P. J. Lenné et Gertrude Jekyll. Le manoir de Pohanskó est construit sur le site d'une importante forteresse remontant à la période de la Grande Moravie, au VIIIe  siècle. Ses 2 km de puissants remparts, encore visibles aujourd'hui, renferment une aire de 28 ha. Les fouilles archéologiques y ont mis au jour la cour du maître, une église (dont le plan est conservé), différentes grandes demeures et un riche cimetière.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Habitée depuis le Paléolithique, cette région jouera un rôle important dans les événements historiques ultérieurs conduisant au Moyen Age, et au-delà. Pendant le Néolithique et l'Age du Bronze, elle se trouve sur l'importante Route de l'ambre qui relie la Baltique à la Méditerranée. Les forts de la région témoignent de son ancien statut de frontière (limes) de l'Empire Romain. Au Sème siècle, le Grand Empire Morave, premier état slave, est fondé dans cette région pour devenir ensuite une partie de l'état de Bohême.

La famille de Liechtenstein s'installe tout d'abord à Lednice au milieu du 13ème siècle et acquiert la localité voisine de Valtice vers la fin du 14ème siècle. Ces possessions sont appelées à devenir le noyau de l'immense domaine familial. En recevant la couronne ducale au début du 17ème siècle, Karel 1er de Liechtenstein fait de Valtice sa résidence principale et de Lednice sa résidence d'été. Les deux domaines sont plus tard unis au domaine voisin de Bteclav afin de constituer un tout indissociable consacré aux divertissements de la maison ducale et destiné à affirmer le prestige de la lignée avec ostentation.

C'est au 17ème siècle, avec la création d'avenues reliant Valtice aux autres parties du domaine, que commence la concrétisation de ce dessein grandiose. Les travaux se poursuivent tout au long du 18ème siècle, témoin de l'évolution d'un réseau d'avenues et de chemins pittoresques et propices à l'équitation, qui imposent un ordonnancement à la nature, à la manière des artistes et architectes de la Renaissance. Pendant les premières années du 19ème siècle, le duc Jan Josef 1er applique le concept britannique du parc paysager, vivement influencé par les réalisations de Lancelot "Capability" Brown à Stowe et ailleurs en Angleterre. De gigantesques travaux de création paysagiste sont entrepris sous la direction de l'intendant Bernhard Petri, comme le surélévation du parc de Lednice et le percement d'un nouveau canal menant à la Dyje. Certains éléments romantiques sont introduits dans le paysage aménagé par les architectes Josef Hartmuth, Josef Konhausel et Franz Engel. Des parcs plus petits sont créés sur le modèle anglais, les fameux Englische Anlagen, autour des étangs de Mlýnský, Prostřední et Hlohovecký.

Source : évaluation des Organisations consultatives
Activités (1)