English Français
Aidez maintenant !

Grottes du karst d'Aggtelek et du karst de Slovaquie

Caves of Aggtelek Karst and Slovak Karst

The variety of formations and the fact that they are concentrated in a restricted area means that the 712 caves currently identified make up a typical temperate-zone karstic system. Because they display an extremely rare combination of tropical and glacial climatic effects, they make it possible to study geological history over tens of millions of years.

Grottes du karst d'Aggtelek et du karst de Slovaquie

La variété de leurs formes et leur concentration dans une aire restreinte font des 712 grottes actuellement identifiées un système karstique typique de la zone tempérée. Présentant une combinaison extrêmement rare d'effets climatiques tropicaux et glaciaires, elles permettent d'étudier l'histoire géologique sur plusieurs dizaines de millions d'années.

كهوف ذات طوبوغرافية كارست في قرية أغتليك المجرية وسلوفاكيا

إنّ تنوّع أشكال هذه الكهوف، التي يعمل على تعريفها حاليا، والتي يبلغ عددها 712 كهفاً وتجمّعها في مساحة ضيّقة يجعلان منها نظاماً ذا طوبوغرافية بالوعية صخرية خاصة بالمناطق المعتدلة. وتسمح تركيبة هذه التأثيرات المناخية المتضاربة، بين المناخ المداري والمناخ القطبي النادرة للغاية، بدراسة التاريخ الجيولوجي لعشرات ملايين السنين.

source: UNESCO/ERI

阿格泰列克洞穴和斯洛伐克喀斯特地貌

变化多端的岩层结构以及顺序排列在有限空间内的712个洞穴,为我们描绘出一幅温带喀斯特的神奇景观。作为热带与冰河气候共同作用下的一种极其奇特的组合,该地貌使人们研究几千万年以来的地貌历史成为可能。

source: UNESCO/ERI

Пещерный район Аггтелек – Словацкий карст

Район карстовых пещер (которых к настоящему времени открыто 712) выделяется многообразием карстовых проявлений и их высокой концентрацией на весьма ограниченной площади. Сочетание природных факторов (климатических, геологических), приведших к образованию пещерной системы, признано уникальным. Изучение пещер позволяет представить геологические события, охватывающие период времени в десятки миллионов лет.

source: UNESCO/ERI

Grutas del karst de Aggtelek y del karst de Eslovaquia

Las 712 grutas descubiertas hasta hoy presentan una gran variedad de formas y se concentran en un área reducida, formando un sistema cárstico característico de la zona templada. La extraordinaria conjunción de efectos climáticos tropicales y glaciares que han dejado su huella en estas formaciones posibilita el estudio de un periodo de varias decenas de millones de años de la evolución geológica del planeta.

source: UNESCO/ERI

アグテレック・カルストとスロバキア・カルストの洞窟群

source: NFUAJ

Grotten van Aggtelek karst en Slowaakse karst

De grotten van Aggtelek karst en Slowaakse karst vormen een typisch gematigde zone-karstsysteem door hun verscheidenheid van formaties en door het feit dat ze geconcentreerd zijn in een beperkt gebied. De grotten tonen een zeer zeldzame combinatie van tropische en glaciale klimatologische effecten, waardoor het mogelijk is om de geologische geschiedenis van tientallen miljoenen jaren te bestuderen. Het grottengebied beslaat een oppervlakte van 55.800 hectare en geldt als een volledig ontwikkeld karstlandschap. De grotten van Aggtelek Karst en Slowaakse Karst bevinden zich in het meest onderzochte karstgebied van Europa. Tot nu toe zijn er in totaal 712 grotten geïdentificeerd.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse 

Les Grottes du karst d’Aggtelek et du karst de Slovaquie sont exceptionnelles en raison du grand nombre de grottes complexes, diversifiés et relativement intactes concentrées dans une zone relativement petite. Situées à la frontière nord-est de la Hongrie et à la frontière sud-est de la Slovaquie, ce groupe exceptionnel de 712 grottes recensées au moment de l’inscription, se trouve sous une zone protégée de 56.651 ha et une zone tampon plus vaste encore. On en compte aujourd’hui plus d’un millier. Les phénomènes karstiques ont produit une grande diversité de structures et d’habitats importants d'un point de vue biologique, géologique et paléontologique. Tandis que le karst continue de se développer dans les montagnes de moyenne altitude et sous des conditions climatiques tempérées, les plateaux de sédiments et de fossiles fournissent de nombreuses évidences des conditions climatiques subtropicales et tropicales du Crétacé supérieur et du début du Tertiaire ainsi que de l'activité de dénudation périglaciaire au cours du Quaternaire. Formée sur des dizaines de millions d’années, la région offre un remarquable témoignage de formation karstique au cours des climats tropicaux et glaciaires, ce qui est très inhabituel et probablement mieux documenté ici que partout ailleurs dans le monde.

Le système de grottes le plus important du bien est celui de Baradla-Domica, un réseau transfrontalier richement décoré de stalagmites et de stalactites, avec une circulation active des courants souterrains dans la zone climatique tempérée, listé comme Site Ramsar. Il faut aussi mentionner la grotte de glace de Dobsina, l'une des plus belles du monde. Parmi les grottes glacées du le bien, la grotte de glace de Silica est celle située à la plus basse latitude de toute la zone tempérée. Les nombreux types de grottes de formes très diversifiées qui s’y trouvent rassemblées (grottes à circulation vadose et épinoyées, puits verticaux et grottes à corrosion hypogène ou mixte) ainsi que d'importants vestiges archéologiques font de ce site un exceptionnel musée souterrain. Ses écosystèmes fournissent un habitat à plus de 500 espèces troglodytes ou troglophiles, dont certaines sont endémiques. Les interactions entre les processus karstiques géologiques qui de produisent en surface et ceux qui se produisent sous terre font de cette région un laboratoire naturel vivant.  

Critère (viii): Le bien des Grottes du karst d'Aggtelek et du karst de Slovaquie, quoique typique de nombreux sites karstiques en Europe, s’en distingue par le grand nombre (712 recensées au moment de l'inscription) de différents types de grottes concentrées dans une seule zone. Les processus géologiques à l’origine des éléments karstiques, qui ont été recouverts de sédiments puis réactivés ou exhumés plus tard, témoignent de l'histoire géologique des dernières dizaines de millions d’années. Les vestiges de karst du pré-Pléistocène (c.à.d. datant de plus de deux millions d'années) sont très distincts dans cette région, et beaucoup gardent des traces de climat subtropical et tropical. Les collines arrondies sont par exemple des reliques de karst tropical modifié par la suite par le climat périglaciaire du Pléistocène. Cette suite d’éléments paléo-karstiques, qui montrent une combinaison de climats tropicaux et glaciaires, est très rare et est probablement mieux documentée dans le karst slovaque que partout ailleurs dans le monde.

Intégrité

Plus de 99% des Grottes du karst d'Aggtelek et du karst de Slovaquie sont conservés dans leur état naturel d'origine et bien protégés.  Le 1% restant a été substantiellement modifié en « grottes-vitrines » pour permettre une exploitation humaine, accueillant notamment 300.000 visiteurs par an. Toutes les grottes appartiennent à l'État et les terres au-dessus d’elles ont un statut protégé. Le système de grottes est exceptionnellement sensible aux changements environnementaux tels que la pollution agricole, la déforestation et l'érosion des sols. Le maintien de l'intégrité des processus géologiques et hydrologiques actifs (formation karstique et développement ou évolution de stalagmites et stalactites) requiert une gestion intégrée de l’ensemble des bassins hydrographiques.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Toutes les grottes appartiennent à l'État et leur protection est garantie par la Loi no. LIII. 1996 sur la protection de la nature en Hongrie, par la Constitution slovaque 90/2001, et la Loi sur la Protection de la Nature et du Paysage n° 543/2002 en Slovaquie, indépendamment de la propriété ou du statut de protection des terres de surface. Cependant, dans les deux pays, la plupart de la zone en surface du bien est classée comme parc national. Les grottes du karst d’Aggtelek sont administrées par la direction du parc national d’Aggtelek et le karst slovaque est géré par la direction du parc national du karst slovaque (en surface) et par l’administration des grottes slovaques (pour les grottes). Ces organes administratifs mènent à bien des projets communs, notamment en matière de recherche, de protection et de surveillance continue.

La principale nécessité en matière de protection et de gestion est d'assurer un contrôle strict sur les activités de surface afin d'éviter la pollution agricole, la déforestation et l'érosion des sols, qui peuvent affecter la qualité et la quantité de l'eau s’infiltrant dans le karst. Le bien doit faire l’objet d’une surveillance constante afin de s'assurer que la qualité de l'eau dans le bassin hydrographique est appropriée (notamment en contrôlant l'utilisation des produits chimiques agricoles) et d’empêcher l'érosion des sols à grande échelle et l'infiltration de terre et d’alluvions dans les grottes. La mise en place de zones tampons où cela s’avère approprié, la réalisation de réseaux d'assainissement et l'élimination de décharges illégales de déchets et de matériaux de construction dans les établissements environnants s’avèrent donc nécessaires.

Il convient de définir l’intensité d’une exploitation touristique durable de concert avec les communautés locales, et de compléter et mettre en place des systèmes de surveillance. D'autres recherches et explorations sont nécessaires en ce qui concerne l'interconnexion du réseau de grottes karstiques. Les tâches à long terme ont trait à la nécessité d'atténuer les impacts du changement climatique, tels que les variations extrêmes du niveau de l’eau. Le bien transfrontalier nécessite une approche de gestion harmonisée et coordonnée dans le cadre de laquelle le plan de gestion est régulièrement révisé.

 

Description longue
[Uniquement en anglais]

The Caves of Aggtelek Karst and Slovak Karst lie over a total area of 55,800 ha and topographically comprise limestone plateaus dissected by deep river valleys. The territory is characterized by a fully developed karst landscape, of which dolines are the most typical surface landform. These have developed through solution and are, on average, 100 m wide and 20 m deep. Other surface phenomena include sinkholes and karren fields. This is the most extensively explored karst area in Europe, and a total of 712 caves have so far been identified. Many of the younger caves which have formed at the plateau edges, such as Krasnchorska and Gombasecka, occur on several levels and contain dripstone decorations. The most notable of these is the Baradla-Domica cave system which is 21 km long and connects Hungary with Slovakia. These caves are also noted for having the world's highest stalagmite, aragonite and sinter formations and an ice filled abyss, which considering the territory's height above sea level, is a unique phenomenon for central Europe. All these karst landforms are the result of long-term geomorphologic processes typical of this temperate climatic zone.

Hydrological conditions are characterized by a lack of surface streams, except between mountain basins, and the complex circulation of underground water. The flora is representative of both Pannonian and Carpathian elements. A unique biotope arises where two floral sectors overlap, and consequently many rare endemics can be found throughout the territory. Approximately 70% of the territory consists of deciduous woodland dominated by hornbeam and oak.

The fauna includes wolf, lynx, red deer, roe deer, wild boar, wild cat and badger. Nesting bird species include: rock bunting, black stork, corncrake, imperial eagle, dipper, Ural owl, saker falcon, short-toed eagle, honey buzzard. Of particular scientific interest are the cave and subterranean water fauna. Beetles and other insects are abundant. Cave worms are often found in sand and clay deposits whereas molluscs are associated with underground streams, and crustaceans occur including an endemic species of primitive carb. A total of 21 bat species have been identified in the Slovak Karst.

The caves themselves are of moderate extent and are not as long, deep or decorated as are other world caves. A significant aspect of the area is that it has undergone a great deal of fossilization and later exhumation of landscape features and subsurface groundwater routes. In other words, many karst features, after having formed, were buried by later sediment and then later reactivated or exhumed by erosional removal of the sediment. The resulting karst features contain a great deal of evidence pertaining to the geological history of the last several millions of years. The present karst landscape has been developing intermittently since the late Cretaceous period.

There is one sizeable settlement (Silica) and two hamlets within the Slovak protected area and two villages (Aggtelek and Josvaf with approximately 1,100 inhabitants) inside the Aggtelek National Park's boundaries. There is a serious pollution problem which is contaminating cave waters and threatening the park's ecosystem. This arises from the increased use of pesticides and fertilizers in the surrounding areas and from tourist's vehicles and nearby industry.

Source : UNESCO/CLT/WHC