English Français

Centre historique de Sienne

Historic Centre of Siena

Siena is the embodiment of a medieval city. Its inhabitants pursued their rivalry with Florence right into the area of urban planning. Throughout the centuries, they preserved their city's Gothic appearance, acquired between the 12th and 15th centuries. During this period the work of Duccio, the Lorenzetti brothers and Simone Martini was to influence the course of Italian and, more broadly, European art. The whole city of Siena, built around the Piazza del Campo, was devised as a work of art that blends into the surrounding landscape.

Centre historique de Sienne

Sienne est l'incarnation de la ville médiévale. Transposant sur le plan urbain leur rivalité avec Florence, ses habitants ont poursuivi à travers le temps un rêve gothique et ont su conserver à leur ville l'aspect acquis entre le XIIe et le XVe siècle. À cette époque, Duccio, les frères Lorenzetti et Simone Martini traçaient les voies de l'art italien et, plus largement, européen. La ville entière, construite autour de la Piazza del Campo, a été conçue comme une œuvre d'art intégrée au paysage environnant.

الوسط التاريخي لسيينا

تجسّد مدينة سيينا مثال مدينة القرون الوسطى. فسكّانها، إذ نقلوا تنافسهم مع فلورنسا إلى الصعيد الحضري، سعوا عبر الزمن إلى تحقيق حلم قوطيّ وتمكنوا من المحافظة على الطابع الذي اكتسبته مدينتهم بين القرنين الثاني عشر والخامس عشر. في تلك الفترة، كان دوتشو والأخوان لورنزيتّي وسيموني مارتيني يرسمون خطوط الفن الإيطالي وبشكل أوسع الأوروبي. وبنيت المدينة حول البياتزا دِل كامبو وصمِّمت بكاملها كعمل فنّي مدمَجة بالمناظر المحيطة.

source: UNESCO/ERI

锡耶纳历史中心

锡耶纳是一座中世纪城市的化身。这里的居民为取得在这块土地上进行城市规划的权利,长期与佛罗伦萨竞争。几个世纪以来,他们成功保留住了这座城市12世纪至15世纪以来形成的哥特风格的城市面貌。在这段时期,杜奇奥、洛伦泽蒂兄弟、以及西莫内·马丁尼等人的建筑作品影响了意大利的艺术进程,在更广的范围上也影响了整个欧洲的艺术发展。整个锡耶纳城环绕卡姆博广场而建,设计得如同艺术作品一般,与周边的自然景观融为一体,交相辉映。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр города Сиена

Сиена – это подлинное воплощение средневекового города. Его жители соперничали с Флоренцией за право быть законодателями в области градостроительства. Веками они сохраняли готический облик города, приобретенный им в период XII-XV вв. Работы Дуччо, братьев Лоренцетти и Симоне Мартини, относимые к этому периоду, оказали влияние на развитие итальянского и, в более широком смысле, европейского искусства. Весь город Сиена, выросший вокруг площади Пьяцца-дель-Кампо, является произведением искусства, прекрасно вписывающимся в окружающий ландшафт.

source: UNESCO/ERI

Centro histórico de Siena

Siena es la encarnación de la ciudad medieval por excelencia. Tras proyectar su rivalidad con Florencia en el plano urbanístico, sus habitantes persiguieron a lo largo de los siglos la realización de un “sueño gótico” y supieron conservar el aspecto que había cobrado su ciudad entre los siglos XII y XV. En esta época, Duccio, los hermanos Lorenzetti y Simone Martini trazaban los caminos del arte italiano y el europeo. El conjunto de la ciudad se edificó en torno a la Piazza del Campo y se concibió como una obra de arte fusionada con el paisaje circundante.

source: UNESCO/ERI

シエナ歴史地区
イタリア中部・トスカナ地方の中世都市。ゴシック様式の大聖堂など歴史的建造物が数多く残り、シエナ派の画家が活躍した中世後期の商業都市の姿を現在もとどめている。市庁舎前のカンポ広場に面したシエナ公会堂を中心に広がる街並みは都市計画としてもすぐれ、周囲の景観と見事な調和を示している。

source: NFUAJ

Historisch centrum van Siena

Siena is de belichaming van een middeleeuwse stad. De bewoners hebben hun rivaliteit met Florence zelfs doorgezet op het gebied van stedelijke planning. Door de eeuwen heen is het gotische uiterlijk behouden, verworven tussen de 12e en 15e eeuw. Tijdens deze periode beïnvloedde het werk van Duccio, de gebroeders Lorenzetti en Simone Martini de loop van de Italiaanse en Europese kunst. De hele stad Siena – gebouwd rond het Piazza del Campo – werd opgezet als een kunstwerk dat opgaat in het omringende landschap. De huizen en paleizen volgen elkaar in rijen langs de belangrijkste straten, wat een karakteristieke stedelijke ruimte creëert met opvallende elementen.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Centre historique de Sienne (Italie) © Bruno Doucin
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le centre historique de Sienne est l’incarnation de la ville médiévale. Historiquement, ses habitants ont transposé leur rivalité avec les villes voisines de Florence et de Pise jusque sur le plan urbain. Tout au long des siècles, la ville a préservé son aspect gothique acquis entre les XIIe et XVe siècles. Pendant cette période, les oeuvres de Duccio, des frères Lorenzetti et de Simone Martini influencèrent le cours de l’art italien et, plus largement, européen. L’ensemble de la ville de Sienne fut imaginé comme une œuvre d’art qui se fond dans le paysage environnant.

Cette ville toscane se développa sur trois collines reliées par trois routes importantes, formant un y et se croisant dans une vallée qui devint la Piazza del Campo. Le mur fortifié long de sept kilomètres entoure encore le site de 170 ha. Des portes protégées furent doublées en des points stratégiques, comme la Porta Camollia sur la route de Florence. À l’ouest, les murs enferment le Fort de Santa Barbara qui fut reconstruit par les Medici en 1560 et terminé en 1580. À l’intérieur des murs ont survécu des maisons-tours, des palais, des églises et autres structures religieuses. Les fontaines de la ville, qui continuent d’être alimentées par un vaste système de tunnels d’origine, sont également dignes d’intérêt.

Le style gothique distinctif de Sienne est illustré par l’arc caractéristique de Sienne, venu de l’Est et introduit dans la ville pendant les croisades. L’arc devint un élément dominant dans les styles de construction ultérieurs, y compris à l’époque de la Renaissance. Même lorsque des édifices firent l’objet d’importantes rénovations aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles (comme, respectivement, l’hôtel de ville, le palais Chigi-Saracini et le palais Marsili) la préférence fut donnée aux éléments gothiques.

Sienne est une ville médiévale exceptionnelle qui a su garder, dans une large proportion, son caractère et sa qualité. Elle a exercé une influence profonde sur l'art, l'architecture et l'urbanisme du Moyen Âge non seulement en Italie mais dans une grande partie de l'Europe. La ville est un chef-d’œuvre né de la détermination et de l'imagination. Ses bâtiments ont été conçus pour s'intégrer dans le tissu urbain général tout en constituant un ensemble avec le paysage culturel environnant.

Critère (i) : Au travers de ses caractéristiques urbaines et architecturales, le centre historique de Sienne est un témoignage de la créativité humaine et exprime la capacité artistique et esthétique de l’homme sous une forme matérielle.

Critère (ii) : L’exemple personnel fort de civilisation artistique, son architecture, sa peinture, sa sculpture et son urbanisme en particulier eurent une influence culturelle considérable, non seulement sur l’ensemble du territoire de la République de Sienne, mais aussi en Italie et en Europe, en particulier entre les XIIIe et XVIIe siècles.

Critère (iv) : La structure de la ville et son évolution, ininterrompue au cours des siècles, en même temps que l’unité de conception qui a été préservée, ont fait de Sienne un des plus précieux exemples de ville italienne médiévale et de la Renaissance.

Intégrité

Le centre historique de Sienne est délimité par ses anciens remparts, construits entre les XIVe et XVIe siècles. Ces murs qui épousent les contours des trois collines sur lesquelles la ville fut construite possèdent encore leurs bastions, tours et portes. Outre cette enceinte, le bien présente de nombreux autres éléments d’origine importante, comme les fontaines avec leurs tunnels, le réseau de routes et les espaces verts associés au plan urbain, les édifices publics et les résidences, parmi lesquelles des palais et des maisons-tours.

Le centre historique de Sienne est vulnérable à la pollution environnementale et à la pression intense du tourisme qui met à rude épreuve les services de la ville pendant quelques mois dans l’année. L’abandon progressif du centre historique par les résidents locaux est également une source de préoccupation. Bien que la région soit identifiée comme exposée aux tremblements de terre avec un risque allant de moyen à faible en 1983, les efforts de protection actuels sont considérés appropriés.

Authenticité

Compte tenu de son état de conservation actuel et de son authenticité historique, on se doit de dire que Sienne est un exemple rare de ville historique médiévale de cette taille. Cette situation peut, partiellement, s’expliquer par le fait que la ville n’a pas subi de dommages majeurs à la suite de guerres et a été épargnée par le développement industriel moderne, en partie parce qu’elle est restée à l’écart des grandes zones de développement du pays. Le nombre d’habitants est demeuré relativement faible et correspond à celui de l’époque moyenâgeuse. En conséquence, aucun programme d’extension urbaine à grande échelle n’a été entrepris. Les environs de la ville n’ont subi que des interventions de petite envergure, comme les projets entrepris au cours du XIXe siècle, qui sont devenus partie intégrante de son authenticité historique actuelle. En revanche, des activités similaires ont altéré le tissu historique d’autres villes.

En raison de ces facteurs, la forme urbaine originale de la ville, avec son plan des rues du XVe siècle, a été maintenue, en même temps que la conception gothique des édifices publics, des palais et des maisons-tours. En outre, la fonction d’éléments médiévaux est restée intacte, y compris celle des potagers originaux à l’intérieur des murs. Des activités traditionnelles ont été poursuivies dans des zones spécifiques de la ville, telles qu’elles étaient exercées au Moyen Âge et qu’on peut les voir le long de Banchi di Sopra et Banchi di Sotto. Ces premières rues qui étaient occupées par des changeurs de monnaies sont désormais bordées de banques.

Des préoccupations concernant l’authenticité de bâtiments et de monuments ont été identifiées lors de la suppression d’éléments architecturaux qui étaient menacés par la pollution et à l’occasion de leur remplacement par des copies.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Le centre historique de Sienne comprend divers bâtiments sous propriété publique, privée et de l’Église. Le bien qui couvre 107 hectares est défini par les anciens murs de la ville, qui fournissent une délimitation claire. Le site est entouré par une zone tampon de 9 907 hectares pénétrant dans le territoire de la municipalité.

Depuis 1931, Sienne a adopté des outils d’urbanisme « modernes ». Aujourd’hui, les autorités de l’État et de la municipalité mènent une politique de conservation et de restauration active et continue. Récemment, des outils ont été approuvés pour la mise en œuvre de la planification municipale et de la réglementation pertinente, qui introduit la définition de la ville ancienne « site de l’UNESCO ». Ces outils reconnaissent la nécessité de maintenir le rôle de la ville en tant que lieu représentatif de l’identité locale. Le centre historique est le point focal de l’identité locale, représentant les activités économiques et l’expression sociale de la communauté. Les outils de planification urbaine, mis en pratique dans la durée, ont maintenu ces fonctions tout en continuant à garantir la relation historique entre la ville fortifiée et le contexte agricole environnant.

L’ensemble du centre historique est régi par le « Decreto Legislativo 42/2004, Codice dei beni culturali e del paesaggio », la loi nationale pour la protection du patrimoine culturel. Des monuments individuels sont soumis à une mesure de sauvegarde qui garantit que toute activité sur le site doit être autorisée par les Soprintendenze concernées (Bureaux annexes du ministère du Patrimoine et des Activités culturels). Alors que les autorisations pour des interventions spécifiques sont accordées par l’autorité locale, le rôle des Soprintendenze est d’assurer un contrôle général. En vertu de ce règlement, les Soprintendenze peuvent refuser des modifications proposées pour des raisons de conservation et restreindre des interventions.

Une autre limitation législative définie par la loi nationale protège encore le centre historique dans son ensemble au travers de la sauvegarde du paysage. De plus, une série de dispositions plus spécifiques et de plans de préservation réglementent les zones destinées à l’activité de construction et au commerce et prévoient une zone de circulation limitée avec contrôle d'accès électronique.

La municipalité de Sienne a approuvé en mai 2011 son premier plan définissant le système de gestion. En particulier, ce plan de gestion fixe la manière dont les objectifs doivent être encouragés et exécutés. Compte tenu de l’articulation des activités à entreprendre et de la diversité des problèmes critiques à résoudre, une structure spécifique opérationnelle et interdisciplinaire (Bureau de l’UNESCO) sera créée en tant qu’unité permanente dédiée à la coordination de toutes les organisations, publiques et privées, concernées par les actions de protection, conservation et mise en valeur du centre historique de Sienne. Des objectifs stratégiques, identifiés pour répondre à des questions critiques soulevées par le plan de gestion, ont été transformés en cinq actions spécifiques. Il a été procédé à un examen du type de communication se rapportant aux valeurs du bien du patrimoine mondial, en utilisant une démarche qui intègre des techniques traditionnelles dans des approches et des outils contemporains. Des parcs de la ville sont mis en valeur grâce une réévaluation de jardins publics afin de maintenir l’ancienne relation entre la ville fortifiée et ses vallées vertes environnantes. Des études et des recherches ont été axées sur le patrimoine aussi bien public que privé pour optimiser la pratique de la conservation. De plus, le processus de mise en œuvre d’autres règles de circulation prévoit un système de stationnement à l’intérieur et à l’extérieur des murs (déjà une zone à circulation limitée), avec des mesures visant à réduire et contrôler l’accès des véhicules et fournir un plan pour les piétons et les vélos circulant dans le centre historique de Sienne.

Des activités qui augmenteront les visites touristiques dans le site du patrimoine mondial ont été optimisées conformément aux principes de développement durable en mettant en œuvre un système de gestion pour réguler le nombre de touristes.

Enfin, avec l’unique soutien des “contrade”, l’urbanisme actuel sauvegarde les aspects sociaux et culturels de la ville au travers de la promotion d’une politique visant à rétablir l’utilisation résidentielle traditionnelle de bâtiments situés dans la vieille ville.