jump to the content

Ensemble de Prambanan

Prambanan Temple Compounds

Built in the 10th century, this is the largest temple compound dedicated to Shiva in Indonesia. Rising above the centre of the last of these concentric squares are three temples decorated with reliefs illustrating the epic of the Ramayana, dedicated to the three great Hindu divinities (Shiva, Vishnu and Brahma) and three temples dedicated to the animals who serve them.

Ensemble de Prambanan

Construit au Xe siècle, c'est le plus grand ensemble shivaïte d'Indonésie. Au milieu de la dernière des enceintes carrées concentriques s'élèvent les trois temples, décorés de reliefs illustrant l'épopée du Ramayana, dédiés aux trois grandes divinités hindouistes : Shiva, Vishnu et Brahma, et trois temples dédiés aux animaux qui servent de monture à ces dieux.

مجمّع برامبانان

إنها المجموعة الشيفائية الكبرى في أندونيسيا وقد بنيت في القرن العاشر. ووسط آخر سور مربّع متراكز، ترتفع المعابد الثلاثة مزيّنةً بنقوش عن ملحمة رامايانا، وهي مكرّسة للآلهة الهندوسية الكبرى الثلاثة: شيفا، وفيشنو، وبراهما، وكذلك ثلاثة معابد مكرّسة للحيوانات التي تُستعمل مطيّة لتلك الآلهة.

source: UNESCO/ERI

普兰巴南寺庙群

建于10世纪的普兰巴南寺庙群是印度尼西亚最大的湿婆神建筑群。六座寺庙在同心广场的正中间拔地而起:其中三座主寺庙饰有罗摩衍那史诗的浮雕,分别供奉着印度教的三位主神(湿婆、毗湿奴和罗摩);另外三座寺庙为守护神灵的动物而建造。

source: UNESCO/ERI

Храмовый комплекс Прамбанан

Прамбанан, построенный в X в., является крупнейшим в Индонезии храмовым комплексом, посвященным богу Шиве. Над центром верхней из трех концентрических платформ возвышаются три храма, украшенные каменными рельефами на темы эпоса «Рамаяна», посвященные трем великим индийским божествам (Шива, Вишну и Брахма), и три храма – служащим им животным.

source: UNESCO/ERI

Conjunto de Prambanan

Construido en el siglo X, este conjunto monumental es el más grande de los dedicados al culto de Siva en Indonesia. En medio del último de los recintos cuadrados concéntricos se alzan tres templos consagrados a cada una de las deidades principales del hinduismo: Siva, Visnú y Brahma. Estos santuarios están ornamentados con relieves ilustrativos de la epopeya del Ramayana. Junto a ellos se alzan otros tres templos dedicados a los animales que sirven de montura a esos dioses

source: UNESCO/ERI

プランバナン寺院遺跡群

source: NFUAJ

Prambanan tempelcomplex

Het Prambanan tempelcomplex, gebouwd in de 10e eeuw, is het grootste tempelcomplex gewijd aan Shiva in Indonesië. Het bestaat uit de Prambanan tempel (ook wel Loro Jonggrang), Sewu Tempel, Bubrah Tempel en Lumbung Temple. Drie tempels zijn versierd met reliëfs ter illustratie van het epos van de Ramayana en gewijd aan de drie grote hindoe-goden (Shiva, Vishnu en Brahma). De Prambanan tempel zelf bestaat uit 240 tempels. De tempels en hun bijgebouwen vormen samen het Prambanan Archeologisch park, gebouwd tijdens de hoogtijdagen van de machtige dynastie Sailendra in Java, in de 8e eeuw na Christus.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

L’ensemble de Prambanan comprend le temple de Prambanan (aussi appelé Loro Jonggrang), le temple de Sewu, le temple de Bubrah et le Temple de Lumbung. Le temple de Prambanan lui-même est un ensemble de 240 temples. Tous les temples mentionnés constituent le Parc archéologique de Prambanan ; ils ont été bâtis à l’apogée de la puissante dynastie Sailendra à Java au VIIIe siècle de notre ère. Ces ensembles sont situés sur la frontière entre les deux provinces de Yogyakarta et de Java central sur l’île de Java.

Alors que Loro Jonggrang, datant du IXe siècle, est un brillant exemple de bas reliefs de la religion hindoue, Sewu, avec ses quatre paires de statues géantes de Dwarapala, est le plus grand ensemble bouddhiste d’Indonésie, incluant les temples de Lumbung, Bubrah et Asu (temple de Gana). Les temples hindous sont décorés de reliefs illustrant la version indonésienne de l’épopée du Ramayana qui sont des chefs-d’œuvre de la sculpture en pierre. Ils sont environnés de centaines de sanctuaires qui ont été organisés en trois parties révélant des niveaux élevés de technologie et d’architecture de la construction en pierre du 8e siècle à Java. Avec plus de 500 temples, l’ensemble de Prambanan représente non seulement un trésor architectural et culturel, mais aussi un témoignage éternel de la cohabitation pacifique des religions dans le passé.

Critère (i) : L’ensemble de Prambanan présente la culture grandiose de l’art shivaïte, chef-d’œuvre de la période classique en Indonésie et dans la région.

Critère (iv) : Le bien est un ensemble religieux remarquable, caractéristique de l’expression shivaïte du Xe siècle.

Intégrité

L’ensemble de Prambanan comprend deux groupes d’édifices : Loro Jonggrang, les ensembles de Sewu, Lumbung, Bubrah et Asu (Gana). Les 508 temples en pierre de diverses formes et dimensions sont soit préservés dans leur intégralité, soit conservés comme ruines. Ce site comporte tous les éléments nécessaires pour exprimer son intérêt exceptionnel et est bien entretenu. Il n’y a pas de menaces de développement ou de négligence, mais le lieu est exposé aux risques naturels tels que les séismes et les éruptions volcaniques.

Authenticité

L’ensemble de Prambanan contient les édifices originels qui ont été construits au IXe siècle. Les temples se sont écroulés du fait des séismes, des éruptions volcaniques et d’un changement de pouvoir politique au début du XIe siècle, et ils ont été redécouverts au XVIIe siècle. Ces ensembles n’ont jamais été déplacés ni modifiés. Des travaux de restauration ont été effectués depuis 1918, en suivant à la fois la méthode traditionnelle initiale d’assemblage de pierres et les méthodes modernes pour renforcer les édifices. Même si des travaux de restauration importants ont été réalisés dans le passé et récemment, après le séisme de 2006, on a pris grand soin de préserver l’authenticité des bâtiments.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Le bien a été désigné comme Bien culturel national en 1998 et la loi nationale adoptée en 2010 favorise aussi la protection et la conservation du bien. La gestion de l’ensemble de Prambanan est prévue dans le Décret présidentiel de 1992 qui a établi la propriété du gouvernement central sur les 77 hectares du site. Cette surface est divisée en deux zones. La gestion de la Zone 1, comprenant le site proprement dit, relève du Ministère de la culture et du tourisme et est confiée à deux différents bureaux régionaux, à savoir le Bureau de préservation archéologique de Yogyakarta et celui de Java central. L’entité Borobudur, Prambanan and Raku Boko Ltd. est chargée de la Zone 2 qui comprend la zone tampon. Pour mettre en œuvre les opérations standard de sauvegarde du site, le gouvernement a établi un règlement concernant la zone objet national vital. Tous les règlements sont bien appliqués.

Pour améliorer la gestion du bien, le gouvernement a adopté la loi en 2007 et le règlement gouvernemental en 2008 concernant la planification de l’espace national, ce qui signifie que la planification de l’espace dans la zone du Patrimoine culturel mondial sera prioritaire. Le bien de Prambanan a été défini comme une zone stratégique nationale comprenant l’ensemble du temple de Prambanan et les autres vestiges de temples qui s’y rapportent. Pour assurer la sauvegarde à long terme du bien, une gestion intégrée et un règlement à l’appui de la préservation sont nécessaires.

Le Plan d’action de 2007 a été mis en œuvre avec la participation de la communauté locale environnant le bien. Le bien-être de la communauté locale, qui a été affecté par le séisme du 27 mai 2006, s’améliore actuellement avec la reprise de l’activité économique habituelle, en particulier dans le secteur de l’industrie de la création. Le temple shivaïte n’a pas été remis en état, mais des activités de recherche ou des études techniques du temple ont été mises en œuvre en 2010 et 2011. Les résultats ont été examinés au niveau national et international et il a été conclu qu’il reste nécessaire de mener des études et des recherches pour déterminer la méthode à appliquer au temple, y compris un suivi périodique au moyen d’une étude sismographique et en utilisant le fissuromètre.

Description longue

Le site de Prambanan, qui tire son nom du village près duquel il se trouve, est le plus grand complexe sacré de Java. Distant de quelque 15 km de Yogyakarta, il est consacré aux trois grandes divinités hindoues. Le temple avec ses reliefs est un remarquable exemple de l'art shivaïte en Indonésie.

Construit au IXe siècle, il est formé de trois carrés concentriques ; le complexe, dans sa totalité, compte 224 temples. Le carré interne renferme 16 temples, dont les plus impressionnants sont le temple consacré à Shiva, au centre, haut de 47 m, qui est flanqué au nord par le temple de Brahma, au sud par celui de Vishnou. Ces trois chefs-d'œuvre de l'architecture hindoue ancienne sont connus, localement, comme le temple Prambanan ou Lorojonggrang (« la fille svelte ») ; trois petits temples sont consacrés aux animaux sur lesquels ils se déplacent (le taureau pour Shiva, l'aigle pour Brahma et le cygne pour Vishnou), tandis que d'autres temples plus petits se trouvent aux entrées, ou encore à l'extérieur de l'enceinte centrale.

Le temple de Shiva possède quatre statues : celle de Shiva, dans la salle centrale ; celle de Dewi Durga Mahisasuramardhini dans la salle nord ; celle de Ganesh dans la salle ouest ; celle d'Agastya dans la salle sud. Le temple de Brahma et celui de Vishnou contiennent chacun une statue de leur dieu respectif. Le temple de Vishnou renferme des reliefs gravés relatifs à l'histoire de Kresnayana, tandis que celui de Brahma contient le récit complet du Ramayana (la geste du héros hindou Rama, écrite vers 300). Les temples de Shiva, de Vishnou et de Brahma sont décorés de reliefs qui illustrent la période ramayana.

L'ensemble bouddhique voisin de Sewu renferme en son centre un temple entouré par une multitude de temples plus petits. Curieusement, il partage une grande partie de son iconographie avec le temple hindou Loro Joggrang, ce qui pourrait indiquer que le décor de ces temples était largement soumis au contrôle du pouvoir politique. Trois autres temples en ruine, entre Sewu et Loro Joggrang, complètent le complexe de Prambanan : Lumbuna, Burah et Asu.

Source : UNESCO/CLT/WHC