English Français

Vlkolínec

Vlkolínec

Vlkolínec, situated in the centre of Slovakia, is a remarkably intact settlement of 45 buildings with the traditional features of a central European village. It is the region’s most complete group of these kinds of traditional log houses, often found in mountainous areas.

Vlkolínec

Dans le centre de la Slovaquie, Vlkolínec est un ensemble remarquablement préservé de 45 bâtiments caractéristiques d’un village traditionnel d’Europe centrale. C’est le groupe le plus complet de ce genre dans la région, avec ses maisons traditionnelles en bois, typiques des zones de montagne.

فلكواينيك

تشكل فيلكولينيك الواقعة وسط سلوفاكيا مجموعة محفوظة من 45 بناء يميّز القرية التقليدية في اوروبا الوسطى، وهي المجموعة الاكثر اكتمالاً من هذا النوع في المنطقة بمنازلها الخشبية التقليدية التي تتميز بها المناطق الجبلية.

source: UNESCO/ERI

伏尔考林耐克

伏尔考林耐克位于斯洛伐克的中部,是一个保存完好的定居点,那里有45幢具有传统中欧村庄特点的房子,这是该地区此类木屋群中保存最为完整的一组,人们经常可以在山里看见这种木屋。

source: UNESCO/ERI

Историческая деревня Влколинец

Влколинец, расположенный в центре Словакии, представляет собой отлично сохранившееся поселение с 45 домами и характерными чертами центрально-европейской деревни. Это наиболее комплексная группа такого рода традиционных бревенчатых домов, часто встречаемых в горной местности в этом регионе.

source: UNESCO/ERI

Vlkolínec

Situada en el centro de Eslovaquia, Vlkolínec es una aldea tradicional característica de Europa Central que posee un conjunto de 45 edificaciones en un estado de conservación admirable. Este conjunto de casas de madera, típicas de las zonas de montaña, es el más completo de su género en toda la región.

source: UNESCO/ERI

ヴルコリニェツ

source: NFUAJ

Vlkolínec

Vlkolínec – in het midden van Slowakije – is een opmerkelijk intact gebleven nederzetting met gebouwen kenmerkend voor een centraal Europees dorp. De huizen worden gebouwd op stenen funderingen, de muren bedekt met klei en vervolgens wit of blauw geschilderd. Er zijn 47 van dit soort traditionele woningen in Vlkolínec en daarmee de meest volledige groep van dit soort traditionele Slowaakse houten huizen, die vaak voorkomen in bergachtige gebieden. Naast de traditionele woningen staan er in het plaatsje een winkel en school uit het einde van de 19e eeuw en de kerk van de Heilige Maagd Maria uit 1875, met een belfort gebouwd in 1770.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Vlkolínec © UNESCO
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Vlkolínec est une communauté de 4,9 ha formant un secteur administratif de la ville de Ružomberok. L’histoire s’y réfère comme à une « rue » de Ružomberok, bien qu’elle se trouve à environ 7 km de la ville même, dans les montagnes de la partie nord de la Slovaquie centrale. C’est un établissement rural d’époque médiévale remarquablement bien préservé, représentatif de l’architecture en bois typique des régions montagneuses et des collines. Le relief vallonné des montagnes de Veľká Fatra définit en partie la disposition des maisons en rondins bâties sur des lopins de terre avec des étables, des granges et de petites dépendances à l’arrière. Un ruisseau canalisé coule au milieu du village. Le paysage environnant est formé d’étroites bandes de champs et de pâturages avec des fenils, protégés du nord au pied de la colline du Sidorovo.

Les racines de l’établissement remontent au Xe siècle, alors que les premiers écrits y font référence à la fin du XIVe siècle. Son tracé urbain date probablement de cette époque puisque les registres indiquent cinq rues dans la localité en 1469. Toutefois, les bâtiments qui subsistent sont pour la plupart du XIXe siècle. Il y a 43 fermes presque intactes qui ont conservé de multiples éléments de constructions anciennes, l’église de l’Annonciation de la Vierge Marie construite en 1875, un beffroi construit en 1770 et une école.

L’établissement et le paysage environnant forment une unité urbaine équilibrée avec une importante interaction entre l’homme et la nature. Vlkolínec représente l’unité urbaine d’architecture vernaculaire d’origine la mieux préservée et la plus complexe de la région, composée de maisons et dépendances en bois, du beffroi en bois et des murs de l’église et de l’école. 

Critère (iv): Vlkolínec est un groupement d’habitations rurales remarquablement intact, représentatif d’un type d’architecture caractéristique des maisons en bois d’Europe centrale que l’on trouve souvent dans les montagnes. La disposition du site n’a quasiment pas été modifiée et son style architectural a été parfaitement respecté. C’est l’ensemble le mieux préservé et le plus complet de ce genre dans toute la région.

Critère (v): Vlkolínec offre un exemple exceptionnel d’établissement rural traditionnel d’Europe centrale, avec 43 maisons et dépendances intactes reflétant les multiples particularités des constructions anciennes, toutes situées dans un paysage agricole traditionnel d’étroites bandes de terre qui est devenu vulnérable en raison de l’évolution du mode de vie. 

Intégrité

Tous les éléments importants nécessaires à la transmission de la valeur universelle exceptionnelle sont contenus dans les limites du bien ; la délimitation et la dimension de Vlkolínec sont satisfaisantes. Une rangée de bâtiments qui avaient été détruits par le feu pendant la Seconde Guerre mondiale n’a pas été remplacée. La zone tampon, qui comprend les champs et les prés environnants, sauvegarde les vues principales du bien et évite des développements inappropriés.

Le bien est vulnérable aux impacts du tourisme qui interfère avec la vie quotidienne des habitants. Le caractère de l’établissement a été affecté par l’augmentation des résidents temporaires qui acquièrent des propriétés à des fins récréatives. De plus, les dépendances sont particulièrement menacées en raison du taux de vacance élevé et de l’absence d’usage approprié. 

Authenticité

Le caractère historique de l’ensemble de l’établissement composé de maisons en rondins de bois intactes a été préservé essentiellement du fait de sa situation isolée. L’authenticité de la forme et de la conception apparaît clairement dans le style architectural d’origine qui demeure quasiment inchangé. L’authenticité de l’usage et de la fonction a été affectée par des modifications dans l’aménagement intérieur des bâtiments afin de répondre aux normes de l’habitat en vigueur.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Le site bénéficie de la plus haute forme de protection des monuments prévue par la législation nationale selon les dispositions de la Loi n°49/2002 Coll. sur la protection des monuments et des sites historiques. En 1977, Vlkolínec a été déclarée Réserve d’architecture vernaculaire, ce qui interdit entre autres toute nouvelle construction. La plupart des bâtiments à l’intérieur du site sont protégés en tant que monuments culturels nationaux. La protection du site est renforcée par la zone tampon déclarée (320,7 ha) et du fait de son emplacement dans le Parc national de Vel’ká Fatra, il est également assujetti aux dispositions de la Loi n°543/2002 Coll. sur la protection de la nature et du paysage. La responsabilité globale de la conservation du village et de la zone environnante incombe respectivement au Ministère de la Culture et au Ministère de l’Ecologie de la République slovaque.

Toutes les activités planifiées sur le site sont soumises à une évaluation rigoureuse de la documentation des projets réalisée par l’office régional des monuments de Žilina, bureau de Ružomberok. Les principes de sauvegarde des monuments historiques de la réserve d’architecture vernaculaire de Vlkolínec (1981, mis à jour en 1995) définissent les méthodes et les techniques de conservation appropriées applicables aux biens à l’intérieur de la réserve et sa zone tampon. Le changement d’affectation des bâtiments n’est admis que s’il ne modifie en rien l’aspect physique et doit recevoir l’accord de l’office régional des monuments.

La majorité des propriétés du village appartient à des particuliers. Les exceptions notables sont la dizaine d’édifices qui sont la propriété du gouvernement local (municipalité de Ružomberok) et l’église qui appartient à l’Église catholique romaine.

Le site fait l’objet d’évaluations et d’un suivi réguliers, et des mesures sont prises afin de prévenir toute menace potentielle. La gestion du bien se conforme au plan de gestion établi et mis en œuvre par le Conseil municipal de Ružomberok en étroite coopération avec l’autorité nationale compétente, l’office régional des monuments de Žilina, bureau de Ružomberok. Pour faciliter sa protection effective et sensibiliser davantage le public aux valeurs du site, un statut spécifique a été accordé à Vlkolínec par la ville de Ružomberok.

Description longue
[Uniquement en anglais]

Vlkolinec is a remarkably intact unitary settlement of a characteristic central European type with log-built architecture, which is often found in mountainous areas. The layout of the town has remained virtually unchanged and the architectural style has been fully retained. There are 45 unaltered buildings in the ensemble, retaining many early constructional features. It is the best preserved and most comprehensive set of traditional vernacular buildings in the Slovak Republic. It has preserved its ancient appearance with remarkable fidelity: although it is now in its 19th-century guise, Vlkolinec is essentially the same as it has been for a much longer period.

There was an early Slav settlement on the site from the Burgwall (walled settlement) period (10th-12th centuries AD). The first documentary record dates from 1376, and in a document of 1469 reference is made to five named streets. In 1675 there were only four homesteads and five residences of servants of the nearby Likava manor, of which Vlkolinec always seems to have been a fief. A decree of 1630 suggests that the name derives from the important charge laid upon the villagers to maintain the wolf-pits in good order. The present settlement consists almost entirely of buildings from the 19th century.

The characteristic houses of Vlkolinec are situated on the street frontages of narrow holdings, with stables, smaller outbuildings, and barns ranged behind them. The main street, which is on a comparatively steep slope, forks in the centre of the village. Parts of the northern end of the village were destroyed by fire in the Second World War and have not been rebuilt. A canalized stream flows through the village. The houses are of the traditional central Slovak timber-built (Blockbau) type. This consists of log walls on stone footings, the walls being coated with clay and whitewashed or painted blue. Over 50% of them have three rooms; some are smaller and others double. The roofs are pitched and semi-hipped, and were originally covered with wooden shingles. They are entered from elongated yards shared with several other houses.

There are 47 traditional farmhouses of this type and a shop and schoolhouse from the end of the 19th century. The Church of the Blessed Virgin Mary dates from 1875, but the belfry was built in 1770.

One especially interesting feature of the settlement is the fact that the parcels of land that surround it retain the elongated strip shape characteristic of medieval land allotment over most of feudal Europe. Outside these lie the areas of common land and forest which are also essential elements of the feudal landscape (although these have been substantially altered in later centuries through forestry and pasturage).

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Les Slaves se sont installés sur le site dès la période Burgwall (habitations entourées de murs) entre le 10ème et le 12ème siècle. Les premières archives datent de 1376 ; un écrit de 1469 fait référence à des rues ayant un nom. En 1675, il existait quatre propriétés et cinq maisons pour les serviteurs du domaine voisin de Likava dont Vlkolinec semble avoir toujours été un fief. Un décret de 1630 laisse à croire que le nom de Vlkolinec vient d'une importante charge attribuée aux villageois et qui consistait à maintenir les pièges à loups en bon état (vlk = loup). Le village actuel ne comporte quasiment que des bâtiments du 19ème siècle.

Source : évaluation des Organisations consultatives